26 août 2014

Rouler sur des routes roses : le nouvel apartheid des sexes

On sait que les femmes font tout vendre. La focalisation sur le sexe féminin est aujourd’hui totale. Pourtant en lisant cet article j’ai d’abord cru à une blague. Or il semble que ce soit sérieux: une compagnie d’assurance pour les femmes propose de créer des bandes de roulement et des routes et autoroutes roses uniquement pour femmes. Le blog Pink Zone propose même des images, dont celles que j’extrais ci-après.


pink zone,sheila's wheel,route roses,apartheid,burqa,route,accidents,victimes,Une société de plus en plus misandre

Que sont les Pink Zones? C’est un concept et un film récent. Le concept est de désigner des espaces uniquement féminins ou réservés aux femmes. Cela va des boutiques ou espaces commerciaux, à certains emplacements dans des enceintes sportives. C’est clairement un produit dérivé du féminisme.

Le film Pink Zone propose par exemple, en début de sa bande-annonce: «Les hommes ont dirigé le monde, et les femmes étaient en danger. Jusqu’à aujourd’hui.» On est dans l’accusation généralisée des hommes et la victimisation universelle des femmes. On connaît ce discours. Il sert avant tout à financer les associations féministes en subventions publiques. Aujourd’hui les tire-au-flanc féministes créent leur petite asso et vivent tranquillement sur l’argent public.

La bande-annonce de ce film qui semble promettre d'être un navet (vidéo en bas) montre évidemment des hommes violents et des femmes terrorisées, quand elles ne passent pas directement au lesbianisme. Hommes et femmes ont pourtant construit le monde ensemble et les épouses ont toujours été les premières à encourager leurs hommes à partir à la guerre. Mais dans la connerie généralisée qui s’impose en ce qui concerne les sexes et les genres, l’image d’Epinal montrant la violence comme uniquement masculine marche encore. Pourtant les femmes tuent aussi, physiquement et psychologiquement, ou elles utilisent les hommes pour tuer à leur place. Mais le biais est tenace. Il n’est que de voir le rôle du père punisseur avec les enfants, alors que les mères se réservent l’image virginale de la consolatrice. 

 

 

pink zone,sheila's wheel,route roses,apartheid,burqa,route,accidents,victimes,Routes roses

L’assurance Sheila’s Wheels propose donc d’amplifier l’apartheid des sexes en délimitant des Pink Zones sur les routes. La raison? Les hommes sont impliqués dans plus d’accidents et les femmes en subissent des dommages plus graves.

Les chiffres et les conclusions de Sheila's Wheels: «Les chiffres du ministère des Transports (DfT) 1 publiées en 2012 indiquent que les hommes ont été impliqués dans 114 190 accidents de la circulation, comparativement à seulement 70 470 pour les femmes, mais 53% des femmes impliqués dans un accident de la circulation sont gravement blessés, comparativement à seulement 38% des hommes. Les dernières statistiques du gouvernement pour 2013 montre des hommes sont quatre fois plus susceptibles d'être déclaré coupable d'une infraction de l'automobile sur les routes britanniques que les femmes. Pour contrer ces problèmes, le concept de PinkZones propose deux nouveaux types de routes.» 

Certaines voies existantes seraient partiellement réservées aux conductrices selon des horaires définis. D’autres voies seraient crées uniquement pour les conductrices. Les hommes conduisent-ils plus dangereusement que les femmes?  

 

 

Statistiques incomplètes

J’ai démonté en mars 2012 une campagne de sécurité routière déclinant le même concept d’hommes dangereux et de femmes victimes. Or un rapport de la Sécurité Routière française précisait: «Par contre, la part des conducteurs de véhicules légers dans la mortalité masculine est du même ordre que celle des conductrices dans la mortalité féminine : respectivement 39,8 % et 36,5 %. Au niveau de la responsabilité, elle est à peu près du même ordre : 45,4 % des conducteurs hommes responsables en cas d’accident corporel, 41,6 pour les femmes (chapitre 2-9).»

pink zone,sheila's wheel,route roses,apartheid,burqa,route,accidents,victimes,Selon le rapport, en voiture normale (VL, véhicules légers de moins de 3’500 kgs) il y a autant de femmes tuées sur la route que d’hommes. Et autant de femmes responsables des accidents mortels que d’hommes. 

En ce qui concerne le Royaume-Uni je n’ai pas trouvé d’étude qui précise les conditions routières. Car les chiffres jetés comme une image absolue par cette assurance pour femmes sont incomplets.

Première chose, il y a davantage de conducteurs que de conductrices en Angleterre. Les chiffres sont ici. Pour certains âges la différence est presque du simple au double. Il y a donc plus d’hommes qui sont sur les routes, probablement. Donc plus d'hommes impliqués dans des accidents.

Ensuite il faudrait savoir combien d’hommes et de femmes roulent au même moment, sur quelles distances, dans quel degré de difficultés routières. Il faudrait savoir combien d’hommes roulent pour leur job comparativement aux femmes, dans quels types de véhicule. Et détailler le type et les conditions des accidents.

 

Bref, avant de légiférer sur une discrimination aussi violente que la séparation des routes selon le sexe, il faudrait avoir des informations détaillées et sortir de l’a priori entretenu de la victime et du bourreau. Mais demander cela au stupide féminisme, c’est trop. 

