11 octobre 2014

Eloge des majorettes

Puisque j’en ai parlé précédemment je me permets aujourd’hui de faire l’éloge des majorettes. Elles laissent rarement indifférent: certains les critiquent, d’autres les admirent.  Les intellectuels arrogants ne les aiment en général pas. Qu’est-ce que ces femmes qui se la pètent inutilement lors de défilés absurdes et surannés? Que valent ces contorsions qu’une gymnaste de 12 ans ne ferait même plus à l’entraînement?


majorettes,pom-pom girl,cheerlader,beauté,femmes,danse,gymnastique,sourire,Je laisse les critiques de côté. J’aime les majorettes. Déjà ce sont des filles et rien que cela peut me faire chavirer. 

J’aime leurs chorégraphies. Ce n’est pas du Béjart mais ce n’est pas le but. Leur but n’est certainement pas plus de concurrencer la Comaneci. Même les plus jeunes des majorettes n'iront pas aux Jeux Olympiques.

Mais qu’importe? Ce n’est pas ce qu’elles veulent, ni ce que l’on attend d’elles. Elles sont là pour illuminer nos yeux et inspirer un sourire clair sur nos lèvres. Pour attirer l’attention non seulement sur elles, qui le temps d’une parade sont dans la lumière, mais aussi sur ce qui vient ensuite: une fanfare de village, un défilé sportif, la musique de la Garde Républicaine, et bien d’autres choses encore.

Parfois elles servent à meubler le temps, comme lors des grands matchs de foot américain. Comme elles le meublent bien! Et puis elles appartiennent à un groupe, chacune soutient le collectif pour le rendre éblouissant. Chacune a sa place et sa valeur.

majorettes,pom-pom girl,cheerlader,beauté,femmes,danse,gymnastique,sourire,Leurs gestuelle et leurs corps respirent grâce, souplesse, dynamisme. J’aime les voir marcher au pas ou déhanchées, illuminées par un sourire aussi intense qu’une invitation au bonheur. Le contraste entre un pas presque militaire et le sourire contagieux est un aspect habituel de leur charme. 

Elles savent au moins une chose: le sourire rend heureux celles qui le donnent et ceux qui le reçoivent.

J’aime les voir s’arrêter, poser les mains au sol pendant que leur bâton virevolte au-dessus de leurs têtes, bâton qu’elles rattrapent en regardant ailleurs. Quel talent! Et quelle fierté sur leurs visages, qu’elles soient encore enfants ou déjà femmes.

Qu’on les nommes majorettes, à la française, ou Pom-pom girls à l’américaine, j’aime les voir jouer le sergent raide comme une cathédrale ou la tentatrice sexy en diable. Leur corps, si joliment dévoilé, n’inspire jamais la vulgarité des sentiments.

Ô majorettes, votre grâce touchante est douce à mes yeux. Lorsque vous défilez, pendant ce temps toujours trop court, rien d’autre n’existe, ni la guerre ni les larmes. Seule existe la beauté rayonnante de votre coeur, si présent dans votre corps.

 

 

 

 

 

 

 

Et pour les amateurs de jeux vidéo cultes:

 

 


12:08 Publié dans Poésie, sport | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : majorettes, pom-pom girl, cheerlader, beauté, femmes, danse, gymnastique, sourire | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

John, désolé d'être HS, mais c'est vraiment trop gros:

http://socioecohistory.wordpress.com/2014/08/16/proof-ebola-expert-killed-on-mh17-kenema-bioweapons-lab-created-new-ebola-strain/

http://birdflu666.wordpress.com/2014/07/28/police-guard-kenema-bioweapons-lab-as-who-assumes-control-west-africa-placed-on-grade-3-highest-emergency-response/

Seulement rechercher: "Kenema Bioweapons Lab"...

Dès le départ, j'avais trouvé étrange que ça commence en Afrique de l'Ouest, car à ma connaissance toutes les épidémies précédentes s'étaient déroulées en Afrique centrale (Congos ou Gabon) et s'étaient éteintes très rapidement (car le déclenchement de la maladie était si rapide que le virus n'avait pratiquement pas la chance de se transmettre efficacement - alors que là on nous donne une période d'incubation jusqu'à 3 semaines... le virus aurait été manipulé pour avoir le temps de se transmettre...).

Et background (pourquoi on ne trouve pas cette information dans nos journaux pourris):

http://www.infowars.com/leading-german-journalist-cia-media-pushing-for-world-war/

Trop gros...

Écrit par : Johann | 11 octobre 2014

Merci Johann, je vais regarder de très près ces liens.

Écrit par : hommelibre | 11 octobre 2014

3 femmes ayant fait des études ont été exécutées par les fanatiques d'Allah.
Cela mérite donc un article.
Ont-elles été décapitées parce que elles avaient fait des études ?

http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/L-Etat-islamique-execute-les-femmes-dipl-mees-22706909

Désolé pour le hors sujet.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 12 octobre 2014

Je creuse, Johann. Mais c'est difficile d'obtenir des infos très vérifiables. Et je me méfie de Jane Burgermeister. Je continue à chercher.

Écrit par : hommelibre | 05 novembre 2014

"c'est difficile d'obtenir des infos très vérifiables."

Et pour cause...

Écrit par : Plouf | 05 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.