22 avril 2014

I don’t believe America

Il y aurait des instructeurs militaires russes dans l’est de l’Ukraine. Il pourrait aussi y avoir Popeye, de la kryptonite, des ADM et quelques T-Rex égarés. Et un raton-laveur, utilisé par l’ennemi pour mettre le désordre dans les rangs de la glorieuse armée de bras cassés de Kiev.


Ukr-ZZ1.jpgDans le spectacle de la guerre psychologique, nous avons droit aujourd’hui aux photos publiées par le Département d’Etat américain (cliquer pour agrandir). Elle montreraient:

 1. Une personne aperçue à Slaviansk le 14 avril, et déjà aperçue en Géorgie en 2008. (image 1). En Géorgie elle portait un insigne, à Slaviansk on ne sait pas, on la voit de loin et sa barbe a changé de couleur. Peut-être était-ce Gibbon ou Hill (image 3), l’un des presque jumeaux du groupe de blues-rock ZZ Top.

2. Un autre groupe de photos (image 2) qui est légendé: «photos de famille» de membres d'une unité présentée comme un «groupe de sabotage et reconnaissance, dépendant du Directorat du renseignement des forces armées russes». C’est formidable: ces supposés instructeurs russes se baladent à visage découvert alors que d’autres portent une cagoule.

Ukr-ZZ2.jpg

Les photos vienne soit de l’OSCE, soit de Twitter (waow, twitter, entre les seins de Nabilla et le cul de Miley Cyrus), et ont été transmises par... par... ? Par Yatsenyuk, le premier ministre millionnaire choisi par l’Otan, par le Département d’Etat, par Soros et autres soutiens désintéressés. C’est comme si le Département d’Etat se les était transmises à lui-même.

 Les services américains se foutent de la gueule des gens. Tout est bon, après le tract antisémite dont personne ne sait d’où il vient, après les ultimatums quotidiens adressés aux Russes. Le but est maintenant clair comme l’écrit le New York Times:

«M. Obama a conclu que même s’il y a une résolution à la confrontation en cours à propos de la Crimée et de l’est de l’Ukraine, il n’y aura jamais une relation constructive avec M. Poutine, selon ses conseillers». Le but des américains est maintenant d'éliminer Pourtine et d'affaiblir la Russie. A terme, le but final est le sous-sol russe.

Quant à Obama, je m’étais trompé gravement sur lui lors de son élection: «Souhaitons déjà la fin du mensonge, du cynisme et du mépris affiché par le clan Bush». Mais, comme le souligne Aoki en commentaire dans mon précédent billet, les politiques ne gouvernent plus l'Amérique qui serait sous la coupe d'une oligarchie.

  

Deux remarques sur ces photos:

  • Il n’y a aucune preuve formelle des affirmations du Département d’Etat américain; et le souvenir ses soi-disant ADM en Irak est encore dans les mémoire. Il ne faut plus les croire. Ces gens mentent comme ils respirent.
ZZ-Top.jpg
 
  • Et même s’il y a des instructeurs, où est le problème? Les ukrainiens de l’est ont le droit de se défendre. N’y a-t-il pas eu d’aide américaine aux insurgés de l’ouest? N’y aurait-il pas d’espion américain en Ukraine actuellement? Pas d'hommes de main? Est-ce que la milice privée Blackwater est en Ukraine comme le dit la rumeur? Un membre de Pravy Sektor a reconnu dans Temps Présent avoir déjà combattu en Ukraine: ce mercenariat-là serait-il plus légitime? 


Il ressort de plus en plus que le discours américain est agressif, violent, humiliant et va-t-en guerre, alors que celui de la Russie ne l’est pas. On peut me rétorquer: et la Crimée? Mais chacun sait que la Crimée est un autre problème: ancienne terre russe, transférée sans référendum à l’Ukraine, elle a été rattachée par référendum - un référendum rapide, certes, mais pas moins légitime que le pouvoir putschiste actuel à Kiev. Référendum pour lequel, contrairement à une fable urbaine relayée par la propagande, il n’y a pas eu 123% de votants!

