20 juin 2014

Tout s’apprend paraît-il. Même çà...

C’est qu’il faut faire plaisir aux hommes de temps en temps. Quand-même! Un cours a de fellation a donc ouvert en Russie en 2013. Un groupe de jeune femmes charmantes s’exerce avec constance et sérieux. Elles paient 85 euros pour cela!


Fellation1.jpgExplications théoriques, exercices pratiques assises et à genoux. Grands sex toys assez au-dessus de la moyenne masculine. Ah, oui, c’est comme ça. Nous les hommes ne sommes pas égaux en volume. Mais il n’y a pas que le volume dans la vie. Il y a l’amour, le désir, le savoir-faire, l’instinct, l’intuition, l’envie de faire plaisir, bref, ne soyons pas trop techniques. Raaahhh...

 

Je ne sais pas si les sources internet sur le sujet sont très fiables, car je suis plutôt surpris que des femmes et jeunes femmes se laissent filmer ou photographier puis acceptent d’être portées à la vue de tous dans cette activité. Par ailleurs je constate avec désappointement qu’aucun expert mâle n’offre son corps pour évaluer leurs progrès. Imaginez qu’elles rentrent à la maison et qu’elle soient si concentrées à bien faire, si peu naturelle que leur compagnon leur dise: «Heu, chérie, j’ai une petite migraine ce soir...» Terrific, no?

 

Par ailleurs la Russie n’est pas pionnière dans ce genre d’activités. Les cours de masturbation féminine existent depuis des années aux Etats-Unis. Reportages et articles ont abondamment documenté ces cercles de femmes, doigts plantés dans leur vagin, rythmant en musique leur ébat studieux. Je pense que le groupe doit aider à stimuler. La transgression d’une sexualité mise en public peut booster le résultat. Mais c’est comme la gonflette: seules chez elles, elles n’auront pas cette euphorie collective.


Une vidéo d'un cours de fellation est disponible plus bas. Première remarque: ces filles ont une pêche d’enfer. J’ai de la peine à y voir des opprimées, filles et petites filles d’opprimées. J’ai presque envie de leur demander de faire moins de bruit: je ne trouve pas cette inondation de mots très sexy.

 

De plus, en regardant bien, je ne suis pas convaincu par leur technique. C’est pas du plaisir, ça. Je me demande comment il est possible que l’on n’ait pas une sensualité naturelle, comment ne pas ressentir par soi-même ce qui fait plaisir à l’autre. Je me fais des idées: dans le domaine du ressenti non plus nous ne sommes pas égaux.

 

En tous cas, ce cours américain ne me convainc pas. Un coup à dire que j’ai une petite migraine...

 

 

 


 

 

 

 

Quand les hommes lisent cet article

 

 

20:10 Publié dans Humour, Santé | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : fellation, sexualité, russie, etats-unis, femmes | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

oh quand même, c'est naturelle la succion, XD

Écrit par : Sarah | 20 juin 2014

Moi je préfère le chocolat plutôt que le sexe.

Parce qu'avec du chocolat, au moins, j'aurais pas de poils dans la bouche.

Écrit par : Keren Dispa | 21 juin 2014

@ Karen:

MDR! Evidemment c'est un argument fort. Les poils dans la bouches ne sont pas un élément de plaisir, j'en conviens, pour l'homme avec sa compagne non plus.

On peut y pallier par l'épilation intégrale des deux partenaires. Mais du bien lisse pas du qui pique au bout de quelques jours quand ça repousse, ça fait mal aux lèvres et au menton.

⤷ô_ô⤶


@ Sarah:

En principe c'est naturel, et l'humain me paraît doté de capacités naturelles pour sentir ce qu'il fait. On sent bien si l'on donne et prend du plaisir et si l'on porte attention à donner en abondance à l'autre. Enfin, pour moi c'est assez évident. De plus, le plaisir de l'autre augmente le nôtre. Mais je doute que le contact avec du latex soit le meilleur apprentissage pour le ressenti... :-D

Écrit par : hommelibre | 21 juin 2014

@John les émanants étaient en sorte le prémice pour l'exercice suivant/rire
Cependant votre article réjouirait nombre de nazis qui grâce à la fellation prenaient plaisir sordide à contempler les regards de leurs victimes rabaissées au rang de simple bétail
Au choix il est préférable en effet de compenser une envie d'objet à sucer par du chocolat Nestlé
De plus la fellation répétitive mènera l'homme même connu pour sa passivité à des comportements auxquels lui même ne s'attendait pas et qui peuvent être dangereux pour son mental
Certains sont devenus bêtes de sexes n'ayant plus aucune retenue envers les femmes les harcelant et admonestant sans relâche .
Trop de fellation c'est comme la sodomie l'un et l'autre peuvent rendre complètement zinzin

Écrit par : lovsmeralda | 21 juin 2014

Moi je préfère le chocolat plutôt que le sexe.

Parce que le chocolat, lui, il ne proteste jamais quand on croque dans les noisettes

Écrit par : Keren Dispa | 21 juin 2014

Karen:
:-DDD
Ça... rien à dire! Je n'ai encore jamais entendu un Ragusa crier de douleur!!!...
:-)

Écrit par : hommelibre | 21 juin 2014

C'est pas nouveau...On pouvait voir ça dans le film ''retour à la fac''.

https://www.youtube.com/watch?v=gp8Mn21NtbA

Écrit par : Richard boutet | 21 juin 2014

:-)))
Merci pour le lien.

Écrit par : hommelibre | 21 juin 2014

Moi je préfère le chocolat plutôt que le sexe.

Parce que tu peux offrir du chocolat à un(e) inconnu(e) dans la rue sans risquer de te prendre une gifle en retour

Écrit par : Keren Dispa | 22 juin 2014

Les commentaires sont fermés.