11 juillet 2014

Israël, Ukraine : deux poids, deux mesures ?

Je m’étonne que l’on s’étonne de ce qui se passe au Moyen-Orient. C’est la guerre, depuis 1948, sur l’ensemble de la région. C’est la guerre depuis la création des Frères Musulmans par le grand-père de Hani Ramadan, dont le centre islamique à Genève est une organisation où il prêche la haine d’Israël et de l’occident en général.


moyen-orient,israël,gaza,hamas,guerre,paix,ukraine,Derrière la guerre: les Frères musulmans

Une organisation qui a collaboré avec les nazis, et dès 1948 aux guerres contre Israël. Qui a créé le Hamas dont la charte prévoit la destruction d’Israël. Qui s’est alliée à l’OLP. Dont le but est l’islamisation du monde, intention conquérante et belliqueuse à l’instar des djihadistes du califat en Irak et Syrie.

Les Frères musulmans ont toujours soutenu le Hamas. Le Hamas, justement, a perdu le soutien égyptien dont il disposait quand M. Morsi était président. Depuis qu’il a été chassé du pouvoir les tunnels d’approvisionnement en armes au sud de Gaza ont été détruits par l’armée. Le Hamas est aux abois et ce qui se déroule aujourd’hui dans la région est probablement lié à cette flambée de survie que tente l’organisation. Je crois que le Hamas a besoin de la guerre pour sa propre survie. Et peu importe les gazaouites. Comme peu importaient leurs frères de l'OLP quand ils les ont passés à la mitrailleuse il y a quelques années.

On peut être pour ou contre la création de l’Etat d’Israël. Moi je suis pour, je m’en suis déjà expliqué. Je ne suis ni juif ni israélien. Je ne suis pas sioniste dans l’interprétation agressive que certains milieux en donnent aujourd’hui. Hani Ramadan va cependant encore une fois me traiter de sioniste, insulte suprême pour lui. Venant de quelqu’un qui soutient sans limites une organisation terroriste, je ne suis pas impressionné. Je fais la part des choses en islam et intégrisme car je suis persuadé qu’une différence existe entre les deux. Par contre dès le moment où l’on accepte la création d’Israël, on peut comprendre que sa défense militaire soit une nécessité absolue, à cause de voisins dont le but est l’effacement de ce jeune Etat. Le Hamas veut la guerre, il le démontre en tirant des roquettes sur Israël et en appelant à sa destruction. Israel répond à cette guerre. Puis Abbas se pose en victime, parlant de génocide. Jeu pervers.

Je ne débats pas ici des frontières d’Israël telles que dessinées pas l’ONU en 1948. Je constate par contre que dans le climat d’antisémitisme qui prévalait en Europe et au Moyen-Orient depuis des décennies (voire des siècles) je suis étonné de la copie de l’ONU. C’est un modelage laissant Israël très vulnérable, et qui est en cause dans la situation de guerre qui prévaut aujourd’hui.

 

moyen-orient,israël,gaza,hamas,guerre,paix,ukraine,Bénéfices de la guerre asymétrique

Mais revenons en 2014. D’un côté il y a ceux qui diabolisent Israël. Cependant vouloir la paix et stigmatiser Israël nourrit une cohorte de «bons sentiments» fondés sur l’émotion. Parce que c’est une guerre asymétrique. Le plus faible en nombre, ou en armes, attaque, et il est sûr d’être ensuite perçu en victime et d’obtenir divers avantages. On le sait, dans de nombreux domaines la victimisation est une entreprise très rentable.

La guerre asymétrique n’est pas déclenchée pour être gagnée sur le terrain mais dans les unes des médias des pays occidentaux. Ces pays qui ensuite versent des milliards d’euros pour payer la nomenklatura arabo-palestinienne et lui permettre d’acheter de nouvelles armes pour une autre guerre qui fera rentrer de nouvelles subventions. Cela peut durer longtemps et le Hamas n’a aucun intérêt à la paix. L’on s’étonne et déplore le blocus? Pourtant c’est un moyen utilisé maintes fois par les occidentaux, contre l’Irak par exemple, pour empêcher Saddam Hussein de s’armer davantage. C’est ce que font les israélien avec Gaza. Quel pays accepterait que son voisin s’arme en disant: «Je vais te détruire»?

Le Hamas, par contre, a tout intérêt à cliver les populations occidentales et à exporter sa guerre sous forme de luttes idéologiques européennes. Une partie de la gauche européenne montre des liens objectifs avec l’intégrisme musulman. Une manière de remuscler son image molle? Ainsi, on voit aujourd’hui cette gauche soutenir les positions du Hamas et faire peu cas des roquettes tirées contre Israël, peu de cas des adolescents assassinés et qui ont été le prétexte déclencheur de la phase actuelle. Tuer un ado arabe en rétorsion n’est pas plus acceptable, et j’éprouve beaucoup de tristesse à voir n’importe quelle population subir la guerre. 

