02 août 2014

Les places roses

Venons-en aux places roses. Cette fois des gouvernements sont pris en flagrant délit de sexisme aggravé! A moins que cela ne soit la démonstration de la différence irréductible entre les hommes et les femmes, celles-ci ayant besoin d’être protégées. On revient aux réalités d’antan.


hommes,femmes,voiture,parking,places roses,luxembourg,genre,différenciation,Les faits

En Chine et en Corée du sud, des places de parking sont réservées aux femmes. Elles sont peintes en rose. Un petit personnage avec une robe souligne bien qu’elles sont réservées aux femmes. Comme sur les portes des toilettes.

Vous me direz, la Chine et la Corée ne sont pas des pays de référence en matière d’égalité femmes-hommes. Eh bien on en trouve également dans notre Europe modèle: au Luxembourg et en Allemagne.

«En Allemagne, ces places roses ne sont pas rares. Elles sont même nées en 1998, à la demande... du ministère de l'Equité des sexes. Libération, à l'époque, dénonçait déjà «une ségrégation sexuelle» dérivant du combat féministe.»

Ça vous en bouche une trompe, dirait l’éléphant.


Ségrégation

Cette ségrégation sexuelle signifie que les femmes ne sont pas traitées à égalité avec les hommes. Elles oint des privilèges, sous le prétexte de leur faiblesse. Il faut les protéger: hommes,femmes,voiture,parking,places roses,luxembourg,genre,différenciation,«... l’idée est de «protéger les femmes». Les emplacements sont proches des bureaux des employés du parking, afin qu’ils puissent en cas de problème «venir rapidement en aide aux femmes».»

Autre raison: «... les femmes transportant plus souvent des enfants, des poussettes, il est normal qu’elles bénéficient de plus d’espace

Ben tiens, les hommes ne transportent jamais d’enfants, on le sait.

Une telle disposition montre que la question de l’égalité est en contradiction avec la réalité affichée des différences entre les sexes. Il faut protéger les femmes, non parce que les hommes seraient par nature violents, mais parce que quand il s’en trouve un, elles sont plus faibles et donc menacées. De quoi alimenter la parano victimaire. A moins que cela ne soit vrai: les femmes sont plus faibles. Auquel cas hommes et femmes doivent être éduqués différemment et développer des stratégies spécifiques à chaque sexe.

Voilà en tous cas de quoi faire fondre un peu plus la théorie de l’indifférenciation des genres.

Au fait, si les femmes disposent de places roses, les places bleues sont-elles réservées aux hommes?

20:47 Publié dans Féminisme, Humour, société | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hommes, femmes, voiture, parking, places roses, luxembourg, genre, différenciation | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Voilà une autre idée pour accompagner "Ampelmann" à Berlin ... un personnage féminin rose !

Les places bleues réservées aux hommes : excellente idée, ça rouspétera du côté féminin ... un nouveau combat sans doute sur l'égalité des sexes !

:-)

Écrit par : Lise | 02 août 2014

Va y avoir du rififi dans l’air… lorsqu’un membre de Pink Cross croira que ces places lui sont réservées !!!

Écrit par : Michèle Roullet | 03 août 2014

:-)))

Écrit par : hommelibre | 03 août 2014

Les commentaires sont fermés.