31 mars 2014

Sugar Baby

Un américain a créé un site internet de rencontres un peu particulier. Les clients sont d’un côté des hommes aisés financièrement, quadra ou quinqua, et de l’autre des étudiantes qui souhaitent boucler un sac Vuitton plutôt qu’un porte-document Monoprix.


sexualité,prostitution,féminisme,sugar daddies,sugar baby,étudiante,argent,Comme d’hab les messieurs proposent et les dames disposent. Pourquoi donc cela ne marche-t-il presque que dans un sens? Certes, il y a bien quelques dames aisées qui sont prêtes à prêter un bras à un étudiant pour l’aider à payer la collection complète de la Pléïade, à condition que lui-même prête son corps de rêve pour éteindre le feu du ventre qui décidément ne s’arrête jamais! Mais en général les demandeurs sont plutôt des hommes.

Voilà donc nos deux clients, le quadra et l'étudiante, qui sur ce site se hument à distance et, si affinités, prennent contact. Cela commence par de l’escort au restaurant, histoire de discuter - on n’est pas au bordel de l’armée, non mais, on a de la cul-ture! Il semble, selon les étudiantes interrogées par Le Monde, que cela puisse parfois finir au lit.

Ah que, commenterait Johnny.


Rien de nouveau, me direz-vous: c’est de la prostitution. Le créateur du site préfère parler de «relations mutuellement avantageuses». Ce qui est une manière de dire que les deux parties sont gagnantes. L’avantage, selon une étudiante, est de choisir son «sugar daddy», son papa gâteau, elle-même étant une «sugar baby». Elle peuvent ainsi avoir trois ou quatre sugar daddies par mois, certains faisant escale lors d’un voyage. Ce repos du guerrier moderne leur rapporte jusqu’à 3’000 ou 4’000 euros en liquide ou en cadeaux.

Des associations féministes ont évidemment réagi en demandant une nouvelle loi pour interdire ce genre de transaction. Celles-là elles vont fliquer le monde entier. Bon, si on peut louer son cerveau, ses bras, ses jambes, mais pas son sexe, je propose que les biologistes concoctent un nouvel humain sans sexe, un Humain Génétiquement Modifié (HGM) afin de le soustraire à toute tentation. Les hommes ne seront plus ces gros cochons esclavagistes courant comme des chiens fous derrière leur mât de misère, et les femmes ces pôvrettes subissant dans leurs entrailles la pénétration ouatée de billets de messieurs sexualité,prostitution,féminisme,sugar daddies,sugar baby,étudiante,argent,riches.

De toutes façon c’est discriminant: seuls les hommes-cochons aisés peuvent profiter de la jeunesse disponible de ces étudiantes vénales. Rétablissons l’égalité et permettons à des hommes pauvres, moches, malades et rabougris d’avoir accès à des femmes jeunes et jolies, sentant bon et pleine de santé. De leur côtés les top étudiantes auront enfin le droit de coucher pour zéro euros avec des hommes grabataires, incultes et sentant l’alcool, qui ne paieront pas leur services mais verseront une somme pour «investissement». La répression féministe ne concernant pas l’investissement, la loi sera respectée.

Et les filles jeunes, moches, malades et estropiées? Eh bien elle exigeront le droit de coucher avec des apollons qui les paieront grassement pour contempler leurs difformités, avant de coïter gratuitement comme des sauvages.

C’est vrai quoi: si la nature nous a faits inégaux et dissymétriques en terme de beauté et de sexualité, la loi doit la corriger et combler (de bonheur) les exclus de l’orgasme. Les jolies filles toujours aux mêmes? Assez d’injustice!

D’ailleurs, pour donner l’exemple, moi-même je suis prêt à renoncer à garder toutes les jolies filles pour moi et à en céder la moitié à la société. Avec l’autre moitié je pars sur une île pour recréer gratuitement une nouvelle humanité 100% esthétique. Tout le monde sera beau et éternellement jeune. J’éradiquerai la prostitution par la beauté de toutes et de tous et non par la répression.

Mon dévouement à l’humanité est incommensurable...


Ci-dessous les conseils vidéo pour être une parfaite sugar baby: sympa, bonne présentation, dire ce que l'on veut ou ne veut pas, respecter le sugar daddy, être agréable plutôt que chiante: il y a quelque chose à prendre, non?




Image 1: Sugar Baby; image 2: Sugar baby watermelon.






16:26 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : sexualité, prostitution, féminisme, sugar daddies, sugar baby, étudiante, argent | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

coucou Homme libre,
rubettes les pépettes sur l'île déserte,m'enfin vous n'avez pas peur que ça deviennent l'île des doctoresses morues à force qu'elles se fritent la gueule pour vous???;)))
bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 01 avril 2014

Coucou Sarah,

Je n'avais pas pensé à ça! ... :-/
Quel zoo. Il faudra que je me trouve une petite grotte peinard pas loin d'une plage déserte pour les jours où j'aurai un gros besoin du bruit des vagues.

:-)

Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 01 avril 2014

Ce billet ne parle pas d'amour ou de sentiments, je vais éviter de les évoquer.

