04 mars 2014

Poutine du mauvais côté de l’Histoire?

Vladimir Poutine serait du mauvais côté de l’Histoire, selon Obama. Je suis perplexe en entendant le président américain faire cette déclaration au sujet du président de la Fédération de Russie. Je n’arrive pas à croire aveuglément aux propos des dirigeants occidentaux.


ukraine,russie,obama,poutine,kerry,fascisme,droit,On a vu depuis des années les guerres ou tentations de guerre se succéder à un rythme rapide dans ou autour de l’Europe. Les motifs sont loin d’avoir été clairs et l’invocation du Droit international ou des Droits de l’Homme est un prétexte maintes fois contredit par les faits. La Syrie en est l’exemple le plus récent. L’Irak et sa violence interconfessionnelle quasi-permanente questionnent également les intentions occidentales. J’ai donc quelque peine à adhérer à la rhétorique d’Obama ou de certains européens. J’y croyais au moment de l’intervention en Libye, je vois le résultat. Je frôle une sorte de saturation assez désagréable parce qu’à tendance démobilisatrice.


Quel est le sens de l’Histoire? Globalement il semble qu’il conduise à plus de liberté des populations et des Etats, indépendamment de leur taille: le Droit doit tôt ou tard primer sur la force. A voir qui a renversé le pouvoir en Ukraine, je ne suis pas convaincu - et c’est un euphémisme de le dire - qu’il s’agisse d’un mouvement vers la liberté. Le fascisme ne fait pas partie de ma représentation d’un monde libre. Le Droit devrait primer - mais dans les faits on n’y est pas.


Au nom d’on ne sait quel Droit, John Kerry se rend à Kiev aujourd’hui pour assurer les nouvelles autorités du soutien de Washington. Mais d’après ce qu’on lit et voit, les nouvelles autorités ne sont que quelques députés au parlement. Pour le reste rien n’indique que la vacance du pouvoir soit comblée ni que les milices fascistes aient libéré les administrations qu’elles occupent. Cela ressemble plus à une provocation supplémentaire à l’égard de Moscou, surtout quand on sait que l’Ukraine et la Russie ont des liens forts, anciens et contractualisés. La position de Washington et le voyage de John Kerry peuvent donc être compris comme une ingérence dans les affaire des autres, et une manière de mettre de l’huile sur le feu.


Cela a au moins le mérite d’être clair.


14:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (59) | Tags : ukraine, russie, obama, poutine, kerry, fascisme, droit | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"L’Irak et sa violence interconfessionnelle quasi-permanente questionnent également les intentions occidentales."
Vous avez de la chance de vous sentir questionné...
Parce que pour ma part, jusqu'à preuve du contraire, l'expédition de W.Bush ressemblait à une invasion de pirates en vue de mettre la main sur le pétrole irakien, liquider quelques témoins gênants du temps de la guerre Iran-Irak et enrichir la bande de crapules autour de W en attribuant sans appel d'offres des contrats mirifiques à leurs sociétés, Halliburton, Bechtel et autres...
Les Français ayant à l'époque manifesté leurs droits sur certains contrats signés avec Saddam, Rumsfeld leur a signifié qu'ils n'auraient droit à aucune part du butin. Il a dit butin, et cela a été souligné maintes fois à l'époque...

Cette GW II a été l'erreur capitale du monde occidental et historiquement indiquera le début de notre déclin, par la stupidité et la cupidité sans limites de ce ramassis de crapules incompétentes.

Écrit par : Géo | 04 mars 2014

Pour le reste, tout-à-fait d'accord avec ce que vous écrivez. Le plus incompréhensible reste pour moi l'attitude des Français. A quel jeu jouent-ils donc, ces idiots ?

Écrit par : Géo | 04 mars 2014

Encore un article à lire :

http://www.bvoltaire.fr/pierrelevigan/les-frontieres-extravagantes-de-lukraine,52384

Écrit par : Géo | 04 mars 2014

En se mettant dans la logique occidentale actuelle (logique de nouvelle guerre froide) : l'affaiblissement de la russie via son économie permettrait d'éviter au final l'invasion de l'Ukraine, sa partition ou pour le moins l'annexion de la Crimée... A très court terme, c'est peut-être vrai. A moyen terme, c'est favoriser encore et une fois la montée en puissance de la Chine en extrême-orient russe et peut-être même en Crimée. Une balle dans le pied pour les occidentaux ! Pour Hollande, c'est une marionnette de Fabius !

Salutations à Monsieur Hayoun à qui on ne peut rien faire passer ! Mais de ne nouveau pas d'accord !
Merci à Aux Hommes Libres !

Écrit par : PPh Chappuis | 04 mars 2014

Les russes roulent les mécaniques et ils ont bien le droit. On vient les menacer devant leur porte. Si les russe venaient soutenir une insurrection au Canada pensez vous que les américains resteraient sans bouger ? Ne faisons pas aux russes ce qu'on ne voudrait pas qu'ils nous fassent. Pour ce qui est de la souveraineté du peuple ukrainien, elle n'est pas plus faible que celles des peuples européens auxquels on ose même pas demander l'avis en matière d'immigration.

Écrit par : norbertmaendly | 04 mars 2014

Géo commence à comprendre, c'est ça le business !

Toujours est-il que W. n'a pas livrer clé en main des bombinettes nucléaires aux enturbannés, perso c'est plutôt de ça qu'il faille se méfier !

norbertmaendly, les russe ne roulent pas les mécaniques, allez en Russie et regardez bien comment vivent les populations russes, non, les jeunes sont incorporés dans cette armée bidon parce que le pays n'offre pas de travaille à sa jeunesse, hormis ce que les oligarques volent à la Russie pour remplir leurs comptes, pas grand chose ne fonctionne dans le plus grand pays de la planète !

En Russie si quelque chose se renverse, ce sera à cause de l'armée et de ses généraux un peu frustrés de voir les "politiques" ramasser 90% du gâteau !

Et si Poutine faisait tout ça, parce qu'il craint une révolution dans cette Russie au bord de la crise de larmes ?

