25 septembre 2013

Syrie: le jihad du sexe

Elles sont des centaines, parties en Syrie offrir du sexe à des milliers de combattants du jihad, les «rebelles» comme dirait François Hollande. Elles: des jeunes femmes tunisiennes qui offrent gratuitement leur corps pour des relations sexuelles à la chaîne.


syrie,tunisie,djihad,sexe,Les djihadistes ne se contentent pas de tirer des coups de kalach: ils tirent aussi des coups plus bas. Les hommes sont des hommes. Même eux. Ils ont des besoins. C’est connu. Les bordels militaires remontaient le moral des troupes coincées entre la boue et le feu. En occident on a la décence d’appeler cela par son nom: prostitution. Chez les djihadistes cela s’appelle le «jihad al-nikah». Non, cela ne veut pas dire «elles niquent» mais: «la guerre sainte du sexe».

«Jeudi 19 septembre, lors d'une audition devant les députés de l'Assemblée nationale constituante, le ministre de l'Intérieur tunisien, Lofti ben Jeddou, a évoqué le sort des jeunes Tunisiennes enrôlées dans le "jihad du sexe", qui partent en Syrie afin d'assouvir les besoins sexuels des combattants islamistes.

C’est prévu. C’est autorisé au nom du système dit du «mariage temporaire». Allah est un malin: il a réussi à programmer la prostitution de masse gratuite.

«Elles ont des relations sexuelles avec 20, 30, 100 jihadistes, a déclaré le ministre à la tribune de l'Assemblée nationale constituante (ANC), sans préciser si ces chiffres correspondaient à des actes quotidiens. Après ces rapports sexuels qu'elles ont au nom du jihad al-nikah elles reviennent enceintes, a-t-il ajouté, sans dire non plus combien de Tunisiennes étaient rentrées de Syrie dans cet état et dans quelles conditions elles avaient été prises en charge. Le jihad al-nikah permettant des rapports sexuels hors mariage avec des partenaires multiples est considéré par certains dignitaires salafistes comme une forme légitime de guerre sainte.»


Les gouvernement tunisien a renforcé la surveillance des aéroports afin de freiner le départ des jeunes femmes, et aussi celui de jeunes hommes qui partent rejoindre les rangs des insurgés.

 

 

(Découvrez mon deuxième blog, Genève bouge, vie et politique genevoises)

14:00 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (26) | Tags : syrie, tunisie, djihad, sexe | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Une raison de plus de respecter cette "religion de la paix et de la tolérance" et d'admirer son respect pour les femmes.

Écrit par : Mère-Grand | 25 septembre 2013

Vive la Norvège libre !

Le gouvernement saoudien et de riches donateurs privés d'Arabie Saoudite, voulaient financer des mosquées en Norvège à hauteur de dizaines de millions d'euros.

Légalement, ils en ont le droit; conformément à la loi norvégienne il est permis aux pays étrangers de soutenir financièrement les communautés religieuses, mais vu l'importance de ces sommes, le gouvernement doit approuver le financement.
Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser d'approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique Tawfiiq, qu'il serait "paradoxal et contre nature d'accepter le financement venant d'un pays qui n'accepte pas la liberté religieuse.»

Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre a déclaré au journal VG: «Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n'approuve pas, mais nous avons profité de l'occasion pour ajouter que l'approbation serait paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera considéré comme un crime".
L'info a été transmise aux agences de presse, mais probablement sur une fréquence que les médias de la communauté bien-pensante ne captent pas...

Écrit par : petard | 25 septembre 2013

@petard
D'accord ... et enfin quelqu'un est prêt, en Europe, à défendre les vrais principes démocratiques dont les politiciens (et d'autres) se gargarisent tant.

Écrit par : Mère-Grand | 25 septembre 2013

Après le gender, la Norvège met un frein à une autre des grandes idéologies extrémistes de notre époque.

Écrit par : hommelibre | 25 septembre 2013

@hommelibre
On dirait qu'ils ont vraiment la tête plus froide et sont donc plus raisonnable que dans le Sud. Pourvu que le climat ne se réchauffe pas!

