22 octobre 2013

Léonarda, la nouvelle Nabilla

François Hollande a éteint le feu de l’«affaire Léonarda». Ou plus exactement a-t-il couché son corps dessus. Au prix d’une proposition absurde. De son côté l’adolescente de 15 ans commente abondamment l’actualité française devant des médias-éponges: «Je reviendrai et je ferai la loi.» Des baffes, oui.


léonarda,nabilla,sdf,rroms,africain,explusion,humanisme,hollande,france,Manuel Valls ne s’y laisse pas prendre: «Quand je vois cette enfant de 15 ans interrogée par les médias à chaud sur un sondage, sur le rapport de l'inspection générale de l'administration, sur l'intervention du président de la République, je dis ça suffit».

Autre réaction:

«Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a pour sa part dénoncé sur RTL des propos irresponsables sur le plan juridique et politique de la part de François Hollande, qui en est à interpréter en direct, avec une enfant de 14 ans, les conditions d'application de la loi.»

Il semble que la gauche, redescendue de ses barricades, ne dise plus rien. Même la défense de ses valeurs semble remise à plus tard. Mais de quelles valeurs s’agit-il?

Il est très souhaitable que l’on soutienne et aide des gens dans la difficulté. L’humain est éminemment social. Si la règle de base est que chacun doit se débrouiller par soi-même et apporter sa contribution à l’ensemble, il est des situations où l’on ne peut s’en sortir seul. Encore faut-il les vérifier. Dans cette affaire la question n’est pas vraiment humanitaire, dès lors que le père a ouvertement refusé de travailler en disant attendre les allocations souhaitées, a menti, et où la fille a manqué l’école plus qu’à son tour. Sans compter le reste.

Entendre ces derniers jours les propos du père et de la fille ne peut que nous convaincre qu’il n’y a rien d’humanitaire ici. La famille repoussoir. François Hollande a dit ce qu’il a dit. C’est regrettable. Il obtient certes la paix des lycéens mais à un coût très élevé. Le discrédit est jeté sur la France, qu’il montre prête à bafouer ses propres lois par crainte de poser des lignes claires.

La contradiction du discours humaniste éclate ici. Mais s’agit-il vraiment léonarda,nabilla,sdf,rroms,africain,explusion,humanisme,hollande,france,d’humanisme? N’est-on pas plutôt devant une nouvelle déclinaison du compassionnel victimaire? Ne peut-on examiner lucidement une situation, qu’il s’agisse de Rroms, d’africains, de Syriens, ou de polonais?

L’humanisme compassionnel est une forme laïque du christianisme. «Aime ton prochain comme toi-même». Pour s’aimer, il faut aimer l’autre. L’estime de soi serait le produit de notre haute valeur morale, valeur que nous déterminons nous-mêmes et qui tient à la satisfaction d’aider. Il faudrait donc aimer cette famille comme elle est. Et si on l’aime on ne peut lui refuser l’asile, l’aide financière, un nouvel appartement, une voiture, le tapis rouge et je ne sais quoi. J’exagère à peine. Ne pas lui donner tout, c’est ne pas l’aimer. C’est se détester soi-même.

Comme si la lucidité, l’examen du réel, devenait du cynisme et que seule la course effrénée au secours de la victime supposée était moralement recommandable.

Aider pour aider. Aider pour s’aimer.
Cet humanisme compassionnel est un des plus haut degré de l'égocentrisme.

Aider pour s’aimer. Quelle détestation de soi doivent vivre certains aujourd’hui. Non seulement ils n’ont rien pu faire pour sauver cette famille, mais en plus elle se comporte en conquérante et s’appuie sur le mensonge et l’abus. François Hollande a bien tenté d’adoucir cette auto-flagellation, cette détestation de soi, en proposant à l’adolescente de revenir seule. Cela n’a aucun fondement légal mais peu importe, la proposition servait à ses propres troupes: on n’imagine en effet pas qu’elle accepte le deal. Donc en ce lundi certains se détestent encore plus à travers le pansement au sel que le président administre. Et ils ne peuvent même plus descendre dans la rue!