L'exemple ukrainien peut et si il abouti donnera des idées aux populations russes, de ça Poutine n'en veut pas !!

Écrit par : Corto | 04 mars 2014

Quant à la phrase d'obamuzz ; que "Vladimir Poutine serait du mauvais côté de l’Histoire", je ne vois pas qui en dehors des oligarques sort gagnant lors de conflits armés !

Dans tous les cas, obamuzz aura tout fait pour que Poutine prenne du terrain, avec W, il n'aurait jamais oser !

Écrit par : Corto | 04 mars 2014

Pour moi, les propos des uns et des autres souteneurs de la terreur ne sont que rhétoriques et gesticulation. Devant l'ampleur du chaos qu'ils ont semé, ils ne peuvent que paniquer.

Les sachant voyous, sans borne et sans limites, Moscou a eu raison de prendre les premières mesures de protection non sans respecter une procédure de concertation avec le parlement de Crimée.

Mais le plus intéressant du feuilleton est à venir. Les Russes font appel au Conseil de Sécurité de l'ONU pour définir les différentes dispositions à prendre, invoquant leurs investissements en installations et usines lourdes sur le territoire ukrainien ainsi que leur base marine en Crimée autonome.
l'ONU est une scène mondiale, visible et très observée, c'est donc le lieu adéquat pour y porter l'affaire. Les combinards, il faudra qu'ils soient ingénieux, très ingénieux pour s'en laver les mains. On verra qu'ils sont, comme d'habitude, débinards quand c'est grave.

Certains soixanthuitards formés à l'école Marxiste-léniniste n'ont de cesse de crier à l'invasion comme Prague en 68, Budapest etc.
Les imbéciles diplômés essaient de réchauffer la guerre froide avec ces dates extraites de l'histoire d'une planète qui ne ressemble en rien à celle d'aujourd'hui.
Avec ce que nous venions de voir et que nous verrons encore au Venezuela, ils ne réussiront pas à nous culpabiliser pour notre opinion et notre jugement.

Quant à la France, sa classe politique joue la maniérée, elle vient de réaliser sa petitesse, mais surtout sa peur d'avoir participé au relancement du fascisme et du néo-nazisme en Europe. Il s'agit de contenir ces terroristes, au moins de les confiner quelque part. C'est la grande inconnue!

La France vient de jouer un rôle stupide par docilité aveugle. Au lieu de suivre comme des déficients mentaux derrière les malades Yankees, elle aurait mieux fait de s'intéresser à l'Ukraine et à ses relations avec les Russes, pour développer avec eux une zone de sécurité contre le terrorisme, pour l'investissement, pour une zone économique-tampon comme Singapour. L'Ukraine aurait pu à moyen terme trouver une vocation enviée au milieu du continent.
Les Russes avaient raison, Avec le poids de l'UE et l'Eurasie, il aurait été possible de construire un pôle exceptionnel de performance technologique et commercial.

Elle était sourde en cherchant la main d'Obama qui ne la lui avait pas tendue et n'a pas saisi celle de Poutine qui la lui tendait.
Bien fait pour elle. Et elle devra s'expliquer devant l'ONU. Il n'est pas dit que Merkel viendra à son secours bien que la France ait défendu le gâteau privé de l'Allemagne.

Écrit par : Beatrix | 04 mars 2014

Beatrix, en admettant que sur ce coup Poutine ait agit de manière responsable, que dire de la corruption qui gangrène la Russie ?

Il semblerait plutôt que l'exemple d'un renversement d'un pouvoir corrompu et allié à sa frontière pourrait sérieusement donner des idées aux russes !

Ne soyez pas dupe à ce point, connaissez vous la Russie, quels sont les salaires des rares travailleurs et le montant des rentes alors que les oligarques volent des milliards par milliers !

Je ne dis pas que la Russie est seule dans ce bouillon corrompu, nous avons aussi vu au sein de l'UE des situations des plus honteuses, cependant aucun pays de l'UE n'en est à vouloir envahir son voisin en se basant sur des prétextes farfelus, c'est certainement la principale différence qui subsiste encore au sein des démocraties !

Alors Beatrix, si vous portez aux nus le régime de Poutine déjà resté trop longtemps à la barre, comprenez, que Poutine ne sortira pas ennoblit de ce gâchis, voir le peuple russe s'indigner et se réserver le droit de faire comme les ukrainiens !

Écrit par : Corto | 04 mars 2014

Je vous mets le lien ici d'un nouveau blog d'Allain Jules qui venait de se créer hier, 3 mars 2014, avec pour premier billet Ukraine: décryptage.

http://lemotjuste.blog.tdg.ch/archive/2014/03/04/ukraine-obama-versus-poutine-les-mauvaises-et-fantoches-mena-253663.html

Écrit par : Beatrix | 04 mars 2014

Une éventualité que je considère comme assez réaliste et, en même temps, amusante, - tant la situation géopolitique est inédite -, est la suivante :

1) La République de Crimée devient indépendante en sortant de l'Ukraine par un référendum populaire difficilement contestable par l'Occident .
2) Tous ces obamas, kerrys et autres fabius repartent bredouille à leur croisade hystérique contre la Russie en l'accusant d'une volonté déguisée d’annexer cette « partie » - rebelle de l'Ukraine complètement déstabilisée par des cons et faux cons de tous bords.
3) Contre toute attente, la Russie aide la République de Crimée de légitimer son droit de devenir le 194e membre de l'Organisation des Nations unies.

Écrit par : vlad | 04 mars 2014

@Corto
"Beatrix, en admettant que sur ce coup Poutine ait agit de manière responsable, que dire de la corruption qui gangrène la Russie ?"

Personnellement je parlerais de corruption.
En Russie, la corruption est de la proportion de sa taille. Comme tout autre pays.

Donc, par principe, j'intègre dans mes réflexions, tous ces éléments très négatifs. Mais j'intègre aussi ceux positifs. C'est ainsi qu'on peut rendre les choses comparables.

