17 mai 2014

Nigéria: supplique pour épargner nos garçons

Au nord et à l’est du pays, Boko Haram fait couler le sang. Il tue et fait régner la terreur. Il choisit des êtres plus faibles et en groupe pour en tuer le maximum. Les lycées sont parfaits pour faire du nombre. Depuis deux ans on ne compte plus les garçons, lycéens, étudiants, des centaines probablement, qui ont été assassinés sauvagement. Après mon précédent billet j’adresse aujourd’hui une supplique au nom de tous les parents solidaires des familles de ces garçons.


NosGarçons2.jpgL’une des méthodes est de les regrouper et de tirer dans le tas, vider des chargeurs, dans la tête, dans le corps, le sexe, les jambes, les mains. Parfois des membres sont découpés du corps par des balles.

Une autre méthode est, toujours en les groupant, de lancer des grenades au milieux d’eux. Les parents n’ont plus que des lambeaux de chair, des moitiés de têtes, des troncs éclatés, pour les identifier dans la mare de sang, si possible en ne glissant pas sur les yeux arrachés qui trainent au sol. Cela glisse un oeil, quand vous marchez dessus.

S’il vous plaît, à qui l’entende, à qui il plaise, ne tuez plus nos garçons. Leurs parents les ont élevés, éduqués, ont cru en un avenir. Ils n’ont fait d’autre crime que d’étudier, d’apprendre, de travailler.boko haram,nigeria,garçons,massacres,parents,familles

Ils ne vous ont rien fait. Ils sont innocents. Epargnez-les.

Les morts ne reviennent pas. Nous, parents du monde entier, solidaires des familles du Nigéria, nous demandons que nos garçons ne soient plus assassinés, écartelés, démembrés, réduits en morceaux, décapités, piétinés sur des chants de victoire.

Ne tuez plus nos garçons!

10:02 Publié dans Divers | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : boko haram, nigeria, garçons, massacres, parents, familles | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Malheureusement la différence entre certains Musulmans et les Islamistes, c'est que les uns ne font que penser et que les autres agissent. En tout cas le maxime selon laquelle "Qui ne dit mot consent" prend certainement son sens en ce qui concerne certains gouvernements.

Écrit par : Mère-Grand | 17 mai 2014

Et d'où vient l'argent qui arme ces fanatiques, je crois que c'est vraiment le fond du problème, quand on voit ces puissances pétrolières qui ont une démocratie même pas balbutiante, encensées en occident à cause du pétrole et financiers connus de ces groupes extrémistes et tout ça au nom de l'Islam???? De plus ne trouvez vous pas que les silences assourdissants des autorités musulmanes d'Europe est étrange, pas une manifestation, pas de communiqué protestataires des mosquées, des imams et même des simples citoyens de religions musulmanes alors qu'il y a des protestations pour des tenues de bain pour les fille, les cours de gym mixtes, les foulard ou burkas etc... A se demander si le rapt des jeunes filles et l'assassinat de ces jeune hommes n'est pas considéré comme sans importance de leur part. C'est bien beau de dire que l'Islam ce n'est pas ça, faudrait encore le faire savoir.

Écrit par : grindesel | 17 mai 2014

Le tueur attitré de Boko Haram, le chef terroriste Abubakar Shekau, accomplit ses crimes au nom d'Allah.

Coran: "Au nom de Dieu: celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux"!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 17 mai 2014

"C'est bien beau de dire que l'Islam ce n'est pas ça, faudrait encore le faire savoir."
Votre phrase peut malheureusement tout aussi bien se terminer de plusieurs autres manières, notamment: faudrait encore y croire soi-même, faudrait encore que cela soit vrai, etc.

Écrit par : Mère-Grand | 18 mai 2014

Il manque "et surtout le prouver" en protestant haut et fort contre ces massacres, ce que ceux que j'ai cité dans mon texte ne font jamais, c'est ce que j'ai voulu dire en parlant de silence assourdissant des milieux musulmans occidentaux. Protestataires contre des gestes soi-disant antimusulmans mais incapable de reconnaître ouvertement les dérives sanglantes d'une partie de leur communauté.

Écrit par : grindesel | 18 mai 2014

@grindesel
Nous sommes tout à fait d'accord.

Écrit par : Mère-Grand | 18 mai 2014

Les commentaires sont fermés.