01 août 2014

Gaza : la gauche alimente la guerre

La défense des victimes semble être devenue une «culture de la victime». Etre victime, quelles qu’en soient les raisons, procure une supplément de sympathie dans le monde. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de vraies victimes, mais que la victimisation est une stratégie gagnante à notre époque.


gaza,israel,guerre,juif,shoah,gauche,droite,hamas,Au sortir de la deuxième guerre mondiale, le monde a découvert la Shoah et le drame inouï vécu par les juifs principalement, mais aussi par les tziganes et les homosexuels. La création de l’Etat d’Israël, envisagée depuis les vagues d’antisémitisme européen, a abouti en 1948. A l’époque la gauche était fortement pro-juive et pro-israélienne.

«Moins de dix ans après sa création, Israël était alors devenu pour les socialistes français un lieu de pélerinage, un voyage à Moscou de substitution. Les coopératives israéliennes étaient admirées, les kibboutz enviés. Dans ce contexte, les premières critiques à l'encontre d'Israël venant de la gauche française furent apparentés à des trahisons. Et suscitèrent dès lors de très vives réactions.»

Le désamour a commencé après 1967. La guerre des six jours gagnée, Israël a gardé le contrôle des territoires conquis. On peut voir deux raisons principales à cela. D’une part, il s’agissait d’établir une zone tampon plus large que ce que le partage des terres par l’ONU en 1947 avait décidé, aux fins de préserver la sécurité du jeune Etat. D’autre part ces terres devenaient une monnaie d’échange: la paix contre la terre.

La puissance militaire montante d’Israël et ce contrôle des territoires, la forte présence musulmane en France, traditionnellement opposée à l’existence d’Israël, ainsi que l’installation de colonies rendant aléatoire la création d’un Etat palestinien, a fait se retourner l’opinion de la gauche française et européenne. La raison idéologique tient largement du «syndrome du plus fort». La gauche, par principe, défend le petit contre le gros, le faible contre le fort. Ce principe s’applique ici en déni de la réalité. Car si, en effet, l’armée israélienne est devenue très puissante, si la disproportion des forces en présence est visible, on oublie que cette puissance sert d’abord à la survie d’un nouvel Etat attaqué à plusieurs reprises par ses voisins, et dont l’existence même est vouée à la destruction par le Hamas.

Etre le plus fort n’implique pas d’être l’oppresseur, mais seulement de survivre, comme ce fut le cas lors de la guerre de 1948 (image 1). Les images de la guerre actuelle utilisent sans réserve la victimisation. Mais derrière chaque mort palestinienne, enfant, adulte, homme ou femme, il y a une politique décidée par des dirigeants et une stratégie délibérée du martyr.

gaza,israel,guerre,juif,shoah,gauche,droite,hamasEtre plus fort serait donc un mal idéologique. La gauche ne peut plus défendre Israël quand sa puissance dépasse celle du Hamas. Elle doit être du côté des victimes visibles, sans plus faire référence aux conditions qui ont conduit à cette nouvelle guerre et à la situation générale menacée de l’Etat d’Israël. C’est le résultat d’un parti pris et non d’une analyse objective. D’ailleurs, faute de justification objective, les manifestations pro-palestiniennes organisées par la gauche ne jouent que sur l’émotion. Les images d’enfants morts semble exonérer les organisateurs de toute position nuancée faisant la part des choses.

Toute manifestation pro-palestinienne qui ne dénonce pas le Hamas est objectivement un soutien au Hamas. On peut se demander ce qui pousse réellement la gauche européenne à soutenir sans nuance le Hamas. L'idéal de justice n'y trouve pas son compte.

On peut aussi se demander si cette gauche, sous couvert de défense du petit contre le gros, ne verse pas dans l’antisémitisme, soit le refus même de l’existence d’un peuple associé aujourd’hui à un Etat. Certains mots d’ordre, certaines pancartes, ou le fait de brûler le drapeau israélien, expriment clairement la volonté d’en finir avec Israël. Un peu comme si la France demandait à en finir avec la Suisse. Quand on sait également à quel endoctrinement sont nourris certains enfants musulmans, le soutien objectif au Hamas s’apparente réellement à une haine des juifs.

Quelles que soient les raisons apparentes - idéologiques - et les raisons cachées - possiblement électoralistes - de la gauche, ce soutien sans faille, parfois violent, à ceux pour qui le seul but est la destruction d’Israël, n’apportera que plus de violence. Le Hamas est évidemment renforcé par ces soutiens. Cela lui apporte une image valorisante de victime, une autorité renforcée à Gaza et des fonds supplémentaires.

La gauche soutient la création d’un Etat palestinien. La droite européenne aussi, me semble-t-il. Si les deux forces décidaient ensemble de contrôler l’utilisation des fonds alloués à l’autorité palestinienne et garantissaient la démilitarisation du Hamas, il y aurait peut-être un pas en avant vers la paix.

Malheureusement l’attitude de la gauche européenne ne fait qu’alimenter objectivement la guerre.

15:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (63) | Tags : gaza, israel, guerre, juif, shoah, gauche, droite, hamas | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Oui.

Cherchez des messages de paix dans leur slogans et pancartes. Il n'y en a aucun. Cherchez le signifiant de leurs messages; il s'agit très souvent de la destruction de l'autre.

Pour une raison que je suppose être une haine viscérale et peut-être inconsciente du juif, ils s'alignent sur les projets génocidaires du Hamas ou d'autres. Par contre, on ne les entend jamais sur d'autre conflits autrement plus meurtriers. Exemple, il y a eu plus de morts civils en Syrie qu'en Gaza dans la même période et ils s'en f&utent.

Soutenir les palestiniens, c'est honorable… mais sans se désolidariser explicitement de ce que font leurs dirigeants, c'est cautionner !

Écrit par : archi-bald | 01 août 2014

"Si les deux forces décidaient ensemble de contrôler l’utilisation des fonds alloués à l’autorité palestinienne et garantissaient la démilitarisation du Hamas, il y aurait peut-être un pas en avant vers la paix."

Des idioties. D'après vous alors Hollande et Valls alimentent la guerre. Ou bien alors ces deux là ne sont pas socialistes. D'autre part les fonds européens ils sont là plus pour subventionner l'occupation des territoires palestiniens par Israël. Pour la démilitarisation du Hamas demander aux européens de le faire alors qu'Israël avec toute sa violence se casse les dents lui-même et alors que la bande de Gaza est pratiquement clôturée et les gazaouis trouvent encore le moyen de se débrouiller est vraiment dire n'importe quoi.

Écrit par : Julius | 01 août 2014

Selon le Professeur Ahmed Karima: « le Hamas est devenu un club de millionnaires ! »

En 2006, lors des élections législatives, la rue palestinienne a voté majoritairement pour le Hamas afin de lutter contre la corruption financière qui sévissait au sein de l’Autorité palestinienne.Après des années de guerre de bandes, il semble que le Hamas lui-même est devenu un club des millionnaires palestiniens.

Au cours des sept dernières années, la direction du Hamas a gagné des sommes scandaleuses grâce au blocus israélo-égyptien.

Dans des interviews donnés aux médias arabes ces derniers jours, le professeur de shariah Ahmed Karima de l’université islamique d’Al-Azhar en Egypte a affirmé que ces dernières années, le Hamas s’est transformé en un club de millionnaires.

Selon Karima, le Hamas « peut se vanter d’avoir pas moins de 1200 millionnaires parmi ses fonctionnaires à la direction et au niveau intermédiaire. »

Cette affirmation avait déjà été faite par Mahmoud Abbas en 2012, qui estimait à 800 le nombre de millionnaires du Hamas.

Selon les dernières estimations faites par les médias égyptiens, le chef du Hamas, Khaled Mechaal, a amassé une fortune de 2,6 milliards de dollars.

-

Par Valériane de Chardonnay – JSSNews

http://jssnews.com/2014/07/20/selon-le-professeur-ahmed-karima-le-hamas-est-devenu-un-club-de-millionnaires-60598/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+JSSNews+%28JSS+News%29

Malgré ces informations la France, l'UE, et même la Suisse continuent à remplir les poches du Hamas. "Le DFAE s'est positionné pour le Hamas et a augmenté son aide à 1 million qu'elle versera .....

Des idioties?

Gauchistes et islamistes main dans la main pour soutenir le Hamas, par Lucien Samir Oulahbib -

http://www.europe-israel.org/2014/07/gauchistes-et-islamistes-main-dans-la-main-pour-soutenir-le-hamas-par-lucien-samir-oulahbib/

Après les violentes manifestations pro-palestiniennes qui ont eu lieu en France, Ivan Rioufol tire la sonnette d’alarme, et voit là un symbole de l’échec de l’intégration en France, imputable selon lui aux socialistes bien-pensants.

Le conflit israélo-palestinien a bon dos

Il n’est de jour sans que l’actualité n’illustre les assauts contre la cohésion nationale.

