14 août 2014

Les failles de l’initiative Ecopop

Récemment les responsables d’Ecopop se sont défendus devant la presse. Le texte de leur initiative n'est pas raciste. Selon le directeur Andreas Thommen, «Il peut avoir un certain attrait pour les électeurs xénophobes, mais nous n'avons jamais voulu de ces gens».


ecopop,population,immigration,croissance,décroissance,racisme,eugénisme,xénophobie,ressources,nature,Racisme?

Pourtant le texte est éminemment ambigu. L’intention avouée est de stabiliser la population suisse, voire de la faire décroître, afin de ne pas faire peser sur l’environnement une charge insupportable et de préserver la durabilité des ressources naturelles. La croissance infinie est un leurre et il faut poser une limite, sans quoi quelque chose l’imposera de force: guerre, maladie, crise environnementale ou autre. 

J’ai commencé précédemment à poser quelques éléments de réflexion à ce sujet, et il en viendra d'autres. Car si je peux comprendre le fait que la croissance n’est pas infinie, la décroissance n’est pas sans poser des problèmes de grande ampleur. J’y reviendrai.

Aujourd’hui des failles dans l’initiative Ecopop me sont apparues en lisant les dénégations d’Andreas Thommen. Mais d’abord j’écarte les accusations de racisme, terme galvaudé qui perd tout sens quand il est utilisé à outrance. La surenchère des mots n’est pas pédagogique. Il n’y a pas de racisme à vouloir limiter l’entrée dans le pays de tous les étrangers, et non seulement ceux appartenant à une race ou ethnie particulière. 

On devrait éventuellement parler de xénophobie, de peur de l’étranger. Mais là encore je considère qu’il appartient justement au politique d’organiser les conditions de la vie sur un espace donné. L’évaluation du nombre d’habitants que cet espace peut accueillir ou voir naître fait partie de la politique. Je ne partage pas la stigmatisation systématique que font certains dès que l’on aborde ce sujet. Si je possède une maison de quatre pièces, combien de personnes puis-je accueillir avant qu’elle soit pleine? Quand dois-je mettre une limite? 

La question se pose de manière légitime. Elle ne peut être réduite à un simple réflexe de xénophobie. Cette stigmatisation sert à ceux qui la profèrent. Cela leur évite d’aborder une question politique qu’ils ont toujours laissée à d’autres (pour des raisons idéologiques ou par rejet de l'adversaire politique qui les aborde), et qu’ils s’interdisent désormais d’aborder eux-mêmes objectivement par peur qu’on leur fasse la même critique. Je les laisse à l’enfermement où ils se sont mis eux-mêmes.

Certains jugent l’initiative raciste par eugénisme, parce que les initiants proposent que la Confédération participe à des programmes de contraception dans certains pays pauvres. L’accusation d’eugénisme est ici inappropriée, bien que la proposition puisse y faire penser. L'eugénisme, le mauvais eugénisme dois-je préciser, serait la stérilisation des pauvres. Dire que la contraception est une forme de stérilisation est excessif. Mais il est vrai que les eugénistes racistes suggéraient qu’en éliminant les pauvres on éliminerait la pauvreté... Un peu comme si on disait qu'en éliminant les chiens on éliminerait les crottes de chiens. (Pour les chiens pauvres c'est différent: ils font peu de crottes. Et avec un peu de chance ils les remangent).

 

 

ecopop,population,immigration,croissance,décroissance,racisme,eugénisme,xénophobie,ressources,nature,Deux failles

Par contre cela ressemble à une sorte de colonialisme. C'est nous qui décidons quelles populations doivent être limitées. «Nous voulons aussi que les Africains puissent profiter d'une vie digne en réduisant les naissances» disent les écopopistes. Oui, enfin ce serait à eux-mêmes de décider du critère d'une vie digne. Et une telle campagne, si elle avait lieu, devrait être réalisée à la demande des gouvernements et sous l’égide d’une agence de l’ONU ou de l’OMS. Ce n’est pas à la Suisse de déterminer quel pays ou continent doit  être choisi. De plus, limiter les naissances dans des pays pauvres et donc peu développés pourrait conduire lesdits pays à manquer de bras le jour où ils commenceront à se développer. Limiter les naissances conduit peut-être à les condamner à rester pauvres.

L’autre faille d’Ecopop est de vouloir faire porter la charge de la stabilisation ou de la décroissance uniquement sur les étrangers, quelle que soit leur origine. Or si à la suite d’une éventuelle acceptation de l’initiative, les suisses se mettaient à faire trois, quatre ou cinq enfants par couple, la croissance repartirait de plus belle. 

