15 février 2014

Le zizi des zoutils

Oh, c’est vite vu: les zoutils n’ont pas de zizi. Et les poussettes, ont-elles une zézette? C’est quoi d’abord une zézette? Ça dépend laquelle. La zézette de Sète, par exemple. Elle n’a pas beaucoup de goût, à ce qu’on dit. Je ne sais pas, je n’ai pas goûté.


filles,garcons,chanson,france,genre,maoïsme,parents,enfants,féminisation,école,Euhhh... non, Sète n’est pas un prénom féminin. C’est une ville près de Montpellier. Où l’on fabrique un biscuit: la zézette de Sète. A base de farine, sucre, huile et muscat. Mais la zézette dont il est question en est une autre. C’est le petit nom familier du sexe féminin. Le pendant du zizi en quelque sorte.

La question primordiale en cette ère de guerre des sexes est: les zoutils ont-ils un zizi? En d’autres terme: sont-ils réservés aux garçons? Et les poussettes sont-elles réservées aux filles? On connaît la croisade des Maos qui gouvernent la France: il n’y aurait aucune différence entre les filles et les garçons. Une enseignante du primaire a enfoncé un peu plus le clou, en faisant apprendre à ses chères petites têtes vides la chanson bête «Fille ou garçon» (souvent les chansons pour enfants sont bêtes à notre époque).

La vidéo plus bas, qui tourne sur le net, illustre ce grand morceau de littérature française. filles,garcons,chanson,france,genre,maoïsme,parents,enfants,féminisation,école,A noter que ce ne sont que des filles qui jouent. Même Théo. Est-ce un parent idiot qui leur a fait faire ce pensum qui ne peut que les tourner en ridicule à l’école, ou l’ont-elles inventé elles-mêmes sous l’influence libératrice d’une enseignante maoïste? En tous cas des parents se sont fâchés: l’indifférenciation filles-garçon est la bêtise du moment et ils estiment que l’école n’a pas à leur donner le goût de la bêtise.

Cette petite chanson n’aurait pas soulevé un pet de lapin s’il n’y avait cette pression égalitariste croissante sur les enfants. On veut à tout prix imposer l’idée que les garçons aimeraient jouer au poupées si on ne les empêchait pas, et que les filles voudraient conduire un tracteur.

filles,garcons,chanson,france,genre,maoïsme,parents,enfants,féminisation,école,Mais, des filles qui conduisent des tracteurs, il y en a plein. Les femmes de la campagne ne sont pas des manches et savent tenir le volant! J’en voyais déjà dans mon coin quand j’étais petit. Cela n’était pas choquant. Rien de nouveau, sauf pour ceux qui croient qu’ils viennent d’inventer le monde. Drôle de prétention. Et pourquoi cet acharnement à forcer à penser que les filles sont aussi fortes que les garçons? Pourquoi un enfant ne pourrait-il pas dire fièrement: «Mon papa il est très fort»?

Non, globalement les filles ne sont pas aussi fortes que les garçons. C’est d’ailleurs bien ce que le féminisme victimaire constate quand il fait des lois uniquement pour protéger les femmes. Faudrait savoir! Si elles étaient aussi fortes, les compétitions d’athlétisme seraient mixtes et la Féminista ne parlerait même pas de «domination masculine».
filles,garcons,chanson,france,genre,maoïsme,parents,enfants,féminisation,école,
Non, les garçons n’ont pas besoin de jouer aux poupées, ni de pleurer. S’ils veulent rester forts moralement ils vaut d’ailleurs mieux qu’ils ne pleurent pas trop. Les filles n’aiment pas trop les garçons qui pleurent - sauf cas rares, et pas longtemps.

Tiens, à propos, la publicité des grandes marques de jeux pour enfants s’est incroyablement féminisée depuis 20 ans: couleur, images, modèles, tout ou presque est féminin. Les images de ce billet (1-2: Les Trolls, 3-4: Blondine) illustrent l’évolution, et ce ne sont pas les seules. Il faut croire qu’il y a quelque chose qui cloche dans le maoïsme féministe.




15:27 Publié dans Féminisme, Humour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : filles, garcons, chanson, france, genre, maoïsme, parents, enfants, féminisation, école | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

j'ai entendu pompière

http://jsppmtrl2009.skyrock.com/2762677996-La-Planche-a-retablissement.html

"Pour les filles, il sera demander de rester en position 'suppination' (traction) durant 30s au moins."

http://www.pompiersdeparis.com/la-planche-pompier.html

il est écrit clairement quelle n'est pas demandée aux filles.

"Ceux qui ne montrons pas cette planche seront envoyés dans les services et ne décaleront par sur les incendies de Paris."

donc il est faux d'affirmer qu'une fille peut-être pompière. "de paris"

Écrit par : leclercq | 15 février 2014

http://www.pompiersdeparis.com/la-planche-pompier.html

chapeau planche à 25 en tenue de feu

Écrit par : leclercq | 15 février 2014

Les commentaires sont fermés.