"Jusqu’où osera aller la désinformation officielle? Elle dissimule de plus en plus laborieusement les problèmes de cohabitation posés par l’islam radical, soutenu passivement par une partie de la communauté musulmane. Rappelons que celle-ci, qui sait se mobiliser pour le Hamas, n’a pas jugé utile de s’indigner de la sorte après la tuerie du «Français» Mehdi Nemmouche au Musée juif de Bruxelles, ou celle de Mohamed Merah. Il n’est pas de jour sans que l’actualité n’illustre les assauts contre la cohésion nationale. Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), proche des Frères musulmans, vient de faire suspendre l’interdiction municipale du hijab à Wissous Plage (Essonne). Ces affrontements identitaires, quotidiens à l’école, n’ont rien à voir avec le Proche-Orient. Mais ils opposent, ici aussi, une démocratie à une idéologie conquérante qui exige sa place. Le recours habituel aux drapeaux d’origine exprime le refus de vivre ensemble."

"Le scandale est d’observer, une fois encore, l’indifférence de la plupart des antiracistes et droits-de-l’hommistes, confrontés à la judéophobie sans retenue de certains de leurs protégés."

http://www.europe-israel.org/2014/07/judeophobie-en-france-que-font-les-antiracistes-par-ivan-rioufol/

Le FigaroVox, par Ivan Rioufol

Écrit par : Patoucha | 02 août 2014

J'adhère à l'idée que ce conflit devrait être géré par par la communauté internationale. Car après tout c'est elle qui initialement est responsable de cette situation.
Dès le moment ou l'on prend l'initiative d'allouer une terre à un peuple, le minimum serait de se charger du contexte dans lequel cela se déroule.
A mon avis ce fût une erreur de vouloir sécuriser la région en armant artificiellement un nouvel état. Au lieu de s'en charger pour quelques décennies.
A mon sens il y'a eu un tel échanges de violence et d'outrance de part et d'autres depuis des années. Chacun leur tour ces parties ont torpillé des possibilités de paix. Je suis d'accord de dire que le Hamas est un vrai problème actuellement. Mais je n'oublie pas que les résolutions de l'ONU ont toujours été problématiques pour Israel. Je n'oublie pas non plus quand Arafat encore en position d'autorité à tendu la main se mettant en position inconfortable et comment Sharon l'a traité. Au lieu de le prendre pour un partenaire visant la paix.
Cette main refusée était due à ce besoin de domination et destruction de l'ancien ennemi cela a été un choix délibéré.

Il est inutile de penser à la paix en gérant uniquement le présent, en désignant un coupable actuel. Puisque chacun répond à chacun. Seule une intervention tiers peut rétablir des circonstances de paix.

Mais on le sait bien depuis toutes ces années, la communauté international est incapable de s'accorder sur ce problème. En aidant à construire une autorité palestienne forte, on peut trouver un rempart aux factions islamiques, c'est un peu tard mais c'est la seule voie.

Aussi bien que je me fout bien mal de la gauche, la droite, le centre, la périphérie et la sphère politique entière. Le système des partis ayant rapidement accouché d'un système des lobbys de plus délétère.
Cela fait culcul, mais c'est un fait, tant que l'humain n'apprend pas à se suffire de sa condition dans le partage et le respect, il y aura toujours les horreurs de la guerre.

Écrit par : aoki | 01 août 2014

Israël a conquis du terrain après la guerre des Six jours. Il en a toujours été ainsi, revoir vos cours d'histoire: les frontières du Saint Empire germanique, de la France, l'empire austro-hongrois.... A qui appartiennent réellement l'Alsace et la Lorraine? L'Allemagne et la Pologne ont chacune perdu du terrain à l'est après la 2ème guerre mondiale, c'est la règle du jeu. Königsberg est devenu Kaliningrad. Il y a eu Yalta, certes, mais celui qui gagne la guerre gagne la guerre. Pourquoi en irait-il autrement dans le cas d'Israël?

La Finlande a perdu la Carélie parce que les Russes étaient plus forts. Ma mère et sa famille et tous les Finlandais de Carélie ont dû fuir et abandonner leurs terres, leurs maisons, leur bétail. La maison de ma mère est toujours debout et il y a des Russes qui vivent dedans. Le village a changé de nom. Plusieurs générations ont passé, les seuls qui ont encore des racines là-bas sont les gens de plus de 80 ans. La roue tourne, les années passent, l'histoire avance. Sauf au Proche Orient.

Écrit par : Arnica | 01 août 2014

Sauf qu'il faut préciser, malgré les exemples que vous citez, que les israéliens ont rendu l'entier du Sinaï à l'Egypte contre la Paix, ...sauf Gaza dont l'Egypte ne voulait surtout pas.

Sauf que les israéliens sont allés signer à Camp David la restitution de 97% des la Cisjordanie et Gaza à l'autorité palestinienne représentée par Arafat (les 3 derniers % faisant l'objet d'échanges de territoires par rapport à la ligne arbitraire de cessez-le-feu de 1949) et que Arafat a refusé de signer.

Israël, contrairement à ce que disent les propagandistes, ne veut que la paix mais une paix durable qui met définitivement fin aux revendications des cosignataires et une paix viable et défendable.

Écrit par : archi-bald | 01 août 2014

Incroyable, ce que certaines personnes postent pour se lire! Ils reviennent toujours à la charges depuis 2009 avec les mêmes arguments!

"Quelles que soient les raisons apparentes - idéologiques - et les raisons cachées - possiblement électoralistes - de la gauche, ce soutien sans faille, parfois violent, à ceux pour qui le seul but est la destruction d’Israël,..."

Elle s'est vendue au Qatar pour se renflouer, tout comme il renfloue le Hamas, aile des Frères Musulmans mise sur pied par Saïd Ramadan et posé son pied en Suisse, laissant l'héritage de son antisémitisme à ses fils sous la houlette de l'antisionisme!

John, vous ne pouvez comparer la gauche et l'ONU de l'époque avec ceux d'aujourd'hui, quand je dis d'aujourd'hui, je me comprends. L'UE, telle qu'elle est cette époque-ci, n'existait HEUREUSEMENT pas à l'Epoque... En Suisse, le désamour d'Israël, est depuis les Fonds en déshérence et le Rapport Bergier!

Pour terminer, si la Communauté internationale, n'avait pas poussé Israël à "de la retenue" et obtenu la fin de l'opération Plomb-durci, qui était censée arrêter les missiles, Israël n'en serait pas là. La Communauté internationale devrait apprendre à connaître la mentalité du Hamas, lire sa charte, avant de faire confiance en sa parole! Israël, a retenu la leçon! Aujourd'hui, cette Communauté internationale, Obama en tête, s'ingénie à islamiser le monde.
Le Syrien Assad, l'a dit haut et fort. Il leur a tenu tête. Ils sont tétanisés! Pourtant ce ne sont pas les morts palestiniens et les ENFANTS qui ont manqués en Syrie. Et c'était des civils - pas des boucliers humains. Alors quoi? Autant s'en prendre à Israël et instrumentaliser la blague de la "cause "palestinienne" pour soutenir les nazislamistes Hamas!

Aujourd'hui ce sont les Juifs, demain sera le tour des Chrétiens, qui se font massacrer depuis quelques années dans ces pays sans que la Communauté internationale, les humanistes et Cie ne s'en émeuve. Trop occupés à la montée de l'antisémitisme proche des années 30. Une véritable chasse aux sorcières orchestrée par les Frères Musulmans qui emploie nos lois démocratiques pour atteindre leur but qui est la conquête du monde et l'instauration de leurs lois coraniques islamistes:
Deux interprétations de l'Islam: L'islamiste a été mise à la porte du studio tv: A VOIR!
Egyptian TV Host Kicks Guest Out of Studio for Expressing Controversial Ideas on Religion

http://youtu.be/PFyFNvs2LDY

Bonne soirée

Écrit par : Patoucha | 01 août 2014

err: qui "emploient"

Écrit par : Patoucha | 02 août 2014

@Hommelibre très bon article et révélateur d'une irritation grandissante quand on a la chance de croiser des humains dès 8h du mat entrain de faire leurs achats,ras le bol de cette presse vengeresse tels sont les propos de nombreux citoyens Suisses
Et je peux confirmer qu'en 1949 l'ambiance haineuse était déjà perçue après la création de l'Etat Hebreux
De fait il y eut un schisme important qui sépara nombre de familles toutes membres de mouvances religieuses parfois forts différentes et qui de suite montèrent en épingle les moindres faits pour les reprocher à ceux qui faisaient partie d'une autre mouvance sectaire du moins considérée ainsi par les Eglises officielles
Avec pour seuls résultats de nombreux gosses dégoutés de la religion et de préchis préchas s'en allèrent du côté des Temples Protestants/Romains au grand dam de leurs anciens alors que d'autres tournèrent définitivement le dos à tout ce qui était religieux
Alors voyez depuis 1949 on a pas évolué du tout car sitôt qu'Israel accusé de tous les maux part en guerre contre ceux qui se sont sentis envahis grâce a Hitler et aux Anglais,à chaque fois c'est tensions généralisées sur tous les fronts.
Même Dieu a dû comme nombre de parent parfois excédés par leurs enfants douter du bon sens de ses créatures .Remarquez il a jamais dit je veux un monde parfait ceci a été décrété par les Hygiénistes Scientifiques
Et pour la petite histoire sitôt qu'on entendait* cet enfant est pâle* on savait qu'il y aurait tiraillements entre ces deux régions
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeradla | 02 août 2014

"Au sortir de la deuxième guerre mondiale, le monde a découvert la Shoah et le drame inouï vécu par les juifs principalement, mais aussi par les tziganes et les homosexuels."

