10 juin 2014

Mondial: le show de J.Lo tombe à l’eau

Elle devait chanter pour l’ouverture du Mondial. Elle ne le (Jenni)fera pas. Plouf. Sa prestation tombe à Lo. Imaginez un peu: tout est prévu depuis des années, la chanson, le clip, les interprètes, les contrats, la date, l’heure. Sur place, 65’000 spectateurs. Devant leur télé, des milliards. Et quatre jours avant, voilà qu’elle déclare forfait.


mondial,J.Lo.jennifer lopez,we are one,«Pour des raisons de production», dit-elle. Enigmatique! Qu’est-ce qui peut bien lui faire prendre le risque de payer des millions de dédommagements (probablement prévus dans le contrat), d’une pub exécrable, du jugement sévère des professionnels? Le Matin du jour qualifie sa renonciation de lâchage et la version papier de gros caprice.

On n’en saura pas plus. On reste abasourdi devant une décision aussi dangereuse dans une carrière pourtant très successfull. Car elle a tout pour elle, Jennifer Lopez. Sortie du Bronx elle est jolie, encore jeune (44 ans), riche, adulée. Elles chante des niaiseries en rythme mais peu importe: cela plaît aux adolescentes et aux garçons célibataires. Alors pourquoi renonce-t-elle? A cause de la production de son nouveau clip? De la rupture avec son petit ami? D’un zéro manquant sur le chèque?

On n’en sait rien. Et on s’en fiche. D’ailleurs je préfère qu’elle ne le dise pas. La réalité serait forcément décevante. Sa raison énigmatique lui confère au moins un soupçon de mystère. Elle ne dira donc rien de plus. Sauf si les ventes de son nouvel album se ressentent de son attitude. Auquel cas elle présentera ses excuses, contrite et les yeux en oreilles de cocker. C'est à la mode, la contrition publique. Wait and see.



Ils devaient être trois. Ils ne seront plus que deux sur scène jeudi pour chanter «We are one» (Nous sommes un): le rappeur Pitbull et la chanteuse brésilienne Claudia Leitte. Trois, deux, un, partez, feu!

De toutes façons, on se demande pourquoi elle a accepté de chanter cette daube présentée comme l’hymne du Mondial 2014. Ce n’est pas un hymne, c’est un remix informatique des tubes vaguement à la mode et vaguement carnavalesques. Et puis, il faut reconnaître à J.Lo le mérite d’avoir contribué activement aux (po)potins du Mondial.

Bon, J.Lo a péché. Mais que celui qui n’a jamais péché, jamais renoncé unilatéralement, jamais trahi ses engagements, jamais commis d’erreur professionnelle lui jette la première pierre. Ce ne sera pas moi. Je ne me sentirais même pas le droit de lui jeter un avion en papier - à défaut de lui envoyer mon jet privé pour lui proposer un peu de vacances méditatives  dans ma datcha au bord de la mer Noire...





21:13 Publié dans Humour, sport | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mondial, j.lo.jennifer lopez, we are one | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Franchement, cette personne au séant pire grave d'une jument,
femme vulgaire, tout à fait banale, exhibitionniste, sans talent...

Je ne regrette pas son annulation.

Pétée de thunes comme elle l'est déjà, c'est quoi exactement, son motto?
"J'ai 10 millions, j'en veux encore..." ???

Écrit par : Keren Dispa | 11 juin 2014

:-DDD
ça, exhibitionniste, cela semble être un trait de l'époque.
Mais en effet elle ne manquera pas. Sa prestation est interchangeable.

Écrit par : hommelibre | 11 juin 2014

... "Tous aux abris, elle va chanter" !!!!
Aux dernières nouvelles, JLo aurait changé d'avis et se serait décidée à participer à ce show.
La planète respire :-)
Mais à voir la photo illustrant l'article, je me demande plutôt si JLo n'a pas raté sa vocation...

Écrit par : A. Piller | 11 juin 2014

Je découvre son retour en vous lisant.
Ben voilà...

Pour ce qui est d'avoir raté sa vocation, possible, comme d'autres. Les chanteuses qui vendent le plus (Madona, Lady Gaga, Rihana, Beyoncé, etc) sont celles qui sont le plus souvent dénudées et sexualisées.

Le corps fait vendre. Mais ça n'est pas nouveau. Tant que les Femen ne disent rien c'est que la morale est sauve...
:-)

Écrit par : hommelibre | 11 juin 2014

Les commentaires sont fermés.