24 août 2014

Selfies nus et pôvre victime: suite du Gerigate

Le Matin Dimanche nous en dit un peu plus sur les circonstances qui ont entouré la divulgation des photos nues de Geri Müller à la presse. Sa connerie n’a pas été rendue publique par hasard. C’est une chose qu’un sursaut d’adolescence ou une naïveté sidérale lui ait soufflé à l’oreille d’envoyer ces images à une jeune femme pour la séduire. Une jeune femme qu’il ne connaissait pas autrement qu’en virtuel.


sfi08.jpgGerigate

Mais c’est une autre chose que ces images, envoyées sous le sceau de la confiance que le maire Vert plaçait en cette personne, fassent la une. Cela questionne non seulement sur le comportement de l’élu mais aussi sur le parcours suivi par les photos. A ce sujet le Matin Dimanche n’hésite pas à parler de Gerigate.

On apprend ainsi que sa partenaire, enseignante sans emploi, a enregistré des centaines de message de l’élu. Pourquoi? Dans quel but? Il semble que cela devienne plus clair: selon le Matin, «Lorsque leur relation s’est refroidie, elle a contacté l’un de ses adversaires, le conseiller en relations publiques Sacha Wigdorovits. Ce dernier lui a fourni le contact de plusieurs rédacteurs en chef.»

On ne prend pas contact avec l’adversaire de son copain virtuel par hasard. On n’accepte pas les adresses de rédac’ chefs par hasard. La dame voulait-elle monnayer sa relation? La question se pose et elle n'est curieusement évoquée nulle part. La dame est-elle protégée?

La part publique de cette affaire, la trahison d’un échange purement privé, est donc de la responsabilité de l’enseignante. Les adversaires de Geri Muller ne sont pas forcément à l’origine d’un complot. Ils auraient plutôt saisi l’opportunité. Il serait peu crédible d’accuser le Mossad (services secrets israéliens) qui a certainement d’autres omelettes sur le feu.

Mais alors qu’elle a trahi, alors qu’elle a pris l’initiative de dévoiler cette relation virtuelle et les images de Geri, elle se pose maintenant en victime. Elle raconte ainsi: «Je n’étais pas favorable à l’idée de donner ces informations à l’hebdomadaire Schweiz am Sonntag. Mais la pression était immense et le désespoir aussi.» Ce faisant elle donne l’image soit d’une idiote soit d’une perverse.

 

 

sfi12-hors-de-prix-2006-03-g.jpgPôvre fausse victime

La voici donc passé d’initiatrice d’une dénonciation à victime de cette même dénonciation! Quel culot. «Elle se reproche de ne pas avoir dit clairement non. Ni à Geri Müller, ni «à ceux qui ont profité de ma situation de détresse». Pourtant, avoir mené cet échange avec le maire Vert pendant des semaines n’indique pas de détresse particulière. Cela indique au contraire un consentement, surtout par un écran interposé qui lui laisse toute liberté d’ouvrir ou de fermer le chat.

Se présenter en (fausse) victime la dédouane-t-il de sa culpabilité? Etre pseudo-victime rend-il plus légitime d’avoir délibérément jeté au lynchage un politicien connu? De qui se moque-t-elle? «Je n’avais pratiquement aucune chance face aux hommes puissants et influents». Elle a en tous cas bien assimilé le discours victimaire. Et en fait usage presque avec talent.

Il reste à savoir si elle a touché des dessous de tables pour ses révélations et pour avoir transmis les photos compromettantes.

Cela illustre un peu plus la dissymétrie de traitement entre les hommes et les femmes. Je remarque d’ailleurs que si le nom du politicien est étalé partout, la dénonciatrice est protégée et seules ses initiales sont mentionnées. Deux poids deux mesures, alors qu’elle a été consentante.

 

 

sfi10-elevator.jpgIl faut dire aux hommes

Il faut aujourd’hui avertir les hommes: ne dites rien ou ne donnez rien de vous sauf à votre compagne de longue date - et encore.

Je lisais hier que le maire de la ville de Valladolid, en Espagne, mettait en garde les hommes contre le fait de prendre l’ascenseur seuls avec une femme. «Imaginez que vous entrez dans un ascenseur et qu'il y a une fille qui veut vous nuire, qui entre avec vous, arrache son soutien-gorge et la jupe et sort en criant en disant que vous avez tenté de l'agresser.»

Cela a créé une polémique. Il est accusé par des féministes de vouloir banaliser le viol. Celles-ci, en pleine campagne de peur contre les hommes, affirment que les fausses accusations ne sont que le 0,01% des cas. Ce qui est faux: de 8% selon le FBI à 40% selon des études sur le terrain judiciaire. Je l’ai plusieurs fois documenté. 

Et en tous cas, même si cette situation est probablement rare dans un ascenseur, il met le doigt sur une réalité criminelle spécifique, que la victimisation ambiante cache de moins en moins. La dénonciation faite par l'enseignante illustre aujourd'hui ce double jeu de la victimisation, quoique l’on pense de la connerie commise par l'élu.

