25 novembre 2013

Comète Ison: à 327’000 km/h vers le soleil

Les choses sérieuses sont engagées. Tiendra-t-elle, tiendra-t-elle pas? Survivra-t-elle à son passage en rase-motte derrière le soleil? Nous le saurons dans moins de 3 jours. Pour l’heure elle  n’est plus qu’à 32 millions de kilomètres de notre étoile.


ison,soleil,comète,ciel,espace,étoiles,Si tout va bien nous devrions donc voir son panache vers le 4 ou 6 décembre, à l’aube peu avant le lever du soleil. Ces derniers jours, seuls les possesseurs de télescopes ou de bonnes jumelles ont pu l’apercevoir, si le ciel était dégagé.

Dans l’attente on peut s’amuser à faire un petit tour du côté des sites paranoïaques. Ceux par exemple qui reprennent les images du noyau de Ison vue par Hubble, et déclarent que la comète est en réalité un repaire d’aliens prêts à envahir la Terre depuis leurs cités planétaires. Le tout sur un musique bien dramatique, au cas où l’on n’aurait pas compris.

D’autres assurent qu’il s’agirait d’une planète naine et non d’une comète. Et l’on ressort évidemment la planète Nibiru, vous savez, celle qui était prévue en 2012. Elle s’était arrêté en route au bistrot de l’espace, les aliens avaient soif. Même le Vatican serait au courant du passage de Nibiru.

Certains affirmaient en octobre que Ison tournait autour de Mars et allait arriver beaucoup plus tôt que prévu. Raté! D’autres encore annoncent d’énormes débris heurtant la Terre. Et bien sur la Nasa et les gouvernements nous cacheraient tout.

On trouve de tout en cherchant Ison Nibiru sur youtube ou Google. Images truquées, sectes annonçant la fin des temps, reprises d’images scientifiques augmentées de commentaires apocalyptiques dits sur des voix à glacer le sang, tous les délires sont permis.

Par contre, et ceci est sérieux: 4 comètes se sont donné rendez-vous dans notre ciel ce mois de décembre. Encke, une nouvelle Lovejoy, Linéar, et Ison qui sera la seule visible à l’oeil nu. L’image 1 montre Ison dans le plan de Mercure, et Encke un peu plus haut à droite. L'image provient de l’observatoire spatial Stereo (deux satellites jumeaux donnant une image tridimensionnelle du soleil). Le soleil est sur la droite, invisible ici. Sur cette animation on voit ses flots de matière éjectée: impressionnant! (Note: vue de Stéréo, la Terre semble entre le soleil et mercure. Ce n’est dû qu’à la position de l’observatoire spatial).

Bien. En attendant espérons qu’elle soit belle, lumineuse et avec une longue chevelure. Et en attendant rendez-vous sur les sites qui montrent sa progression et qui vont transmettre son passage en périhélie.

Pour mémoire, quelques sites intéressants pour suivre le trajet de la comète:

1. Celui-ci indique en permanence la distance de la Terre, du soleil, la vitesse de la comète, la magnitude, avec une illustration très claire. Il montre aussi les périodes de visibilité d’Ison.

2. Le site de Soho, le satellite d’observation solaire, suivra quasiment en direct le passage de la comète autour du soleil. Des sous-liens sont indiqués sur la page, tous détaillant le voyage d’Ison.

3. Enfin le blog du SDO (Solar Dynamics Observatory) de la Nasa proposera des pages et d’autres images d’Ison, avec là encore des liens vers des galleries d'images et autres informations passionnantes.


22:05 Publié dans Univers | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ison, soleil, comète, ciel, espace, étoiles | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Lorsqu'une comète s'invite dans nos parages et qu'elle est de belle magnitude, ajoutons qu'il n'est point nécessaire de posséder un télescope ou une lunette pour l'observer. Dans le meilleur des cas vos yeux suffiront à observer le phénomène ; dans le "pire" des cas, une paire de jumelles devrait suffire.

Quant à tous les excités du bonnet et les astrologues de bistrot qui prédisent tout et n'importe quoi, laissons-les à leurs fantasmes.
Et encourageons les citoyens à lever les yeux vers la comète le moment venu.
Le spectacle en vaut toujours la peine à condition, évidemment, que la météo veuille bien nous gratifier d'un ciel sans nuages dont elle seule a le secret !

Écrit par : Michel Sommer | 26 novembre 2013

Espérons-le Michel. Les dernières nouvelles de la Nasa indiquent une chute forte des émissions moléculaire et une forte augmentation de poussière. Le noyau serait très perturbé par son approche du soleil et ils craignent qu'il y a fragmentation.

http://isoncampaign.org/Present

Écrit par : hommelibre | 26 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.