29 mars 2015

Des blogueurs au Salon du Livre?

L’an dernier déjà j’imaginais un stand d’animation avec des blogueurs. Le Salon du Livre et de la Presse n’est-il pas le lieu dédié à la communication écrite? Les mots y règnent en maîtres absolus et réalité et fiction y font bon ménage.


blog,salon du livre,stand,blogueurs,tribune,Les blogs sont quelque part entre les deux, ou même un peu dans les deux. Un peu de réalité quand il faut commenter l’actualité ou développer une analyse. Un peu de fiction dans nos manières de percevoir, de réagir et de restituer ce que nous pensons. Quand ce n’est pas délibérément œuvre poétique ou imaginaire.

Les blogs sont le lieu d’un flamboiement d’idées, d’expression personnelle, de contestation, de créativité, d’information, de controverses, entre autres. Vie politique, débat philosophique, tendance culturelle, santé, science: presque tous les champs sont permis et accessibles. Pas besoin de formation particulière: chacun y va avec ses propres outils intellectuels et ses préférences personnelles, quitte à les faire évoluer au fil de son activité.

Les blogs sont également une forme de «journalisme citoyen». Je n’aime pas cette expression car nous ne sommes pas des journalistes (sauf ceux dont c’est déjà la profession) et coller du «citoyen» partout comme on le fait parfois pour tenter de légitimer par force chaque parole personnelle, cela me fait fuir. Mais je n’ai pas trouvé de meilleure expression aujourd’hui.

Si la Tribune de Genève proposait un stand d’animation, attractif, interactif et convivial, elle mettrait en avant son portail de blog. De nouveaux contributeurs pourraient être tentés par l’expérience. L’hébergeur pourrait programmer des débats sur ce nouveau développement de la démocratie, ses atouts et ses limites.

Sur le stand on pourrait disposer de quelque ordinateurs - ou une borne wifi et chacun vient avec son portable. Pour animer, les blogueurs écriraient par exemple sur un thème quotidien choisi par l’hébergeur ou les visiteurs, soit sur un blog participatif dédié et accessible à tous, soit sur son propre blog. Ils pourraient aussi réagir en direct aux événements internes du salon et écrire sur ce qu’ils voient ou entendent sur place.

Le but but de cette présence? Montrer la réalité de ce média interactif, donner envie à d’autres de s’y mettre - peut-être même les accompagner dans l’ouverture d’un blog. Cette présence sous forme d’animation doit aussi servir à la publicité de la Tribune de Genève qui nous héberge, et au Salon du Livre lui-même en ajoutant un élément vivant à sa médiatisation.

Ce sont quelques premières suggestions. La liste n’est pas exhaustive. L’idée est lancée. A la Tribune et à M. Mabut d’y réfléchir et de la reprendre ou non. Si ce n’est pas le cas pour cette année elle peut être relancée pour une prochaine édition du Salon du Livre.

 

14:56 Publié dans Art et culture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : blog, salon du livre, stand, blogueurs, tribune | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Bonne idée... A la vue du nombre de visiteurs et des pages consultées, certains blogueurs et blogueuses sont sans doute plus lus que bien des écrivains qui n'ont pas saisi ou ne veulent pas saisir l'opportunité de créer un blog qui leur permettra d'être plus lus et surtout moins égarés. Mais c'est comme dans tout. La musique électronique et les DJ ont été longtemps snobés des "vrais" musiciens avant d'être reconnus comme vrais artistes musicaux pour les meilleurs d'entre eux qui produisaient leur propre création. L'avant-garde est blogueuse et internautique. A être acceptés par les créateurs et créatrices de tous les milieux littéraires voir picturaux et musicaux prendra encore un certain temps pour les blogueurs... Vous faites bien d'en parler, John. Nous ne sommes pas méprisables...ou bien? Et le Salon du Livre est une excellente plate-forme pour en débattre et créer des articles intéressants.

Écrit par : pachakmac | 29 mars 2015

Les commentaires sont fermés.