C’est donc aux hommes, et aux femmes partenaires et intelligentes, de refuser cet apartheid et de se débarrasser du féminisme. Car si les femmes intelligentes laissent faire cela, elles se retrouveront bientôt, comme Lady Gaga dans sa provocation, en burqa. Rose, bien sûr.

 

 

12:22 Publié dans Féminisme, Politique, société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : pink zone, sheila's wheel, route roses, apartheid, burqa, route, accidents, victimes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

en plus la réalité c'est que les femmes ne savent pas conduire, c'est des nullités au volant mon épouse le constate tous les jours, donc cette affirmation féministe est mensongère comme d'habitude, étais-ce une bonne idée de donner l'égalité aux femmes avant l'égalité elles dominaient dans le couple voir les écrits de Georges Sand maintenant avec l'égalité elles dominent partout à coup de mensonges et de mauvaise foi, et les résultats de cette égalité ce ne sont que dégâts, société maternante incapable d’assimiler les immigrés avec le bordel que l'on connait, justice familiale au main des femmes une catastrophe, éducation au main des femmes une catastrophe. ah beau bilan !!!

Écrit par : leclercq | 26 août 2014

Le sujet que vous soulevez est interessant.

Je ne sais pas si c'est pareil pour la Suisse mais je sais qu'en France Les femmes ont beaucoup plus de mal que les hommes à obtenir leur permis de conduite: Je ne serai pas étonné si elles avaient besoin de 2 fois plus d'heure de conduite pour avoir leur permis et si le nombre de tentatives était plus élevé pour les femmes que pour les hommes. (je parle de l'épreuve pratique, pas de l'épreuve théorique)

C'est en tout cas le cas autour de moi: tous les hommes que je connais ont eu leur permis du premier coup et pour les femmes c'est entre une et 5 tentatives en moyenne 2.5.

La seule que je connais qui a eu son permis du premier coup a dit qu'elle a fait une faute éliminatoire (l'examinateur a repris le volant) et qu'elle n'aurait pas du avoir le permis.

Mais peut être est-ce un biais de mon entourage.

Des infos que j'ai les hommes ratent leur permis en général parce qu'ils n'ont pas été sérieux pendant la formation, les femmes le ratent même en ayant été assidues.


Si cette information est vérifiée je m'attendrais alors qu'a condition égales et à nombre de kilomètres parcouru égaux, les femmes aient plus d'accident que les hommes.

Là encore dans mon entourage je ne connais que deux hommes sur environ 50 qui ont eu un accident de voiture alors que toute les femmes en environ une trentaine que je connais qui ont eu le permis ont eu un accident, qui va du petit accrochage à la destruction de la voiture, et plusieurs en ont eu 2

Écrit par : De passage | 27 août 2014

Chic du rose très féminin... couleur que je n'aime et qui ne m'aime pas !

Pour être sincère, je trouve cette idée de vouloir repeindre partiellement les routes en rose complètement ridicule et dessert la cause féminine plutôt qu'elle ne la sert ... :-)))

Mon permis de conduire, je l'ai eu immédiatement et un premier juillet il y a fort longtemps. J'ai quelques connaissances femmes qui ont abandonné après deux échecs, pensant qu'un AG leur coûterait moins cher. En revanche, une a persévéré mais ne circule jamais sur les autoroutes, ni en ville, se contentant de trajets simples (toujours les mêmes), se parque uniquement sur des places où le minimum de manœuvre est requis.

Écrit par : Lise | 27 août 2014

En fait pour les routes roses on insinuerait que les femmes conduisent plus prudemment que les hommes ? En utilisant souvent un véhicule professionnel je peux constater que des chauffardes er autres délinquantes de la route j'en vois presque autant que les hommes.
"Mais demander cela au stupide féminisme, c’est trop. "
En rajoutant "stupides féministes" ça marche aussi bien :D

Si Hollande met un tel projet farfelu en branle, il risque de s'enfoncer davantage.

Oh wait...

Par contre je ne suis pas d'accord avec les commentaires qui disent en gros "les hommes savent mieux conduire que les femmes". Car des boulets hommes en voiture j'en croire pas mal également. Et ce ne sont pas que des octogénaires vous pouvez me croire.

Écrit par : il est revenu | 29 août 2014

Je ne sais pas si vous répondiez exactement à mon commentaire mais l'impression que j'ai c'est que même quand elle s'appliquent les femmes ont du mal avec la conduite, alors que les hommes qui posent des problèmes sont en général des hommes qui ne font aucun effort et qui pêchent par excès de confiance, quelque soit leur âge.

Écrit par : De passage | 03 septembre 2014

Mouais. Je vois de plus en plus de couple où c'est la femme qui conduit. Plus étonnant encore des couples musulmans qui ont une réputation de phallocrates.
Comment arrivez-vous à expliquer cela ? Les hommes seraient ils suicidaires au point de laisser leur "quiche" de femmes conduire ?
Et je vous rassure, certaines femmes assurent également au volant.
Donc je ne sais pas où vous résidez cher ami, mais de mon côté tant il est vrai que je vis près des métropoles, les femmes sont plus nombreuses mais pas toujours maladroites.

Écrit par : il est revenu | 03 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.