11 décembre 2013

Les femmes surclassent les hommes

Pour la première fois, «les femmes surclassent les hommes!» C’est sous ce titre que la Tribune papier, sous la plume d’Arthur Grosjean, relate l’information. Les femmes sont cette années plus nombreuses que les hommes dans un domaine qui fit polémique en son temps.


parité,conseil fédéral,quota,égalitéIl s’agit de la diplomatie helvétique. Pour la première fois plus de femmes que d’hommes sont engagées au Département des Affaires Etrangères (DFAE). On se souvient de la «discrimination positive» - autre nom du sexisme - que l’ancienne Conseillère Fédérale Micheline Calmy-Rey avait imposé, au nom des quotas devant faire atteindre la parité de représentation. Cela s’était fait au détriment des compétences, en particulier des compétences d’hommes qui avaient pourtant de meilleurs résultats que leurs consoeurs.

 

 

Didier Burkhalter a supprimé cette règle des quotas et rétabli le principe du mérite et de la compétence. Résultat: les hommes, qui s’étaient désinvestis, sont revenus en force. Mais pas au détriment des femmes puisque cette année, le DFAE a engagé dix femmes et neuf hommes pour les besoins de la diplomatie helvétique.

 

Que voilà une bonne nouvelle! On arrête de barrer les hommes parce qu’ils sont hommes, et de considérer que les femmes ne sont pas capables de réussir par elles-mêmes sans être assistées. Le mérite est ici l’expression de la vraie égalité. La dictature des quotas en prend un coup. Les femmes sont compétentes par leur propre mérite. Je n’en doutais pas, mais c’est agréable d’en voir la démonstration.

 

Il n’est pas dit que dans le futur il n’y ait pas des années avec plus d’hommes, d’autres avec plus de femmes. C’est cela le mérite: les meilleurs passent. Et tant mieux.

19:26 Publié dans Féminisme, Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : parité, conseil fédéral, quota, égalité | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

ce qui confirme bien que la femme a toujours porté le pantalon ,vieille expression datant de 1914.Et c'est vrai un homme qui prend maitresse utilisera le plus souvent pour piéger la ou les naives le trop célèbre ,je suis malheureux avec ma femme tandis qu'une femme qui trompe son mari elle n'usera jamais l'autre par cet argument.De moins de mon temps /rire

Écrit par : lovsmeralda | 12 décembre 2013

Les commentaires sont fermés.