15 janvier 2014

Elie Semoun, l’ami de Dieudonné qui vend un livre

Je l’ai mentionné il y a quelques jours: dans son adieu à Dieudonné, Semoun rappelle qu’il vend un livre. C'est bien de faire sa promo. On ne la fait jamais assez, nom d'une pipe.

Il récidive aujourd’hui en élargissant son public.


elien semoun,dieudonné,controverse,racisme,livre,Je n’ai rien contre le fait de vendre un livre. Je serais mal placé de critiquer.

(D’ailleurs moi-même je vends les miens, au cas où...)

Cette fois il est interviewé par une jolie blonde, Wendy Bouchard. Il est presque émouvant dans son affection pour Dieudonné, avec son petit ton plaintif plein de petits silences et de petites expressions à tirer de petites larmes. Elle le dit d’ailleurs, la jolie blonde Wendy, dont l'instinct maternel se réveille soudain: «C’est dur pour vous». Elie Semoun deviendrait la victime du lynchage, le bouc émissaire de la controverse Dieudonné, cela ne m’étonnerait pas.

A la seconde 20, il rappelle qu’il vend son livre: «Dans mon bouquin (virgule), on sent que (trois petits points)...»

(Au fait, virgule, moi aussi, virgule, je vends mes livres... trois petits points et aussi mon CD... trois petits points).

Rappeler son bouquin n’a ici aucun lien particulièrement pertinent avec la controverse. Le plus fort, c’est qu’il s’adresse à tous les publics: ceux qui croient à la spontanéité et à la bonne foi du scénario ministériel, enelien semoun,dieudonné,controverse,racisme,livre, rappelant que Dieudonné est un raciste nauséabond, et aux fans du diable, en rappelant que le diable est son ami.



Je viens de prendre une sacrée leçon de promo.



(D’ailleurs, dans mes bouquins, vous découvrirez mon affection pour l’Afrique, et aussi le vrai visage du féminisme, et ma tendresse pour les femmes - euh, aussi dans mon CéDé, nom d’une pipe, j’allais oublier. Comment, vous ne les avez pas encore achetés?)



Merci Elie, ce fut un grand moment d’écouter cette leçon de business. Et dites, madame Wendy, avec vos lunettes Visischtroumpf, vos jolis cheveux blonds et votre joli décolleté, vous voulez pas m'interviewer? Vous pourriez même vous asseoir plus près de moi... Je vous dédicacerai un de mes livres (que par ailleurs... euh... virgule, trois petits points...), par exemple Les Contes de Crocodile River, histoires pour grandes personnes. Il y a dedans une histoire... euh... nan je ne peux pas vous dire ici... il y a peut-être des enfants qui lisent...

 




Elie Semoun : "Je continue à avoir de l... par Europe1fr

18:39 Publié dans Art et culture, Humour, société | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elien semoun, dieudonné, controverse, racisme, livre | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.