Écrit par : Mère-Grand | 25 septembre 2013

@ Mère-Grand: :-)))

Écrit par : hommelibre | 25 septembre 2013

Petite précision, John. Ces jeunes prépubères se marient et ne for(niquent) pas hors mariage. "Niqah" signifie mariage...ou plutôt mirage pour quelques heures, quelques jours...puis divorce puis remariage puis redivorce. Ces jeunes filles ont donc été 100 fois mariées et divorcées. Un record toute catégorie qui dépasse de loin Liz Taylor et nos stars si volages. Un peu d'humour glauque dans ce monde de sinistritude...

Écrit par : pachakmac | 25 septembre 2013

@pachakmac
Je vous soupçonne de faire de la propagande religieuse ;-) Vous savez comme sont les jeunes gens: on risque une vague de conversions à l'Islam parmi ceux qui vous liraient.

Écrit par : Mère-Grand | 25 septembre 2013

Ouaip Pachakmac... Même Eddie Barclay est au tapis avec ses seulement 9 ou 10 mariages. Et nous, pauvres occidentaux, avec en moyenne 1 ou 2 divorces et seulement de 1 à quelques dizaines de partenaires par vie, nous sommes finalement très chastes...

Mère-Grand: il faudrait alors aussi une conversion express et réversible...

Bref, on peut constater que pour du vrai cul, les kombattants sont très faux-culs.

Du grand n'importe quoi.

Écrit par : hommelibre | 25 septembre 2013

Et pourtant ... c'est l'Occident qui passe pour corrompu et immoral à leurs yeux.

Écrit par : Mère-Grand | 25 septembre 2013

Oui. Mais après cela ils n'ont plus vraiment de leçon à nous faire.

Écrit par : hommelibre | 25 septembre 2013

Et les milliers de gros porcs du golfe qui viennent en 4x4 dans les camps jordaniens pour prostituer les refugiées syriennes !

Écrit par : Corto | 25 septembre 2013

Avant de critiquer l'islam dans son ensemble voici 2 liens où des musulmans parlent de ce "jihad". Le premier est un forum vous pourrez y lire les avis de personnes comme vous et moi.
http://www.ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?t=21474
http://tunisie14.tn/article/detail/le-jihad-du-nikah-est-une-forme-de-prostitution-selon-le-mufti-de-la-republique

Écrit par : le belge | 25 septembre 2013

@ lebelge : Je cite votre site :
[...] Le shaykh a cité des versets pour argumenter "les fruits du Djihad" en disant que ce combat est légiféré même s'il n'apporte que le fait de leur infliger des dommages, de les terroriser, leur destruction, la suppression de leur mal, le secours des faibles et des opprimés, et la libération des prisonniers."
Le shaykh a dit que ce genre de combat est celui que les musulmans mènent un peu partout dans le monde et qu'il apporte de nombreux fruits [...]

A comprendre cette doctrine, tous les coups sont permis. Même les plus bas, même les plus vils. Vous ne vous étonnerez pas que d'autre aient répondu "œil pour œil, dent pour dent".

Si cette doctrine est d'anéantir et de reconstruire par dessus, vous vous lancez dans une guerre de religion.
Si vous en êtes resté à ce stade, c'est terriblement terrible.
Ne voyez-vous pas dans l'Islam un texte prophétique?
Ne pouvez-vous percevoir que les fatwas et les meurtres commis, au nom de Allah et pour faire avancer Sa cause ?
Quelle est votre éclairage ? Celui de Dieu, celui de la Paix ou celui d'une cause qui - selon une interprétation particulière personnelle largement diffusée et endoctrinée, cependant pas forcément unanimement reconnue - veut faire passer et signifier "[...] écrase tout ce qui n'est pas toi ni ce qui n'affirme qu'il n'y a que toi [...] "?

L’œcuménisme avait été tenté, certaines églises ont apporté un soutien, une aide, une présence, des soins, des accueils et des hébergements ; mais dans la terre d'Islam, ce n'est plus désormais possible. N'allez pas retrouver d'autre chrétiens en terre d'Islam, vous ne seriez que cibles et otages potentiels.
Oeuvrez pour la paix dans le monde.

Espérez en Dieu, dit le Prophète, et faites le bien ; habitez en paix la terre, et vous serez nourri de ses richesses.

Écrit par : Denise | 25 septembre 2013

La question semble très controversée. Les propos du ministre tunisien de l'Intérieur ne sont certainement pas prononcés à la légère. Par ailleurs il n'est pas question ici de l'ensemble de l'islam mais de djihadistes utilisant l'islam. Je fais une différence entre musulman et djihadiste (ou islamo-fasciste).