 

moyen-orient,israël,gaza,hamas,guerre,paix,ukraineDeux poids, deux mesures

Ce qui m’étonne aussi dans ces tirs de roquettes médiatiques contre Israël, et dont le but est de participer à la guerre idéologique et non de chercher une paix, c’est que d’un côté l’on condamne l’opération israélienne, appelant même aux conventions de Genève sur les atteintes aux civils (comme si le Hamas ou anciennement l’OLP se souciaient de tuer des civils) ou au boycott (autre forme du blocus que pourtant l'on dénonce), et que de l’autre l’on observe un silence assourdissant sur ce qui ce passe en ce moment, en cette minute en Ukraine, sur le gouvernement putschiste d’Ukraine qui s’est imposé avec le soutien de milices fascistes, et qui tue sans ciller d’un oeil les populations séparatistes de l’est sous les applaudissements des dirigeants occidentaux et de leurs dévôts. 

La mort doit être plus belle à Donetsk et à Odessa qu’à Gaza ou à Jérusalem. Deux poids, deux mesures: d’une part alimenter des émeutes, de l’autre taire l’écrasement d’une population et de ses aspirations.

Une remarque à propos de ces deux situations. Israël a été créé sur ses terres pour les avoir habitées il y a 2’000 ans, et pour avoir subsisté en tant que peuple, ce malgré les massacres, pogroms et exclusions habituelles, en particulier en préservant une langue, une culture, une religion, un sens de leur survie. 

Ce qui a été fait pour Israël pourrait l’être aussi pour d’autres peuples, depuis le même temps. Ce qui signifie que l’Ukraine ne devrait plus exister puisqu’elle était la première Russie. Les Etats-Unis non plus ne devraient plus exister. La France serait un patchwork de populations d’origine celtes. 

J’ai bien conscience de la difficulté de la chose, et du précédent que crée l’Etat d’Israël. Mais la guerre des arabes contre Israël ne changera rien à cette situation. La démonstration que font les arabes est qu’ils sont en conflit entre eux, des conflits qui s’étalent sous nos yeux depuis des décennies.

Les accords d’Oslo, ou au moins l’esprit qui avait prévalu, avaient conduit la région au bord de la paix. On en est très loin aujourd’hui.

 

 

15:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (37) | Tags : moyen-orient, israël, gaza, hamas, guerre, paix, ukraine | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"On en est très loin aujourd’hui". Et non seulement on en est loin, mais on se rapproche de plus en plus d'une forme de guerre civile larvée en Suisse même. Les propos tenus par les intoxicateurs journalistiques deviennent chaque jour plus insupportables. La virulence et l'arrogance de Simon Matthey-Doret vis-à-vis de l'ambassadeur d'Israël hier matin sur RSR1...
A lire : http://www.gfaye.com/la-troisieme-guerre-mondiale-predictions/

Écrit par : Géo | 11 juillet 2014

Merci pour ce lien très instructif dont certains points ont été soulevés dans mes commentaires. Je ne suis ni essayiste, ni spécialiste dans ce domaine, ni voyante.... Peut-être, une analyste par intuition, quand je dénonce les phrases énoncées par les dirigeants musulmans et que je dis:
"Ils se sont tous donné le mot! On ne peut dire que l'Occident et les Etats-Unis - en particulier - n'étaient pas avertis?!!

"Nous vous conquerrons par vos valeurs démocratiques, nous vous dominerons par nos valeurs musulmanes,"

Premier ministre turc Recep Erdogan

"les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats... "

Recep Tayyip Erdogan, encore lui en 1997

" Sans épée, sans fusil, sans conquêtes, les 50 millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman! "

Mouammar Kadhafi ( il ne prévoyait pas ce qui lui arriverait)!

"Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire."

Houari Boumedienne président algérien, discours à l’ONU en 1974."

Abu Imran, un des islamistes les plus connus de Belgique, a écrit : « Nous n’allons nous accorder aucun repos tant que l’Europe n’est pas devenue un Etat islamique. Et après, nous marcherons vers la Maison Blanche et le Vatican. Nous atteindrons le objectifs fixés par le prophète. D’une manière pacifique, mais nous continuerons jusqu’au jour où Dieu nous accordera la victoire. "

Écrit par : Patoucha | 11 juillet 2014

http://www.youtube.com/watch?v=aasmFvu3KCE

Écrit par : pfff | 11 juillet 2014

"...les arabes.."

De quels arabes parlez-vous ? De même que des belges parlent une langue latine et cela ne fait pas forcément d'eux de latins, même chose pour des populations qui parlent des langues arabes. Cela ne le rend pas arabes pour autant.

Écrit par : marabout | 11 juillet 2014

Pour ne pas toujours répéter "Arabes musulmans". Nous savons tous qu'il y a des arabes chrétiens qui ne sont qu'une minorité par rapport aux musulmans et qui ne mènent pas large - pour ne pas dire massacrés - dans les pays arabes du Moyen-Orient, Yemen etc...

Le français est issu du latin. LOL

"même chose pour des populations qui parlent des langues arabes. Cela ne le rend pas arabes pour autant."

Qui vous dit qu'il s'agit d'eux? Vous devriez suivre les évènements, cela vous éviterait de vous mélanger les pinceaux!

Écrit par : Patoucha | 11 juillet 2014

Excellentissime billet john. Bravo!

"Les Frères musulmans ont toujours soutenu le Hamas."