Il y a certes peu de risques immédiats, mais sur le principe et en bonne logique la charge de la stabilisation ou de la décroissance devrait concerner toutes les personnes vivant en Suisse ou désirant y vivre. Ce qui imposerait une limitation du nombre d’enfants. Les initiants se défendent de cela, or ils ont tort. Ils devraient proposer d’interdire aux couples de faire plus de deux enfants. Cela conférerait davantage de clarté à leur intention. Car en l'état c'est très brouillon, et sous prétexte de préserver les ressources naturelles on parle surtout d'un vote anti-étranger. Au point où les initiants doivent s'en défendre!

Pour atteindre son objectif Ecopop ne vise donc que les étrangers, ce qui discrédite l’argument de préservation des ressources naturelles. Car les suisses aussi épuisent leurs propres ressources. Serait-ce l'aboutissement de l'idéologie écologiste: l'isolationnisme, la fermeture sur ses trois brins d'herbe?

L'initiative ne servira objectivement que ceux qui pensent que la votation du 9 février sur la limitation de l'immigration n'était pas assez radicale. Ce sera un effet de l'ambiguïté du texte proposé. On ne peut pas lancer un objet visant à réduire la venue des étrangers et leur prolifération chez eux sans provoquer quelques résonances magnétiques, sans lien direct apparent: «Il peut avoir un certain attrait pour les électeurs xénophobes, mais nous n'avons jamais voulu de ces gens». Mauvais argument: on ne choisit pas ses électeurs. A moins de donner une étoile brune à ceux qu'on ne veut pas. Ils seraient interdits d'isoloir. Ce qui préserverait la pureté idéologique d'Ecopop. Car c'est bien cela que signifie la dénégation d'Ecopop, traduit en clair: nous ne sommes pas racistes, nous sommes purs et seul l'intérêt de la planète nous importe. D'ailleurs ils ajoutent: «Nous n'avons pas besoin des suffrages des racistes.» Donc ils sont purs. Ha, pureté politique et idéologique, que ne ferait-on pas en ton nom! Ha, idéologie verte, vers quels glissements te laisses-tu déporter?

Si en journalisme ou sur un blog on peut se permettre quelques audaces iconoclastes et provocatrices, à des fins pédagogiques ou parce que le jour suivant complète ou infléchit le précédent, c'est autre chose en ce qui concerne un texte devant être inscrit dans la Constitution et traînant des mois ou des années devant la population.


11:10 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : ecopop, population, immigration, croissance, décroissance, racisme, eugénisme, xénophobie, ressources, nature | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Monsieur Homme Libre: "Limiter les naissances conduit peut-être à les condamner à rester pauvres."
Ne croyez-vous pas que leur pauvreté à d'autres origines que la limitation des naissances? Et que c'est leur pauvreté qui les conduit à multiplier les naissances au vu des taux de mortalité infantile dans ces pays-là? Pourriez-vous jeter un oeil sur les statistiques du chômage, chômage qui frappe d'autant plus les pays pauvres? La faille que vous semblez voir ici me paraît très illusoire. D'autant plus que le développement crée encore plus de chômage en augmentant la productivité: exode rural, bidonvilles, misère encore plus que pauvreté. A ma connaissance l'initiative n'impose rien, elle propose une aide à la limitation des naissances pour ceux qui le souhaitent (pays, familles).

Je vous invite à réfléchir sur ces statistiques:
http://www.statistiques-mondiales.com/population_active_par_secteur.htm
http://www.statistiques-mondiales.com/chomage.htm

On peut comparer par exemple la Guinée et Haïti.

Et bien sûr toutes les voix sont les bienvenues.

Écrit par : Charles | 14 août 2014

Ah voilà j'attendais avec impatience des voix de gauche parler de cela. Peine perdu pas mal de ces initiants sont à gauche.

Pour moi cela reste une forme d'eugénisme déguisé sur le point de vu de la surpopulation et de la densité. Le problème est complexe je le concois. Mais je ne peux absolument pas accepter a ce que l'on limite des êtres humains dans un pouvoir naturel. Et de quel droit pourrions décider à la place d'autre ? Quand j'entends parler de limiter à deux enfants, je me dis un seul chose :

Le communisme est mort et le capitalisme actuel aussi. De ce fait nous partons d'un constat simple. Thèse (capitalisme) anti-thèse (communisme) les deux doivent disparaitre pour laisser apparaitre à la SYNTHESE. Le communisme chinois actuel en est le reflet de cette nouvelle tendance. Tiens donc ce n'est pas le pays qui limite ces naissances ? On répondra oui pour le bien de tous. Erreur, l'Etat n'a pas déterminé si oui ou non je dois faire ceci ou cela en matière de droit naturel.

Bref une énième initiative qui est d'ailleurs jusqu'à pas longtemps suivie par personne tellement qu'elle est fantasque. J'attends la rentrée avec impatience pour voir les moutons se transformer en loup.