Là, vous sortez des bornes. Complétement. Nous sommes en 1939, en Palestine :
"Dans celui qui marchait devant le sien, les nouveaux colons chantaient "Dieu refera la Galilée". Celui qui le suivait portait des Volontaires qui discutaient du Livre Blanc (qui interdisait aux Juifs de venir en Palestine et d'acheter des terres, édité par les Britanniques, peuple aussi raciste anti-juif que les Allemands ou les Français). Joseph (avatar de Arthur Koestler) saisissait des fragments du débat alternant avec des bouffées plus ou moins fortes du chant des jeunes. Les étoiles brillaient de tout l'éclat du ciel serein de Galilée(...)
Le camion de derrière s'était rapproché. La discussion se poursuivait. Une voix de jeune fille disait :
"Quand nous aurons irrigué le désert du Sud, nous pourrons en faire entrer quatre millions de plus.
- Il en restera encore douze millions dehors, fit une voix d'homme.
- Tant pis, la moitié sera tuée de toute façon. L'autre moitié sera tranquille pendant un bout de temps..."
Elle avait prononcé ces mots aussi calmement que s'il se fût agi de comptes ménagers. Quelle arithmétique grandiose l'histoire avait enseignée à cette race !(Nota bene : race...)

In "la tour d'Ezra" Arthur Koestler.

Les homosexuels n'ont jamais été pourchassés par les nazis comme les Juifs, c'est un hoax politiquement correct inventé par les homos pour mieux se présenter en victimes. Vous en particulier ne devriez pas tombé dans ce genre de piège. Tous les pays refusaient de laisser les Juifs venir chez eux comme réfugiés. La plus grande responsabilité : les Britanniques, très amoureux des Arabes. Je n'utilise pas "amoureux" par hasard, partageant avec Edith Cresson la même vision de la sexualité des Anglais mâles - enfin, mâles n'est peut-être pas le bon mot. Et vous imaginez les SS persécuter les homosexuels, vraiment ?

Écrit par : Géo | 02 août 2014

Géo, je peine à vous suivre ici. A ma connaissance les homosexuels ont bien été persécutés par les nazis. Pas en même nombre mais différentes sources l'attestent. Par exemple celle-ci du mémorial de la shoah d'après le musée américain de l'holocauste à Washington:

www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=94

et celle-ci:

http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/homosexuels.htm

Écrit par : hommelibre | 02 août 2014

"A ma connaissance les homosexuels ont bien été persécutés par les nazis." Mis en camp de concentration, mais éliminés ?
Suis quelque peu perturbé par la vidéo de Patoucha, je n'insiste pas.

Écrit par : Géo | 02 août 2014

- « Mais je n'oublie pas que les résolutions de l'ONU ont toujours été problématiques pour Israel. Je n'oublie pas non plus quand Arafat encore en position d'autorité à tendu la main se mettant en position inconfortable et comment Sharon l'a traité. Au lieu de le prendre pour un partenaire visant la paix. »

Très bien vu, aoki.

@Arnica
- « Israël a conquis du terrain après la guerre des Six jours. Il en a toujours été ainsi, ... mais celui qui gagne la guerre gagne la guerre. Pourquoi en irait-il autrement dans le cas d'Israël? »

Manque de reconnaissance internationale.
Le manque de respect de la part d'Israël envers l'ONU n'y a pas contribué.

@Patoucha
- « Israël, contrairement à ce que disent les propagandistes, ne veut que la paix mais une paix durable qui met définitivement fin aux revendications des cosignataires et une paix viable et défendable. »

Evidemment les annexions répétées par Israël de territoires palestiniens et le morcellement d'autres par la construction de "couloirs" sécurisés pour le trafic israélien n'ont rien à voir avec les revendications de ces derniers.


@Patoucha
- « Incroyable, ce que certaines personnes postent pour se lire! Ils reviennent toujours à la charges depuis 2009 avec les mêmes arguments! »

Ce n'est pas parce que votre propagande de contradiction n'a pas évolué depuis que ces arguments de 2009 doivent avoir moins de poids aujourd'hui.

Écrit par : Chuck Jones | 02 août 2014

"Manque de reconnaissance internationale."

De quelle reconnaissance internationale parlez-vous?

Le manque de respect de la part d'Israël envers l'ONU n'y a pas contribué."

Quand l'ONU respectera Israël, elle sera respectée. Mais vu sa composition actuelle, il est permis de rêver!

Et c'est tout ce que vous avez trouvé à répondre à Arnica?

@Patoucha
- « Israël, contrairement à ce que disent les propagandistes, ne veut que la paix mais une paix durable qui met définitivement fin aux revendications des cosignataires et une paix viable et défendable. »

Evidemment les annexions répétées par Israël de territoires palestiniens et le morcellement d'autres par la construction de "couloirs" sécurisés pour le trafic israélien n'ont rien à voir avec les revendications de ces derniers.

C'est bien ce que je dis! Vous postez des commentaires pour vous lire!

@Patoucha
- « Incroyable, ce que certaines personnes postent pour se lire! Ils reviennent toujours à la charges depuis 2009 avec les mêmes arguments! »

"Ce n'est pas parce que votre propagande de contradiction n'a pas évolué depuis que ces arguments de 2009 doivent avoir moins de poids aujourd'hui."

Détrompez-vous! Ce sont exactement les mêmes discussions qui se répètent. Seulement, moi, je ne fais pas de copier/coller de ce que j'ai écrit en 2009, contrairement à la vôtre de propagande. Je suis justement là pour la contrer de tous ses mensonges, qui, aujourd'hui, ne se dément plus!

Il faut croire, vu l'"attirance" irrésistible que vous procure Patoucha, que mes commentaires et copier/coller d'articles vous gênent terriblement. Je suis certaine, que vous auriez aimé Patoucha si elle était de votre côté, donc contre Israël. Malheureusement pour vous ce n'est pas le cas. Vous soutenez, non les "Palestiniens" mais l'organisation sanguinaire terroriste Hamas!

Gaza : Ismail Haniyeh affirme que la victoire est proche (Guysen.International.News)
Le chef du gouvernement terroriste Hamas à Gaza a déclaré aujourd'hui que la victoire était proche, que des milliers de combattants se tenaient prêts à l'action, et que l'"occupation" israélienne allait bientôt cesser.

Mechaal à Gaza : ''Nous continuerons à tuer les Sionistes'' (Guysen.International.News)
Le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mechaal, a affirmé ce samedi à Gaza pour les 25 ans de l'organisation terroriste : ''Nous ne tuons pas les juifs parce que juifs. Nous tuons les Sionistes car ce sont des occupants et nous continuerons à tuer quiconque occupera notre terre et nos lieux saints''.
Le Hamas ne reconnaîtra jamais Israël, affirme Khaled Méchaal (Guysen.International.News)
Le Hamas ne reconnaîtra jamais Israël et revendiquera toujours la terre de Palestine dans sa totalité, a affirmé samedi à Gaza le chef du mouvement terroriste islamiste palestinien. "La Palestine est à nous, de la rivière (Jourdain) à la mer (Méditerranée) et du sud au nord. Nous ne ferons aucune concession, nous n'abandonnerons pas un pouce de notre terre", a-t-il dit lors d'un grand rassemblement marq uant le 25e anniversaire de la fondation du Hamas. "Nous ne reconnaîtrons jamais la légitimité de l'occupation israélienne , Israël n'a aucune légitimité et n'en aura jamais", a-t-il ajouté.

C'était en 2012 et rien n'a changé!

http://www.bafweb.com/2006/08/07/lausanne-le-stand-des-chretiens-amis-disrael-detruit-par-des-manifestants-anti-israeliens/

./.

Écrit par : Patoucha | 03 août 2014

l'ONU, ce machin aux mains des amerloques qui est devenu une vraie machine à guerre!
Juste se rappeler l'a parade qu'à pu y faire un certain khadafi et les décisions relatives à l'Irak....du top, vraiment le summum pour la confiance!
Quand à la reconnaissance internationale on voit ce qu'il en est maintenant avec l'Ukraine et la Russie! Alors franchement l'ONU et ses décisions; c'est pas une machine de guerre dans les mains des amerloques......Chuck Jones?

Écrit par : Corélande | 02 août 2014

Corélande, vous êtes priée de mettre votre logiciel à jour. Si l'ONU était un machin des amerloques, du moins dans le cas qui nous occupe ici, alors on aurait pas entendu de sa part une seule critique à l'encontre des agissements criminels d'Israël. Vous avez compris?

Écrit par : Gérard | 02 août 2014

Les résolutions de l'ONU sont MALHEUREUSEMENT aussi fiables que le respect du droit international dans leur écoles et dans leurs hôpitaux ou leurs cessez-le-feu ou l'efficacité de la FINUL qui a laissé entrer des dizaines de milliers de missiles dans une petite zone de la taille de Gaza au Sud-Liban sans en freiner un seul alors que c'est sa mission.

Lorsque l'ONU construit sur du vent, ses mots se dissolvent dans le vent… Et c'est catastrophique ! Il n'est tout simplement pas possible de faire confiance à la seul institution qui devrait contre vents et marées se battre pour la confiance.