C'est une branche des Frères Musulmans et voici ce qu'en dit Wikipédia: " Le Hamas est un mouvement islamiste constitué d'une branche politique et d'une branche armée, principalement actif à Gaza. Créé en 1987 par Sheikh Ahmed Yassin, Abdel Aziz al-Rantissi et Mohammed Taha, tous trois issus des Frères musulmans, sa charte1 affirme que « la terre de Palestine est une terre islamique ». Il prône donc la destruction de l'État d'Israël et l'instauration d'un État islamique palestinien sur toute la terre de l'ancienne Palestine mandataire (c'est-à-dire incluant les actuels État d'Israël, Cisjordanie et bande de Gaza).

"J’ai bien conscience de la difficulté de la chose, et du précédent que crée l’Etat d’Israël."

Cet article est de Salem Ben Ammar un arabe musulman.

"Ce n’est pas Israël qui est la cause de la barbarie qui sévit dans le monde musulman c’est l’islam lui-même"

Que ceux qui ont des preuves irréfutables quant à l’implication d’Israël dans les crimes contre l’humanité dans les pays du Levant perpétrés par des musulmans pourtant fidèles à l’enseignement de Mahomet les étayent plutôt que de spéculer sur la théorie fallacieuse de l’éternel complot juif pour occulter les vraies causes de la tragédie des peuples syriens, libyens et irakiens. Est-ce que c’est Israël qui a plongé l’Egypte au 3 e jour du Ramadan dans l’horreur ? Est-ce Israël qui est la cause des tourments du monde musulman et de la tragédie tunisienne ? Est-ce Israël qui est derrière les années de plomb en Algérie ? Est-ce Israël qui est responsable des plaies qui gangrènent les sociétés musulmans et tout particulièrement arabisées ? En quoi l’Etat hébreu est à l’origine du sous-développement chronique de ces pays. Là où le monde non-musulman avance les pays musulmans reculent. S’il n’y a une raison majeure aux maux incurables dont souffrent les populations musulmanes est la religion elle-même. C’est elle et elle seule qui a réduit ces peuples à l’état sauvage. .Ce n’est pas parce que les djihadistes qui s’inscrivent dans la continuité de Mahomet et de ses Compagnons qui vouent une haine dogmatique aux juifs et aux chrétiens n’osent pas s’attaquer à l’Etat hébreu que cela fait d’eux ses agents. Ils n’ont surtout ni les moyens ni le courage de le faire. Ils ne sont pas assez fous qu’ils en l’air sachant pertinemment qu’ils n’ont aucune chance de gagner une guerre conventionnelle. Les musulmans ont cette particularité d’être les pires ennemis d’eux-mêmes. Les victimes de la barbarie musulmane sont majoritairement musulmans. Israël n’y est pour rien dans les 24 000 attentats terroristes commis par les musulmans. Que ceux qui veulent faire de l’Etat hébreu leur bouc-émissaire sachent qu’un musulman est surtout un prédateur féroce pour son propre frère musulman. Israël n’est pas responsable du bain de sang dans lequel baigne les musulmans depuis la mort de Mahomet. La vérité ce sont les musulmans eux-mêmes qui creusent leur propre tombe en s’égorgeant entre eux grâce aux couteaux de boucher que leur fournissent le Qatar et l’Arabie Saoudite, cette terre maudite de l’islam. C’est cette dernière qui souffle sur la braise de la haine dans la région pour sa propre survie. De tous les pays au monde qui protège la vie des siens est bien Israël. Jamais il n’aurait sacrifié ces trois lycéens à des fins politiques et velléitaires. La vie d’un juif est sacrée contrairement aux musulmans qui font de la mort un culte de la vie. Tout Israël est aujourd’hui en deuil national, en Tunisie des militaires et des policiers meurent chaque jour ou presque dans l’indifférence totale de leurs compatriotes surtout soucieux des agapes ramadanesques, du bien-être de leur religion et de leur soif consumériste.

Salem Ben Ammar - juillet 2, 2014 - Uncategorized

Écrit par : Patoucha | 11 juillet 2014

@ Patoucha:http://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_de_guerre

Il est certain que ce que fait Israel actuellement s'apparente à des crimes de guerre. Rien ne justifie, ni les 3 adolescents tués, ni les rockets de pacotilles facilement détruits par Israel, de tirer sciemment sur des populations civiles, quelle que soit sa religion ou ses tendances politiques.

Or, avec la densité de population de Gaza, chacun se rend compte que même sans prendre femmes et enfants comme boucliers humains comme le prétendent certains, il est impossible de tirer des bombes sur la bande de Gaza sans un risque extrêmement élevé de tuer des civils...beaucoup de civils, même...

On a vu des mamans juives implorer pour leurs 3 jeunes, et on ne peut qu'être touchés par leur détresse....mais comment ignorer celles des palestiniens? il faut juste avoir le coeur endurci par la religion, Patoucha!

Une centaine de morts, sans compter les blessés, ça en fait, des familles endeuillées! Ici, on appellerait ça un massacre. La réplique d'Israel est complètement disproportionnée, criminelle et révoltante.

Écrit par : pfff | 11 juillet 2014

@ Marabout:

Vous avez raison. J'aurais dû écrire: "des musulmans". L'ethnicisation de l'islam m'a fait oublier la diversité des populations du Moyen-Orient.

Écrit par : hommelibre | 11 juillet 2014

@ Pfff:

Sans autre commentaire, quel message dois-je prendre de cette chanson? Il y en a plusieurs.


- "Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens?"