J'ai de l'admiration pour les personnes qui ont de la cohérence. Pas pour leur célébrité justifiée ou non.
Dans ce cas, de l'Ukraine comme de la Syrie, j'admire Poutine pour don intelligence et son humilité qui lui ont permis à tous de jouer leur carte de la manière la plus judicieuse.
Donc ces deux cas d'espèce me font l'apprécier tel quel.

Sans jugement de préjudice pour les autres acteurs, je constate leur partie telle qu'ils la jouent et vois qu'ils la jouent contre eux-même.

Il n'est donc là, pas une question d'admiration ni d'idolâtrer.

Je regarde toujours du côté de ceux qui doivent payer le prix de ces grands jeux, le peuple jeté dans la souffrance! et qui meurt par milliers.
Alors, si poutine réussit à éconduire les uns et les autres de leurs actes irréfléchis ou délibérés de guerre et d'assassinats, je lui en suis reconnaissante. Comme envers tout homme d'état qui en ferait de même.

Écrit par : Beatrix | 04 mars 2014

"Poutine du mauvais côté de l’Histoire?"

Ben voui! Il a pas eu le prix nobel de la paix lui. Il avait qu'à utiliser des drones au lieu de consentir à un référendum d'autodétermination de la Crimée. C'est pratique un prix nobel de la paix. Ca autorise à faire la guerre où bon vous semble et à donner des leçons à la terre entière.

Écrit par : Johann | 04 mars 2014

"Cette GW II a été l'erreur capitale du monde occidental et historiquement indiquera le début de notre déclin, par la stupidité et la cupidité sans limites de ce ramassis de crapules incompétentes."

+1000
Que voilà un grand pays démocratique où le président est élu par une minorité des voix du peuple. Et qui tue son président quand celui-ci veut oeuvrer pour la paix, étatiser la monnaie et augmenter les impôts des pétroliers. Mais dans ce pays-là celui qui veut oeuvrer pour la paix est un communiste.

Écrit par : Johann | 04 mars 2014

@ vlad

Ce qui est d'autant plus amusant c'est que la défection militaire en Ukraine continue. L'armée et ses officiers sont en train de "passer l'arme en Crimée", emportant 22 000 soldats, l'aviation et l'arsenal.
On en saura plus demain, mais c'est bel et bien la Crimée qui a la maîtrise de la défense de toute l'Ukraine aux côtés des Russes.

Le référendum que la Crimée a initiée, sera votée à fin mars et non pas le 25 mai.
On ne souligne pas assez le caractère démocratique du référendum soumis au scrutin universel. Il pose trois questions:
1 -Rester dans l'Ukraine de Kiev
2 -Se rattacher à la Russie avec une grande autonomie
3 -Garder le statut-quo

Écrit par : Beatrix | 04 mars 2014

"La Russie menace les USA de cesser d’utiliser le dollar en cas de sanctions économiques."

C'est une des raisons des guerres contre l'Irak. Saddam Hussein voulait abandonner le dollar au profit de l'euro pour vendre son pétrole. Intolérable! Crime de lèse-empire!

La Russie de par l'étendue de son territoire est le pays qui détient le plus grand potentiel de ressources. Le but de ses ennemis est de faire éclater la fédération de Russie pour pouvoir s'emparer de ces richesses et piller le pays.

Écrit par : Johann | 04 mars 2014

"Le référendum que la Crimée a initiée, sera votée à fin mars et non pas le 25 mai.
On ne souligne pas assez le caractère démocratique du référendum soumis au scrutin universel. Il pose trois questions:
1 -Rester dans l'Ukraine de Kiev
2 -Se rattacher à la Russie avec une grande autonomie
3 -Garder le statut-quo"

Excellent. On verra où sont les démocrates. Une espèce en voie de disparition face à la volonté de puissance de l'empire étranger.

Imaginez actuellement l'information sans internet... l'information fournie uniquement par les principaux médias qui nous mentent à longueur de colonnes et en premier lieu certains journaux dits de référence...

Merci à tous ceux qui font vivre cette information et qui font tinter d'autres sons de cloches que celles de la médiocratie.

Un dernier mot: jamais le gouvernement français n'a été aussi éloigné des valeurs de la gauche, Hollande est bien plus à DROITE politiquement que Chirac l'a jamais été. Combattre les "terroristes", langue de bois pour ne pas dire islamistes au Mali, et les aider en Syrie... Cherchez la logique... Bon plus que 3 ans et on en sera débarrassé. Le p"s" va déjà se prendre une claque aux municipales, et je m'en réjouis. Pas si cons les électeurs.

Écrit par : Johann | 04 mars 2014

Washington vise la Chine. Son centre d'action s'est déplacé dans le Pacifique.
Les américains prendront le temps de poser des jalons sur le tracé qui devra les y conduire. Il leur faut alors y faire éclater la solidarité dans la résistance contre eux.
L'Iran reste toujours dans le focus, elle est juste différée dans le temps.

L'Ukraine fait diversion, pendant ce temps, Washington redouble d'offensive contre la Syrie dont on ne parle plus. Pourtant, le situation y est toujours plus complexe.
Et au Venezuela, trop loin de l'Europe pour qu'on s'y intéresse.

En tout cas, je retiens une chose: la constante de Washington de semer le chaos et de le maintenir et plus il y a de foyer de conflit et d'instabilité, mieux c'est.
La liste des pays agressés, envahis et non reconstruit devient longue.

C'est un pays malade avec des dirigeants malades, des idéologies malades!
C'est bien pour cette raison que chaque état doit se protéger des USA. Ils sont devenus un problème pour le monde, dans le monde.
Si aucun pays ne se soumet à l'application de sanctions US contre un autre, les USA se feront tout doux ou iront mendier.

La puissance US n'est plus prouvée.
Ils s'accrochent à des subterfuges comme les accords de ceci ou de cela, et si on se dupe soi-même en signant son arrêt de mort en leur livrant la richesse du pays, pourquoi s'en priveraient-ils?