Écrit par : archi-bald | 02 août 2014

Gérard vous êtes né de la dernière pluie....c'est pour cela que vous ne comprenez rien à ce que j'ai écrit!
Israël se défend depuis des décennies....juste! Il en a le droit!
Ah oui....Obama l'a dit, mis il dit aussi que Poutine est responsable de ce qui se passe à l'Est de l'Ukraine......réveillez vous cher ami et enlever vos pampers!

Écrit par : Corélande | 02 août 2014

@Corélande

Votre réponse est encore plus incohérente.. je vous dis, faut mettre votre logiciel à jour. On parlera après.

Écrit par : Gérard | 02 août 2014

C'est une erreur de considérer seulement le problème du Hamas.
Si Israel veut la paix et la sécurité, alors il doit apprendre à la faire. Il doit choisir de le faire.

"C'est un rêve puéril que de penser pouvoir être une démocratie, à majorité juive dans le grand Israel, de la Jordanie à la Méditerranée, il faut savoir renoncer à quelque chose "

Je cite Avraham Burg président à la knesset en l'an 2000, atterré par le virage politique de son pays depuis la mort de Rabin.
Accords d'Oslo piétinés, Arafat pacifié mais méprisé, colonisation en mode turbo.
Cela a fait le lit du Hamas. Une résistance fanatisée maintenant, pire des djihadistes crée leur nid en trouvant le Hamas trop doux.
Tout le monde est bien avancé maintenant !
Les faucons ont tué la paix et Israel n'a toujours pas compris qu'il fallait les museler et ne pas seulement demander aux palestiens des garanties, c'est trop à sens unique !
Burg s'insurge sur le fait que son pays, laïc à l'origine, soit devenu un état religieux et raciste poussé par ses propre extrémistes religieux. Est -ce que c'est cela qui l'a poussé à demander la nationalité française ?

Ramallah, aujourd'hui représente bien en quoi cette politique de l'exclusion est une grave erreur.
La Cisjordanie est développée, dispose de policiers formés en droit humanitaires et à l'intégrité, un 1er ministre qui persuade ses concitoyens à la paix au lieu de la vengeance lors de chaque mort. Ils ont choisi la vie positive et y parviennent.

Le problème qui se pose pour les palestiniens depuis 48 est multiple, éclaté entre Gaza la Cisjordanie, les habitants sous les colonies et surtout les réfugiés de l'exode au Liban; ça fait vraiment beaucoup !

En 1915 les palestiniens cultivaient encore leurs champs fertiles, en paix sans problèmes de coexistence avec les minorités juive et coopte. Ils ont été trahi par les anglais qu'ils ont pourtant aidé à dissoudre l'emprise ottomane. Dès, la déclaration Balfour en 1917 ils se sont vu envahi progressivement mais sûrement par l'émigration juive sous la bienveillance des fusils anglais, jusqu'à la brutale expulsion en 48, avec en prime quelques villages massacrés (ce n'était franchement pas obligatoire). Près d'un million de déportés.

Ils se retrouvent sans pays, sans statuts et personnes pour les considérer. Le mythe du retour à la terre promise pour les juifs est bien joli, mais cela a coûté très cher aux palestiniens dont tout le monde s'en fout.

Aujourd'hui, la diaspora palestinienne au Liban est de 450 000 têtes qui vivent entassés dans des micro quartiers insalubres depuis des générations. Ils vivent aussi le mythe du retour qu'une résolution de l'ONU leur a promis dès 48 avec indemnisations à la clé. Il ne faut pas rêver; avec la politique d'expansion continue d'Israel ce n'est plus possible.

Israel est devenu assez fort pour affronter le problème plus large que la création de leur état a nécessité. C'est ce que Rabin le héros de guerre avait compris. Israel gagnerait certainement plus de respect et de sympathie. Le vainqueur doit se montrer magnanime c'est ce qui a fait la grandeur de toutes les autres conquêtes de l'histoire.

Films intéressants:

L'histoire;

https://www.youtube.com/watch?v=nlMc5S66kiU

Problèmes quasi exhaustifs des palestiniens,

https://www.youtube.com/watch?v=slnnpHrP7_s

Écrit par : aoki | 03 août 2014

@aoki

Votre commentaire est intéressant mais reflète un profond manque de connaissance des faits. D'abord, il faut aligner les événements dans l'ordre chronologique et les différences que vous constaterez avec votre vision sont essentielles.

Rappelez-vous par exemple qu'en 1915, les palestiniens n'existaient pas en temps que peuple (pas d'Etat, pas de culture, de religion, de langue ou d'histoire propre) et que la région était depuis des siècles partie d'une province de l'empire ottoman; justement celui que Erdohan aimerait reconstituer.

Autre exemple, la bascule d'Israël vers la droite au milieu des années 90 et juste après les accords d'Oslo en 1993 est le fruit d'une campagne d'attentats majeurs organisé par le Hamas qui refusait le risque de la paix (non compatible avec ses objectifs d'éradication d'Israël). Le Hamas a organisé des attentats suicide quasi quotidien dans les bus, les restaurants, les centres commerciaux ou les rues très fréquentées. Plus de 1'000 morts et des dizaines de milliers de blessés, presque tous civils (sauf lorsque par hasard un soldat en permission se trouvait dans la foule). C'est à la suite de cette campagne assassine qu'Israël traditionnellement socialiste, a basculé, d'abord avec l'assassinat de Rabin (socialiste) par un extrémiste nationaliste juif, puis par le vote de la population qui a donné la majorité à la droite.

Seule la compréhension des faits permets d'avancer réellement. J'espère qu'a l'issue de la conflagration qui a commencé voici environ 2 mois et se termine par la défaite militaire totale d'une organisation génocidaire, de nouvelles perspectives de paix réelle s'ouvriront avec à la clé la création d'un Etat palestinien et l'engagement des partenaires vers une paix durable.

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

"Rappelez-vous par exemple qu'en 1915, les palestiniens n'existaient pas en temps que peuple (pas d'Etat, pas de culture, de religion, de langue ou d'histoire propre)"

Pour écrire des crétineries pareilles, faut y aller. Réfléchissez un peu bon dieu!
Si vous en êtes capable:

Écrit par : Gérard | 03 août 2014

"la création d'un Etat palestinien" Où ça ? Il n'y a plus de place pour cette solution.

Écrit par : Géo | 03 août 2014

Aoki@ Dans les années 30, quel autre choix avaient les Juifs à part la Palestine et à part accepter d'être intégralement liquidés ?
Vous devriez lire l'extrait de Koestler que j'ai cité plus haut...

Écrit par : Géo | 03 août 2014

Gérard,

La haine ne remplace pas les faits. En revenant sur mes crétineries, je vous mets au défi de citer, concernant les palestiniens de 1915:
-le nom de leur Etat
-un élément de culture qui leur serait propre
-une religion propre
-une histoire qui leur soit propre
-un gouvernant palestinien
-un passeport
-un drapeau
-un livre d'histoire écrit avant 1950 qui en parle
-un hymne national
-le nom de leur monnaie
-ou n'importe quel élément qui permettrait de montrait qu'il existait une entité qui forme un "peuple palestinien".

Bien sûr, les arabes de Palestine existaient mais le qualificatif palestinien désignait une origine géographique. Il désignait d'ailleurs la plupart du temps les juifs. Relisez par exemple une édition originale de "Tintin au pays de l'or noir" et vous verrez que l'entendement commun de l'époque désignait les musulmans de la région comme arabes et les juifs comme palestiniens. Tintin n'est pas une référence historique mais un simple exemple d'illustration qui a la qualité d'être connu. Le journal juif de Jerusalem s'appelait le Palestine Post avant de devenir bien plus tard l'actuel Jerusalem Post.

Les faits, toujours les faits….

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

"Dans les années 30"

On n'est plus dans les années 30. Faut ajourner son logiciel mental.

Écrit par : Gérard | 03 août 2014

On est en plein dans les années 30...grâce à vos commentaires!

Écrit par : Patoucha | 03 août 2014

"La haine ne remplace pas les faits."

Je ne sais pas si la haine vous habite pour écrire des crétineries pareilles. On dirait plus que la haine c'est une case qui vous manque. Là ou il y a des êtres humains il y a de la culture, si vous ne savez pas cela c'est que vous êtes un taré.

En fait, vos explications donnent à penser que pour vous les gens qui habitent et habitaient ces contrés ne sont pas des êtres humains. Vous êtes un personnage assez bizarre. Il y a que les psychopathes qui ressentent les choses comme vous.

Écrit par : Gérard | 03 août 2014

@Geo

Le premier Etat palestinien est la Jordanie, confiée aux britanniques en même temps que la Palestine avec la mission d'y créer un Etat arabe et un Etat juif. Dans le cadre de leur guerre contre l'empire ottoman, les britannique ont promis la Jordanie à une chef de guerre d'Arabie pour obtenir son aide, le chef de la tribu des hachémites. Après avoir trahi le mandat qui leur était confié, ils été conduit à couper la Palestine en deux pour remplir leur mandat….

Malgré cela, Israël est prêt à donner la Cisjordanie et Gaza pour la création d'une Etat palestinien souverain et indépendant sous condition que ce soit une règlement définitif du conflit et le début d'une paix durable. Rappelez vous qu'Israël a signé en 2000 un tel traité à Camp David devant le président Clinton et qu'à la dernière minute, Arafat a refusé. Arafat a refusé la paix et, par conséquent,un Etat de Palestine.