Je ne sais pas. Ni meilleur ni pire, probablement. L'humain est fait de cela, du pire et du meilleur. Au bout du compte, le plus fort gagne. Nous essayons de faire autrement, bien sûr. Nous ne savons pas combien cela tiendra, combien de temps, de milliers d'années, pour voir une Terre pacifiée. Mais que ferais-je si mon voisin proclamait que je doive disparaître?


- "Bercé d'humiliation, de haine et d'ignorance, nourri de rêves de revanche": il me semble que c'est ce qui se passe dans la population dirigées par le Hamas et par d'autres mouvances islamistes. La haine des juifs est enseignée dès l'enfance. Les roquettes sont en effet une arme peu crédible, mais elles décrivent une intention et alimentent la haine pour les générations à venir.


- "Aurais-je eu la force envers et contre les miens, de trahir de tendre une main": c'est difficile de trahir les siens, de tendre la main à l'ennemi. Cela peut-il se faire simplement sur un bon sentiment? Je n'en suis pas certain. Mon coeur dit oui, ma tête dit non. Et je crois que ma tête a raison. Mandela l'a fait, après avoir lui-même causé des violences, parce que c'était un deal.


- "On n'saura jamais c'qu'on a dans nos ventre, cachés derrières nos apparences, l'âme d'un brave, d'un complice ou d'un bourreau": avec le temps on s'apprend un peu, quelque chose ressort plus que le reste, mais en situation extrême, que serons-nous? Serons-nous capables de préserver ce qu'il y a de brave en nous? Et même, cela protègera-t-il les nôtres quand ils sont menacés de disparition?

La guerre n'est pas jolie. Elle est faite pour faire mal, si mal que l'un des deux doit s'arrêter. Je ne la souhaite à personne. Mais je suis bien incapable de l'arrêter.


- "et qu'on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps, d'avoir à choisir un camp": j'ai longtemps chercher à voir au-delà des camps, à être épargné de ce choix. Ne pas choisir de camp préserve ce que nous pensons être le meilleur de nous, l'ange ou au moins le frère et la soeur des humains, de tous les humains. Un moment est venu où ne pas choisir aurait été lâche à mes propres yeux. Choisir un camp est difficile, douloureux, et nous fait des ennemis. Mais est-il possible de traverser la vie sans choisir de camp? Peut-on invoquer une sagesse sur un champ de bataille? La Justice elle-même ne choisit-elle pas un camp? Même choisir la paix, c'est choisir un camp, d'une certaine manière.


Je préférerais de loin cette innocence qui ne choisit pas. Mais alors c'est là, peut-être, que je ne saurais pas ce que j'ai dans le ventre.

Écrit par : hommelibre | 11 juillet 2014

@ hommelibre

"J'aurais dû écrire: "des musulmans"."

Pas tous les soi disant musulmans sont en guerre contre Israël. Il y a peu la Turquie était un pays musulman allié d'Israël.

Écrit par : marabout | 11 juillet 2014

@Homme Libre: c'était ce qui me venait à l'esprit après la lecture de votre article. Juger des motivations des uns et des autres est impossible, et les commentaires qu'on lit sont parfois juste inhumains. Une vie palestinienne a la même valeur qu'une vie israélienne.

J'ajouterai qu'une vie israélienne n'a pas plus de valeur que n'importe quelle autre vie.
Tuer 100 personnes, la plupart civiles, pour 3 jeunes, c'est un carnage, pas un acte civilisé.

Écrit par : pfff | 11 juillet 2014

• Israël cible les terroristes pour protéger les civils. Hamas vise des civils tout en utilisant son propre peuple pour sa couverture.
• Depuis le début de l’opération « protection Edge » le Hamas encourage activement les Palestiniens de Gaza de devenir des boucliers humains en louant comme un acte de bravoure et de preuve de fermeté, d’une valeur estimée palestinienne.
• Le Hamas exploite cyniquement la population civile palestinienne comme bouclier humain pour protéger son activité terroriste contre Israël.
123
• des rampes de lancement de fusées et des caches d’armes sont placées dans des maisons privées et des bâtiments publics tels que des écoles et des mosquées.
• Le Hamas exploite les dommages collatéraux qui résulte de l’utilisation de boucliers humains à des fins de propagande.
• les actions du Hamas sont en violation flagrante des principes les plus fondamentaux du droit international, y compris le principe de distinction qui exige du Hamas de se distinguer clairement de sa propre population civile.
• Le Hamas utilise cette horrible tactique sachant très bien que, contrairement au Hamas, Israël prend toutes les précautions pour éviter de nuire civils non impliqués. Par exemple, Israël met en garde régulièrement les résidents des attaques imminentes pour leur permettre d’évacuer et trouver un abri, malgré les difficultés tactiques que cela pose.
Exemples récents du Hamas encourageant les civils à devenir des boucliers humains
1. Le 8 Juillet, le Hamas Sami Abu Zuhri, porte-parole est apparu sur la chaîne de télévision al-Aqsa de l’organisation terroriste. Dans le clip, Abu Zuhri peut être vu en disant que «le fait que les gens sont confrontés à des avions de guerre israéliens torse nu pour protéger leurs maisons, je crois que cette procédure a prouvé son efficacité. Et nous dans le mouvement du Hamas faisons appel à notre peuple à adopter cette procédure. «
Un journaliste à même rapporté que « les citoyens ont effectué un acte de bravoure en se rassemblant sur ce toit pour empêcher les avions de la force conquérante des bombardements. »

Par Jean Vercors – JSSNews pour la suite.

