06 juin 2014

KILL FASCISM! KILL F∃M∃N!

La supposée misogynie de Vladimir Poutine avait l’odeur renfermée d’une petite case de travers dans la tête du traducteur. Valérie Trierweiler, trop contente de pouvoir se venger de son éviction par Fanfrelande, en avait fait une saucisse: «Heureuse de ne pas avoir à serrer la main de Poutine...». Et nous, heureux de ne plus voir la Gorgone à L’Elysée.


Valerie-Trierweiler-2.jpgтоварищ Poutine misogyne? Ah ah ah ah!!!

D’autres y ont réagit comme des chiens de Pavlov. Les féministes avaient un nonos à ronger, les hommes soumis pouvaient défendre la veuve et l’orpheline. Ils ont réagi un peu trop vite semble-t-il, puisqu’un rectificatif a été apporté. Entre autres sur le blog de Hélène Richard-Favre, mais aussi par les agences de presse. Pour faire simple: Vladimir Poutine a répondu à une question par un proverbe, disant: «Il vaut mieux ne pas se disputer avec les femmes», et non pas «ne pas débattre» comme cela lui avait été attribué initialement. Ce qui est singulièrement différent.

Volontaire ou non, le but est atteint: dénigrer Poutine et polariser l’attention sur un instant de son interview, qui pourtant mérite d’être entendu en entier. Mais l’instant n’est pas anodin. Au journaliste qui lui rappelait que la Mégère Hillary Clinton l’avait comparé à Hitler, il a répondu que l’ancienne secrétaire d’Etat - et éventuelle candidate démocrate à la prochaine présidentielle US - n’était «pas très subtile dans ses déclarations». Cela est dit avec beaucoup de finesse, car la déclaration de la Mégère vaudrait normalement un recadrage sévère.

 

Alors La Voix parle:

Femen-Grevin_.jpg

- Camarade Poutine être misogyne? Ah ah ah! Lui être seulement homme normal, viril, responsable. Pourquoi vous, occidentaux stupides, hommes émasculés, dire ça être misogynie? Vous plus très clairs dans tête! Vous avoir François Hollande. Vous grands malades. Ah ah ah ah ah ah! 

Et La Voix ajoute:

- Vous petits garçons aveugles. Vous même pas voir grande misandrie. Vous croire plaire aux femmes en pleurnichant avec elles. Mais femmes se moquer de votre visage. Comme Femen payées par grands prédateurs pour subversion! Ah ah ah ah ah!

En effet les Femen ont encore démontré leur stupidité et leur haine de l’homme. Une blondasse torse nu, portant l’inscription «Kill Poutin», s’en est prise à la statue de cire de Vladimir Poutine à Paris. Et la gauche de Hollande ne dit rien.

  

Marxistes, fascistes, puis féministes par hasard

L’histoire des Femen mériterait d’être mieux connue. L’enquête réalisée par Olivier Pechter sur leur origine politique douteuse n’a pas été suffisamment diffusée. Leur groupe est d’abord dirigé par un homme, Viktor Sviatski, aux côtés de la fondatrice Anna Hutsol, refusée récemment à l’asile politique en Suisse.

FemenPechter1.jpgAvant d’être Femen une co-fondatrice, Oksana Chatchko, est membre des jeunesses communistes, affiliées à la mouvance pro-russe en Ukraine. Autour de 2005 Anna Hutsol fait campagne pour le Parti communiste. C’est un échec. Avec Viktor Sviatski elle rejoint alors le parti Grande Ukraine, dirigé par Igor Berkut, un admirateur de la politique de Vladimir Poutine. Il soutiennent également la peine de mort et la fermeture de l’Ukraine sur elle-même contre les immigrants. Xénophobe ou racistes, les Femen sont également paranoïaque. Elles veulent fermer le pays à toute circulation de personnes susceptibles d’apporter la grippe aviaire.

Elles se rapprochent ensuite de l’extrême droite: 

«Parmi les recrues du mouvement Femen, nous retrouvons Darya Stepanenko, membre du groupe identitaire La Confraternité de Saint-Lucprônant »la révolution orthodoxe mondiale ». Une émanation du parti Bratstvo (« Fraternité »)

et affichées (image 4)FemenPechter3.jpg

«affichées aux cotés de Bogdan Titsky, chef du Comité Noir, organisation d'extême droite présente dans toute l'Ukraine et dont ses membres ont été condamnés pour incendie volontaire « sur une résidence d'étudiants africains et ont attaqué un centre social juif »

Jusque là nous avons affaire à un groupuscule rouge-brun. En 2008, il devient par hasard féministe,selon une déclaration de Sasha Shevchenko:

«Nous étions sur Internet, à la recherche de quelque chose d’intéressant et sommes accidentellement tombés sur la Journée de la femme.»

L’enquête, en trois volets, est documentée et abondamment sourcée. Elle n’a été à ce jour ni contestée ni démentie. Pour le moment une dernière image (5), qui vaut son pesant de cacahouètes: 

«Avant de passer à la naissance en tant que tel de FEMEN, il est intéressant de révéler une dernière photo, tant elle illustre d’où le mouvement est issu et combien la présentation qui est généralement faite des FEMEN comme de l’enfant naturel de la PechterFemen2.jpgRévolution Orange (présentée comme pro-occidentale et donc faisant partie du "camp du bien") est erronée. Elle montre Anna Hutsol en juin 2008, posant fièrement à une rassemblement anti-OTAN organisé par le Parti socialiste progressiste, organisation orthodoxe "panslave" (pour une intégration Russie/Biélorussie/Ukraine).»