Le TTIP fait figure de dernière bouées jetée en Europe pour qu'on les sauve tout en faisant croire qu'ils nous font des faveurs.

C'est devenu un pays vraiment fantoche.

Écrit par : Beatrix | 04 mars 2014

http://www.lefigaro.fr/international/2014/03/04/01003-20140304QCMWWW00130-l-europe-doit-elle-prendre-des-sanctions-contre-la-russie.php

L'union étrangère doit-elle prendre des sanctions contre la Russie?

28'500 votants: NON 63%.

Et vive la "démocratie" qui permet de faire la guerre sans demander l'avis du peuple. Juste bon pour faire office de chair à canon.


"Washington redouble d'offensive contre la Syrie dont on ne parle plus. Pourtant, le situation y est toujours plus complexe."

Sauf que l'armée syrienne progresse.


"plus il y a de foyer de conflit et d'instabilité, mieux c'est."

Bien sûr. C'est bon pour le complexe militaro-industriel.
Et c'est la fuite en avant. Le pays ne tient que par sa puissance militaire.

http://www.usdebtclock.org/

Tic-tac, tic-tac...

Écrit par : Johann | 04 mars 2014

A méditer :

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/les-constitutions-de-la-france/constitution-du-24-juin-1793.5084.html

"Article 9. - La loi doit protéger la liberté publique et individuelle contre l'oppression de ceux qui gouvernent.

Article 25. - La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.

Article 26. - Aucune portion du peuple ne peut exercer la puissance du peuple entier ; mais chaque section du souverain assemblée doit jouir du droit d'exprimer sa volonté avec une entière liberté.

Article 27. - Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l'instant mis à mort par les hommes libres.

Article 31. - Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n'a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens.

Article 5. - L'exercice des Droits de citoyen se perd - Par la naturalisation en pays étranger -

Article 119. - Il ne s'immisce point dans le gouvernement des autres nations ; il ne souffre pas que les autres nations s'immiscent dans le sien."

Pas sûr qu'on ait fait des progrès depuis...

Écrit par : Johann | 05 mars 2014

Beatrix et Joahann, je ne voulais pas soulever le volet syrien, par pudeur sans doute, mais vous avez ouvert la porte, alors que faire ?

Confondez-vous la force et la lâcheté, c'est que vous ne connaissez pas bien l'histoire de notre monde, les lâches ne restent jamais très longtemps et finissent systématiquement par se suicider ou comme un autre allié de Poutine, un certain kadhafi !

Mais il y en eu d'autres ; polpot, sadam, sawimbi,les coréens du nord, les tueurs algériens, les mollahs iraniens, en fait partout ou des populations se font massacrer, c'est ce que l'on appel, le règne des faibles !

Bien sure que vous n'avez pas été jusqu'à prendre en exemple le Venezuela, la Syrie vous a suffit, la nouvelle gauche brésilienne, pays où les tueries des favelas n'avaient jamais vu autant de violence contre leurs populations !


mais sachez que le régime syrien est en débacle et n'oubliez surtout pas de verser une larme pour les "palestiniens" vous être si sensible et si convaincants quand vous parlez de "politique" !

Écrit par : Corto | 05 mars 2014

Ayant une mère ukrainienne et un père russe je vous dis solennellement :

LE MUR DE BERLIN EST ENFIN TOMBE !

Les russes de Crimée et les russes de Russie sont enfin réunis !

Merci, Poutine !

Écrit par : ANNA | 05 mars 2014

On n'est hélas jamais très loin des attaques personnelles dans ce genre de débat sur des thèmes sensibles. Aussi je me permets de rappeler que les attaques personnelles visant à enfoncer ou dénigrer un commentateur en désaccord tombent parfois sous le couperet de mon curseur. Il m'arrive, très exceptionnellement, de modifier deux ou trois mots à l'intérieur d'un commentaire, pour éviter de tomber dans des postures stériles. Le désaccord peut être vif et explicite, mais certaines attaques ferment le débat, ce qui est regrettable.

On n'a pas besoin de rajouter ds jugements de valeur négatifs sur l'autre quand on n'est pas d'accord avec lui. Les arguments doivent suffire.

Écrit par : hommelibre | 05 mars 2014

L'Ukraine est l'enjeu de forces qui la dépasse et avec lesquelles jouent les puissances étrangères à bon compte. Mais elle doit rester maîtresse de son destin qui n'est pas de choisir entre est ou l'ouest mais bel et bien d'être un pays pivot entre la russie et l'europe. L'état catastrophique de son économie ne doit pas masquer les fortunes collossales qui se sont accumulées dans les poches de quelques uns. Il revient à ceux-là d'abord de redonner à ce pays les possibilités de retrouver une stabilité politique. Les simagrées européennes ont été lamentables, attisant une tension naissante et laissant croire que le salut viendrait d'elle alors qu'elle n'a rien à offrir ce ce n'est un état économique précaire et des problèmes loin d'être résolus. Mais qu'a fait cette europe depuis l'indépendance de l'Ukraine ? Où était tous ces théoriciens pour aider ce pays à grandir dans la démocratie ? Lourde absence décrédibilisant sa capacité d'agir puisque'elle est devenue partiale en choisissant son camp alors qu'elle aurait dû être le recours en calmant le jeu pour que l'Ukraine puisse grandir entre l'est et l'ouest sans devoir nécessairement rejeter l'un pour regarder l'autre. L'avenir de ce pays se fera avec la russie, avec les voisins et pas contre eux.

Écrit par : uranus2011 | 05 mars 2014

Beatrix, merci d'avoir relevé le niveau de débat sur ce plateforme de la TdG...

Au sujet du futur statut de la République de la Crimée:

J'y tiens personnellement, à cette dénomination, à cette future AOC:-)

La République de la Crimée. C'est jolie et justifié, c'est déjà presque de facto et j'espère, se transformera demain en de juré. Ce ne sont pas mes fantasmes. En Russie, on parle déjà du peuple de la Crimée.

