01 octobre 2014

Sacrée bagnole !

On a beaucoup parlé de voiture ces derniers temps à Genève. Ce drôle d’engin qui occupe de la place et qui fait du bruit. Qui pollue - pas autant que le méthane des bovins et le lisier des porcs, mais quand-même encore pas mal. Eh bien on devrait ériger une statue à Joseph Cugnot.


voiture,voyage,ford t,cugnot,plage,larzacJoseph, Beau, Oliver et les autres

 

C’est lui, Joseph Cugnot, qui a inventé le premier véhicule automobile - se mouvant par lui-même, grâce à un moteur à vapeur à deux cylindres (image 1). C’était en 1770. Il y a 244 ans! Mais c’est un certain Oliver Evans qui a déposé le brevet de la voiture à vapeur, en 1789.

 

«En 1862 le français Beau de Rochas inventa le premier tricycle à quatre temps. En 1866, les deux ingénieurs allemands Eugen Langen et August Otto mirent au point un moteur à gaz et, en 1876, Otto construisit un moteur à quatre temps, à l’origine de la plupart des moteurs à combustion interne ultérieurs. Trois ans plus tard l’allemand Carl Benz fabrique un tricycle à moteur qu’il vend à deux exemplaires, et passe à la postérité.»

 

voiture,voyage,ford T,cugnot,plage,larzac,

Après...

Après il y a eu la Ford T, la Deuche... et la Lamborghini (Advertador, image 2).

 

La civilisation de la voiture était née. Elle était la suite logique du char impérial de Cléopâtre, du cheval des fiers amérindiens et de la calèche parisienne. Mais quel saut quantique!

 

La voiture était un aboutissement. Un concentré de plus en plus complexe de mécanique et de technologie. Et surtout, elle donnait corps au rêve de liberté individuelle, liberté qui passait par la mobilité. Alors qu’au Moyen-Âge on ne pouvait pas aller partout sans autorisation spéciale et sans relais pour les chevaux, le monde était soudain à la porte de tout le monde. A la porte, ou à un quart de tour de clé dans le démarreur. 

 

voiture,voyage,ford T,cugnot,plage,larzac,Vous décidiez d’aller rendre visite à des amis à Lampaul-Ploudalmézeau ou de voir le soleil se lever sur le Causse du Larzac au milieu des chèvres, vous vous installiez au volant, vous mettiez les gosses à dormir à l’arrière, de la nourriture dans le coffre et hop! - en avant d’Artagnan! A peine quelques heures plus tard vous étiez assis face au levant, là où c'est le plus beau.

 

Et puis, s’il fallait symboliser à quel point elle est entrée dans la vie moderne, cet extrait du film «Un homme et une femme», ci-dessous, résume (presque) tout. La voiture est bien la digne descendante du char de Cléopâtre...


La voiture est une belle invention. Je devrais penser à en acheter une un de ces jours. Parce que Genève-le Larzac en vélo en une nuit, ça ne va pas le faire.

  

 

 

 

 

19:10 Publié dans Histoire, Humour, Liberté | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : voiture, voyage, ford t, cugnot, plage, larzac | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

tuttut Homme Libre

je viens vous chercher pour le larzac, wild wild sud enfin centre sud ;)))!!!bizzzouxxx!!!
http://media.rtl.fr/online/image/2013/0718/7763242583_le-bail-des-paysans-sur-le-plateau-du-larzac-court-desormais-jusqu-en-2083.jpg

Écrit par : Sarah | 01 octobre 2014

PouetPouet Sarah!

Je passe vous chercher, rendez-vous en bas et on part. Pensez aux sandwiches.J'amène les allumettes. On pourra faire un méchoui...
:-))))
Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 01 octobre 2014

Dans un autre registre :
j'ai toujours été intriguée par la fascination des petits enfants face à la voiture. Qu'elle ait la taille d'un immense camion ou qu'elle soit en plastique et à la taille de la petite main.
Comme si cet objet si moderne parlait directement à ces bébés, qui ne font que découvrir le monde.
Les petits semblent s'intéresser spontanément aux animaux et à tout ce qui bouge et fait du bruit. Pour ça, la voiture est vraiment un archétype.

Écrit par : Calendula | 02 octobre 2014

En effet, une sorte de fascination, Calendula. Quand j'avais 8-10 ans je jouais beaucoup aux petites voitures avec un voisin. Derrière chez lui il y avait une petite entreprise de maçonnerie, avec des tas de sable. Nous construisions des routes, des tunnels, des paysages et y passions des heures. Le monde était à nous!

Écrit par : hommelibre | 02 octobre 2014

Je découvre à l'instant les photos de la nouvelle Lamborghini.

Un visuel brillant, à couper le souffle.

https://fr.cars.yahoo.com/nouveautes/lamborghini-asterion---salon-paris-2014-060430270.html

Écrit par : hommelibre | 02 octobre 2014

La Lamborghini bleue ? Voilà une jolie voiture en ... Matchbox !
Qu'est-ce qu'on en fait, si on en a une pour de vrai ?
On a peur de se la faire voler.
On est sans cesse en excès de vitesse.
On doit aller vivre en Allemagne, pour trouver quelques bouts d'autoroute pour pouvoir en utiliser tout le potentiel.
Ouf ! je n'aurai pas tous ces soucis, car elle est hors de portée.

Écrit par : Calendula | 02 octobre 2014

En Allemagne, ou à Dubaï. Il doit y avoir de belles routes là-bas!
:-)

Mais en vrai, il faut beaucoup d'argent avec. Hors de question de la laisser garée la nuit en pleine rue, il faut un garage solide, une surveillance, oui beaucoup de soucis.

Hors de portée, mais quand-même: belle, non? J'aime beaucoup la vue de l'arrière: solide sur ses pattes, presque terrienne, et pourtant...

Écrit par : hommelibre | 02 octobre 2014

@John: Même pour aller dans le Larzac en une nuit-;)))

Écrit par : grindesel | 02 octobre 2014

Mieux vaut la piloter dans GTA San Andreas version Hot Coffee...

Écrit par : Keren Dispa | 02 octobre 2014

@ Grindesel:

:-)))


@ Keren

Je ne connais pas bien les jeux vidéo de voitures, mais ce que j'ai vu est super bien rendu visuellement. Et il faut avoir des réflexes!

Écrit par : hommelibre | 02 octobre 2014

"Nous déclarons que la splendeur du monde s'est enrichie d'une beauté nouvelle, la beauté de la vitesse. Une automobile de course avec son coffre orné de gros tuyaux tels des serpents à l'haleine explosive... Une automobile rugissante, qui a l'air de courir sur de la mitraille, est plus belle que la Victoire de Samothrace.

Nous voulons chanter l'homme qui tient le volant, dont la tige idéale traverse la Terre, lancée elle même sur le circuit de son orbite. "

Marinetti, Manifeste du Futurisme, 1909.

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 03 octobre 2014

Merci Mikhail. Cet extrait est épatant, pour son style, ses images, pour ce qu'il révèle d'alors et par contraste d'aujourd'hui.

Écrit par : hommelibre | 03 octobre 2014

"Le premier brevet concernant un moteur à combustion interne a été déposé par le Suisse François Isaac de Rivaz le 30 janvier 1807"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_%C3%A0_combustion_et_explosion

Écrit par : Géo | 03 octobre 2014

Les commentaires sont fermés.