15 septembre 2013

Hani Ramadan fait un sermon politique à Genève

Dans un récent sermon, l’islamiste, Frère musulman et petit-fils de Frère musulman Hani Ramadan a dépassé le cadre de son ministère. Une fois de plus. On sait que ses billets sur son blog sont souvent des appels à la haine contre l’occident quand il ne justifie pas la lapidation des femmes.


islamisme,hani ramadan,centre islamique,sermon,guerre,orient,occidentUn sermon est défini comme un discours à but d’édification spirituelle ou morale. Imaginons que pendant sept minutes un prêtre dans une église vante et soutienne un mouvement politique particulier et incrimine divers Etats, dont des amis du pays où il prêche. Un tel prêche politique ne serait pas admis.

C’est pourtant ce qui s’est passé le 23 août dernier au Centre islamique de Genève, fief de Hani Ramadan. Et ce n'est pas la première fois que cela se passe. Le porte-parole attitré des islamistes s’est permis une politisation qui devrait faire réviser le statut légal de son association. Celle-ci n’est plus un centre d’échanges spirituel mais une officine politique. Pour information, le but statutaire du Centre islamique est: "(article 3- a) Consacré au service de Dieu le «Centre Islamique» se maintiendra au-dessus et à l'écart de toute considération ethnique ou territoriale, et ne se laissera jamais entraîner dans la moindre controverse de nature politique". Son but est donc trahi et détourné à d'autres fins par Hani Ramadan.

La question est: est-il autorisé à faire de la politique dans un centre prétendument spirituel? Ses adeptes sont-ils prévenus du mélange qu’il pratique entre politique partisane et religion?

Il faut de plus écouter la manière dont il parle. Le ton de Hani Ramadan est comme une hypnose qui empêche tout recul et réflexion personnelle chez le croyant. Le débit est rapide, sans temps de pause, monocorde, la voix puissante sur le mode de l’imprécation, de manière à conditionner et investir l’esprit des fidèles sans qu’ils puissent réagir.

En écoutant Hani Ramadan on comprend mieux comment les imams intégristes conditionnent les foules et fabriquent des soldats kamikazes.

J'ai posé un lien ci-dessous pour écouter le sermon de Hani Ramadan. Après il est souhaitable d’aller faire quelques pas à l’air pour se décontaminer. Si la fracture entre l’Europe (ou l’occident) et l’Orient est déjà ancienne historiquement, Hani Ramadan l’alimente et pousse à une tension irréductible entre les cultures qui ne pourrait s’achever que dans la guerre et la soumission d’une des parties. Au fond, le choc des civilisations est sa tasse de thé.

Hani Ramadan: un homme sans sagesse qui utilise la religion comme arme politique. Faut-il dissoudre le Centre islamique genevois?

 

http://www.cige.org/Sermons/ElitesCoupDetat_f.mp3

14:29 Publié dans Philosophie, Politique, société | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : islamisme, hani ramadan, centre islamique, sermon, guerre, orient, occident | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

C'est en s'exerçant dans les cités françaises, tout comme son frère Tariq, qu'il a fait son apprentissage...

Par ailleurs , il doit-être très ami avec M Mabut pour pouvoir bloguer,en permanence, sa propagande islamiste. D'autres se sont vu éjecter (des blogs) pour beaucoup moins que çà. Mais me dira-t-on: " il y a la liberté d'expression qu'il faut défendre".

Certes, mais tout de même...

Écrit par : Exprof | 14 septembre 2013

Si les agitateurs comme lui, son frère et M. Ouardiri pouvaient se faire oublier, Genève ne se porterait que mieux.
Si la TdG ne les avait pas choyés dès le début de leur action publicitaire (cela s'appelle aussi prosélytisme religieux), nous aurions eu quelque chance qu'ils ne passent pas pour plus importants que cela.
P.S.
Puisque je mentionne en même temps le prosélytisme religieux et la Tribune de Genève, j'aimerais bien que l'on m'explique la persistance, depuis plusieurs mois, du titre "Dieu est athée" dans la présentation des blogs. Cet encart publicitaire ne me semble pas avoir entraîné une longue discussion sérieuse sur le sujet, elle ne peut donc être que cela.

Écrit par : Mère-Grand | 15 septembre 2013

Je n'ai pas beaucoup d'atomes crochus avec la politique des socialistes en France, mais je reconnais que la charte de laïcité qui est affichée dans les écoles est capitale.
Cette charte devrait s'étoffer d'autres articles issus de la laïcité et placardés non seulement à toutes les écoles en Suisse et en Europe, mais aussi sur les bâtiments publics, maisons de commune, mairies. Chaque citoyen a le devoir de s'y conformer.
Il est important que des blogs sur la TDG dénoncent le prosélytisme des frères Ramadan et autres. C'est quand même incroyable qu'ils osent alimenter la haine religieuse alors que l'Europe est en paix.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 15 septembre 2013

"Si la TdG ne les avait pas choyés dès le début..."

Ah bon? Elle a fait quoi la TdG pour les choyer? Hein?