Écrit par : hommelibre | 25 septembre 2013

Je comprends votre message, cependant je déplore l'amalgame facile fait par M ou Mme Toulemonde.

Une différence entre musulman et djihadiste (ou islamo-fasciste), comment faites-vous ? Ils entrent tous les deux dans un centre commercial, vous connaissez la suite.

Jamais vous ne verrez de combattant chrétien - sauf des extrémistes - entrer dans un centre commercial et ouvrir le feu pour tuer un maximum de personnes, avec pour but ultime de se faire exploser en tuant encore davantage de personnes.

Comment faites-vous la différence, dans la rue, en terre d'Islam?

Écrit par : Denise | 25 septembre 2013

Denise, le seul moyen et d'exclure la présence de musulmans sur le territoire à protéger, les japonais interdisent l'entrée à tout musulman au Japon, pas d'exception et tout ce passe sans problème !

Écrit par : Corto | 25 septembre 2013

En effet Denise, mais il y a quelques critères qui permettent de faire la différence.

Mon commentaire précédent s'adressait en fait au belge.

Comment faire la différence en terre d'islam? A part les pays en guerre ou les groupes ouvertement radicaux (talibans par exemple) la grande majorité des croyants ne sont pas radicaux au sens islamo-fasciste que l'on voit chez les insurgés syriens. La très grande majorité des musulmans de Suisse ne sont pas radicaux. Leur mode de vie, leur intégration, leur discours le montre. Même ceux qui recommandent le port du foulard pensent adopter une prescription religieuse ou une coutume mais ne sont pas prêts à faire un quelconque jihad.

Que certains groupes prennent l'islam en otage et confrontent le mode de vie occidental est bien réel. Ce qui se passe en Syrie a fait vaciller certaines de mes convictions, mais pas toutes (je me refuse à mettre tout le monde dans le même panier parce que la réalité que j'ai toujours vécue m'a montré qu'il faut faire la part des choses).

La tournure politique que cela a pris depuis 30 ans est la conséquence de luttes internes à l'islam. Cela dit, même si je pense que chacun doit pouvoir vivre sa croyance, celle-ci est souvent discutable. Mais pas seulement pour l'islam. Par exemple du christianisme je retiens surtout le sermon sur la montagne, pas le Credo catholique.

L'islam a été conquérant, et une partie des factions islamistes l'est encore. Mais cela ne représente pas la totalité de l'islam.

Je suis allé au Maroc il y a près de deux ans, je me suis promené librement sans aucune crainte de qui que ce soit à Fes. Mais j'aurais pu tomber sur un groupe radical, cela peut toujours arriver.

Écrit par : hommelibre | 25 septembre 2013

FAUSSE PROPAGANDE diffusée par la Télévision Tunisienne.

Collusion Russie-Tunisie-Egypte-Iraq-Kurdistan-Turquie.

Les images sont tirées d'un reportage tourné il y a plusieures années de celà en Tchétchenie, appellé: "Female Mujahidat fighters from Chechnya".

Le documentaire diffusé par la télévision tunisienne est doublé en arabe, alors qu'il fut enregistré en russe.

https://www.facebook.com/Revolution.Translated/posts/422442637862470

(avis personnel: l'idée que l'on associe l'islam à ce genre de moeurs, et que les musulmans découvrent qu'il s'agit de fausse propagande, provoque la colère chez de nombreux musulmans qui se sentent profondément insultés et manipulés, sentiment infiniment plus partagé et ressenti que lors des caricatures du prophète.)

Écrit par : Chuck Jones | 26 septembre 2013

@ Chuck: je ne connaissais pas cette vidéo. Est-elle utilisée actuellement? Ici il s'agit en tous cas des propos du ministre tunisien de l'intérieur devant le parlement. J'ai regardé diverses sources qui se complètent. Le nombre de jeunes femmes est difficile à estimer, elles ne le disent pas forcément.

Mais on ne peut associer l'ensemble de l'islam avec cette pratique et l'on doit faire la part des choses. Ici il s'agit de djihadistes donc d'une approche très "spéciale" de l'islam.

Écrit par : hommelibre | 26 septembre 2013

- « Est-elle utilisée actuellement? Ici il s'agit en tous cas des propos du ministre tunisien de l'intérieur devant le parlement. »

N'ayant moi-même pas vu cette vidéo sur la télé Tunisienne, je dois me fier à un rapport de seconde main, affirmant que c'est bien cette video qui fut diffusée comme document à charge.

