03 février 2015

Pôle sud : la banquise s’épaissit

On connaissait déjà l’extension de la banquise australe, dont la surface augmente depuis une trentaine années. Maintenant on sait aussi que cette banquise s’épaissit. Il ne s’agit pas de la calotte de glace recouvrant les terres antarctiques mais bien de la part de glace de mer.


climat,banquise,antarctique,pole sud,Le magazine Science & Avenir de janvier mentionne une recherche récente réalisée par une équipe de l'Institut de l'Antarctique de l'université de Tasmanie (Australie). Recherche particulièrement difficile sur cette couverture de glace de 20 millions de km2 en hiver.

 


L’équipe australienne a utilisé un petit sous-marin télécommandé afin d’explorer la banquise. Equipé d’un sonar le submersible a révélé que la banquise antarctique augmente non seulement en surface mais également en épaisseur:

 

 

«Depuis une trentaine d'années, la banquise antarctique ne cesse en effet de s'étendre, à rebours de ce qu'on pourrait attendre des effets du réchauffement climatique. Certains pensaient que cette extension s'accompagnait d'un rétrecissement. Il n'en est rien, et les glaces antarctiques seraient bien plus volumineuses qu'estimées jusque-là».

 

 

L’épaisseur mesurée atteint «1,4 et 5,5 mètres aux points les plus fins et jusqu'à plus de 16 mètres aux plus épais».



On ignore cependant s'il s'agit d'une véritable augmentation du volume des glaces ou si les chiffres précédents étaient sous-évalués faute d'instruments précis. Quoi qu'il en soit on n'observe pas de diminution de cette banquise.



Il n'y a actuellement pas d'hypothèse pour expliquer cette différence d'avec la banquise arctique. La glace du Pôle Nord a en effet connu depuis une dizaine d'années des minimas estivaux assez bas tant en surface qu'en épaisseur, minimas que l'année 2014 ne confirme cependant pas puisque la surface de glace de l'été dernier est en forte extension.

 

 

 

 

L’info en vidéo:

 

 



11:15 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : climat, banquise, antarctique, pole sud | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

On va finir par croire que ceux du Giec sont tous des fumeurs de moquette
Ce genre de fumeurs aime bien se moquer voire même faire non plus marcher leurs semblables mais les faire courir pour rien
Car les vrais scientifiques eux ne bougent pas beaucoup,détestent les caméras et surtout ne sont pas adeptes ni des réseaux sociaux et encore moins d'internet .Ils savent protéger leurs arrières et leur famille avant tout ,le succés n'ayant jamais été leur principale motivation
Ceux du Giec sont -ils tous secs derrière leurs oreilles ? j'en doute de plus en plus et beaucoup pensent que ce sont de simples amateurs ayant trouvé le filon pour mieux exploiter la masse populaire et surtout faire pression sur de nombreux politiciens
Bonne Saint Valentin pour vous John

Écrit par : lovejoie | 04 février 2015

les mesures australiennes ne concernent qu'une infime partie de la banquise au voisinage des côtes du continent Antarctique. Les mesures donnent des épaisseurs plus élevées que ce qui était supposé jusqu'alors. Mais avant d'en tirer quelque conclusion générale que ce soit, les chercheurs qui les ont faites insistent sur la nécessité d'une couverture spatiale bien supérieure et d'un suivi temporel pluri-annuel.

Écrit par : jp | 05 février 2015

Les commentaires sont fermés.