Un petit rappel en passant: Au 1er Avril 2014 on dénombrait 150'344 morts en Syrie, dont 51 212 civils, parmi lesquels 7 985 enfants, nous apprend Le Monde.fr

tempsreel.nouvelobs.com, en novembre 2013 donnait ces informations:

"764 enfants exécutés sommairement"

"Les tirs d'armes légères sont responsables de la mort d'un enfant sur quatre -2.806 enfants, 26,5% du total- et parmi eux figurent 764 enfants exécutés sommairement et 389 abattus par des tireurs embusqués", précise l'étude.

Parmi les 764 mineurs tués sommairement, il a été rapporté que "112 avaient été torturés", dont cinq âgés de sept ans ou moins et onze entre 8 et 12 ans, selon la même source.

Le rapport rapporte également que "128 enfants ont été enregistrés comme ayant été tués par des armes chimiques à Ghouta le 21 août 2013", dans une attaque attribuée par l'opposition syrienne et les pays occidentaux au régime du président Assad.

Avez-vous lu autant de billet en une seule journée qui relate cette hécatombe? NON! Alors, svp, arrêtez cette hypocrisie. Et concernant le lien, nous connaissons la chanson!

Le droit international donne raison à Tsahal

Alors que les images de l’Opération Bordure Protectrice diffusées dans la presse suggèrent que Tsahal agit sans distinction contre des maisons civiles gazaouies, la réalité du terrain est bien différente. Les cibles visées par l’armée israélienne sont légitimes selon le droit international. En effet, même une maison privée, utilisée à des fins terroristes, devient une cible militaire légitime. Une analyse à partager à ceux qui crient à la violation du droit international

Le 8 juillet 2014, Tsahal lance l’Opération Bordure Protectrice afin de restaurer le calme pour les habitants du sud d’Israël qui vivent sous la menace constante des roquettes depuis le mois de juin. Au cours de cette opération, Tsahal a visé plusieurs maisons de la bande de Gaza utilisées à des fins militaires.
L’organisation du Hamas poursuit ses opérations terroristes depuis les zones résidentielles de Gaza. De cette manière, elle utilise les efforts de l’armée israélienne pour éviter de toucher la population civile. Dans de nombreux cas, le Hamas utilise les maisons de ses commandants – où vivent leurs familles – à des intentions militaires.

Ces maisons sont souvent utilisées comme caches d’armes, centres de commandement, de contrôle ou de communication. La vidéo ci-dessous d’une frappe aérienne de Tsahal le montre clairement. Après avoir touché la cible, une seconde explosion importante a eu lieu, prouvant que l’armée israélienne avait bien touché une cache d’armes qui se trouvait au sein de cette maison.

Lorsque les habitations sont utilisées à des fins militaires, ils deviennent des cibles militaires légitimes selon le droit international. Tsahal vise uniquement des cibles légitimes définies selon les règles du droit international. Afin de déterminer ces cibles militaires, l’armée israélienne emploie des méthodes précises et complexes, qui impliquent différentes unités des Renseignements, les données juridiques et une formation rigoureuse suivie par les commandants des opérations.

Même lorsqu’une maison est considérée comme cible militaire légitime, Tsahal fait de grands efforts afin de ne pas nuire à la population civile. En effet, l’armée utilise des techniques de retransmission en direct du lieu de la frappe avant qu’elle ait lieu afin d’y vérifier la présence ou non de civils. Tsahal choisit également avec beaucoup de précaution les armes pour effectuer ses frappes. Lorsque cela est possible, l’armée prévient à l’avance de l’imminence d’une frappe aérienne.

Certains des efforts de l’armée israélienne vont bien au delà des obligations légales auxquelles elle est contrainte. Malheureusement, le Hamas exploite les précautions prises par Tsahal en utilisant la population civile comme bouclier humain afin d’empêcher les frappes israéliennes.

De plus, lorsqu’un commandant de Tsahal juge qu’une des frappes risque de causer des dommages plus importants que l’avantage militaire souhaité, elle est alors annulée.

Lorsque les organisations terroristes comme le Hamas utilisent délibérément les maisons des civils à des fins terroristes, il est inévitable que des pertes soient à déplorer après une action de Tsahal. Le Hamas exploite ces situations afin de prétendre que l’armée israélienne cherche délibérément à cibler la population civile dans la bande de Gaza, mais ne reconnaîtra jamais qu’il l’a utilisée comme bouclier humain pour mener ses activités terroristes.

L’armée israélienne continuera à exercer ses activités en conformité avec le droit international, frappant uniquement des cibles militaires légitimes, et poursuivra ses efforts pour minimiser les dommages causés aux civils palestiniens.

En revanche, le Hamas tire indistinctement sur la population civile israélienne et se félicite lorsque les civils sont touchés. Ces actions sont des crimes de guerre. L’armée israélienne continuera à défendre ses citoyens contre de telles activités terroristes.

