20 octobre 2013

Affaire Leonarda: ne vous indignez plus (1)!

La lecture du rapport complet de l’IGA (Inspection Générale de l’Administration) établit les faits et situations selon les informations reçues de l’administration, de la police et des soutiens de la famille Dibrani. Non seulement il replace l’affaire dans une juste proportion, bien en deçà de la démesure qui s’est déchaînée et qui méritera un commentaire. C’est un cas d’école de l’emballement déraisonnable, comme ce fut le cas avec Marie, la «victime» mythomane du RER B il y a quelques années. Le président d’alors, Jacques Chirac, était monté en ligne. N’apprend-on rien du passé? L'indignation publique vient de perdre tout sens. Il était temps.


Un résumé du rapport d’abord, puis quelques commentaires.

léonarda,rapport,iga,hollande,valls,gauche,france,le pen,police,explusion,lycéens,1. L’opération policière

La famille savait qu’elle devait quitter la France. Elle et ses soutiens étaient prévenus de l’imminence du départ. Le père, placé en rétention administrative pour ne s’être pas plié aux injonctions de départ, avait déjà deux fois refusé d’embarquer dans l’avion. Il est donc clair que tous les membres de la famille en étaient informés. Le départ groupé a d’ailleurs été demandé par les soutiens de la famille.

«Le maire de Levier M.JEANNIN, son prédécesseur M.PHILIPPE (également ancien conseiller général) ainsi que M.GUINOT, élément actif du comité de soutien aux sans papiers dans l’arrondissement de Pontarlier soutiennent depuis plusieurs années la famille, en lui apportant une aide financière, un appui dans ses démarches administratives, et en mobilisant leur énergie pour trouver des solutions en matière d’emploi, de logement et d’insertion sociale.M.GUINOT et M.PHILIPPE ont rendu visite (séparément) à Mme DIBRANI le 8 octobre. M.GUINOT, qui avait eu un contact dans la journée avec la préfecture du Doubs, l’a informée que son mari avait embarqué pour un avion à destination du Kosovo.Tant M.PHILIPPE que M.GUINOT ont incité Mme DIBRANI à préparer ses bagages et souligné la nécessité pour elle de se résoudre à partir afin de retrouver son mari.»

Le rapport pointe comme seul élément contre la police, le fait de n’avoir pas assez bien jugé les conséquences d’une prise en charge de l’adolescente se déroulant dans un contexte scolaire. Ceci est contesté par les syndicat de policiers. Notons que la police a agit en respectant une certaine discrétion et non en la tirant de force hors du bus devant ses camarades. L’enseignante accompagnatrice confirme que des précautions de discrétion ont été prises, en accord avec les membres du comité de soutien de cette famille, contrairement à ce qui a été dit au début de l’affaire.

«Par ailleurs, les témoignages sont unanimes pour souligner qu’aucune contrainte physique n’a été exercée à l’encontre de Leonarda DIBRANI, que la police aux frontières a accédé sans difficulté aux requêtes qui lui étaient faites (demande des accompagnants ou soutiens de la famille à pouvoir entrer dans le centre d’accueil et l’appartement de la famille DIBRANI; mise à l’écart de la jeune Leonarda pour la préparer à son départ vers le léonarda,rapport,iga,hollande,valls,gauche,france,le pen,police,explusion,lycéens,centre d’accueil), que toute l’opération s’est déroulée avec le plus grand calme, malgré la tension qui peut exister dans ce genre de cas, que personne n’a résisté ni fait obstacle et qu’il n’a jamais été nécessaire de faire usage de la force.»

Les choses se seraient passées autrement si la famille avait accepté la décision dont elle faisait l’objet, qui est motivée plus loin. Le 8 octobre au soir, alors que le père est en attente d’un vol, Léonarda découche alors même que les soutiens de la famille voulaient commencer à organiser le transfert. A 15 ans, une adolescente découche et est injoignable par téléphone? Sur un plan éducatif autant que pénal la mère est responsable (le père étant sur le départ et absent du domicile).


2. Une enseignante troublée

L’enseignante qui accompagnait les élève a été choquée. Elle a reconnu avoir dit devant les élève que c’était inhumain. Soit. Son rôle aurait été de s’abstenir. Elle a tout mis en marche et c’est d’elle qu’est venue la médiatisation. Elle représente typiquement ces personnes qui croient sur parole sans vérifier à qui ils ont affaire, et qui confond les sentiments avec la justice. Elle n’aurait pas dû montrer une attitude qui n’a fait que dresser les élèves contre la police, avec comme résultat des milliers de lycéens qui manifestent à Paris contre l’exclusion de l’école sans savoir que Léonarda se moque des études et son père du travail qui lui a pourtant été proposé. Il y a un groupe d’enseignants qui semble plus intéresser à bourrer le crâne des élèves en faisant d’eux des victimes qu’à en faire des être responsables et qui réfléchissent.