Pourtant ils devraient descendre dans la rue. Il y a des milliers de SDF dans la rue. Voilà un bon sujet compassionnel. Des gens qui n’ont pas de toit, rien, et qui vaudraient bien quelques manifestations. Mais eux ne mentent pas. Ils ne vont pas de micro en micro. Ils ne dégradent pas leur appartement: ils n’en ont pas. Ils replient le carton qui leur sert de lit. Ils ne disent rien. Ils meurent en silence.

Léonarda a très bien compris le système. Elle tient son rôle dans sa téléréalité. Hollande est éliminé par le public, elle est plébiscitée par les lycéens. Elle vaut de l’or.

C’est la nouvelle Nabilla.

09:34 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : léonarda, nabilla, sdf, rroms, africain, explusion, humanisme, hollande, france | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

"L’humain est éminemment social" Ah ouais. Ayons une pensée émue pour les victimes des nazis et des staliniens. Merci de ne pas jeter par-dessus bord tout ce que l'on sait de l'humain...

Écrit par : Géo | 21 octobre 2013

"Aider pour aider. Aider pour s’aimer. Cet humanisme compassionnel est un des plus haut degré de l'égocentrisme."
Très juste, et il faut taper sur le clou jusqu'à ce que cela rentre ! Alors petit message de Noël : jetez à la poubelle toutes ces demandes des escrocs de l'humanitaire. J'ai bossé pour UNICEF en 1986 et je préfère qu'on m'arrache les ongles plutôt que de leur donner un sou...
Mais les ONG privées sont largement pires, même si cela paraît difficile. Comment ce genre de choses peuvent être permises, avec en plus l'i*****e Jean-Marc Richard qui réclame tout et n'importe quoi pour ses camarades escrocs tous les jours à la radio...

Écrit par : Géo | 21 octobre 2013

L'UNICEF, c'est cette organisation qui envoie des cartes postales dégueu' à chaque fin d'année ? Depuis le temps qu'elle finissent dans ma corbeille, ils pourraient s'abstenir...

Écrit par : Plouf | 21 octobre 2013

Il faut croire qu'il y en a encore qui marchent. Cela m'étonne aussi, évidemment, mais ce n'est pas la seule connerie de mes frères humains qui m'étonne. Y a plus grave...
Cela dit, les riches Suisses aiment bien "se faire une bonne conscience" en quelques minutes avec un gros chèque. J'en connais. Et ils sous-paieront leur femme de ménage.
Oui, nous sommes complétement encerclés par les gros cons...

Écrit par : Géo | 21 octobre 2013

Très très très bon billet. À archiver sans modération (comme ils disent les cons).

Écrit par : petard | 21 octobre 2013

Dans le texte, tu aimeras ton prochain comme toi-même... Commandement "nouveau", peut.être pour les personnes à l'écoute du rabbi de Nazareth mais en aucun cas nouveau, puisque figurant au livre du Lévitique, pour les Drs de la Loi, or, s'aimer soi-même n'exclut pas un regard lucide sur soi-même, donc, sur le prochain, l'autre, aussi...

Écrit par : myriam belakovsky | 21 octobre 2013

Intéressant édito de Libé,:

"Pour le Président et sa majorité, la séquence est dévastatrice", renchérit Eric Decouty dans Libération. "L'affaire Léonarda, attisée par une frange du bureau national du PS, amplifiée par les querelles gouvernementales et agitée dans la rue par les lycéens, a mis au jour les divisions profondes qui traversent la gauche sur la question de l'immigration. Car, plus que l'histoire de la jeune Kosovare et de sa famille - au dossier administratif accablant-, et plus que la guerre froide entre Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, c'est l'impensé socialiste devant un sujet de société majeur qui frappe aujourd?hui."

