16 septembre 2013

14 ans, le fun, le sexe et l’argent

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans, écrivait Rimbaud un soir de septembre. A quel âge perd-on son enfance, ou ce sérieux débridé cher à l’adolescence? Pour certains bien avant. Comme pour ces deux copines inséparables de 14 et 15 ans.


cannes,france,escort,escort girl,14 ans,sexualité,prostitution,rimbaux,fun,sexe,argent,Elles habitent Cannes. Ville de mer, de soleil et d’argent. Elèves brillantes, familles aisées, rien ne semblait leur manquer. Mais allez deviner ce qui passe par la tête. Les deux copines s’offraient une double vie: elles étaient escort girls. A 14 et 15 ans elles passaient du temps le week-end avec leurs clients, de riches hommes d’affaire.

Par hasard ou par soupçon des proches ont découvert cette double vie sur leur messageries électronique. Ils ont vérifié:

«... un proche du duo s'est fait passer pour un client intéressé et la eur donné rendez-vous devant un hôtel de luxe de la Croisette. À l'heure dite, une Mercedes cabriolet a déposé les adolescentes. Elles étaient méconnaissables: tenues affriolantes, perruques, maquillage de rigueur. Le chauffeur des belles a été interpellé et son domicile perquisitionné. La police y a récupéré un vaste stock de chaussures à talons aiguilles, de sous-vêtements érotiques, de gants de cuir, de sacs à main, de postiches et de sex-toys. Une enquête pour proxénétisme a été ouverte.»

Pas froid aux yeux, les adolescentes! Et précoces. Mais pourquoi s’être lancées si jeunes dans cette activité?

«Avec un aplomb qui a étonné les enquêteurs, elles ont confié avoir mené cette vie secrète «pour le fun, pour le sexe et pour l'argent». Toujours dans la provocation, elles envisageaient d'utiliser leurs gains pour se refaire la poitrine afin de devenir des stars de porno aux États-Unis. Interrogées par M6 début septembre, elles se sont vantées d'avoir touché en tout 50.000 euros. Elles se faisaient également rémunérer en cocaïne.»


Rimbaud, les petites amoureuses d’aujourd’hui n’attendent pas tes 17 ans!

(...)

Le coeur fou Robinsonne à travers les romans,
Lorsque, dans la clarté d'un pâle réverbère,
Passe une demoiselle aux petits airs charmants,
Sous l'ombre du faux col effrayant de son père...
 
 
Et, comme elle vous trouve immensément naïf,
Tout en faisant trotter ses petites bottines,
Elle se tourne, alerte et d'un mouvement vif...
- Sur vos lèvres alors meurent les cavatines...

Arthur Rimbaud, On n'est pas sérieux quand on a 17 ans (extrait)


Image: l’Echo Républicain

13:43 Publié dans société | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : cannes, france, escort, escort girl, 14 ans, sexualité, prostitution, rimbaux, fun, sexe, argent | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Il existe des vocations précoces...
Je ne me souviens plus quel est l'homme politique américain qui, à 26 ans, dirigeait toutes les escadrons de bombardement américains sur l'Europe depuis l'Angleterre, dans les années 40. Vous vous imaginez ce que cela représente tant sur le plan logistique que sur le plan humain : des équipages de 20 ans d'âge moyen, qui savent qu'ils ont toutes les chances de mourir à la prochaine mission...
La valeur n'attend pas le nombre des années, sauf en Suisse.

Écrit par : Géo | 16 septembre 2013

Dans une quinzaine d'années les jeunes filles en fleurs ... risquent bien, comme nous tous, d'être "pucées" le bon vent, comme on sait, nous venant des Etats-Unis... Myriam Belakovsky

Écrit par : myriam belakovsky | 16 septembre 2013

C’est le résultat de notre société. Elles n’en sont que le reflet. Avec toutes cette culture matraqué par la télé et la radio et maintenant internet ce n’est pas étonnant.
Il ne sert à rien de légiférer, il faut que tout le monde évolue et les média suivront le mouvement.

Écrit par : Alexandre | 16 septembre 2013

Après les théories sur le genre, viendront les théories sur l'âge.

Tout n'est qu'une qu'une question de culture et de conditionnement après tout !

La culture "Nan, mais allò quoi " vient de frapper encore.

Que les filles soient dégourdies et précoces est une chose, mais l'objectif affirmé à ras les moquettes, fait penser à l'âge "Nabile" avant d'être nubile. Telle est l'évolution aujourd'hui, si tant est que l'on puisse parler en ce terme .
Dommage collatéral de la télé-réalité, par le mimétisme adolescent, me tenterais plus comme appréciation.

Enfin je peux me tromper.

Écrit par : aoki | 16 septembre 2013

Aoki@ l'âge moyen des Vikings qui descendaient sur les côtes du sud était de 15 ans...
La mise à l'écart et sous une chape d'irresponsabilité des jeunes est probablement un des signes les plus évidents de décadence. Aujourd'hui, les trentenaires sont au mieux de petits adolescents irresponsables dans leur tête...
(Bon, il est vrai que Caton traitait Jules César d'"adulescentulus" alors qu'il avait 38 ans...)