Les faits sont décidément vraiment ennuyeux..

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

Gérard,
Je ne nie en rien la vie des arabes de Palestine et toutes leurs activités culturelles ou autres. Je vous demande simplement de me montrer qu'à l'époque ils formaient une entité nationale ou équivalente.
Insultez-moi si ça vous rassure, déversez la haine qui vous habite si ça peut permettre à la lumière de revenir aux étages et répondez.
En passant, apprenez à lire: 3 et 9 ne sont pas les mêmes chiffres..

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

Sorry, Gérard, Corrélande a cité les années 30 et moi les années 90. Vous vous adressiez à Corrélande en fait

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

"qu'à l'époque ils formaient une entité nationale ou équivalente."

Je n'ai rien à faire de cela. Tout ce qui m'intéresse c'est l'être humain, sa vie. Visiblement ce n'est pas votre cas et vous le faire remarquer n'est pas vous insulter. C'est vous tout seul qui vous rabaissez avec vos commentaires.

Écrit par : Gérard | 03 août 2014

"Sorry, Gérard, Corrélande a cité les années 30 et moi les années 90. Vous vous adressiez à Corrélande en fait"

Si vous trouvez que Géo est Corélande alors oui.

Écrit par : Gérard | 03 août 2014

Oups, décidément, sorry.

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

Archi-bald,
Arafat s'est beaucoup fragilisé pour négocier, cela n'a pas suffisamment été perçu, sans rentrer dans les fastidieux détails. Et puis on pourrait aussi rétorquer que depuis 1971 Anouar el Sadate proposaient des accords de paix globale qui auraient etc ...

Le Hamas à gagné les élections à Gaza, parce que qu'ils se préoccupaient socialement des gazaouis, école, assistance financière etc. Bien sûr que c'était une stratégie, mais qui apportait une aide équivalente sur le terrain, alors q'une marge de manoeuvre s'ouvrait, avec le départ des colons ? L'espace était vacant, ils l'ont rempli. Et puis on les a peut être un trop laisser faire en pensant qu'ils représentaient un contre feu intéressant contre le Fatah.

Le peuple palestinien n'avaient pas certes pas d'entité nationale en 1915, ce sont des arabes dans une région d'arabes dont les frontières n'existaient pas sous l'empire Ottoman. Mais culture, langue certainement. Avec une présence séculaire non artificiellement importée, ils faisaient vivre ces terres, ces villages, avaient leur mode de vie adapté à la région.

Cela ne sert à rien d'ergoter sur les détails du passé, chacun les interprétant à sa manière.
La Cisjordanie montre le bon exemple, Israel doit sortir maintenant de sa politique de faucon, du fait accompli des colonies et collaborer avec les forces positives pour trouver une solution globale à un problème qu'il a très largement suscité; le demi million d'exilés à qui on a volé et détruit leur patrimoine et qui vivent dans des conditions inacceptables depuis 60 ans sont souvent les grands oubliés de toutes les négociations.
Il est temps maintenant de la responsabilité, pour soigner l'abcès !

Écrit par : aoki | 03 août 2014

"Bien sûr, les arabes de Palestine existaient mais le qualificatif palestinien désignait une origine géographique"
Vous devriez questionner cette affirmation. Koestler la remet en cause. Vos "Arabes" de Palestine sont tout sauf des Arabes, et les vrais Arabes les méprisent. C'est visible aujourd'hui au KSA où les seuls maîtres sont les Bédouins. Qui méprisent la racaille des villes, qui elle-même déteste les Bédouins. Cette population est un mélange de toutes les populations qui se sont croisé dans la région. Voir Koestler.

Écrit par : Géo | 03 août 2014

"Il est temps maintenant de la responsabilité, pour soigner l'abcès !"
Très juste. Il est temps pour l’Égypte de prendre la main sur Gaza et de traiter le Hamas comme ont été traité les Frères musulmans en Égypte. Le Hamas n'est rien d'autre que le nom des Frères musulmans à Gaza...

Écrit par : Géo | 03 août 2014

Vous voulez voir jusqu'où va le délire de certains Suisses sur la question ?
Voilà le pur produit de l'idéologie helvétique stupide actuelle :
http://pachakmac.blog.24heures.ch/archive/2014/08/03/pourquoi-exclure-assad-et-pas-netanyahu%C2%A0-856711.html

Écrit par : Géo | 03 août 2014

C'est pas faux Géo, les gazouis ne seraient certainement pas forcément contre, mais personnes ne veut plus de Gaza !

Qu'ils soient arabes ou non ( il y a tellement de points de vues ) ne change rien à leur statuts de population sacrifiée.

Écrit par : aoki | 03 août 2014

Et pour compléter Geo…

Et Arafat était un frère musulman égyptien né au Caire choisi par l'Egypte (en collaboration avec les conseillers du KGB de l'époque) pour conduire la guerre contre Israël. Le Fatah d'Arafat était une autre facette - laïque - d'un même combat que celui mené par le Hamas, la branche gazaouite des frères musulmans.

Il y a une nécessité de rupture, d'une rupture issue du peuple ou d'autres dirigeants du monde arabe, palestiniens compris, d'une rupture avec la ligne qui vise la simple éradication d'Israël, d'un rupture avec le passé pour construire un autre futur que l'on ose imaginer pacifique et respectueux l'un de l'autre.

Dans cette rupture, il y a la nécessité de nettoyer la propagande de haine pure distillée par toutes sortes d'organisations, dont certaines sont convaincues "d'oeuvrer pour le bien", d'un côté ou de l'autre… mais évidemment surtout de l'autre parce que je vais quand même ma remettre en cause mes certitudes à moi… hum :-)

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

Agent ou pas, justement Arafat a opéré cette rupture, mais cela n'a servi à rien !
Il faut vraiment arrêter avec les arguties improductives !

Mais pour en revenir quand même sur la notion de peuple palestinien; les habitants de Jerusalem, Bethlehem, Jaffa, Nazareth, Ramallah, Naplouse en 1880 appartenait à une même région, y faisant déjà pousser les dattes et les oranges.
On est en fait très loin d'une certaine propagande qui prétendait qu'il n'y avait rien avant les premiers colons juifs. Photos à l'appui.

Il y a avait un peuple que l'on a chassé et dont il faut bien se préoccuper à un moment donné.

les descriptions sont contenues dans les url

http://www.photographium.com/samaritan-school-nablus-palestine-1900-1920

http://www.photographium.com/sites/default/files/orange_culture._packing_oranges._jaffa._1900-1920.jpg

http://www.photographium.com/street-scene-inside-damascus-gate-jerusalem-palestine-1900-1920

http://www.pinterest.com/pin/97249673177933034/

Écrit par : aoki | 03 août 2014

@archi-bald

- « Et Arafat était un frère musulman égyptien ... »

- Menachem Begin, chef de l'Irgun dans les années 1940 et 1950, auteur de dizaines d'attentats à la bombe, à la grenade contre les britanniques, l'occupant précédent de la Palestine, et contre des civils arabes, organisateur d'un attentat à la bombe contre Konrad Adenauer, chancellier allemand de l'époque; auteur de la destruction de plusieurs villages arabes et de massacres de civils arabes (Deir Yassin, Jaffa, Ramla, Balad al-Shaykh, Hawassa ...

- Yitzhak Shamir, membre, puis chef du Lehi (gang Stern) jusqu'à sa dissolution en 1948, organisation terroriste, auteur de multiples attentats et assassinats contre les britanniques, assassinat emn 1944 de Lord Moyne, ministre britannique du Protectorat du moyan-Orient, multiple tentatives d'assassinat de Sir Harold MacMichael, haut commissaire de la Palestine, assassinat en 1948 du compte Folke Bernadotte, vice-président de la croix-rouge suédoise, sauveteur de milliers de juifs pendant la guerre, envoyé spécial de l'ONU pour la médiation du conflit en Palestine,

- Ariel Sharon, chef de l'Unité 101 chargée de missions de represailles, opérations terroristes contre des civils, massacre de Qibya: 70 civils, la moitié femmes et enfants assassinés à la dynamite; destruction de Qalqilya, déportation de plus de 1000 civils, 850 bâtiments rasés; massacre de réfugiés au camp Deir al-Balah à Gaza; attaque d'une école à Beit Liqya; en 67, désert du Sinai, après leur reddition, abandon de plus de 8000 prisonniers de guerre égyptiens, désarmés, envoyés à pied à l'ouest en direction du canal de Suez, jusqu'à 200 kilomètres de leur position pour certains. Plus de 5000 mourront de soif...

Écrit par : Chuck Jones | 03 août 2014

«Aujourd'hui ce sont les Juifs, demain sera le tour des Chrétiens, qui se font massacrer depuis quelques années dans ces pays sans que la Communauté internationale, les humanistes et Cie ne s'en émeuve.»

Combien de morts dans chacun des deux camps depuis le début du conflit il y a plus de 60 ans ?

C'est bien trop tard et trop compliqué pour savoir qui a commencé... c'est de l'ordre de l"oeuf ou la poule".

Que le plus intelligent cesse de prolonger la terreur... ou que l'un anéantisse l'autre.
Dépêchez-vous, on en a vraiment marre de vos conneries.

