29 novembre 2014

Le dernier mâle viril

La virilité est-elle en danger? Des hommes n’osent plus y faire référence par peur d’être traités de machos, de violeurs ou autres fauteurs de guerre et batteurs de femelles. Des féministes s’amusent à la tailler en pièces comme pour rééduquer l’homme à être un gentil toutou.


gorille,mâle,groupe,m'tongé,zoo de bâle,chef,femelles,virilité,clooney,Heureusement il existe encore un vrai mâle, un reproducteur, protecteur, un chef, un vrai. Il s’appelle M’Tongé. Comme le raconte Le Matin d’hier sous la plume de Pascale Biéri il a fait ses preuves. M’Tongé vient d’une famille dont le père était chef de clan. Le petit M’Tongé a appris en direct, en observant son géniteur. Celui-ci l’a rejeté assez tôt, voyant en lui un rival plus qu’une progéniture.

M’Tongé a alors zoné pendant quelques années dans une bande de mâles du côté de Varsovie. Une bande dont il est devenu le leader. A quinze ans il a intégré un groupe mixte qui manquait de mâles. Il en fallait un qui encadre les relations et pose les limites quand c’est le bordel. C’est là que M’Tongé a pu donner la preuve de l’étendue de ses compétences. Certains mâles sont comme des Yorkshire: ils aboient sur tout ce qui bouge et se font détester à cause de cette attitude faussement virile. Pas M’Tongé.

Notre héros s’y est pris en vrai chef. Il n’a pas gaspillé son énergie dans de vaines querelles. Il n’a pas affronté ses rivaux d’un seul bloc à la manière d’un Rambo de pacotille, triste image de mec ne pouvant aligner que des gnons. Non, M’Tongé s’y est pris avec intelligence et doigté. Il a vu les autres mâles un à un. Ceux-ci lui ont promis allégeance, sauf un avec lequel il y a eu besoin d’une ou deux roustes avant qu’il comprenne.

Aujourd’hui il est le chef incontesté et respecté. Il a déjà honoré deux des nanas du groupe qui, selon Le Matin, sont tombées dans ses bras sous le coup de sa séduction Georges-Clooneysque. Une troisième lui a résisté. Elle l’aurait même engueulé et tenté de le mordre. Etait-ce de la domination féminine? Etait-ce un «non» pour un «oui»? Pas du tout:

gorille,mâle,groupe,m'tongé,zoo de bâle,chef,femelles,virilité,clooney,«... en vrai chef, M’Tongé n’a pas perdu son calme, se contentant de maîtriser la rebelle pour ne pas être blessé... Avant qu’elle ne succombe, elle aussi, à son autorité naturelle».

Depuis lors il...

«... veille avec bienveillance sur la totalité de son groupe, maintient avec chacun la distance qui s’impose... Intervient fermement, sans jamais prendre parti, quand il y a une dispute. S’impose dans ses décisions.»

Les gars, il faut en prendre de la graine: charisme, autorité naturelle, poser les limites, intervenir sans préjugé pour apaiser les tensions, se faire toutes les nanas. Quel modèle! La barre est placée haut.

Quoi? Qui est M’Tongé? C’est le nouveau gorille mâle à dos argenté du zoo de Bâle. Vous croyiez quoi? Ce n’est plus chez les hommes que l’on va encore trouver cette belle virilité, ce mélange de puissance, d’autorité et de douceur.

Mais tout n'est peut-être pas perdu. Le génome du gorille ne diffère que de 1,6 % avec celui de l'être humain. On pourrait tenter un petit croisement pour relancer la virilité masculine. Question: qui s'occupe du croisement? Une femme avec un grand mâle, ou un homme avec une délicieuse femelle?



Image 2: zoo de Bâle.

 

14:02 Publié dans Humour, Science | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : gorille, mâle, groupe, m'tongé, zoo de bâle, chef, femelles, virilité, clooney | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"Ce n’est plus chez les hommes que l’on va encore trouver cette belle virilité, ce mélange de puissance, d’autorité et de douceur." Vous êtes sûr que vous avez mis les pieds en Afrique ? Seulement en touriste, hein, et sans accès au tourisme de l'autre genre, sans doute. Un copain foreur voulait après des semaines de brousse boire une bonne bière au club med de Cap skirring. La disco pleine de belles blondes scandinaves et...entrée interdite au mâle blanc. Et c'était il y a 20 ans et quelques. Des charters entiers d'Européennes débarquent tous les jours au Sénégal, au Kenya et ailleurs. Notre chère verte libérale Isabelle Chevalley ne s'est pas trouvée par hasard au Burkina durant les émeutes, comme le relève le canard du PLR vaudois dans sa rubrique "frivolités essentielles". "Outre le fait qu'elle a déjà tenté de convaincre les parlementaires de manger des sauterelles, on murmure qu'il n'y a pas que la nourriture qui l'attire en Afrique !"
Eh ben, croyez-moi, elle n'est pas la seule. Cela dit, les femmes africaines sont très appréciées aussi et pas par hasard...

