14 novembre 2014

Philae : brave petit soldat va mourir

Le petit robot a travaillé comme un chef. La plus grande partie de sa mission est d'ores et déjà remplie: analyse du noyau cométaire, étude de son magnétisme, recherche de molécules organiques. Il faudra maintenant des semaines ou des mois pour que les résultats soient interprétés et rendus publics.


philae,chury,rosetta,esa,comèteLes ingénieurs savaient qu'ils prenaient un grand risque avec l'atterrissage et l'arrimage de Philae. Les principales expériences scientifiques ont été programmées dès l'atterrissage. Elles reposent sur la première batterie du module qui dispose d'environ 55-60 heures d'énergie. La seconde batterie, qui doit se charger à l'énergie solaire, est incapable de prendre le relais. La cause: les rebonds ont amené Philae dans une zone peu éclairée.



Aujourd'hui, alors que les autres relevés ont été effectués, les ingénieurs ont décidé de forer le sol. Le forage a-t-il réussi malgré l'arrimage déficient? La position inclinée aura-t-elle permis de faire pénétrer la foreuse dans le sol? On le saura ce vendredi soir à minuit. Mais il n'est pas certain que le module aura l'énergie en batterie pour transmettre les résultats. Le forage se fait grâce à un système énergivore. L'analyse de la matière prélevée est effectuée par le robot, qui envoie ensuite les philae,chury,rosetta,esa,comètedonnées à la sonde Rosetta, qui les fait suivre vers la Terre. Les ingénieurs ont tenté le tout pour le tout, presque une manoeuvre désespérée. En frappant le sol avec la foreuse ils espèrent faire déplacer le robot vers un endroit mieux éclairé.



Sans cela, dès cette nuit Philae va plonger en hibernation. La quantité de lumière reçue ne lui permettra pas de poursuivre son travail, essentiellement la transmission des données du forage. Toutefois la mission est déjà un très grand succès. Elle l'est pour la précision de l'atterrissage, la bonne tenue du matériel après 10 ans dans l'espace, les analyses déjà effectuées. De plus Rosetta continue à sonder la comète. Lors du dégazage près du soleil, la sonde pourra analyser la teneur des gaz éjectés.


Enfin, le passage au plus près du soleil, dans quelques mois, pourrait recharger suffisamment les batteries solaires pour permettre à Philae de terminer sa mission.



philae,chury,rosetta,esa,comèteDonc, si les harpons n'ont pas fonctionné, si le robot a bénéficié d'une chance insolente pour être capable de faire ses analyses et de les transmettre, la mission Rosetta restera dans l'histoire pour ce qu'elle apporte à la compréhension de notre système solaire et pour l'expérience technologique hors du commun qu'elle lègue aux ingénieurs du futur.



Les images de l'ESA montrent que Philae est bien coincé dans un ensemble de falaises. Tombé dans un trou. Au fond, ces images sont plus représentatives de l'ensemble de la comète, qui ne comporte que très peu de surfaces planes. La deuxième montre la position probable de Philae, reconstituée, dans une sorte de crevasse. La troisième, l'endroit précis du premier toucher du sol, dans la zone initialement prévue.



La glace de Chury étant noire, Philae ne va pas mourir dans un paradis blanc. Mais, brave petit soldat, on de souviendra de lui très, très longtemps.


D'autres images:

 



20:32 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : philae, chury, rosetta, esa, comète | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Cette aventure spatiale est une vraie bouffée d'air frais et un signe optimiste bienvenu. Elle donne le vertige et l'espoir, on voit loin dans le temps et l'espace. On en a besoin.
Vous parlez de Philae comme si c'était une personne, Rosetta également.
Philae est devenue une sorte de Youri Gagarine ou Neil Armstrong, héros de la conquête spatiale.
Ces "prénoms" ont une puissance énorme, ils nous permettent de nous projeter dans cette aventure. Sait-on le pourquoi du choix de Rosetta et Philae ?
Je me souviens de Laïka et de comment ma grand-mère me montrait une lumière dans le ciel en expliquant que le petit chien tournait là-haut. A postériori, je me dis qu'elle devait être mal informée ou que j'ai dû mal comprendre ( âgée de 2-3 ans à l'époque ?!), parce que cette pauvre Laïka n'a pas pu tourner là-haut pendant bien longtemps vivante. Mais ça m'a déjà fait rêver.
Laïka était présente au quotidien, parce que le fond de mon assiette portait l'image d'un chien et qu'il fallait tout manger, pour pouvoir retrouver Laïka. Ma grand-mère, son imagination fertile et cette petite cosmonaute canine participent probablement à mes problèmes d'excès de gourmandise ;-))

Philae, le brave petit soldat, est la somme d'un certain savoir et savoir-faire humain. Il cristallise à la fois le rêve d'Icare avec une capacité extraordinairement terre-à-terre à concrétiser un rêve.
Va-t-elle pouvoir réveiller l'imaginaire de nos enfants et petits-enfants ? Ca tient aussi à nous de la faire "adopter", même si elle est moins proche qu'un chien... quoi que ?

Écrit par : Calendula | 16 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.