Et là, on revient inévitablement aux notions ontologiques, donc aux constantes géopolitiques : le peuple, la nation, l'état.

Nul ne sait comment cela va se passer en détails, il y a trop de paramètres et d'inconnus en jeu. Mais ce qui est sûr et certain et que tout le monde constate aujourd'hui, - au moins -, les gens indépendants d'esprits le font, c'est que le cour des événements s'est incroyablement accéléré. Comme si le lit d'un fleuve dont le nom est le temps politique, s'est brusquement rétréci.

Vous écrivez :
« Washington vise la Chine. Son centre d'action s'est déplacé dans le Pacifique.
Les américains prendront le temps de poser des jalons sur le tracé qui devra les y conduire. Il leur faut alors y faire éclater la solidarité dans la résistance contre eux.
L'Iran reste toujours dans le focus, elle est juste différée dans le temps ».

Je me souscris à cette synthèse. Il y a juste une réflexion qui me vient à l'esprit, à ce propos.

Ce qui fait cruellement défaut aux américains, je pense, c'est leur manque civilisationnel. Dans le sens que USA n'ont jamais été, ne sont et ne seront jamais mappés à aucune civilisation.

Et la géopolitique que j'ai évoquée plus haut, est en fait une science incomplète, une coupe, un plan d'une autre, vraie science. Cette science complète possède d'autres dimensions et pas seulement la politique globale du monde et dans le monde. Ce sont aussi les dimensions religieuse et civilisationnelle et donc aussi historique.

Je n'ai pas lu « Le Grand échiquier » de Brzeziński, mais en mesurant aujourd'hui l'output de cette bête - boite noire, je ne peux que constater la nature réductrice du monde moderne et de ses rapports de forces qu'elle a réussi à inculquer aux décideurs occidentaux. Les pauvres!

Alors, oui, la Chine, l'Iran et la Russie sont les grandes civilisations, dont la Russie – la sœur cadette des deux autres – est rentrée inexorablement dans sa deuxième millénaire...

Écrit par : vlad | 05 mars 2014

Jolie déclaration Uranus 2011 !

Depuis des années ce pays oscille en espoir orange et oligarchie. Pris en otage de la psychologie de guerre froide qui n'a en réalité jamais cessé, la démocratie n'a jamais su trouver une stabilité.

Pris en otage aussi par des enchères économiques dans lesquelles l'Europe n'aurait jamais dû fourrer son nez.

Il ne reste que la raison. Attendre les élections du mois de Mai pour que la Russie apporte les fonds nécessaires pour sortir du marasme économique et faire de la coopération entre Ukraine -Russie et Europe. Surtout laisser l'Otan de côté et aussi que les médias et politiciens la mette en veilleuse afin que des objectifs véritables puissent se réaliser.

Écrit par : aoki | 05 mars 2014

J'ai fait un peu de nettoyage.

Écrit par : hommelibre | 05 mars 2014

A propos des snipers (qui ont tiré sur les manifestants a Kiev), une écoute secrétè de dialogue téléphonique entre Ashton et ministre des affaires étrangère estonien révèle que c'est l'opposition qui est derrière les snipers :

http://rt.com/news/ashton-maidan-snipers-estonia-946/

Écrit par : ANNA | 05 mars 2014

@Anna je n'en doute pas une seconde! C'est immonde et c'est ça l'occident
d'aujourd'hui avec ses dirigeants pourris, prêt à tout pour le fric!
J'ai vu qu'exxonmobil avec un consortium allait exploiter le pétrole de crimée, en mer noire à Skifska.

Et Barroso qui y va d'un fonds de 11 milliards d'euros pour l'Ukraine, alors que l'UE est sous l'eau et n'a plus d'argent!

Écrit par : Corélande | 05 mars 2014

Manifestants et policiers tués par de même tireurs ... ou la stratégie du chaos que l'on a déjà vu, il y a pas si longtemps, plus au sud !

Ca fait tout de même bien des fuites, héhé les méfaits de la technologie serait une arme à double tranchant ?
Même si pour le regard intéressé, c'est plus une confirmation qu'un scoop, il sera intéressant de voir si cette info fuitera aussi dans nos médias ...

Écrit par : aoki | 05 mars 2014

Urmas Paet confirme la véracité de cette conversation qu'il a eue avec C Ashton, sur le journal Lituanien Delfi


ranslate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&prev=/search%3Fq%3Ddelfi%26client%3Dsafari%26rls%3Den&rurl=translate.google.ch&sl=lt&u=http://www.delfi.lt/&usg=ALkJrhiW8lC2NVaVl7Fp35zrvQk7vLN1EA

Écrit par : aoki | 05 mars 2014

Je vais peut-être vous faire marrer... mais depuis quelque temps les médias (surtout Français) ne sont plus fiables... C'est-à-dire, vraiment plus...

Écrit par : petard | 05 mars 2014

@ petard

Lol ! Comme diraient certains.

"vraiment plus ..." c'est encore un euphémisme

Écrit par : aoki | 05 mars 2014

Oui, c'est très troublant. Cependant il serait bon d'avoir une confirmation plus franche du contenu de la conversation, car le politologue Nerijus Maliukevičius affirme que ce n'est pas ce qu'il entend sans l'enregistrement. Selon lui le ministre n'aurait fait que partager des rumeurs.

Écrit par : hommelibre | 05 mars 2014

aoki,
j'ai envoyé mon commentaire au Figaro.
Comme vous pouvez le constater ici :

http://s018.radikal.ru/i516/1403/81/f3fcd822d57c.jpg

Il est REFUSE pour la publication !

Si même les commentaires ne passent pas la censure, alors....

Écrit par : ANNA | 05 mars 2014

Mais vous vous attendiez à quoi, c'était les russes qui avait construit puis détruit le mur !

Écrit par : Corto | 05 mars 2014

Il y a deux ou trois choses que l'on peut retenir dans la guerre de l'information:

- Les Français sont très maladroits, ils font ça en prenant les auditeurs, téléspectateurs, lecteurs pour des demeurés.