Écrit par : Géo | 16 septembre 2013

Cette histoire ressemble au scénario d'un film d'Ozon, sorti tout récemment. Je ne l'ai pas vu, mais il paraît que le comportement de la jeune fille, qui se prostitue, n'est pas expliquée.

On assiste, dans tous les cas, à une perte de repères assez vertigineux.
Ces deux filles ont perdu tout sens de la dignité. S'il y a de la cocaïne, il est assez clair qu'elles n'ont plus toute leur tête.
14 ans !
Comment en arrive-t-on là ?
Comme Alexandre et aoki, je pense que la bouillie servie par la télé, l'esthétique des clips trash et cette étrange valorisation d'un look provocant pour même de très jeunes filles (le string à 9 ans, dont nous avons déjà parlé ici) y sont pour beaucoup.
Les adultes ont été absents du tableau pendant trop longtemps.
Enfin pas complètemen, puisqu'il y a eu des clients.

Écrit par : Calendula | 16 septembre 2013

ça ne vous choque pas qu'elles aient trouvé des clients?????? de riches hommes d'affaires, mûrs et fortunés? prêts à baiser n'importe quelle chair fraîche? S'ils n'ont pas vu de suite qu'elles étaient si jeunes, il est clair que leurs conversations, leur attitude, etc, pouvaient laisser présager de leur jeunesse....

Écrit par : libre | 16 septembre 2013

C'est la Nabilatomisation de la société...

Écrit par : Alain | 16 septembre 2013

C" est très courant .....très courant ...le nerf de la guerre argent et sexe.......ou sexe et argent
la DAME DE HTE SAVOIE

Écrit par : dany lemaitre | 16 septembre 2013

@ libre

Si,si j'y ai aussi pensé aux clients opportunément aveugles.

Pour en revenir à une des remarques de Calendula; le manque, l'abandon ou l'inexistence de repères est à l'évidence une tendance qui s'accentue dans la phase de structuration des enfants dans ce XXI siècle.
Un nihilisme qui ne peut aboutir qu'à deux possibilités: la décadence totale avec des vies foutues ou un génie pour l'instant en gestation dans l'humanité.

Si c'est la deuxième solution qui pousse vers ce chaos actuel, rien ne l'empêchera d'advenir. Alors autant que possible; il vaut mieux lutter à se mobiliser encore pour des valeurs , même si elles sont destinées à être totalement dépassées, car en ce cas, cela ne peut qu'enrichir le terreau d'une mutation dans la manière humaine de vivre.

Mais enfin, quels décalage avec la réalité d'adolescents exécutés dans des conflits aux racines moyenâgeuses. Quel grand écart de conscience nous inflige l'information (presque) mondiale instantanée.

Écrit par : aoki | 16 septembre 2013

L'âge Nabile. la Nabilatomisation: :-))))))

C'est vrai qu'à d'autres époques on avait des enfants à 14-15 ans, et on mourait à 30. Mais on ne faisant pas d'études.

En tous cas ces deux là ne sont au moins pas bégueules sur le sexe. Elles ne devraient pas devenir féministes. C'est déjà ça de gagné...

(-¦

Écrit par : hommelibre | 16 septembre 2013

hommelibre,
Votre remarque donnerait à penser qu'elles ont un bel avenir devant elles !
Mais je crois comprendre que c'est ironique.

Le seul choix de vie serait entre ces deux pôles: virtuose du sexe ou féministe.
A mon avis, leur trip est en relation avec un jeu de pouvoir et de "libération". Elles exercent un pouvoir de séduction sur des adultes-hommes. Grâce à l'argent ainsi gagné, elles échappent à leurs parents et à la dépendance financière. La cocaïne donnant l'illusion finale de la toute-puissance.
C'est certainement un atout de ne pas être bégueules. Mais il n'y a pas que ça dans la vie. Difficile de se bâtir sur cette base-là.
Beaucoup de commentateurs pensent qu'elles sont un peu lobotomisées ou du moins nabilatisées. Ce n'est pas de la franche admiration.
Heureusement elles n'ont que 14 ans et le délire a été stoppé.
Je ne crierais pas encore victoire par rapport à leur hypothétique avenir non-féministe - on ne sait jamais : en prenant conscience, avec l'âge, de l'énormité de leur entreprise, elles pourraient parfaitement retourner le schéma et se prétendre victimes et ensuite échafauder des combines pour se reconstruire dans une certaine logique purificatrice.
Ou pas... et devenir stars majeures du porno aux USA.

Écrit par : Calendula | 16 septembre 2013

Oui c'est ironique Calendula.
Les choix de vie sont certainement plus larges mais celui qu'elles ont fait devrait normalement les vacciner contre la pudibonderie.
Apparemment elles assument (voir le lien de M6), même si à 14 ans assumer est encore fragile. C'est vrai, elles pourraient retourner leur veste et se victimiser, le retournement de veste est devenu à notre époque aussi rapide que de dégainer pour Lucky Luke. Et le schéma péché/purification est encore tenace. Je lui préfère la rédemption, où me semble-t-il on assume qui on est et on construit sur le réel et non sur le déni de soi. Mais à voir.

Écrit par : hommelibre | 16 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.