Les maisons ciblées par l’armée israélienne lors de l’Opération Bordure Protective appartenaient à :

Ubal Gendia, haut dirigeant du Hamas à Shuja’iyya, sous-commandant des forces responsables de tirs contre les forces israéliennes
Arafat Abu Abdallah, commandant des forces du Jihad Islamique palestinien au centre de la bande de Gaza et responsable de tirs de roquettes contre Israël
Nissim Abu Jinah, haut dirigeant du Hamas à Beit Lahia, responsable de la construction de tunnels sous-terrains
Mahdi Kuara, haut dirigeant du Hamas à Khan Yunes
Sadi Salah Rajeb, haut dirigeant du Hamas Beit Lahia

Écrit par : Patoucha | 12 juillet 2014

@ Pfff:

Je continue sur la même idée.

Nos prises de position conditionnent certainement notre appréciation des événements. En cela choisir un camp tient de l'auto-empoisonnement. Cela modifie la perspective et accentue les clivages que ce choix génère. Je pense que nous sommes tous déchirés de cette guerre quasi permanente. Choisir un camp tient de positions plus philosophiques et politiques qu'humanistes. Par exemple je ne peux accepter la mise en accusation globale de l'occident. Presque tous le peuples portent leur charge. Alors, par une sorte de contamination, par contagion, ceux qui soutiennent cette mise en accusation ne trouveront pas ma porte ouverte ni ma main tendue.

Aucune vie n'a plus de valeur qu'une autre, je suis d'accord avec vous. Cela fait partie des valeurs occidentales et de l'héritage chrétien.

Mais la guerre est la guerre. Elle n'est pas proportionnelle, sans quoi elle ne s'arrêterait jamais. Pourquoi le Hamas incite-t-il les gens à rester dans leurs maisons et continue à tirer des roquettes, alors que Tsahal les prévient d'un tir afin qu'ils aient le temps de se protéger? Les civils ne sont-ils pas une arme médiatique pour le Hamas? Le Hamas n'est-il pas aussi responsable de ses propres morts?

J'ai entendu ce soir l'information sur les tortures et les enlèvements dans l'est de l'Ukraine, par l'armée comme par les séparatistes. Nous ne supportons plus ces souffrances. Dans le temps, nous considérions que notre mental devait être plus fort que l'évocation de ces souffrances. Les jihadistes ou le Hamas sont toujours dans cet état d'esprit. De quoi alimenter longtemps des épisodes sanglants.

Écrit par : hommelibre | 11 juillet 2014

Pfff@ "J'ajouterai qu'une vie israélienne n'a pas plus de valeur que n'importe quelle autre vie." Oui et non. En valeur absolue, oui. En valeur relative, non. Voir le débat en Suisse sur une fausse couche syrienne pendant les quelques heures qu'une femme syrienne a traversé l'espace suisse. Ce bébé mort-né syrien a tout d'un coup par la grâce des médias et des organisations pseudo-humanistes suisses un million de fois plus de valeur qu'un bébé mort-né suisse, et les bébés syriens mort-nés dans les camps de réfugiés en Jordanie ou en Turquie n'ont aucune importance si ce n'est normale, pour la mère et le père...
Les mères de martyrs palestiniens touchent du pognon pour encourager leurs fils à aller se faire sauter dans des groupes de civils israéliens. Chouette, non ? Elle est pas belle, l'idéologie pseudo-humaniste ?

Écrit par : Géo | 12 juillet 2014

"Les mères de martyrs palestiniens touchent du pognon pour encourager leurs fils à aller se faire sauter dans des groupes de civils israéliens."

Ahh booon?? Dis-donc!!!

Écrit par : Bio | 12 juillet 2014

Quand on n'est pas au courant de l'actualité on évite de poster des commentaires!

Écrit par : Patoucha | 12 juillet 2014

"Les mères de martyrs palestiniens touchent du pognon pour encourager leurs fils à aller se faire sauter dans des groupes de civils israéliens."

"Ahh booon?? Dis-donc!!!"

Eh ben oui, et tu ne le savais pas. Ce qui n'étonne personne. Tellement facile d'être un parfait idiot politiquement correct et donc pro-palestinien de nos jours...

Écrit par : Géo | 13 juillet 2014

Si je peux me permettre, où sont vos sources pour affirmer cela ? Parce que c'est bien d'affirmer des choses, encore faut-il les étayer...

De même, je pense que le politiquement correct consiste surtout à prendre partie pour Israël de nos jours, il suffit de voir le terrorisme intellectuel en France dès qu'on parle de sa politique ; on passe pour un antisémite directement et on se fait ostraciser par les médias. Je ne vous ferai pas un dessin...

En ce qui me concerne, je n'ai pas la prétention de défendre telle ou telle partie car je me fie à ce que j'ai appris sur le conflit israélo-palestinien depuis le début.

Il se trouve quand même que les Palestiniens se sont vus voler des terres alors qu'ils n'avaient aucun rôle dans le génocide de la Seconde Guerre Mondiale, et qu'ils sont depuis sous un régime d'Apartheid. Il y a beaucoup d'épisodes qui ont montré ce dont Israël était capable ; la guerre des six jours, le massacre de Deir Yassin perpétré par l'Irgoun... Sans parler de la première Intifada où des civils, dont des enfants, étaient tués du côté palestinien avec des armes lourdes, là où ces derniers utilisaient des pierres.