 

 

18:37 Publié dans Féminisme, Politique, société | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : geri muller, vert, selfie, nu, gerigate, victimisation, fausse accusation | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@John en jargon féminin on dit,peau de vache cependant ce jeu car s'en est un est aussi pratiqué par des hommes
De manière plus subtile comme passer l'adresse d'une femme rencontrée et donner le nom au suivant qui pourra remplacer le dernier pris par sa femme et ses enfants et ainsi de suite .
Jouer avec les sentiments est un jeu vieux comme le monde ,la nature humaine a toujours eut besoin de vivre des passions exaltantes et quand la raison reprend le dessus c'est ou Allô maman bobos ou des médias qui ne cracheront jamais sur ce genre de comportement les gens raffolent de ces histoires à scandales et ce aussi depuis toujours
Et qui sait peut-être que cette enseignante a voulu ravir la vedette à l'ex du Président Hollande mais ne dit-on pas que la jalousie est un plat qui se mange froid et à deux en y mêlant les médias c'est encore mieux
Et ce Monsieur qui doit être Vert de rage surtout n'aura plus qu'à se lever tous les jours en fredonnant ,chat échaudé craint l'eau froide!
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 24 août 2014

Serait-ce le feuilleton de la fin d'été ... sans doute car toute cette affaire fait jaser et pour cause !

On a carrément l'impression que ces deux personnes ont fait preuve d'une naïveté exemplaire pour ensuite - une fois les faits rendus publics - se renvoyer la baballe comme les enfants dans les préaux : c'est pas moi, c'est lui qui a commencé :-)))

Quant à prendre l'ascenseur seule ou pas, je m'en fiche royalement, une femme peut avoir des problèmes aussi bien dans un ascenseur, un parking, une allée d'immeuble, dans un train, etc... c'est franchement ridicule : encore un coup des ultras féministes sans doute. Je me souviens être un jour entrée dans un ascenseur avec trois ... hommes et j'ai éclaté de rire lorsque l'un d'entre eux m'a demandé si j'étais inquiète car il fallait monter 5 étages !

Écrit par : Lise | 24 août 2014

Ce Monsieur comme beaucoup d'autres quand ils rencontrent une femme devra s'assurer qu'elle n'est pas sectaire si d'aventure l'envie le reprenait on ne sais jamais
Car certains milieux dès 2007 ont aussi vécu une libération de la femme et comme beaucoup de mouvances sectaire et religieuses vivent des drames familiaux nombre de femmes se sont mises en quête d'hommes pour les endoctriner ou du moins leur faire croire à un amour quasi mystique de leur part pour mieux les laisser choir une fois qu'ils avaient bien mordu à l'appât mais de l'argent surtout
C'était une nouvelle forme de racolage uniquement basé sur les faux sentiments pour obtenir de nouveaux dons

Écrit par : lovsmeralda | 24 août 2014

@ Lovsmeralda: à une époque le groupe des "Enfants de Dieu" faisait du racolage sexuel pour attirer de nouveaux adeptes. Aujourd'hui elles feraient de fausses accusations: cela rapporte plus qu'une passe!... :-(((


@ Lise: :-)))) Etes-vous sûre que le monsieur ne voulait pas boire un dernier verre chez vous?¿?

:-DDD

Écrit par : hommelibre | 24 août 2014

@ hommelibre : non ascenseur = immeuble du lieu de travail et j'étais chargée (4 kg de courrier), sinon je vais à pied.

Écrit par : Lise | 24 août 2014

Lacan a dit beaucoup non pas tant sur boire un verre que sur "prendre" un verre!
Sur une étagère?

Ou LUI apportant un "verre" à ELLE.
Après le travail?

Intention lisible ou non comme du fil blanc?

A toujours dire non?

Ste Catherine s'annoncerait, certes, mais "oui" sans autre?


Mesdames, au cas où, apprenez un sport de combat: ascenseurs, rues, sous-sols, buanderies: "Mesdames"... seulement?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24 août 2014

Ce monsieur Vert a peut-être voulu vérifier le bien fondé du slogan de la nouvelle campagne de Pro-Juventule ou comment le Sexting peut rendre célèbre !
La chasteté des Verts est bien connue aussi on ne peut que leur recommander désormais de boire un peu plus de bon vin de manger plus souvent de la viande et qu'enfin ils apprécient à leurs justes valeurs les produits des agriculteurs et vignerons Suisses sans toujours leur mettre des bâtons dans les roues.
A trop vouloir instrumentaliser le peuple ,ce Monsieur a mis les pieds dans un plat sans doute bien plus toxique qu'un sandwich moutarde et jambon de Gruyère
Surtout quand on sait qu'en Suisse d'après certains membres de ce parti les personnes âgées sont trop coûteuses et comme le rire a toujours été une de leurs forces elles ont été très nombreuses à éclater de rire en lisant l'article

Écrit par : lovsmeralda | 25 août 2014

absolument, les propos, arguments, et commentaires.. Quid de la naïveté ? plutôt de la sottise (défaut de jugement) d'un homme public, d'un élu d'éditer, divulguer de son intimité..

no comprendo; il doit Savoir! les exemples d'x détournements ne manquent pourtant pas.. d'un individu lambda, ça n'intéresse personne (et encore) mais d'une personne œuvrant dans et pour le public, avec son lot d'opposant (en politique: tout est bon ! dirait un gastronome..)
No envoi! de fotos, images, propos (etc.) ni à sa femme ni à sa mère ! (enfin elle, je doute d'une telle pertinence, mais on se comprend)

mon premier post John; ce n'est pas un pseudo de circonstance ni de formalité mais celui que j'utilise (pourquoi changer ? non je plaisante) sur l'Obs par ex, et autres blog.. me suis inscrit, Cheers

Écrit par : ti suisse | 26 août 2014

Welcome ti suisse!

Écrit par : hommelibre | 26 août 2014

Les commentaires sont fermés.