- Les Américains mentent tellement grossièrement qu'ils n'arrivent rien à dissimuler. Tôt ou tard, leurs "secrets" de polichinelle s'étalent sur le web, comme avec Snowdon.

- Avec les Russes on ne sait jamais rien. Donc l'adversaire invente.

Écrit par : petard | 05 mars 2014

ANNA

c'est étrange parce que sur une page du Figaro, un commentateur mentionne le fait

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/05/97001-20140305FILWWW00214-ukraine-mise-en-garde-de-l-envoye-de-l-onu.php

Peut être que la page où vous souhaitiez posté n'est pas gérée de la même manière

Écrit par : aoki | 05 mars 2014

@ petard

En France, ils ont aussi l'inénarrable BHL

Là, il se la joue Kennedy à Berlin

http://www.dailymotion.com/video/x1etevr_2-mars-2014-bhl-kiev-deuxieme-adresse-au-maidan-la-video_news

Écrit par : aoki | 05 mars 2014

Merci HL, je vois que vous avez un sens de l'équilibre très développé !

Ce blog est totalement réactionnaire et provo pour reprendre certains termes !

Écrit par : Corto | 06 mars 2014

aoki,

pour moi, ce n'est pas étrange, car mes commentaires sont SYSTÉMATIQUEMENT refusés. Je suis facilement identifiable a cause de mes fautes de français. Donc, vite catalogué dans un fichier des "suspects". Je vous jure, ce n'est pas de la paranoïa de ma part. On pourra dire que c'est du au fait que les modérateurs changent le relai, mais la même chose m'arrive sur les autres supports également. Sur Libération, par exemple mon commentaire peut rester 24 heures (!) affichant "votre commentaire est en attente de modération" et puis disparaitre dans la nature...
Quand j'en parle a mes amis, ils me disent : " non, c'est peut être ta faute, peut être tu a utilisé quelques mots disgracieux" hihihi...
Bon, mon but ici de ne pas me mettre en victime, mais seulement vous dire la vérité, en France il y a une CENSURE POLITIQUE. Il faut que les français ouvrent les yeux.

Cordialement

Écrit par : ANNA | 06 mars 2014

Anna,

La France vit habituellement dans un arrière-plan autoritaire, le pouvoir central édicte habituellement ce qu'il faut aborder ou non. Les journaux, sauf erreurs aidés financièrement par l'Etat, se censurent eux-mêmes.

Écrit par : hommelibre | 06 mars 2014

@ Corto:

Vous avez regagné un peu de ma confiance en vous amendant dans vos commentaires. Alors ne proférez pas de menace, ce serait contre-productif et je ne m'y soumets pas. Je sais comment vous pouvez fonctionner, je n'en dirai pas plus ici mais en cas de besoin je réactiverai la même procédure qu'il y a quelques années.

Restons dans les idées, les arguments, les convictions, les informations, les controverses légitimes même vigoureuses, mais évitons les insultes ou invectives personnelles. J'ai enlevé ou allégé quelques interventions, dont la vôtre, même si toutes n'étaient pas des insultes, mais elles n'apportaient pas d'élément utile au débat lui-même.

De toutes façons on est tous le réactionnaire de quelqu'un, donc l'argument ne vaut pas. Ce qui est intéressant ce n'est pas la stigmatisation, indice de faiblesse des arguments, mais ce qu'une personne pense, pourquoi elle le pense, et si cela peut amener quelque part d'utile ou de sensé.

Je préfère à vrai dire que chacun se gouverne soi-même. J'admets utile de gommer quelques insultes pour éviter de figer les échanges mais je serais bien mieux si je pouvais me passer de le faire.

Écrit par : hommelibre | 06 mars 2014

HL, le problème, c'est que ce n'est jamais "Corto" qui commence, mais qui répond aux agressions, par contre souvent les insultes envers "Corto" restent souvent et mes réponses sont effacées, c'est comme ça les bons vieux réflexes !!

Écrit par : Corto | 06 mars 2014

Une question me turlupine:

Si un renversement de régime avec des violences surgissait à Cuba, est -ce que les américains ne viendrait pas sécuriser leur base de Guantanamo ? Imaginons même que Poutine vienne avec empressement serrer la main de nouveaux dirigeants aux statuts incertains ...

Faire partie du bon ou du mauvais côté de l'histoire dépend beaucoup d'idéologies majoritairement admises.


Il faut ajouter que cette base existe contre la volonté du régime cubain, que Castro n'a jamais encaisser de loyer annuel ( pour ne pas cautionner cet état de fait )

D'après Alfred de Zayas, un juriste et historien américain d'origine cubaine, « Du point de vue de droit international, les contrats de bail de 1903 et 1934 ne sont plus valables, puisqu'ils ont été imposés par la force et constituent des traités en violation du jus cogens, c'est-à-dire de normes contraignantes de droit international telles que le droit à l'autodétermination »
Source wikipédia

Etant donné que cette situation est toujours d'actualité, on peut juste trouver le discours d'Obama vis à vis de Poutine quelque peu déplacé.

Écrit par : aoki | 07 mars 2014

La Crimée est à la Russie un mélange de ce que représente les Bahamas pour les anglais, Guantanamo pour les américains.
L'Ukraine représenterait-elle aux russe ce que sont les USA pour les anglais ?

Est-ce que les USA ne réagiraient pas, en cas de révolution par des russophiles sur sol anglais ?

Bien sûr, ces questions sont caricaturales, mais elles permettent d'imager ce que peuvent ressentir les Russes sur la question.

Car dans un des aspects de cette histoire, c'est que l'intervention russe est bien en-deçà du débarquement de la Baie des Cochons suite à la révolution Castriste.

Au niveau du droit, les Etats-Unis ne sont pas en mesure de donner des leçons

Écrit par : aoki | 07 mars 2014

J'ai omis dans ces hypothèses, que l'on peut fortement imaginer que les USA interviendraient si un coups d'état aux Bahamas pourrait permettre des bases militaires russes de s'installer si proche de leurs frontières.