Bref, je ne suis pas hermétique, je sais que la présence du Hamas a toujours été invoquée pour refuser la paix avec les Arabes, étant donné son hostilité à Israël. Après, je pense que personne n'est véritablement blanc et qu'il n'y en a peut-être pas un pour racheter l'autre dans cette histoire.

Écrit par : Gabriel | 13 juillet 2014

"le massacre de Deir Yassin perpétré par l'Irgoun.."

C'est c'la Gabriel! Et le Massacre d'Hébron et Safed Où il ne restait plus aucun juifs? Ils furent égorgés! Vous devriez lire Ô Jérusalem de Dominique LAPIERRE et Larry COLLINS! Là vous y verrez quelque chose ou sinon, procurez-vous l'oeil ou une rétine bionique en Israël vous y verrez bien plus clair!

Écrit par : Patoucha | 14 juillet 2014

@ Gabriel:

J'ai une impression inverse de la la vôtre: je vois et j'entends beaucoup attaquer Israël, mais quasiment rien sur le Hamas.

De toutes façons la question israélo-palestinienne produit principalement du clivage. Elle ne fait émerger que des positions antagonistes et conflictuelles. J'ai hésité avant d'écrire sur cet épisode. Que dire qui n'ait pas déjà été dit en 2012, et avant? A chaque fois les mêmes camps se dressent, les mêmes stigmatisations et clivages, et sur le terrain presque le même scénario.

Je me suis demandé: pourquoi écrire? Pour moi? Inutile, sauf si cela me permet de faire évoluer ma réflexion.

Pour convaincre d'autres personnes? Très difficile de convaincre. Peut-être que certains arguments trouvent une petite place.

Au final j'écris sur ce sujet pour deux raisons majeurs: d'une part ne pas laisser tout l'espace aux contempteurs d'Israël, d'autre part pour tenter de participer à un mouvement d'opinion qui fasse réfléchir les dirigeants européens. S'ils coupaient leurs subventions à l'autorité palestinienne, avec le peu que donnent les pays arabes, cela pourrait changer les choses. L'Europe ne joue pas sa carte et je le regrette.


Ce que j'ai appris de ce conflit, je l'ai cherché. Je ne pense pas que les terres ont été volées aux palestiniens. Il n'y avait pas d'entité politique palestiniennes au début du sionisme (du retour à un Etat d'Israël). Cette région a "appartenu" ou été dirigée par des musulmans, par des chrétiens, par les turcs pendant 5 siècles, puis par l'Angleterre. Des juifs y ont toujours résidé, malgré l'exil. Ceux qui sont revenus ont d'abord acheté des terres inexploitées aux arabes de la région (égyptiens, etc).

Napoléon avait déjà proposé cette terre pour les juifs.

A aucun moment à part depuis le XXe siècle on ne voit de peuple palestinien luttant ou résistant.

On peut contester ce retour des juifs en Israël, pour ma part je n'ai pas vu de vol. D'ailleurs, si l'on pense que ce retour est illégitime, on peut aussi mettre en cause les frontières de la France dans l'est, ou la légitimité des arabes en Afrique du Nord conquise de force à d'anciennes populations (qui elles y résidaient), etc.

Israël se bat pour son existence depuis des siècles, et ils n'y vont pas mollement. Il y a eu des excès ou des exactions, mais enfin ils ont aussi été attaqués par des coalitions arabes, entre autres.

Si les palestiniens n'ont pas eu de rôle dans la shoah, ils soutenaient Hitler puis ont été le prétexte aux guerre contre Israël. Et les attentats de l'OLP ont fait bien plus de 1'000 morts civils en Israël.

Une solution à long terme serait une reconnaissance de l'Etat d'Israël, puis un redécoupage plus cohérent que celui de 1948, une présence d'une force d'interposition dans un no man's land pendant quelques décennies, jusqu'à ce que les relations de voisinage tissent des liens entre les anciens ennemis.

Écrit par : hommelibre | 13 juillet 2014

Juste de passage pour apporter une rectification dans votre article:

"...la création des Frères Musulmans par le grand-père de Hani Ramadan,..."

Il s'agit du père et non du grand père.

Wikipédia: Saïd Ramadan

Écrit par : Patoucha | 13 juillet 2014

Monsieur Homme Libre: "pour ma part je n'ai pas vu de vol." C'est exact, ce n'est pas le terme approprié. Puis-je vous suggérer de prendre connaissance de ces deux articles?

http://palestine1967.voila.net/discorde/D.discorde.voldesterres.htm

http://www.france-palestine.org/Vols-de-terre-et-expulsions

Écrit par : Charles | 13 juillet 2014

Permettez-moi de vous dire que le résultat de vos lectures est sans consistance et transperce la partialité et la haine de l'arabe. Je vous conseille vivement de lire des livres académiques plutôt que la presse de boulevard pour ne pas débiter de pareilles inepties, Monsieur Goetelem.

Écrit par : un passant | 13 juillet 2014

"de lire des livres académiques"

Comme par exemple?

Monsieur Goetelem n'a fait que relater des vérités pas bonnes à entendre pour vos "chastes" oreilles islamistes!
Ceci dit en passant.....

Écrit par : Patoucha | 14 juillet 2014

@hommelibre

« Si les palestiniens n'ont pas eu de rôle dans la shoah, ils soutenaient Hitler puis ont été le prétexte aux guerre contre Israël. Et les attentats de l'OLP ont fait bien plus de 1'000 morts civils en Israël. »

Si les palestiniens soutenaient Hitler, c'est parce qu'ils étaient sous occupation britannique depuis 1918.