En effet Léonarda a déjà manqué 21 jours d’école depuis la rentrée, soit environ la moitié du temps prévu. «L’un des professeurs de Léonarda rencontré par la mission a en revanche souligné sa volonté d’intégration et ses progrès.»

On est cependant en droit de se demander comment ces professeurs ont apprécié leur mission puisque les absences nombreuses et répétés de de Léonarda ne semblent pas les troubler outre mesure. Ils ont dès lors peu de légitimité à parler d’inhumanité et à ameuter la France entière alors qu’ils ont fait preuve d’un laxisme irresponsable s’agissant d’aider une jeune fille et sa famille à s’intégrer et de sanctionner des nombreuses absences? Est-ce parce qu’elle découchait qu’elle était trop fatiguée pour aller à l’école?


A suivre:

- les raisons du refus d’asile
- le tapis rouge de Marine Le Pen

16:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : léonarda, rapport, iga, hollande, valls, gauche, france, le pen, police, explusion, lycéens | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Je viens d'entendre plus de détails sur le contenu de ce rapport accablant. L'appartement de la famille, gracieusement mis à disposition de l'Etat et donc payé par les contribuables, est décrit comme étant dans un état de dégradation incroyable. Tout le monde a le droit d'habiter comme il veut, mais prendre soin des biens prêtés est un minimum d’exigence.

Écrit par : benpal | 20 octobre 2013

Vous avez tout à fait raison : j'ai été sidérée par les déclarations faites sur la 1ère concernant cette famille !

Je rejoins également l'auteur de ce blog très précis, comme d'habitude, dans ses écrits.

Écrit par : Lise | 20 octobre 2013

Ouais... et qu'est-ce qu'on peut faire avec ce type de population ? Cette misère de chez misère, que faire ? Quelle cata !

En tout cas on le voit bien, même la gauche française n'a pas de recette. Génial la diversité !

Écrit par : petard | 20 octobre 2013

François Hollande s'est bien mis dans la m... jusqu'au genoux. Par son intervention publique il a clairement démontré qu'il
- ne fait pas confiance à son cabinet qu'il aurait du défendre à tout pris - ou tirer les conséquences d'un malfonctionnement
- ne laisse pas la responsabilité à ces ministres de rendre compte de leur propres activités, de les défendre (avec le soutien explicite du président) ou de les amender si besoin est
- se laisse impressionner par d'une minorité du publique qui se met à manifester pour ou contre n'importe quoi; son manque de confiance en son gouvernement est éclatant.

Écrit par : benpal | 20 octobre 2013

...je pensais avoir lu 21 demi-journées....ce qui change la donne.

Écrit par : mouais | 20 octobre 2013

Frontières passoires et voilà les résultats! Les portes grandes ouvertes aux mensonges aux profiteurs en tous genres. Aucune intention de participer à la construction d'une europe productive et solide, que des mendiants qui veulent se remplir les poches, sans travailler!
Ils se foutent royalement des lois, pensent qu'il suffit de gueuler pour faire peur et se faire entendre, envers et contre tout!
Tous viennent se noyer dans les masses (fortunées...hic!...)et le seul mérite de ces attitudes abusives sera de faire couler ce bateau européen....enfin!

Écrit par : Corélande | 20 octobre 2013

NOUS n allons pas épiloguer 3 semaines sur cette affaire le débat est clos la famille ne revient pas....NOuS avons en France d autre priorités ....
Par contre si la SUISSE accepte de recevoir cette jeune étudiante et bien n "hésitez pas...
la DAME de HTE Savoie

Écrit par : dany lemaitre | 20 octobre 2013

Titre de la TDG : la famille de Leonarda agressée au Kosovo"

A lire l'article, la mère aurait reçu une gifle dans la rue et elle aurait été hospitalisée (!!!!!!).

Conclusion d'une source policière (!) : on voit bien que la famille n'est plus en sécurité au Kosovo.

Ma conclusion : d'un non-événement on assiste à un tsunami médiatico-politico-social qui démontre que notre société (jusqu'au plus haut dirigeant d'une puissance nucléaire) a décidément perdu tout repère, toute faculté d'analyse et de bon sens.

Triste époque, ma foi.

Merci à hommelibre de faire le travail que ne font plus les "journalistes" : mettre en relief, analyser, et réfléchir...

Écrit par : A. Piller | 20 octobre 2013

Merci qui?

Écrit par : Olivier | 20 octobre 2013

@ mouais : Vous avez bien lu.

Écrit par : Olivier | 20 octobre 2013

http://www.dailymotion.com/video/xnblcj_elle-vole-des-bieres-grace-a-une-technique-impressionnante_news

ils sont trop forts ces roms !!!

Écrit par : leclercq | 25 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.