Écrit par : aoki | 07 mars 2014

Pour vous Aoki Baie des cochons entre autres( et pour la plupart des autres pro-Poutine et anti-américain )

http://latlantiste.blogspot.fr/2014/03/ces-conneries-anti-americaines-que-lon.html

D.J

Écrit par : D.J | 07 mars 2014

Bof DJ,

Se plaindre d'un US Bashing dans cette crise ... il faut oser.
Vous avez un alter ego français c'est bien pour vous, mais les arguments sont bien partiel en ce qui concerne la Baie des Cochons.

Des avions américains peints aux couleurs de l'ennemi... (en totale violation des conventions internationales) ont bombardé des infrastructures militaires et civiles.Et de toutes façons, ruptures diplomatiques ou pas cela démontre qu'actuellement la Russie à une attitude bien plus modérée que les américains à l'époque.
Car jusqu'à preuve du contraire, ils n'ont bombardé personnes et ne démontrent pas du tout la même agressivité.

Écrit par : aoki | 07 mars 2014

La Crimée vote son référendum d'autodétermination dans huit jours (16 mars au lieu de 30 mars).
On ne pourra pas dire qu'elle l'aura fait sous la menace ni dans le sang du pogrom russe.

Coups d'état, l'administration américaine passe pour championne si on regarde la liste de pays qu'elle a mis sens dessus-dessous avec des gouvernements fantoches qu'elle continue de déstabiliser.
Peut on pointer les pays qui ont subit pareillement de la part de Moscou?

C'est normal que les atlantistes français défendent l'Amérique dont ils vont panser les blessures d'amour propre, ils sont ses valets qu'on décore de nouilles et de médailles en guise de récompense.
Ils revivent, par guerres d'agression américaines interposées, leurs nostalgie des exploits en Algérie, au Vietnam, dans les pays d'Afrique et des autres petites colonies encore sous administration française.

Ils veulent à l'instar de l'Ukraine et de la Syrie, prendre pension au Mali et au Centrafrique pour longtemps. Le bourbier leur manque. Je dis bien le bourbier, parce que cette région africaine héberge des caïmans en nombre et de nationalités différentes. Les entités multinationales font faire la guerre sur le dos des africains.

J'espère que la France va un peu va tarir son dernier réservoir de légionnaires dans ce continent au climat ingrat, sa descente économique en enfer ne pourra plus subvenir. Puis, le fait d'être membre de l'OTAN, sa contribution est une obligation et un orgueil. Il faut de l'argent, beaucoup d'argent public pour cela. Entretenir une armée inutile n'est plus justifié. Son industrie d'armement souffre quelque peu de délocalisation et ses contrats de vente diminuent terriblement au bénéfice de l'Allemagne.
La France n'a toujours pas réalisé qu'on l'a reléguée au rôle de subalterne, de larbin, d'idiot utile?

En tout cas, l'Ukraine n'est plus l'affaire de la France. C'est l'affaire de l'Allemagne, elle qui a fignolé son plan depuis 2005, en formant, adulant, conjointement avec les USA, ses élèves comme Klitchko et Iatseniouk, ne voudra pas que sa supplétive française s'en mêle au-delà du coup d'état.
On (FMI et UE) lui demandera juste de sortir, de la caisse de ses citoyens, la quotte part sur les onze milliards de dollars nécessaires à la perfusion de l'Ukraine.

Écrit par : Beatrix | 08 mars 2014

" Et de toutes façons, ruptures diplomatiques ou pas cela démontre qu'actuellement la Russie à une attitude bien plus modérée que les américains à l'époque. "

Tout comme l'Ukraine bien plus modéré ( et à des années lumière ) que le régime castriste.

" Se plaindre d'un US Bashing dans cette crise ... il faut oser. "

C'est vrai que personne sur le net ne parle des USA qui seraient à l'origine la crise ukrainienne et celle du Venezuela via la CIA. Même Béatrix n'en parle jamais dans ces commentaires.

" Il faut ajouter que cette base existe contre la volonté du régime cubain, que Castro n'a jamais encaisser de loyer annuel ( pour ne pas cautionner cet état de fait )

D'après Alfred de Zayas, un juriste et historien américain d'origine cubaine, « Du point de vue de droit international, les contrats de bail de 1903 et 1934 ne sont plus valables, puisqu'ils ont été imposés par la force et constituent des traités en violation du jus cogens, c'est-à-dire de normes contraignantes de droit international telles que le droit à l'autodétermination » "

Là aussi vous avez raison de plaindre un régime totalitaire qui a fait des violations des droits de l'homme un sport nationale d'être victime d'une entourloupe américaine sur le droit international. Les goulags cubains doivent être des hôtels 5 étoiles par rapport à la prison US de Guantanamo. A part ça c'est encore un exemple d'idée reçue sur un US bashing.

@ Beatrix,

" Coups d'état, l'administration américaine passe pour championne si on regarde la liste de pays qu'elle a mis sens dessus-dessous avec des gouvernements fantoches qu'elle continue de déstabiliser.
Peut on pointer les pays qui ont subit pareillement de la part de Moscou? "

Vous voulez la liste de toute les guérillas marxistes dans le monde soutenu par Moscou qui avaient pour but de renverser les gouvernements en place en vue de l'instauration de régimes communistes et cela sur tout les continents?

Et le coup d'état à Cuba par Fidèle Castro qui a instauré un régime totalitaire; fut soutenu par qui d'après vous?

Et le coup d'état communiste en Afghanistan et les répressions sanglantes qui s'en suivirent contre les imammes qui furent massivement emprisonnés ou exécutés avec la destruction des corans par le feu sur les place publiques qui a provoqué la radicalisation une franges importante des musulmans jusqu'à créer les talibans et cela à la fin des années 80 fut soutenu par qui d'après vous?

Et les attentas sanglants et les assassinats politiques dans les années 70 en Europe par la RAF et les Brigades rouges ont été soutenu par qui d'après vous?