Selon l'éditorialiste de Libé, "ce sont des années de carence et de lâcheté politique que François Hollande paye aujourd'hui. Entre une droite tirée sur son extrême et une gauche radicalisée, le prix pourrait être élevé."

Écrit par : hommelibre | 21 octobre 2013

Les Français se repassent en boucle le film intitulé "La France de Vichy" et ils veulent se persuader qu'ils auraient été du côté des Justes: jamais ils n'auraient dénoncé leurs voisins, ils auraient lancé des pavés et brûlé des voitures pour empêcher la déportation d'innocents. Il est lamentable d'être incapable de faire la différence entre ces différentes situations.

Il est consternant de voir à quel point les Rroms ne cessent de confirmer les préjugés (mais s'agit-il vraiment de préjugés, ne s'agit-il pas plutôt de certitudes confirmées par des données statistiques, comme le disait un autre commentateur) à leur sujet. Quand aurons-nous un seul exemple de Rrom qui ne mente, ni triche, ni vole, ni mendie, ni démolisse le logement qu'on lui confie. Il me semble que les Rroms de Genève n'ont plus d'enfant, puisqu'on risquait de les mettre à l'école, ce qui semble être le pire des châtiments à leurs yeux.

Écrit par : Arnica | 21 octobre 2013

"les Rroms ne cessent de confirmer les préjugés (mais s'agit-il vraiment de préjugés" Avec l'affaire de l'"ange blond", cela ne s'arrange pas. Ils ne voleraient pas que les poules que ça m'étonnerait pas...
Mais que font tous ces pasteurs qui les coachent d'habitude ? Ils se sont découragés ?

Écrit par : Géo | 21 octobre 2013

C'est à se demander si la triste histoire de Leonarda ne fait pas partie d'une manipulation étatique afin de traumatiser les Français ,les rendre aveugle afin qu'ils n'y voient plus rien.C'est à peu près ce qu'écrit Jacques Girardo/la voix de Russie/ parlant d'un nouveau scandale financier
Ce qui confirmerait la phrase célèbre on nous dit tout mais on nous cache tout

Écrit par : lovsmeralda | 22 octobre 2013

Les Français se repassent en boucle le film intitulé "La France de Vichy"

Pas tous, loin de là, une minorité de crétins ignares seulement.

Écrit par : pli | 22 octobre 2013

Pli @ Très juste. Il serait temps que nous cessions de confondre les Français avec leurs médias. Comme en Suisse, d'ailleurs...

Écrit par : Géo | 22 octobre 2013

Un blog a calculé le coût pour l'Etat français des divers subsides accordés à la famille Dibrani, et le nombre de foyer dont les imôts ont servi à payer cela:

"Ça nous fait 594.697,118€ normalement.

Question 3 : En sachant qu’un foyer fiscal français paie 2.497 euros d’impôts /an, combien aura t-il fallu de foyers pour financer cette « aventure » ?

594.697,118/2.497 = 238,1

http://www.fdesouche.com/422379-595-000-euros-depenses-pour-la-famille-de-leonarda-ou-les-impots-de-238-foyers-sur-un-an

Il aura fallu les impôts de 238 foyers pendant un an pour payer la facture Leonarda."

Écrit par : hommelibre | 22 octobre 2013

Pour une fois je vais taper sous la ceinture. Mais cette famille l'a bien cherché.
Non Cette fille ne sera pas la nouvelle Nabilla. Car elle n'est pas sexy pour deux sous. Peu de chance qu'elle fasse fantasmer la francophonie. donc dans quelques jours personnes ne s'intéressera plus a cette famille.
Ou alors seulement une émission de grand travaux....
Je suis vache et injuste? oui clairement. Mais j'avoue que cette histoire en devient particulièrement pénible et écoeurante.

Écrit par : Milpa Bagen | 23 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.