Agression LGBT contre une Secrétaire d’Etat socialiste

Hier la Secrétaire d’Etat Laurence Rossignol, chargée de la famille et des personnes âgées, a été agressée à Paris dans le Xe arrondissement. Elle se rendait aux Assises des logements foyers quand elle a été prise à partie sur le trottoir par un groupe de lesbiennes (Oui Oui Oui, Act Up-Paris, Djendeur Terroristas, etc).

homosexualité,LGBT,agression,paris,rossignol,lesbiennes,Criant «On est gouines, on veut la PMA, des droits pour les trans, des droits pour les putes», ou encore: «Trahison socialiste!», elles ont arrosé la Secrétaire d’Etat de liquide rose, ainsi que le petit groupe qui l’accompagnait. Madame Rossignol n’a pas fait de commentaire, alors qu’elle était filmée en direct par une militante. La presse est restée étonnament discrète sur cette agression.

Agression qui s’ajoute à l’ensemble des agressions féministes et LGBT contre la société, en particulier contre les hommes hétérosexuels. Les agressions peuvent être physiques comme ici, comme celles menées par les Femen dans les églises ou contre des politiques, ou comme les 7’000 féministes qui ont attaqué une église en Argentine il y a quelque temps.

Elles sont aussi symboliques et morales. La théorie de la supposée domination masculine et de l’oppression patriarcale remplit aujourd’hui les blogs gays. A chaque fois que le patriarcat - dont le sens est déformé - est mentionné, ce sont évidemment les hommes hérétosexuels qui sont visés. Les marxistes LGBT ont pris le relais du féminisme et diffusent la même propagande contre les hommes hétérosexuels.

 

Les LGBT sont aujourd’hui omniprésents. Le harcèlement, la culpabilisation et le clivage sont permanents. Cela devient une oppression. 

Enfin, au moins une bonne nouvelle: dans les images de la campagne Love Life en Suisse (ci-dessus, idem pour l’image de lesbiennes), mieux vaut être jeune, beau, musclé, que vieille et ridée. C'est sexiste, certes. On se croirait au salon gay de l'auto. Les publicitaires ne sont pas complètement idiots. 





Catégories : Féminisme, Politique 9 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Bonjour John! Les profs genevois, ébahis, viennent de recevoir une directive indiquant que le DIP s'associait au LGBT pour une campagne d'information sur la transphobie! Ce lobby est si puissant qu'il a ses entrées a l'école publique...

  • ..et que penser de la journée de la jupe au lycée à Nantes ?

  • Bonjour Jean-Michel, as-tu une info plus précise à ce sujet, ou sais-tu où je pourrais la trouver?

  • @ Steppenwolf: je prévois d'en parler, en effet.

  • L'agression est également dans le HARCELEMENT SEXUEL LGBT que constitue la publication dans l'espace public, d'acte sexuels, quelqu'ils soient d'ailleurs, à des pseudo fins thérapeutiques ou de prévention.
    Je répète: je m'en f.... de savoir avec qui x ou y prend son pied, mais ça me gène quand on me fourre son "selfie" sous le nez au café, ou quand je passe dans le bus, ou quand je vais chercher mon gosse à l'école!

    C'est un peu comme si on montrait des filles à poil, les seins dans ( je n'ai pas dit cachés par) les mains, pour faire de la prévention contre le cancer du sein. Ras-le-bol.

  • Ca va , c'est pas encore un impôt sexué pour punir les mâles comme en Suède .

    http://www.euractiv.fr/sections/elections-2014/le-parti-feministe-suedois-en-bonne-voie-pour-les-europeennes-302088

  • Suède 2005,déjà:

    -http://www.courrierinternational.com/chronique/2005/11/10/le-modele-suedois-chancell

  • -http://www.courrierinternational.com/chronique/2005/11/10/le-modele-suedois-chancelle

  • Ceci est une agression hétérophobe.

Les commentaires sont fermés.