Écrit par : petard | 03 août 2014

"Dépêchez-vous, on en a vraiment marre de vos conneries."

Et nous de votre égoïsme!

Écrit par : Patoucha | 04 août 2014

@Archi-bald, avec vos théories, les Indiens d'Amazonie n'ont aucun droit à leurs terres....pas d'entité nationale, pas de drapeau, etc....

Écrit par : pfff | 03 août 2014

Survivre, sous-vivre... ou vivre, oui, mais où?
Le Drame Israël et peuple palestinien évoque cette histoire biblique de deux femmes qui se disputaient la maternité d'une enfant. Le roi Salomon, appelé à rendre justice, dit qu'il va faire couper l'enfant en deux, chaque femme en recevant une moitié. La vraie mère refuse immédiatement et demande qu'on laisse l'enfant à l'autre femme ce qui éclaire immédiatement le roi Salomon. De même pour Israël et Palestiniens... Qui dira à qui "appartient" cette terre de "droit"?! Comme les Palestiniens ne tiendront jamais le couteau par le manche ne vaudrait-il pas mieux, "juste" ou "faux", qu'ils quittent cette terre une fois pour toutes en pensant à eux, évidemment, mais avant tout, bien le plus précieux, l'avenir de leurs enfants? Vouloir rejeter un peuple à la mer, quel qu'il soit, avant de traiter les "Sionistes" de nazis, le rejet à la mer, l'élimination d'autrui qui, d'une façon ou d'une autre dérange n'est-ce par parler Hitler et ses partisans y compris, seconde guerre mondiale, les vœux ardents du Grand Mufti de Jérusalem... aux forces de l'axe d'Hitler ce que les "Sionistes" ne sauraient ignorer ou avoir oublié.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03 août 2014

"@Archi-bald, avec vos théories, les Indiens d'Amazonie n'ont aucun droit à leurs terres....pas d'entité nationale, pas de drapeau, etc...."

Mais il s'en fiche archibald. Les palestiniens ce sont des sous humains. Faut le déloger, pas de problème pour archibald. S'ils se révoltent alors ce sont des sous humains terroristes. Faut pas hésiter à les bombarder tous. Peu importe qu'ils soient des enfants ou des femmes enceinte, des nouveau nés, pour lui sont tous des terroristes.

Écrit par : Gérard | 03 août 2014

Gerard, pfff,

Trouvez un seul mot sous ma signature que manque de respect au peuple palestinien ! Un seul !!!
Par contre, il est vrai que je suis à l'opposé du Hamas et des propagandistes qui le soutiennent.

Écrit par : archi-bald | 03 août 2014

./.
Genève: Mottaki critique Israël
Haine du Juif à gauche: La présence d’officiers israéliens en Suisse à l’occasion d’un cours fait hurler la gauche… en allemand
Le Hamas ne reconnaîtra jamais Israël, réaffirme Ismaïl Haniyeh
La Syrie se prépare à l’option d’une guerre avec Israël
Lausanne: le stand des Chrétiens Amis d’Israël détruit par des manifestants anti-israéliens
http://www.bafweb.com/2006/08/02/flagrant-delit-de-manifestation-pro-hezbollah-a-bernela-seul-argument-des-verts-linsulte/
Devoir de Mémoire - 4 juin 2007

M. le Conseiller national socialiste Nordmann se paie à bien plaire la tête du monde en collant l'incendie de la synagogue sur le dos de Blocher, et donne finalement dans ce populisme bon ton qui caractérise si bien un parti qui a cessé d'être populaire.

Chevalier blanc de pacotille, M. Nordmann se drape dans ce médiocre ersatz de conscience politique qui ne suffira jamais à soutenir sa logique défaillante. L'alibi de son dérapage ? La défense de la norme pénale antiracisme, idole sacrée à laquelle l'UDC a osé refuser de sacrifier l'encens volatile des idées de gauche. Idées, comme dirait le poète, que vent emporte, et il ventait devant ma porte.

Puisque nous sommes dans le devoir de mémoire, rappelons que, quelques nazillons exceptés, dont nous rappelerons tout de même que si elle est aussi nationale, leur inspiration est d'abord socialiste, tous les actes notoires d'antisémitisme de ces deux dernières années sont le fait de membres de partis de gauche:
Le 21 juillet 2006, Le CN vert Daniel Vischer défilait dans les rues de Berne derrière des drapeaux d'Israël agrémentés de croix gammées. On peut ne pas aimer la politique de l'Etat d'Israël, mais la croix gammée s'adresse directement au peuple juif; le symbole est plus que clair. (http://www.bafweb.com/2006/07/26/manifestation-pro-hezbollah-a-berne-quand-les-verts-joue-avec-le-feu-2/)

Le 29 juillet, ce sont les CN verts Joseph Lang, Ueli Leuenberger, Anne-Catherine Ménétrey et socialiste Carlo Sommaruga qui défilent dans la capitale, drapeaux du Hezbollah et louange passionnée du grand Nasrallah en tête, pour aller écouter ensuite bien sagement, sur la place fédérale, les cris aigus de la terroriste libanaise Soha Bechara appelant à une énième guerre sainte contre les Juifs. (http://www.bafweb.com/2006/07/29/berne-le-hezbollah-est-dans-la-place/)

A Genève, le 22 juillet, le rapport antisémitisme 2006 de la CICAD (http://www.cicad.ch/uploads/media/rapport2006.pdf ), p.25, mentionne le cas de Juifs pris à partie et insultés lors d'une manifestation de soutien à la Palestine organisée par l’association Droit pour tous et soutenue officiellement par le Parti socialiste et les Verts genevois; le pogrom n'est plus loin...

Au chapitre de la négation de la Shoah, le rapport antisémitisme 2005 (http://www.cicad.org/uploads/media/Rap-05.pdf), p.27, mentionne cet article effarant, de la plume du président même des Jeunesses socialistes valaisannes, Matthias Reynard, réduisant le génocide à une habile légende, laquelle aurait « amené [le peuple juif] au rang de martyr » afin de lui permettre, non moins habilement, de s'emparer du pouvoir... La bonne vieille théorie du complot judéo-sioniste.

C'est dans cette ambiance de haine savamment distillée qu'a mûri l'antisémitisme de gauche, un antisémitisme rageur et à ce point virulent qu'il a engendré, en quelques 5 ans d'activité (2000-2005) pas moins de 43 actions parlementaires dirigées directement contre Israël et les Juifs (http://www.bafweb.com/2005/12/15/antisemistisme-au-parti-socialiste-branle-bas-de-combat/). Ainsi l'on a pu voir la socialiste Ruth-Gaby Vermot-Mangold s'offusquer de ce que le Conseil fédéral considérât encore « Israël comme un "pays normal" » (http://search.parlament.ch/f/cv-geschaefte?gesch_id=20051024), et le Conseiller national socialiste Hans Widmer s'inquiéter de ce que la Suisse puisse devenir un jour le « chien d’Israël » (http://search.parlament.ch/f/cv-geschaefte?gesch_id=20055154

A titre de comparaison, dans le même laps de temps, l'UDC a émis un maximum de... deux actes sur ce même sujet, dont un, d'ailleurs, pour s'inquiéter de la montée de l'antisémitisme au gouvernement (http://search.parlament.ch/f/cv-geschaefte?gesch_id=20053732).

Adrien de Riedmatten - Historien

Écrit par : Patoucha | 03 août 2014

-/- Fin
"...des membres masqués du groupe terroriste Hamas BRÛLAIT À NAPELOUSE UN DRAPEAU SUISSE"

7 décembre 2003 - Pour les Suisses proHamas qui ont la mémoire courte:

Quand les drapeaux rendus ou brûlés ne suscitent qu'indifférence, quel est l'avenir d'une nation ?

... Négliger aussi bien la sécurité et les hommes qui s'engagent pour l'assurer que les augures des actions susceptibles de la compromettre témoigne d'une irresponsabilité flagrante. »

Le même jour, avec quelques heures d'écart, des membres masqués du groupe terroriste Hamas brûlaient à Naplouse un drapeau suisse pour protester officiellement contre les Accords de Genève parrainés par la Confédération. Une foule de 3000 personnes en liesse était présente pour célébrer le spectacle, qui comprenait également l'autodafé des drapeaux américain et israélien, ainsi que celui d'effigies représentant les principaux initiateurs de ces accords de paix.

Ces deux événements ont deux points communs : la mise en scène du symbole le plus fort de la nation suisse, et l'indifférence généralisée des dirigeants et des médias. La Télévision Suisse Romande n'a ainsi consacré que quelques secondes au pitoyable spectacle de Naplouse, dans la dernière partie de son 19h30, alors que la dissolution de la div camp 2 est un tel « non-événement » journalistique qu'elle sera reléguée aux chroniques des quotidiens régionaux.

