10 avril 2015

Happy birthday, Hubble !

Si une machine n’a pas d’états d’âme, les astronomes ne cachent pas leur plaisir. Le héros de la fête s’appelle Hubble. Le télescope spatial est au moins aussi connu que les Beatles et Ronaldo. Il est devenu le symbole de l’inouïe percée technologique de ces dernières décennies.


nasa,hubble,25 ans,ciel,espace,étoile,telescope spatial,De la gestation...

L’idée d’un télescope dans l’espace a été suggérée dans la première moitié du XXe siècle. Raison principale: éviter la traversée de l’atmosphère terrestre. Ses turbulences et fluctuations limitent la qualité de l’image du ciel obtenue. Toutefois les moyens technologiques n’étaient pas prêts.

Aujourd’hui des monstres sont construits, peu ou pas sensibles à ces fluctuations, tels de VLT (Very Large Telescope) et prochainement son frère l’EELT, dans le désert d’Atacama au Chili. Le VLT est formé de huit télescopes, dont quatre principaux, qui travaillent ensemble en interférométrie optique avec une surface de miroir virtuelle de 200 mètres de diamètre. L’EELT (European Extremely Large Telescope) devrait  collecter des images environ 100 fois plus précises que celles des instruments actuels. On se rapproche du moment du Big Bang.

Avec ses 2,4 mètres de diamètre Hubble pourrait sembler rikiki comparé à ces monstres. Pourtant depuis plus de vingt ans, avec ses instruments optiques et ses différentes caméras, il a fait vivre un bond de géant à l’astronomie et à sa diffusion dans le public. On se souvient de cette image impressionnante des «Piliers de la Création» dans la constellation de l’Aigle (image 1, version 2014, cliquer pour l'agrandir). On y voit la naissance de nouvelles étoiles dans des nuages de gaz aux formes envoûtantes.

Hubble a revisité nombre d’anciennes images du ciel. Il les livre avec une densité de détails jamais atteinte auparavant.

nasa,hubble,25 ans,ciel,espace,étoile,telescope spatial,D’autres observations, très nombreuses, ont permis de mettre à jour nos connaissances des galaxies, de la vitesse d’expansion de l’univers, des trous noirs supermassifs, des rayons cosmiques, entre autres. Depuis 1990, d’autres télescopes spatiaux sont aussi en fonction, avec des missions spécifiques. Kepler, Spitzer, Herschel, Plank, Chandra qui observe les émissions de rayons x depuis une quinzaine d’années.


... aux problèmes...

Le 25 avril 2015 est la date officielle de venue au monde du télescope spatial Hubble. Pourtant son aventure avait assez mal commencé. L’explosion des coûts du projet a retardé sa réalisation, mais aussi l’explosion de la navette Challenger en 1986. Car Hubble était lié aux navettes pour sa mise en orbite et sa maintenance. Après des années d’attente il est finalement envoyé dans la banlieue terrestre le 25 avril 1990. Mauvaise surprise: le télescope est myope. Certains s’en souviennent peut-être: un défaut de fabrication du miroir l’empêche de faire usage de sa haute technologie. Un problème de panneaux solaires limite également son fonctionnement.

«A la stupéfaction des scientifiques et des ingénieurs, les photos sont floues : il apparait rapidement que l'origine du problème est une aberration sphérique soit du miroir principal soit du miroir secondaire soit des deux créée par un polissage du verre effectué selon des spécifications erronées. Personne ne comprend comment une erreur aussi grossière n'a pas été détectée durant le développement particulièrement long et couteux du télescope spatial. Pour la NASA c'est un revers particulièrement cinglant après l'accident de la navette Challenger qui met une fois de plus en cause ses méthodes de management13. Avec cette anomalie Hubble, qui a couté si cher, ne parvient pas à fournir de meilleures images que celles des grands télescopes terrestres.» (Wikipedia).



nasa,hubble,25 ans,ciel,espace,étoile,telescope spatial,... et à la moisson

Trois ans plus tard, réparé lors d’une longue mission spatiale, il livre enfin ses trésors. Et toute la déception s’évanouit. Le génie humain est à l'œuvre. Hubble tient ses promesses et livre des moissons d’images extraordinaires et d’informations scientifiques dans le but de mieux connaître notre univers.

D’autres missions de maintenance augmenteront encore ses capacités. Aujourd’hui il est considéré comme «en pleine forme» par les ingénieurs concernés. Plus performant que jamais! La dernière maintenance date de 2009. Les navettes remisées, Hubble est condamné. Il sera remplacé dans quelques années par le JWST, le James Webb Space Telescope. Avec lui les astronomes remonteront encore plus loin dans le passé, en quête de la naissance de l’univers.

Mais, durablement, Hubble aura marqué une époque d’exploration et de découvertes. Plus que cela: il aura renouvelé l’iconographie spatiale et participé à l’engouement collectif de l’humanité pour le ciel. L’immensité de l’espace, dans lequel la Terre plane depuis quelques milliards d’années, nous est devenue un peu plus familière.


Happy birthday Hubble!


Images Nasa, Esa: Les piliers de la Création; galaxie M83; Hubble.
Le magazine Ciel & Espace d’avril consacre un dossier aux 25 ans de Hubble, illustré de ces photos et d'autres, dont on ne se lasse pas.



 

 

10:28 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nasa, hubble, 25 ans, ciel, espace, étoile, telescope spatial | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.