Quant au ministre tunisien, celui semble bien de mèche pour mener une campagne de fausses accusations contre les islamistes.

Son intérêt ?
Elémentaire, mon cher Watson: justifier la suppression à venir de libertés civiles, au nom de la sécurité des citoyens.

Écrit par : Chuck Jones | 26 septembre 2013

@Chuck:

je prends votre remarque, dans l'attente de trouver d'autres pistes. Il faut que je retrouve les pages qui me semblaient corroborer les propos du ministre.

Sur les motivations du ministre, je ne peux me prononcer.

Écrit par : hommelibre | 26 septembre 2013

Toujours est-il que lorsque l'Eglise catholique a été touché par les scandales répétés de la pédophilie, de nombreux Chrétiens, et non seulement des membres de la hiérarchie religieuse, ont pris la parole (ou la plume) publiquement pour exprimer leur déception, leur critique et même leur dégoût devant le comportement de ceux qui sont censés les guider dans leur démarche religieuse.
Une fois de plus on constate que dans des cas tout aussi graves, les réactions de la communauté musulmane manquent, en tout cas dans les médias qui nous sont accessibles, et surtout de la part de ceux qui nous font sans cesse la leçon sur nos moeurs et nous chantent les perfections de leur religion.
Or je doute fort qu'il ne s'agisse là que d'un manque de moyens, puisqu'ils sont largement à disposition lorsqu'il s'agit de financer la construction de mosquées dans nos pays. Le fait incontournable est que l'Islam est soumission et que toute prise de parole qui peut être interprétée comme une désobéissance s'avère dangereuse.
Faut-il rappeler, pour la nième fois, que des fatwas ont été prononcées par de hautes autorités de l'Islam appelant au meurtre de ceux qui ont osé enfreindre l'ordre et les doctrines officielles. Faut-il rappeler que ces appels au meurtre ont eu, dans un certain nombre de fois, pour objet des citoyens d'autres pays? Faut-il rappeler le "silence assourdissant" (pardon pour ce cliché) de ceux qui auraient pu, à ces occasions, nous démontrer qu'ils sont pour un Islam "tolérant et pacifique" (un autre cliché malheureusement).
Les promenades marocaines d'homme libre ne sont malheureusement pas aussi convaincantes qu'il le paraît quant à la menace que l'Islam, même pratiqué par tous ces gens e bonne volonté qu'il y a rencontrés, fait peser sur nos démocraties. Tant que ces gens de bonne volonté continueront à accepter sans oser publiquement s'exprimer sur ces sujets, les interprétations (soyons optimistes en disant qu'il ne s'agit que d'interprétations) de leur religion que nous considérons comme inhumaines par leur cruauté, leur mépris de certains, leur déni des droits fondamentaux de êtes humains tels que nous les comprenons (en accord avec la Déclaration universelle des droits de l'homme), cette religion constitue une menace pour nous. Et nous voiler la face (au sens purement métaphorique, bien entendu) sur cette réalité n'est qu'une manière facile de nous rassurer.
L'idée que si nous sommes gentils est bons, nous seront récompensés par la gentillesse et la bonté des autres est malheureusement un leurre, jihadistes ou non, car dans les pays d'Islam ce sont des "méchants" qui mènent le bal et les autres qui dansent au son de leur musique.

Écrit par : Mère-Grand | 27 septembre 2013

@mere grand
"Avant de critiquer l'islam dans son ensemble voici 2 liens où des musulmans parlent de ce "jihad". Le premier est un forum vous pourrez y lire les avis de personnes comme vous et moi.
http://www.ansar-alhaqq.net/forum/showthread.php?t=21474
http://tunisie14.tn/article/detail/le-jihad-du-nikah-est-une-forme-de-prostitution-selon-le-mufti-de-la-republique"

Voilà ce que j ai écrit plus haut.

Écrit par : Le belge | 27 septembre 2013

Quelques questions :
- combien ces femmes reçoivent-elles pour faire cela, sachant que de retour dans leur pays, elles seront considérées comme fille-mère et ne pourront très certainement jamais plus se marier avec un homme "normal"
- les combattants ne sont pas tous musulmans, il y a aussi des chrétiens et d'autres religions, êtes-vous sûr de vos sources?

Écrit par : Job | 05 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.