Sugar baby. Je n'ai pas vu le site en question. Toujours est-il que c'est une excellente idée. C'est du consentant-consentant. Pas de drame, pas d'amertume, pas d'illusion non plus.

Plutôt que d'essayer les hommes à temps et à argent perdus avant de trouver celui qui sied vraiment, autant être payées. Au moins ici, les règles sont claires.
Les jeunes années d'une femme comme d'un homme passent très vite, autant les mettre à profit pour trouver le bon partenaire et être généreusement rémunérées et rémunérés (je n'exclue donc pas que les hommes se mettent aussi à disposition des femmes riches).

Ce qui est moche pour certains, ne l'est pas pour d'autres. La beauté c'est quoi en réalité?
Une Reeva Steencamp avait pourtant choisi un Pistorius. Le trouvez vous beau?

Derrière tout cela, c'est le jeu de séduction qui n'est pas encore surpassé par la beauté. La beauté est un canon générique, sait-on pourquoi un homme recherche ailleurs ce qu'il possède déjà dans sa panoplie?
J'en connais des tombeurs de filles dont la compagne ou l'épouse est une sculpture grecque. Que recherchent-ils?

Les femmes sont plus terre-à-terre bien qu'elles paraissent rêveuses et chimériques. Lorsqu'elles ont décroché leur Apollon, elles veillent à le garder. Exigeantes, elles les choisissent friqués. Ce sont elles qui finissent par avoir des problèmes pour les conserver. C'est donc elles ou ils qui cèdent à la prostitution quotidienne.

Je trouve donc cette formule très accommodante et très utile: pas de contrainte, que du plaisir. Pas de calcul, que de la liberté. Pas de coup bas, tout à gagner des deux côtés, l'esprit léger, le cœur innocent.

Malheureusement, ce n'est pas toujours la beauté que les hommes recherchent. Ils essaient de fuir une réalité d'eux-même qu'ils ne parviennent pas ou ne veulent pas résoudre. Fuir le témoin du quotidien. Ils ont peur d'être nus. Souvent, ils ont peur des mots, comme si les mots étaient de chair de d'yeux.

Les femmes, elles, se cherchent une voie qui les amènent au pouvoir dans une structure collective. Elles cherchent à susciter l'envie, à faire des envieuses, à se faire craindre à défaut d'être aimées, pour pallier au manque d'intérêt qu'on n'aurait pas pour elles. Elles cherchent un positionnement dominant, hors d'atteinte.

Écrit par : Beatrix | 01 avril 2014

MERCI John pour ce rappel d'un temps succédent à celui ou chantait un célèbre Peter Kraus ayant repris a son tous ce titre ,succès énorme !
waooo c'était le temps ou des yéyé tous bien vétus de blanc uniformisés par la médecine tous pratiquant l'ordre,la discipline et le respect pour leurs anciens enseignants qui eux avaient été parmi les premiers à appliquer les bases les plus rigoureuses de la médecine actuelle
Laquelle permis à de nombreuses Nurses ayant toutes suivi leur école dans le canton réputé pour son horlogerie ,d'aller s'occuper des membres de certains familles royales en Arabie Saoudite et ailleurs
Beaucoup étant de parents divorcés ayant supporté elles aussi les coups et humiliation au sein de foyers ,comme quoi on peut avoir été très malheureux et posséder un cœur d'or afin de transformer au centuple le mal reçu en héritage de la part de conseilleurs religieux tous plus fabulateurs les uns que les autres
Alors bigsugarkiss sur* la joue* et toute belle journée

Écrit par : lovsmeralda | 01 avril 2014

Béatrix pour se plaire il faut se ressembler beaucoup afin de s'entendre et se différencier malgré tout afin de se comprendre
Cette phrase confirme à elle seule les efforts à fournir pour vivre plus de 40 ans ensemble , tellement romantiques malgré tous les orages nombreux mais qui loin de séparer renforçaient ce besoin souvent inavoué chez l'homme, concurrencer l'épouse
Et les nombreuses prises de becs ne les décourageaient pas bien au contraire ils avaient trouvé chaussures à leur pied
Alors Kiss me Sugar love etc si on devait se remarier oui cent fois oui mais avec celui parti ,jamais avec un autre
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 01 avril 2014

Zut mon côté autiste tellement caché m'a trahi.je me suis broutée.Peter Kraus avait écrit Sugar baby et mon côté Verseau celui qui faisait dire à tous .faut lui demander elle sait tout et ce dès l'âge de 4 ans me joue encore des tours
Peter Kraus avait une foule d'admiratrices et sans doute que les Rubbets en écrivant leur tube en eurent autant .Danser je crois qu'à mon époque il n'avait que cela de vrai pour exister ,danser danser à ne plus savoir qu'en faire
Pas facile d'être toujours en avance sur son temps c'est souvent très ennuyeux surtout pour l'entourage, danses et natations sont d'excellents exutoires pour surtout ne pas trahir sa véritable personnalité
Vous saupoudrez le tout de rires et la vie continue malgré tout
toute belle journée pour Tous

Écrit par : lovsmeralda | 01 avril 2014

Les commentaires sont fermés.