Écrit par : plumenoire | 14 août 2014

-« Pour moi cela reste une forme d'eugénisme ».

Ca va alors dans les deux sens et il vous faudra donc aussi admettre que l'immigration est aussi une forme d'eugénisme, si, sans mesures d'incitation à en faire moins, les immigrés proviennent en majorité de peuples qui, dans leur pays d'origine, font plus d'enfants que la population indigène du pays vers lequel ils immigrent.

Écrit par : Chuck Jones | 14 août 2014

Chuck Jones, je suis d'accord avec votre point de vue.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14 août 2014

Je salue toutes les initiatives qui ouvrent le débat sur l'augmentation inquiétante de la démographie mondiale.
En 1800 nous étions 1 milliard d'humains sur Terre.
Aujourd'hui nous atteignons 7 milliards.
La projection pour la fin du siècle est de 11 milliards.
Si l'on considère que l'humanité a commencé il y a plus de 300 mio d'années avec la découverte de Lucy, il y a de quoi s'alarmer la moindre.

En revanche, je suis horrifié par la bonne pensée suisse. J'ai le sentiment que nous voudrions donner des leçons au monde entier alors que notre expérience est toute fraiche (200 ans à Genève) et que notre horizon s'arrête aux montagnes avoisinantes.
A part quelques Suisses qui ont roulé leur bosse, la grande majorité des citoyens de ce pays pète dans la soie et n'a pas la moindre idée de ce qui se passe ailleurs malgré le matraquage permanent des infos.

Bref, j'ai parfois honte de la posture caricaturée par l'UDC qui prône le repli identitaire, la souveraineté du droit national et le renvoi systématique de tous ceux qui dérangent.

Mais ce n'est pas une raison pour esquiver le débat. Merci à John de s'y coller, c'est pas évident.

Écrit par : Pierre Jenni | 14 août 2014

Oups, 3 mio d'années. Sorry Geo. Mais qu'est-ce qui fait le plus peur, une erreur dans les chiffres ou bien la différence entre 300 ans et 3 mio d'années ?

Écrit par : Pierre Jenni | 14 août 2014

Teletext de la RTS aujourd'hui: L'UDC contre l'initiative Ecopop.
J'avoue que j'ignorais le fond de cette initiative. Je m'en souviendrai au moment de voter! Merci John, pour cet éclairage.

Écrit par : Patoucha | 24 août 2014

"il y a plus de 300 mio d'années avec la découverte de Lucy, il y a de quoi s'alarmer la moindre"
L'ignorance de certains fait vraiment très, très peur.

A part ça, la seule critique importante qui a été faite sur cette initiative, c'est celle de Erwin Schaller: cette initiative porte sur deux sujets différents, ce qui n'est pas constitutionnel.

Écrit par : Géo | 14 août 2014

Pour la première fois, une explication claire sans a priori est écrite sur l'initiative Ecopop.

J'avoue être très surprise lorsque vous parlez du contrôle des naissances car on nous explique par tous les moyens que dans ? années, l'AVS aura un problème à payer les retraites, raison pour laquelle il faut relever l'âge de celles-ci.

Or, les couples ne font pas assez d'enfants dans notre pays, certains pour des raisons de stérilité et refusent les moyens "techniques de procréation" souvent parce que jugés trop chers et refusent de s'endetter alors que d'autres ne veulent pas d'enfants pour des raisons qui ne regardent qu'eux-mêmes.

Écrit par : Lise | 14 août 2014

@ Lise: sur le contrôle des naissances, vous avez raison, il y a un déficit pour assurer l'avenir. Je le mentionnais pour établir une logique à l'initiative, qui en l'état fait tout peser sur l'immigration. Si par hasard les suisses se mettaient à faire plein d'enfants, la protection des ressources naturelles imposerait que l'on limite le nombre de naissances en Suisse. Pour le moment ce n'est qu'une hypothèse, mais allez savoir! Les suisses sont sensibles au devoir citoyen. Peut-être le seront-ils à la galipette citoyenne. :-)


@ Charles: je regarderai le lien dès que possible. Là où je suis ces jours je n'ai qu'une connexion limitée.

Écrit par : hommelibre | 14 août 2014

On a un écrin dans lequel un pète dans la soie. Comme tout écrin il n'est pas bien grand et pour s'y péter confortablement il ne faut pas être à l'étroit, donc pas trop.

Il n'y a donc pas de raisons pour que les principes de propriété privée et de classe défendus par TOUS les bourgeois ne s'y appliquent pas.

Jusqu'ici je n'ai pas encore vu un grand nombre de nantis de gauche renoncer à leurs privilèges de bourgeois. Donc que Mesdames et Messieurs les bisounours(ettes) commencent !