Écrit par : Géo | 29 novembre 2014

Ben oui, les mâles autochtones là bas vont à Cap Skirring, d'où le manque de vrais mâles dans les villages du bush...
:-)

Je pensais plus aux mâles européens en écrivant ce billet qui est sur un mode humour et non réaliste. Dans le village du bush où j'ai passé plusieurs périodes de quelques semaines, les hommes ne sont pas tous aussi "mâles". Il y a les "alpha" et les autres. Et les femmes ont un sacré répondant. Un homme qui veut préserver son autorité doit être très doué pour tenir tête aux femmes. C'est mon sentiment pour la partie de l'Afrique que j'ai vue (Nigéria, Sénégal, CI).

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2014

"Un homme qui veut préserver son autorité doit être très doué pour tenir tête aux femmes." Vous avez l'air d'oublier qu'elles sont quatre contre lui...et que généralement, elles passent beaucoup de temps à se disputer entre elles.

Écrit par : Géo | 29 novembre 2014

Leurs disputes lui laissent du répit... Diviser pour régner reste valable.
:-D

Mais seul contre quatre, il a du boulot! M'Tongé est un bon.

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2014

"Plus il est vieux, plus le bouc claironne sa virilité pour s'en convaincre."
Massa Makan Diabaté

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/virilite/

Écrit par : Johann | 29 novembre 2014

Ce Massa Makan Diabaté doit être un jaloux:

"Effet bouc.

Il est primordial d’utiliser des boucs actifs et ardents en nombre suffisant pour assurer une bonne reproduction. Si tel est le cas, les boucs vont déclencher les chaleurs des chèvres, c’est ce que l’on appelle l’effet bouc. Puis les premières chèvres en chaleur vont induire les chaleurs des autres, c’est ce que l’on appelle l’effet chèvres induites. Avec un bon effet bouc, on obtient ainsi par effet de chaîne un bon groupage des chaleurs."

http://www.fidocl.fr/content/effet-bouc-declencher-des-chaleurs-avec-des-boucs-actifs-et-ardents

:-][

Écrit par : hommelibre | 29 novembre 2014

"Ce Massa Makan Diabaté doit être un jaloux:"

Ce n'est pas de chance, mais ce monsieur n'a pas eu le temps de vieillir.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massa_Makan_Diabat%C3%A9

Claironner a-t-il le même effet que l'action et l'ardeur?

Écrit par : Johann | 30 novembre 2014

Il faut demander à un bouc...

Écrit par : hommelibre | 30 novembre 2014

André Georges a fait beaucoup de choses dans sa vie, guide de montagne et donc parfois guide pour des cours alpins auxquels j'ai participé, et chevrier dans ses jeunes années, entre autres. Il nous avait raconté qu'en effet, après de nombreuses journées où il ne se passe rien d'autre que du broutage alpestre, le bouc saute toutes les femelles du troupeau non-stop. Cela nous avait pas mal épaté.

Écrit par : Géo | 30 novembre 2014

Je pense que les guerres :démonstration de force, côté malsain de la virilité a inspiré du dégoût notamment chez la gent féminine, être généralement émotionnelle. Ce n'est pas une remarque misogyne, la plupart des femmes sont émotionnelles, je sais de quoi je parle,ayant débattu avec de nombreuses féministes je l'ai constaté. La science tend également à le prouver.
Mais pas que. les technologies évoluant sans cesse, rendent chaque jour un peu plus la force physique caractéristique principalement masculine et rarement féminine, obsolète.
Ajoutons à celà un matraquage médiatique des révolutionnaires soixante-huitards : féministe, écologisme, anarchisme, et autres philosophies crypto-marxistes avec comme principe de base, une égalité entre chaque membre qui la composent. La science qui retourne à la période précédent Galilée, et son Inquisition envers la science avec une méthode beaucoup plus sournoise et machaivélique, pour préparer les humains à l'avénement de l'homme nouveau : cet homme qui à égalité avec la femme, biberonnera son môme, aura la même consommation que la femme, pissera assis comme une bonne femme ...
La parité et l'inquisition contre les hommes politiques, les intellectuels qui ne sont pas dans la conformité intellectuelle du sacro-saint progrès.

Donc voilà je peux me tromper, être incomplet, mais rien que ce que je viens d'évoquer à contribué à une extinction de l'homme à l'image de ses ancêtres.
Je ne peux hélas que contempler les dégâts de notre société ô combien évoluée !

Écrit par : spartacus le rebelle | 03 décembre 2014

Attention, loin de moi l'idée de retourner à l'âge de pierre, saluant au passage les progrès de la science et des techniques humaines. Ou de revenir dans une société où il faisait "bon" vivre. L'Histoire est assez bavarde pour nous donner un ordre d'idée.
Par contre la solution serait plutôt de tenter de vivre le plus harmonieusement possible entre gens qui parfois ont des opinions incompatibles.
Et ça, haute dans mon estime, serait la personne qui y arrivera. Je ne suis même pas sur que chaque être humain puisse y arriver

Écrit par : spartacus | 03 décembre 2014

Petite erreur au passage : "avec de nombreuses féministes" je voulais en fait dire "avec de nombreuses femmes, notamment féministes"
Voilà utilisons les bons termes ;)

Écrit par : spartacus | 03 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.