08 avril 2014

Doa Aswad, 17 ans, 7 avril 2007

Il y a juste 7 ans une mort des plus cruelles a été médiatisée sur la toile. C'était une lapidation filmée, la lapidation de Doa Khalil Aswad. Elle avait 17 ans. Ses bourreaux ont filmé sa mort avec des téléphones portables et on publiée la mise à mort sur le net.


Doa était membre d'une ancienne communauté religieuse habitant le nord de l'Irak, les Yezidi. L'une des plus anciennes religions de la Terre. Une religion que l'on ne peut adopter: on naît yézidi, on ne le devient pas. On se marie à l'intérieur de la communauté.


Or Doa était amoureuse d'un garçon musulman. Sa famille ne l'a pas accepté. Elle s'est réfugiée chez une tante, puis elle est revenue. Elle a alors été lapidée à mort.


J'avais vu les films sur internet. C'était insupportable. J'ai écrit cette chanson pour témoigner de son histoire. J'ai monté un premier clip il y a 4 ans sur la chanson, avec les images d'internet. Il est toujours sur youtube où il a été vu près de 100'000 fois. J'en ai désactivé les commentaires qui avaient pour certains une connotation ouvertement raciste, ce qui n'était pas mon intention. Je l'ai ensuite retouchée musicalement, l'arrangement en a été refait par Eric Miller, et j'ai atténué les images du clip. C'est la nouvelle version qui figure ci-dessous.


La chanson s'intitule simplement Doa.


(P.S.: J'apprends aussi aujourd'hui que l'auteur de la musique en haut à droite sur le blog, Klaus Wiese, est décédé en 2009. Klaus Wiese est un musicien allemand que j'ai beaucoup suivi, utilisant parfois ses musiques comme supports d'exercices pour développer l'imaginaire. Il était orientaliste et multi-instrumentaliste. Il a créé une musique unique en son genre, à base de bols tibétains, d'instruments du Moyen-Orient, et autres. Une musique profonde et méditative, très particulière).


Doa:


 

07:27 Publié dans Liberté, société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : doa, aswad, lapidation, yezidi, irak, kurdistan | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Certains pays sont des prisons pour la femme et les hommes des bourreaux de père en fils.

Votre clip m'a révolté...

Cordialement, Hank Vogel.

Écrit par : Hank Vogel | 08 avril 2014

@ Hank:

De fait les hommes sont soumis à la même règle: pas de mariage en-dehors de leur communauté. Mais je ne sais pas si on les lapide, eux.

Ici, avoir filmé ce crime est particulièrement choquant. Comme s'il y avait la moindre gloire à cela. La lâcheté du groupe est aussi à relever. Que se passe-t-il dans leur coeur et dans leur tête quand ils jettent la première pierre, puis les suivantes?

Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 08 avril 2014

@Hommelibre je me permets de répondre ceci à votre question sur le commentaire précédent ,ils sont tellement endoctrinés qu'ils ne peuvent même pas réfléchir à leurs actes .Ils sont combien a avoir été scolarisés?
Quand on sait le nombre d'humains en Suisse et ailleurs qui ont un diplôme et sont incapables de réfléchir par eux mêmes sans se référer à un logiciel illogique qu'attendre de ces humains vivant en pays ou la religion reste un dogme et leur met un voile sur les yeux fait de superstitions pour les empêcher d'évoluer
De plus quand on sait les nombreuses tribus de jeunes Européens payés et qui vont leur voler leurs us et coutumes après leur avoir tiré le portrait en leur promettant monts et merveilles ,rien que ceci renforcera leur autodétermination à continuer ces pratiques qui sont d'une cruauté bestiale reconnaissons-le
Aussi pourquoi vanter celles-ci en montrant ces images que je ne regarde pas non plus car c'est amener de l'eau à leur moulin et les encourager à braver l'œil des caméras
Méfions nous tout de même pour les gens nés un 14 avril et dont l'année personnelle est un 4,on est jamais assez prudent
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 08 avril 2014

Chut! Cela ne fait pas partie du véritable Islam. Pas plus que les têtes coupées exhibées il y une ou deux années à la télévision.

Écrit par : Mère-Grand | 08 avril 2014

Chanson émouvante, mais je ne l'écouterais pas tous les jours...
Il est déjà insupportable, comme tant d'autres horreurs, que celle-ci se produise loin de nous, commise par des populations mentalement arriérées. Mais que dire d'un Hani Ramadan, "éduqué" en Suisse, qui approuve ce châtiment? Dans un petit livre, il décrit avec complaisance deux lapidations ordonnées par Mahomet, celle d'un homme et celle d'une femme. Son prophète applique ainsi, dit-il, "une loi d'origine divine". et ce livre s'intitule "La Miséricorde en islam".

Écrit par : Mireille Vallette | 08 avril 2014

Coucou Homme Libre,
bravo à vous,
y'a pas de mots tellement ils en tiennent une couche,
bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 08 avril 2014

Les commentaires sont fermés.