Écrit par : petard | 14 août 2014

Et vive les Hygiénistes des temps modernes qui reprennent le même programme qu'en 1923,Berk!

Écrit par : lovsmeralda | 14 août 2014

Et puis zut...................... !

Les gros poissons mangent les petits, c'est ainsi depuis la nuit des temps. Tout le reste n'est que bavardages.

Quand vous voyez le nombre de mouvances, même pas ennemies des missionnaires du Bien, qui défendent le concept que les riches deviennent toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres... Et puis là on vient nous faire la morale !?

Écrit par : petard | 14 août 2014

- « ... dans ? années, l'AVS aura un problème à payer les retraites,... ».

Parce que l'AVS est calculée sur la base d'une croissance économique et démographique quasi permanente, ce que Ecopop dénonce justement comme irréaliste sous la menace d'une pénurie de ressources naturelles.

Écrit par : Chuck Jones | 14 août 2014

@ Chuck Jones . ce n'est pas moi qui avance le fait que l'AVS aura du mal à régler les retraites mais les politiques, raison pour laquelle le seuil devra être relevé !

Écrit par : Lise | 15 août 2014

@John il y a un seul avantage au système Hygiéniste que nous avons vécu,il nous aura enseigné la désobéissance rapide pour ne plus nous laisser embobiner par des idées tombées de Mars et avalées toutes crues par des illuminés et perfectionnistes avec une seule idée en tête,la Pensée Unique
Qui va carrément à l'inverse du bon sens!
Car le monde dès sa création enfanta des horreurs et si le père Céleste aima ses créatures horribles et sanguinaire comme les dinosaures ou autres bestiaux ,vouloir éradiquer ce qui n'est pas conforme aux désirs d'illuminés ou illuminatis sort du raisonnement même de ceux qui ne pensent que paix et amour pour leur prochain et monde très propres par dessus le marché mais remplis d'humains *aux idées pas très catholiques ou peu orthodoxes* comme on disait à l'époque,bref des gens pas clairs aux idées loufoques
Ceci étant je me ferai un plaisir d'inviter à manger des filets de perches au savant qui aura toute ma gratitude quand il inventera le Stupidoscope,seul appareil capable de trouver la molécule responsable de tant d'inepties et qui une fois éradiquée permettra à l'humanité de vivre en paix et retrouver sa joie de vivre même par temps de pluie
très belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 15 août 2014

Lovsmeralda, le Stupidoscope me fait penser au Gaffophone de Gaston Lagaffe! Pas pour l'usage, mais parce qu'il faudrait un appareil hors du commun...

:-) Ah, Mademoiselle Jeanne...

http://design-produit.net/wp-content/uploads/2013/01/gaston-lagaffe-gaffophone2.jpg

Belle journée!

Écrit par : hommelibre | 15 août 2014

Remarquez ce savant s'il nait aura déjà eut un précurseur ,Henri Nestlé qui associé à d'autres comme des chocolatiers Suisses et agences de journalisme aura su redynamiser des enfants faméliques et surtout leur enseigner comment sentir à distance les dictateurs grâce aux images des camps de concentration et d'autres images horribles montrant les vrais visages d'humains souvent cachés derrière un large sourire comme Hitler ou Himmler voire pire comme Mengele,
Dès 1949 nous étions nous enfants face à la vraie réalité qui serait notre guide jusqu'à nos derniers jours
Et comme Nestlé fête ses deux cents ans on peut dire que cet agroalimentaire aura été parmi les seuls à montrer aux humains qu'il ne faut jamais se laisser abattre et conserver en mémoire ses propres repères qui sont survie pour en sauver d'autres moralement ,ceux tombés entre les mains de vaniteux et sectaires
Nestlé seul véritable ami qui savait consoler un enfant battu grâce aux chocolats figurines de Walt Disney car après les coups reçus parfois jusqu'au sang il se trouvait toujours une âme charitable pour en offrir afin que sourires et joie de vivre ne quitta jamais le visage d'un enfant
Alors Merci Nestlé!

Écrit par : lovsmeralda | 15 août 2014

c'est vrai John je l'avais complètement oublié cependant le Stupidocope lui devra être muet seule garantie de son efficacité et de sa durée
Et quand on lit le Nouvel Ordre des Pères Verts et toutes leurs salades indigestes et financières sur lequel est fondé ce nouvel ordre qui est à mourir de rire malgré tout,gageons que ce savant aura la reconnaissance de nombreux citoyens ,parole de Gavroche/rire
allez encore toute belle journée pour vous et haut les coeurs

Écrit par : lovsmeralda | 15 août 2014

Les commentaires sont fermés.