 

Les Femen, en relation étroite avec Georges Soros, milliardaire, et soutenues semble-t-il également par un organisme américain, sont des activistes fascistes ordinaires. A noter enfin que Inna Schevchenko a été en couple avec la lesbienne féministe extrémiste Caroline Fourest. 

 

 

Images: Valérie trierweiler, Femen Grévin, Femen (O. Pechter).


Sur les Femen, voir aussi

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/05/28/femhaine-le-masque-tombe.html

et

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/02/25/comment-les-femen-fabriquent-leur-image-mediatique.html

 

 

 


11:32 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Plus que l'article cite Hillary Clinton et la lesbienne Caroline Fourest, il serait bon de rappeler que Madame Clinton l'est aussi.
Elle s'est mariée avec Bill pour paraitre dans le plan politique comme une femme normale.
Après le scandale Monica Lewinsky, je doute que les américains soient prêts à l'élire.

La réaction de Vlad Putin est bien gentille, au vu des lois russes.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 06 juin 2014

John,

Merci de citer le sujet de mon blog et le commentaire déposé par Anna mais le lien que vous indiquez débouche sur "error 404"...

J'en indique donc ici le lien:

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2014/06/05/vladimir-poutine-les-coulisses-dune-inteview.html

Cela dit, de quelle énergie et de quelle patience vous disposez encore pour ces FEMEN...Certes, il est bon d'informer et comme vous, j'ai consacré de nombreux sujets de blog à ce groupe dont le Président de presque plus aucun Français a choisi de faire d'Inna Shevchenko "leur Marianne"...

http://voix.blog.tdg.ch/archive/2013/07/14/temp-e02b65eb6ae24e9fd693e7ef1958a20c-244423.html

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06 juin 2014

Quant au tweet de Valérie Trierweiler, il a été déposé avant l'interview de Vladimir Poutine.

https://twitter.com/valtrier

Par contre et comme vous le constatez sur le lien ci-dessus, après l'interview, Vlatrier a retweeté le tweet de son fils, Léonard Trierweiler

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 06 juin 2014

"Les Femen, en relation étroite avec Georges Soros, milliardaire, et soutenues semble-t-il également par un organisme américain, sont des activistes fascistes ordinaires."

Ah ! Je ne connaissais pas leurs souteneurs. Ce Soros est vraiment un toxique celui là. Dans son domaine, il me fait penser à Warhol, un voyeur pousse au crime. Heureusement qu'il arrive au bout.

"A noter enfin que Inna Schevchenko a été en couple avec la lesbienne féministe extrémiste Caroline Fourest."

La bougresse dément mais précise qu’au mieux elles se sont faites 2 ou 3 bouteilles de pinard ensemble, rien de plus. Auquel cas la Caroline est bonne pour un cierge et quelques incantations parce que la slave la fait saliver un max.

Écrit par : Giona | 06 juin 2014

Hélène, j'ai corrigé le lien. Et merci pour les précisions.

Giona, idem merci pour la précision.

Écrit par : hommelibre | 06 juin 2014

On aura d'autres pièces d’artillerie de la communication comme les Femen.
Le système de starisation en politique s'industrialise excessivement comme la finance ou autres produits. Le militaro-industriel et pétrolier notamment, sont étroitement bien associés à l'agression des Européens via l'Ukraine.
Obama a bien l'intention de faire rentrer dans les rangs tous les gouvernements européens. La présence US sur le continent va s'intensifier et personne ne sera oublié:

"Hagel a mis en garde les ministres européens que des dépenses militaires inadéquates posent « à l’alliance une menace aussi grave que n’importe quel adversaire potentiel. »
http://www.mondialisation.ca/obama-intensifie-la-confrontation-de-lotan-avec-la-russie/5385716

L'avertissement est prononcé. La direction et la manière sont indiquées. Chaque mot pèse.
La menace ne précise pas la nature de la réponse à ceux qui s'improvisent dissidents.
2% du PIB c'est quand même draconien, la France n'a réalisé qu'un demi point en 2013. La Tchéquie qui refuse cette dépense trop lourde pour son économie ainsi que la présence de l'armée américaine sur son sol est un mauvais élève. Elle sera, de facto, dans le l’œil de Cyclope.

Cette fois, les propos sont sans fard, tous les peuples et tous les gouvernements sont sous la férule des USA. Celui qui rechigne recevra la foudre de la sanction.
En dormance, dans tous les pays, des Femen et des homen du terroir sont prêts à se mettre en marche. La logistique américaine n'aura plus qu'à remonter le ressor. Lesdites luttes sociétales multicolores ont donné de bons rendements, il suffit de bien les diriger le moment venu.

Pendant que les médias monopolisent l'attention, d'autres théâtres sont entrepris pour des confrontations d'envergure mondiale.
Les forces nucléaires de dissuasion risquerons d'être son crépuscule et le nôtre.

Écrit par : Beatrix | 06 juin 2014

Ne blâmons pas trop Valérie Trierweiler, son grand-père est mort a Auschwitz... en tombant d'un mirador.

Écrit par : ANNA | 06 juin 2014

Les commentaires sont fermés.