A propos du pouvoir de Kiev: il refuse de nettoyer la place Maidan et de déloger les groupes qui y sont toujours installés. C'est pourtant ce qui est prévu dans l'accord de Genève: touts les bâtiments, les rues, les places, doivent être libérés. 


Je ne crois plus le gouvernement américain.

La crise ukrainienne remet en question l'Union Européenne et toute l'Europe. Je suggère que les européens mettent à l’étude un partenariat économique privilégié avec la Russie.

«Avec la Russie, l’EU quintuple sa superficie, sa population passe de 500 à 700 millions d’habitants – plus du double des USA – et son PIB tend vers 40 % du PIB mondial, en faisant de loin la première puissance commerciale et industrielle du monde. Cette Europe élargie à l’Est a une parfaite autosuffisance en hydrocarbures et est le plus vaste réservoir de matières premières de la planète.»

Il est temps de se retrouver entre européens et de refonder nos alliances. Je suis libéral dans l'âme, je le reste, mais cela ne m'oblige pas à accepter qu'une poignée d'individus veuille mettre le monde à sa botte.

Et si les commentateurs, y compris des grosses pointures américaines, mettent en garde sur la volonté guerrière des Etats-Unis, leur volonté d'affaiblir la Russie et d'envoyer l'Europe au casse-pipe, il y a urgence à changer d'alliances.

 

 

15:38 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : ukraine, russie, usa, obama, poutine, instructeurs, photos | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

excellent mais vous oubliez la tique SDF qui squatte sur la tête d'un chauve!

Écrit par : lovsmeralda | 22 avril 2014

@ Lovsmeralda:

:-))

Écrit par : hommelibre | 22 avril 2014

@John j'ai pas dit chauve au col roulé /rire
Allez toute belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 22 avril 2014

L'oligarchie semble représenter ce que le capitalisme sauvage produit lorsque l'on laisse trop de liberté aux affairistes. A un moment la puissance du capitale peut tout acheter, tout corrompre.
Même ou surtout aux USA.

Un membre du congrès dénonçait déjà cette situation en 2010

http://legauloisdechaine.blog.lemonde.fr/2010/07/25/non-a-loligarchie-le-cri-dune-dissidence-senatoriale-etats-uniennes/

Écrit par : aoki | 22 avril 2014

Ils ont dû voir les Barbouzes de Georges Lautner. "Un barbu c'est un barbu, trois barbus c'est des barbouzes !" :)))

Écrit par : Kad | 23 avril 2014

En ces périodes de plus en plus troublées, les voix se font discordantes, on prend radicalement parti, les cassures s'insèrent entre les personnes, l'information est nébuleuse, contradictoire et pour causes.

Vous faîtes bien d'enfoncer le clou sur la manipulation générée par les états à l'heure où le bashing de Poutine est récurrent, après celui de Bachar El Assad.
Une actualité efface l'autre; la place Maïdan a prit le pas sur la Syrie, après ce fût la Crimée, puis maintenant l'invasion de l'est de l'Ukraine occupe les esprits, l'idée de guerre fait son chemin. Avec à chaque fois les coupables désignés à l'avance par les Etats Unis.

En partant seulement des troubles en Syrie, l'inventaire exhaustif de toutes les manipulations de communications serait déjà extrêmement long.

Mais si l'on met en perspective tous ces enchaînements avec ceux de la dernière décennie, on discerne facilement qui sont les fauteurs de troubles et pourquoi.
Le Patriot Act toujours en vigueur ne sied pas franchement à un pays qui se prend pour le leader des libertés. En surcroît de l'espionnage inquisiteur de la NSA dans nos chaumières afin de mieux se défendre contre le terrorisme, il ne faut pas oublier que les terroristes sont actuellement utilisés et financés habilement par ceux qui prétendent s'en défendre avec ces lois d'exception. Ce qui est tout de même un comble.

Il faut apprécier cette compilation des mensonges et manipulations des états unis, réalisée en 2011 avec le regard de l'actualité d'aujourd'hui

http://www.dailymotion.com/video/xjybcc

Écrit par : aoki | 24 avril 2014

OH MY GOD ! dirait une folle furieuse (si, elles existent) à la lecture de cet article qui date ...
Nous voilà trois (3) mois plus tard ...

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 21 juillet 2014

Les commentaires sont fermés.