Faut-il préciser que les juifs déjà établis en Palestine à cette époque étaient tout autant hostiles aux britanniques ?

Bien que extrêmement pauvre, le proche orient était, avant la 1ère guerre mondiale sous autorité ottomane, un havre de paix qui commençait enfin à profiter des avancées en agriculture de l'époque.

Écrit par : Chuck Jones | 14 juillet 2014

A voir:

Histoire du Moyen Orient de 1900 à 1991

https://www.youtube.com/watch?v=SLw7UnhPG6A

Écrit par : Chuck Jones | 14 juillet 2014

A voir aussi:

Histoire de la Palestine 1880-1950
https://www.youtube.com/watch?v=6dHBaxgBHoY

Écrit par : Chuck Jones | 14 juillet 2014

Bonjour,

Combien d'articles sont écrits pour montrer l'opposition israélienne à la guerre ?

Des citoyens israéliens, contre la guerre ... sont-ils, eux aussi, des anti ... anti QUOI ?

http://fr.timesofisrael.com/tel-aviv-des-milliers-de-manifestants-contre-lincitation-a-la-violence/

Un article ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14 juillet 2014

Vous exposé une photo du Grand Mufti, Mohammed Amin Al-Husseini, mais aucune pour les maghrébins ayant servi la France.

Un film peut-être ... ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Indigènes

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14 juillet 2014

"Des citoyens israéliens, contre la guerre ... sont-ils, eux aussi, des anti ... anti QUOI ?"

Anti-israël car ce sont des gauchistes qui ont lancé la pétition de l'appel "La Paix Maintenant" qui a justement contribué au mouvement anti-israël, mais qui a eu l'écho des opposants au texte du JCall qui ont appelé à signer une contre-pétition intitulée "Raison garder".
La pétition de JCall comptait près de 3.600 signatures, celle de "Raison Garder" en comptabilisait plus de 4.500!

Écrit par : Patoucha | 14 juillet 2014

En Ukraine, les "frères orthodoxes", se font face ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14 juillet 2014

80 nations doivent participer au défilé du 14 Juillet, à Paris.
Je vous mets au défi de trouver la liste de ces 80 nations.
Je n'y suis pas arrivé.

Tout le contraire du 6 Juin ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14 juillet 2014

Des citoyens israéliens contre le pays qui leur accorde la nationalité et le passeport ...

Donc, à bien vous suivre, les gauchistes n'ont aucunement le droit à l'expression ...

Quelle vision de la Démocratie ... vous savez ... cette notion inventée par les grecs ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 14 juillet 2014

@ Chuck:

Il me semble que ces documentaires ont des imprécisions, ou ne remontent pas assez loin. L'évaluation des populations devrait remonter aux différentes périodes d'occupation, tenir compte de leur origine.


@ Charles:

Le plan de partage de la SDN de 1947 était imparfait. La première carte, avant les guerres contre Israël, montre un partage bizarre. Mais les agressions arabes ont causé le réflexe sécuritaire d'élargissement des frontières.

Pour ce qui est du vol ou de l'appropriation des terres, cela aurait dû être réglé en 1947, je pense, afin d'assurer la souveraineté sur le pays. Entre l'achat de terres, et l'expropriation, j'ignore quel fut le processus le plus important. On peut discuter des conditions, mais je constate que des prises de terres (sous le nom de réforme agraire) ont eu lieu en France après la Révolution, et dans de nombreux pays, dont sud-américains. Face à la concentration des terres en quelques mains, cette reprise est une expression de souveraineté et une nécessité pour le pays.


@ Un passant:

Allons, vous dites des bêtises. Suffit-il de marquer son opposition à un régime de terreur pour être taxé d'anti-arabe? Cela n'a pas de sens et vous êtes à côté de la plaque. Ce genre d'amalgame est fait au détriment des populations arabes, dont vous laissez entendre qu'elles n'auraient pas l'intelligence nécessaire pour faire la part des choses. Croyez-vous que beaucoup soient heureuses des régimes d'oppression où elles vivent?

Écrit par : hommelibre | 16 juillet 2014

Les Palestiniens auraient soutenu Hitler ? Quand, comment ?

Écrit par : Gabriel | 16 juillet 2014

@ Gabriel:

Le grand mufti de Jérusalem jusqu'en 1948, Amin al-Husseini, a collaboré avec Hitler. Or il était un leader palestinien. Tous les palestiniens ne l'ont certes pas soutenu. Il a néanmoins contribué au recrutement de la division SS de musulmans bosniaques, engageant par là son leadership et les palestiniens qui se référaient à lui.

En ce sens, il y a eu un soutien à Hitler.

Quelques éléments sur les relations entre le leader nationaliste palestinien et Hitler. Je ne souscris pas à l'entièreté de cette vidéo, en particulier je ne partage pas la généralisation faite à l'islam et à tous les musulmans. Mais il y a quelques informations opportune.

Écrit par : hommelibre | 16 juillet 2014

Oups, oublié la vidéo:

http://www.dailymotion.com/video/xbwoui_reportage-le-grand-mufti-de-jerusal_news

Écrit par : hommelibre | 16 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.