Deuxièmement, le fait qu'un groupe terroriste puisse brûler notre drapeau et nous vouer aux gémonies sans susciter d'alarme particulière montre bien à quel point nos dirigeants sont accoutumés à nier toute menace. Dans un monde où le chaos rétrograde s'oppose au progrès désenchanté, s'engager en faveur de l'ordre et de la prospérité fait de nous des belligérants - ou au moins des complices. Cela ne signifie pas que le Conseil fédéral a tort de parrainer un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens, quel que soit le caractère irréaliste du texte en question ou la manière éminemment discutable dont il est présenté aux deux parties. Mais il faut prendre conscience des risques qu'implique l'interaction avec un conflit érigé en symbole planétaire.

http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Forum/For0060-SuisseReflexionsDrapeau.html

Écrit par : Patoucha | 03 août 2014

Il est vrai que le pouvoir des images n'a jamais été aussi sentis que depuis l'arrivée des spams en tous genres bref tout ce qui peut faire disjoncter l'humain
Parcontre hormis ce conflit sans cesse réanimé par de très bonne volontés face aux articles nombreux nos anciens qui étaient sages par leur patience et leur endurance savaient aussi fréner les ardeurs de plus impulsifs à prendre parti pour ceux dont les sang est montré à tous ceux qui en ont horreur mais qui malgré tout ne peuvent s'en lasser
Attention auraient -ils tous dit ce trop plein de conflit peut cacher aux yeux de tous ce qui ensuite ne permettra plus d'intervenir
Lisez sur le Site Carec ce qui est réservé à tous les migrants et ce depuis 2000 avec l'ouverture des frontières !
Aussi ce qui se passe entre Israel et la Palestine hormis la bataille pour l'eau ,les lobbys anti nucléaire étant pour le gaz ,il se pourrait bien même que notre propre liberté soit aussi mise en danger
Est-ce que quelqu'un avant de prendre les armes par des mots, réfléchi à ce que l'arbre de la forêt cache réellement ?
Ceux qui sont nés en périodes de guerre familiales savent mieux que quiconque qu'il y a toujours quelque chose échappant aux yeux de tous et qui n'est découvert que lorsque tout le monde est mort ou gazé
ON avait malgré la dureté de l'existence des instits hors paire nous enseignant Payot et la lecture sans image pour prendre conscience de ce que celles-ci cachaient réellement mais comme ils avaient pour beaucoup tous reçu des coups pendant leur enfance ceci explique peut-être mieux le regard qu'ils portaient tous sur un monde d'humains qui pour beaucoup ne regarderont que très rarement dans la bonne direction

Écrit par : lovsmeralda | 04 août 2014

Chuck Jones @ "abandon de plus de 8000 prisonniers de guerre égyptiens, désarmés, envoyés à pied à l'ouest en direction du canal de Suez, jusqu'à 200 kilomètres de leur position pour certains. Plus de 5000 mourront de soif..."

Juste une question : qu'aurait-il dû faire ? Tous les mitrailler pour éviter qu'ils souffrent dans le désert ? Vous avez une idée ?
Les conventions de Genève, c'est bien joli mais c'est juste fait pour les cons des villes. C'est inapplicable dans la réalité. Et cela ne le sera jamais...
Quels que soient les adversaires...

Écrit par : Géo | 04 août 2014

En fait, au combat, il arrive fatalement un moment où il n'est plus possible de faire des prisonniers. Et donc, se rendre devient un acte totalement hypocrite. Dans la contre-offensive des Ardennes, des Allemands de la SS ont abattu des prisonniers américains et ont été exécutés pour cela, des années plus tard. (cf Philip Kerr). Mais quel était l'autre choix ? Les libérer et les retrouver une heure plus tard ré-armés en train de tuer vos propres soldats ? On voit bien à quelles aberrations nous mène le juridisme dans nos vies civiles, où les "droits humains" ne s'appliquent qu'aux criminels au nom de l'idéologie stupide nommée christianisme. Mais en temps de guerre, cela devient de la clownerie.
C'est tout le débat avec les objecteurs de conscience : ils ne se sont jamais rendu compte qu'en acceptant de devenir soldat, on faisait le choix d'accepter de mourir pour la patrie, pour le collectif. Pour eux, la seule chose qui compte, c'est de préserver leurs petits intérêts de petits bourgeois minables.
Ces mêmes petits bourgeois minables qui s'expriment sur le blog de Pachakmac à propos de Gaza et qui n'ont jamais entendu qu'avant le 6 juin 44, 26'000 Français avaient perdu la vie dans les bombardement des villes normandes par les Alliés...

Écrit par : Géo | 04 août 2014

@Geo
- "Juste une question : qu'aurait-il dû faire ?

Fixer des relais de points d'eau ravitaillés par largages aériens. L'aviation israélienne ne courrait plus aucun risque à ce moment.

- "Tous les mitrailler pour éviter qu'ils souffrent dans le désert ? Vous avez une idée ?"

Evidemment ceux qui n'ont pas été relachés ou se sont accrochés à leurs bottes L'ONT bien été, mitraillés.

Écrit par : Chuck Jones | 04 août 2014

"Evidemment ceux qui n'ont pas été relachés ou se sont accrochés à leurs bottes L'ONT bien été, mitraillés."

Et vous êtes encore vivant?

Il y a des commentateurs habités par le diable comme cet Imam:

Imam dans une mosquée italienne : « Tuez les juifs jusqu’au dernier ». Vidéo

lundi 4 août 2014, par Appel Au Jihad Et À La Haine Des Juifs

Dans un sermon du vendredi prononcé dans le nord de l’Italie, le cheikh Abd Al-Barr Al-Rawdhi prie Allah de « compter [les juifs] un par un et les tuer jusqu’au dernier ».

Al-Rawdhi, qui officie la prière à la mosquée Al-Rahma à San Donà di Piave, dans la province de Venise, implore Allah en ces termes : « Transforme leur nourriture en poison, embrase l’air qu’ils respirent ». Le sermon a été mis en ligne sur Internet le 29 juillet 2014. Extraits :

Cheikh Abd Al-Barr Al-Rawdhi : Que pouvons-nous attendre [des juifs], dont le cœur est plus dur que la pierre ? Que pouvons-nous bien attendre de gens dont les mains sont souillées du sang des prophètes, pour ne pas mentionner le sang des innocents sans défense ? Que pouvons-nous attendre de gens qui ont perdu tout respect pour Allah en disant à Moïse : « Montre-nous Allah tout de suite » ? Que pouvons-nous attendre de gens qui ont dit : « La main d’Allah est enchaînée » ? Que leur propre pouvoir soit limité, et qu’ils soient maudits pour ce qu’ils ont dit !
[...]

Ô Allah, inflige-leur ce qui nous rendra heureux. Ô Allah, compte-les un par un, et tue-les jusqu’au dernier. N’en épargne aucun. Transforme leur nourriture en poison, embrase l’air qu’ils respirent, emplis leur sommeil de chagrin, et assombris leurs jours. Ô Allah, plante la peur dans leurs cœurs.
[...]

http://youtu.be/QvDXpaeS5os

memri.fr

Écrit par : Patoucha | 05 août 2014

Juste un saut pour cet article:

Tzipi Livni : "Nous ne sommes pas en Europe ici"
lundi 4 août 2014,
La ministre de la Justice a déclaré ce matin : "Lorsque l’armée viendra dire au Cabinet que tout va bien, je pourrai regarder en face les habitants du Sud et leur dire que tout va bien".

Ce matin, après le début du retrait unilatéral des forces de Tsahal de la bande de Gaza, la ministre Tzipi Livni a réagi avec dureté et justesse. "Cette opération militaire n’est pas une émission de télé-réalité", a-t-elle déclaré, ajoutant que "les décisions que nous prenons de manière éclairée vont être déterminantes".

"Il y en a assez de cette nécessité de promettre qu’ici nous sommes en Suisse. Non, ce pays n’est pas la Suisse, c’est le pays dans lequel nous vivons", a-t-elle déclaré en pensant à la peur des habitants des villes à proximité de la bande de Gaza, anxieux à l’idée de rentrer chez eux. "Lorsque l’armée viendra dire au Cabinet que tout va bien, je pourrai regarder en face les habitants du Sud et leur dire que tout va bien", a affirmé Livni, précisant : "Nous vivons dans une zone difficile, en conflit continu".

Livni propose par ailleurs un changement dans la bande de Gaza, "qui pourrait amener à des accords internationaux en vue de la démilitarisation et de l’introduction de Mahmoud Abbas dans la zone. Nous avons la possibilité de changer la donne politique, contre le Hamas".

Selon Livni, "les parapluies internationaux sont pleins de trous, et laissent passer la pluie. Je ne compte pas sur eux pour assurer la sécurité d’Israël".

La ministre de la Justice a souligné le fait qu’il n’y a pas de necessité de continuer une opération terrestre si les moyens politiques et aériens peuvent aboutir à des résultats, mais que la campagne se poursuivra aussi longtemps que nécessaire. "Nous utilisons tous les moyens pour atteindre nos objectifs".

Cette nuit, l’armée israélienne a commencé à évacuer ses troupes de la bande de Gaza, et devrait dans la journée procéder à la démolition du dernier tunnel qu’elle a repéré. "Pendant ce temps, Israël va autoriser l’entrée dans la bande de Gaza d’une grande quantité de marchandises, d’aide humanitaire, de médicaments et de matériel médical", a déclaré une source militaire.