Et après vous vous étonnez que le américains intervenaient là ou Moscou voulait mettre en place des dictatures communistes? Parce que vous croyez que les américains voulaient laisser toute l'Amérique Latine tomber dans une dictature communiste et laisser un second bloc communiste se former à leurs portes?

Juste pour finir histoire de ne pas vous faire plaisir. Vous savez qui collaboraient avec le régime nazi lors des deux premières années de l'occupation nazi en France? Je vous donne dans le mille. Le parti communiste français sous les ordres de qui? je vous le donne dans le mille. Sous les ordres de Moscou quand Staline avait signé le pacte de non agression avec Hitler. Le PCF qui a entre autres livré des camardes de parti juifs à la Gestapo. Collaboration entre le PCF et les nazis qui a pris fin avec la rupture du pacte germano-soviétique.


D.J

Écrit par : D.J | 08 mars 2014

@ D.J

Vous avez une étrange grille de lecture des évènements et de l'histoire.
Il doit manquer des pages dans vos manuels et des pages réécrites...
Un militaire de carrière aurait été beaucoup plus cultivé et plus nuancé !

Mais revenons à l'Ukraine, c'est le sujet éditorial du billet.

Voilà ce qui a été entendu à l'Assemblée Nationale Française par Jean-Luc Mélenchon qui était présent au débat et qui a pris une position sans équivoque. Je me passe ici de ressasser le laïus sur la corruption généralisée des dirigeants présents et passés de l'Ukraine sur laquelle la chose est entendue unanimement dans ce blog.

"...Ainsi concernant la présence militaire des russes. Elle ne comporte aucune illégalité selon le Général français Vincent Desportes qui le déclare sur BFM TV, le 2 mars 2014. Il dit : "La Russie ne viole aucune loi, qu'elle soit internationale ou autre. Selon les accords signés avec l'Ukraine, la Fédération est autorisée à disposer d'une force de 25 000 hommes sur le territoire ukrainien. Actuellement, même avec les derniers mouvements de troupes, les forces russes ne s'élèvent pas à plus de 15 000 hommes en Crimée, nous sommes encore loin du compte. Et l'Ukraine ne fait ni partie de l'UE, ni de l'OTAN ; de ce fait, ni l'UE ni l'Otan ne sont disposées ou autorisées à intervenir en Ukraine. "

"Bref, mon camp est celui de la paix contre la guerre." (sous-titre en rouge)
http://www.jean-luc-melenchon.fr/2014/03/05/la-strategie-de-loutrage-permanent/

Écrit par : Beatrix | 08 mars 2014

@ Beatrix,

Me parler de réécrire l'histoire quand vous passez votre temps à voir dse complots de la CIA partout ou il y a des émeutes populaires comme au Venezuela ( c'est plus agréable de voir la main de la CIA que d'y voir et admettre une faillite de plus du socialisme ) et en Ukraine me fait doucement rigoler.

D.J

Écrit par : D.J | 08 mars 2014

@ D.J

Je vois que vous êtes au courant. En êtes-vous réjoui?
Détournements et pénuries organisés pour pousser les populations aux émeutes...
C'est classique!
C'est criminel!
On doit condamner ces fachos, Léopoldo Lopèz de Genève y compris. Qu'a-t-il été faire au Venezuela? N'était-il pas bien ici avec sa tante? La Suisse leur a accordé l'asile politique et la fondue au gruyère.
M'enfin, Il n'est nullement utile là bas, pourquoi veut-il aller se clasher contre Henrique Carilès Radonsky qui lui, possède une base historique et politique de latifundios?

Écrit par : Beatrix | 08 mars 2014

UKRAINE: Autopsie d'un coup d'état
en textes et en photos.

http://www.mondialisation.ca/ukraine-autopsie-dun-coup-detat/5372363

Écrit par : Beatrix | 08 mars 2014

@ Béatrix,

Ouvrez les yeux une bonne fois pour toute au lieu de chercher n'importe quel prétexte bidon. Le socialisme ne marche pas il n' a jamais marché et il ne marchera jamais. Il n'a que amené pénurie et pauvreté de masse partout où il est passé. Le Venezuela n'est pas une exception, il n'est que la continuité logique de ce qui c'est passé dans tout les pays à économie socialiste.

Il n'y a pas eu besoin d'organiser des pénuries au Venezuela, le socialisme sait s'en charger c'est sa spécialité. La situation actuelle au Venezuela était programmée depuis longtemps avec la politique de Chavez basée uniquement sur une économie socialiste financé uniquement par la rente pétrolière et la planche à billet ( avec création d'une inflation monstre ) et non sur l'encouragement une économie réel et productive de bien de consommation par l'esprit d'entreprise comme c'est le cas dans toute les économies modernes.

D.J

Écrit par : D.J | 08 mars 2014

Toujours la propagande et les mensonges de dj. Depuis quand l'Ukraine est-elle socialiste? Pour dj est socialiste tout pays qui ne se laisse pas piller par les yankees. Il croit que la Chine est communiste.

Le capitalisme, le libéralisme, c'est le paradis, comme en Haïti, au Bengladesh, en Côte d'Ivoire, en Centrafrique, etc.

Et tout le monde sait que la cia est une organisation de bienfaisance.

Quant à la planche à billets, une spécialité us:

Tictac tictac tictac...

http://www.usdebtclock.org/


Beatrix: intéressant:

"Vitali Klitschko
Une rapide navigation sur le site du parti permet de se rendre compte qu’UDAR"

Quel nom suggestif! Tout un programme!

Écrit par : Johann | 09 mars 2014

@ Beatrix

"J'espère que la France va un peu va tarir son dernier réservoir de légionnaires dans ce continent au climat ingrat"

je comprends pas tout, sous entendu la légion étrangère aurait du mal à recruter sans l'apport des slaves de l'est ça tient pas debout, il y a déjà 30% de français à la légion étrangére, plus il y en a actuellement qu'un sur 7 qui est pris.

Écrit par : leclercq | 11 mars 2014

Les commentaires sont fermés.