"L’opération continue", a précisé hier soir le Premier ministre Benyamin Netanyahou, "et l’armée israélienne remplit ses objectifs tout en atteignant considérablement les cibles terroristes", a-t-il ajouté. "Les forces de Tsahal détruisent les tunnels, elles en ont neutralisé des dizaines jusqu’à présent, anéantissant la stratégie dans laquelle le Hamas a investi depuis des années. Une capacité qui lui aurait permis de kidnapper et de tuer beaucoup de soldats et de civils en passant par les tunnels", a ajouté Netanyahou.

http://www.jforum.fr/forum/israel/article/tzipi-livni-nous-ne-sommes-pas-en

Écrit par : Patoucha | 05 août 2014

Ce témoignage est à faire circuler quand bien même nous ne cessions de le dire. Certaines âmes antisémites vont crier au racisme contre cette dame, rescapée du génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda:

"It's not about waiting for the storm to pass, It is about learning to dance in the rain."
"Je me demande comment les gens ne voient pas cette manipulation contre Israël" Yolande Mukagasana, écrivain

Nathalie Goulet Tsipi Livni - Posted on 4 août 2014

C’est pourtant le recommencement de l’histoire de la haine contre le Juif. Ceux qui ont exterminé les Juifs n’étaient si bêtes que ça. Il ont fait un grand projet minable d’extermination, ils ont quand même réussi. Ceci me rappelle au Rwanda lorsque l’on dessinait Madame Agathe Uwiringiyimana (ndlr: Premier ministre Hutue modérée assassinée par les nervis du Hutu Power, nazis tropicaux soutenus par Paris), lorsqu’elle était menacée tous les jours, personne ne croyait qu’elle pouvait être assassinée car elle était Hutue et que dans la tête de tout le monde on ne voulait que l’extermination des Tutsi.

Quelqu’un qui ose faire des dessins pareils, nous devons déjà le mettre du côté du crime et pas de discussions inutiles. Merci plutôt de montrer ce qu’elle vaut. Nul ne pourra plus être dupe de se dire qu’elle n’est que journaliste.

Souvenez-vous du journal Kangura au Rwanda avec les dix commandements du Muhutu.
Moi ce qui me frappe le plus c’est la manipulation journalistique dans les médias occidentaux sur cette guerre. Dans ce que je lis, ce que j’entends à la radio, c’est chaque fois autant de morts civils, des femmes et des enfants victimes des soldats israéliens. C’est rare que l’on nous dise déjà combien de civils morts en Israël. Celui qui entend cela, déduit que les militaires israéliens ne se battent qu’avec les civils, ou passent et massacrent les civils sur leur passage, tel un tourbillon.

Je me demande comment les gens ne voient pas cette manipulation contre Israël. C’est comme si tout le monde voulait qu’Israël soit effacé de la carte du monde comme a dit un jour un certain chef d’État.

Je suis triste de voir que nul ne voudrait que cette guerre s’arrête.

Yolande MUKAGASANA, Écrivain
Rescapée du génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda

Écrit par : Patoucha | 05 août 2014

a ceux qui écrivent ces messages remplis de haine:

http://www.lapaixmaintenant.org/

voilà de quoi les calmer ou les taire a jamais

Écrit par : F. Queloz | 05 août 2014

Vous vous trompez de blog!

C'est à envoyer à l'activiste socialiste Thévoz, aux blogueuses et blogueurs antisémites, à Ouardiri, aux députés gauchistes et au BDSSuisse à qui on doit la déferlante haine des juifs et d'Israël sous le manteau du sionisme!

Écrit par : Patoucha | 05 août 2014

Anina, réfugiée palestienne, dénonce le Hamas sur France Info
lundi 4 août 2014, par Hamas

Les Palestiniens de Gaza, dans leur grande majorité, sont privés de parole par la poigne de fer du Hamas, qui les transforme en chair à canon ou "bouclier humain". Rares sont les voix directes qui puissent les défendre contre la barbarie et la prise en otage de leurs dirigeants et geôliers. http://youtu.be/cPdDrtOfocs

A Gaza, le Hamas copie l’ISIS en Irak : ils veulent exterminer la chrétiens
Un groupe de Chrétiens arabes israéliens a organisé mercredi 30 juillet au soir une marche inattendue à Haïfa « contre les organisations islamistes radicales telles le Hamas et en faveur de l’opération militaire israélienne ». Le reporter de TLV1, Lissy Kaufmann y était … écoutez !

Le père Gabriel Nadaf :

“Nous soutenons le combat contre les organisations terroristes dont le but est de détruire Israël. Le Hamas, depuis qu’il contrôle Gaza, a tout fait pour la disparition des Chrétiens. Il nous détestent encore plus que les Juifs. Ne nous cachons pas vérité : le nombre de Chrétiens diminue et non l’inverse ! Pour renforcer Israël et assurer la sécurité des Chrétiens, j’apppelle le monde entier à soutenir Israël et à donner à son armée la possibilité de faire échouer le Hamas et à combattre le terrorisme avec nous pour conserver notre Terre Sainte. Le Hamas fait partie de l’idéologie d’Al Qaïda : il est impossible de parvenir à un accord avc ces mouvements. Si on leur donne le contrôle de la Palestine, ce sera une catastrophe…”

Les plus grandes organisations chrétiennes au monde soutiennent l’armée israélienne et demande à Jérusalem de bien vouloir tout mettre en oeuvre pour offrir l’asile aux derniers chrétiens de Gaza.

5 août 2014 - Jeremyah Albert – JSSNews
http://youtu.be/9fUYSZnBMGM

Un Palestinien poignarde un garde de la sécurité de Maale Adumim, toujours en fuite.

Un autre garde de la sécurité de l’implantation a tiré en direction de l’homme au poignard, mais l’a apparemment manqué ; de vastes forces de sécurité fouillent la zone à la recherche de l’auteur de l’attentat.
Un Palestinien a poignardé un gardien de sécurité à l’entrée de Ma’ale Adumim, mardi après-midi.
L’auteur palestinien du coup de couteau a alors commencé à courir vers le Moshav Azaria, le gardien tirant sur lui et l’ayant apparemment manqué.
Le gardien de sécurité, un homme dans les soixante ans, a été emmené à l’hôpital Hadassah du Mont Scopus en état modéré, ayant des blessures au couteau dans la poitrine.

Les forces de sécurité ratissent la zone à la recherche du terroriste au couteau.
Noam (Dabul) Dvir Published : 05.08.14, 14:01

Ensuite les islamistes and C° viendront nous dire qu'un "innocent Palestinien" qui se dirigeait vers l’entrée de Ma’ale Adumim, été tué...... Et nous voilà reparti dans la violence!
Le combat contre les islamistes sur tous les fronts:
Liban:
http://www.jforum.fr/actualites/article/hariri-l-intervention-du-hezbollah

Attaque conjointe des Peshmergas et Kurdes syriens contre l’Etat Islamique à Rabia (frontière)

"L’Etat Islamique, précédemment connu sous le nom d’Etat Islamique en Irak et en Syrie, a déclaré que les territoires conquis constituait un Califat, dans ces deux pays, et que Mossoul était sa capitale."

Rabia est l’un des postes-frontière les plus importants d’Irak, reliant l’Irak à la Syrie.
Les forces peshmergas ont déjà repris six villages aux jihadistes de l’EI.

rudaw.net
http://www.jforum.fr/actualites/article/attaque-conjointe-des-peshmergas

Qu'attendez-vous pour manifester? "des avions de chasse ont bombardé le centre de Rabia," Vos amis djihadistes sous les bombes....? HAMAS et djihadistes KIF KIF bourricot!

Écrit par : Patoucha | 05 août 2014

"""
Tzipi Livni : "Nous ne sommes pas en Europe ici"
"""

Mais qui donc en aurait douté ???

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 05 août 2014

Que vous soyez athée ou pas vous mourrez en chrétien!

Allez au Mali!

Écrit par : Patoucha | 06 août 2014

Publié le 5 août 2014
Destructions à Gaza : le porte-parole du Hamas battu par des Gazaouis en colère

Alors qu’une trêve fragile de 72 heures entre l’armée israélienne et l’organisation terroriste islamiste du Hamas a été conclue par l’Égypte, les Gazaouis qui ont fui les combats regagnent peu à peu leurs maisons. Certains, excédés par les destructions infligées, s’en sont pris physiquement au porte-parole du Hamas.

Selon le site d’information égyptien vetogate.com, le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri, a été battu samedi soir, près de l’hôpital Shifa, par des habitants en colère, touchés par la mort de leurs proches et les ruines. Des membres des Brigades Izzedine al-Kassam sont parvenus à exfiltrer Abu Zuhri avant qu’il ne soit lynché.

Dans une interview accordée le 8 juillet 2014 à la télévision Al-Aqsa du Hamas, basée à Gaza, Sami Abu Zuhri, encourageait la population gazaouite à utiliser la méthode des boucliers humains, qui s’est avérée efficace par le passé.

Lundi, l’armée israélienne a annoncé avoir trouvé un manuel sur la ‘guérilla urbaine’, appartenant aux Brigades Al-Qassam. Le manuel explique comment la population civile peut être utilisée contre les forces israéliennes. “La destruction d’habitations civiles [...] augmente le soutien du peuple à la résistance”, peut-on lire dans ce manuel du Hamas.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info

http://youtu.be/eQ6S0-o3uFI

Bien fait!

Écrit par : Patoucha | 06 août 2014

Les commentaires sont fermés.