Écrit par : Zut | 15 septembre 2013

@Zut
D'accord avec votre pseudo.
Pour répondre brièvement à votre question, je citerai les faits suivants:
Place de choix réservée à toutes les interviews de Tarik et Hani Ramadan;
qualificatif de "intellectuel genevois" réservé exclusivement au premier;
élimination des blogs du principal blogueur mettant en question la version la version de l'Islam régulièrement distillée par Hani Ramadan, à savoir Sami Aldeeb;
éloge publié par le responsable du blog qui se loue de boire le café avec l'homme de grande culture cité plus haut, chose qu'il a aussi fait, je crois pour d'autres personnes.
J'appelle cela "choyé", mais vous êtes évidemment libre de ne pas y voir un traitement de faveur.

Écrit par : Mère-Grand | 15 septembre 2013

"J'appelle cela "choyé", mais vous êtes évidemment libre de ne pas y voir un traitement de faveur."

Mère-Grand, je vous trouve acariâtre, mais vous êtes libre de ne pas vous voir ainsi.

Écrit par : Zut | 15 septembre 2013

"Si la TdG ne les avait pas choyés dès le début de leur action publicitaire "

Petite erreur factuelle.
C'est Le Courrier qui le premier a ouvert ses colonnes aux fréros sous couvert de "dialogue" inter-religieux. Vous pouvez demander confirmation à Patrice Mugny. La tdg a suivi le mouvement, mais ne l'a initié.

Pour le reste, vous avez raison.

Écrit par : Johann | 15 septembre 2013

Mère-Grand, je vous trouve lucide, mais vous êtes libre de vous voir ainsi.

Écrit par : Johann | 15 septembre 2013

"Mère-Grand, je vous trouve acariâtre"
Je reste coi devant une argumentation si fouillée.

Écrit par : Mère-Grand | 15 septembre 2013

@Johann
Vous avez peut-être bien raison, mais vous imaginez bien que je ne vais ni contre-enquêter sur le sujet; d'ailleurs, M. Mugny ne me semble pas très différent sur le sujet de M. Mabut. Feraient-ils tous deux partie de ces gentils Protestants qui trouvent que croire est l'essentiel, quels que soient les valeurs que cette foi véhicule.
Je me réfère toujours à deux textes de ce que j'appellerais la préhistoire de la campagne religieuse des frères Ramadan et qui doivent dater d'une trentaine d'années au moins pour le premier, probablement à l'époque de l'affaire Voltaire. Je pense que le premier au moins doit être antérieur à la référence que vous faites à M. Mugny, mais qu'importe:
Dans les premier, publié dans une colonne qui a depuis lors disparue, Tarik déclarait qu'il ne demandait que de pouvoir vivre son mysticisme en paix, selon ses propres convictions. Il ne parcourait pas encore le monde, ni en prédicateur dans les cités françaises, ni en invité de marque de certains colloques internationaux. Peut-être sa son travail d'enseignant et son salaire de fonctionnaire genevois ne lui en laissaient-ils pas encore ni le temps, ni les moyens.
Dans une intervention, à laquelle j'avais d'ailleurs répondu à l'époque, Hani Ramadan osait déjà vanter la supériorité morale d'un société islamique sur les celles de nos sociétés occidentales et allait jusqu'à affirmer que les guerres ne pouvaient être que le produit de ces dernières.
J'ai fait allusion à l'un ou l'autre de ces textes à plusieurs reprises dans ces blogs, mais je n'en ai malheureusement pas gardé copie. D'autres que moi en ont peut-être souvenir et même la trace écrite.
P.S. Ayant moi-même suivi quelques années une éducation protestante, il va de soi que ce n'est pas cette forme du Christianisme que je mets en cause par ma remarque. Je la trouve évidemment, en tout cas dans sa version genevoise actuelle, bien plus démocratique et donc favorable à la liberté de conscience, que le Catholicisme, et donc plus acceptable pour l'athée que je suis devenu depuis longtemps.

Écrit par : Mère-Grand | 15 septembre 2013

"Je reste coi devant une argumentation si fouillée."

Fouiller? Pourquoi faire Mère? La lecture de vos textes suffit amplement.

Écrit par : Zut | 15 septembre 2013

"Feraient-ils tous deux partie de ces gentils Protestants qui trouvent que croire est l'essentiel, quels que soient les valeurs que cette foi véhicule."

Petite précision: M. Mugny est catholique.

Autre précision: l'affaire du Mahomet de Voltaire par Loichemol, c'était il y a tout juste 20 ans, non 30, en 1993.

Je pense, mais je peux me tromper, que le dialogue interreligieux prôné et développé par Le Courrier est antérieur, peut-être même avant que Mugny ne devienne rédacteur en chef. La tdg a publié des tribunes libres, mais pas tenu une rubrique régulière comme l'a fait Le Courrier. De fil en aiguille les médias romands les ont chouchoutés.


"Peut-être sa son travail d'enseignant et son salaire de fonctionnaire genevois ne lui en laissaient-ils pas encore ni le temps, ni les moyens. "

Il a obtenu deux années sabbatiques pour aller se "perfectionner", en Egypte au moins une fois. Notamment en 92-93. Je me doute aussi que ses financements n'étaient pas exclusivement genevois.

Écrit par : Johann | 18 septembre 2013

"Feraient-ils tous deux partie de ces gentils Protestants"
Correction: "de ces gentils Chrétiens"

Écrit par : Mère-Grand | 18 septembre 2013

"l'affaire du Mahomet de Voltaire par Loichemol, c'était il y a tout juste 20 ans, non 30, en 1993."
Comme le temps passe!

Écrit par : Mère-Grand | 18 septembre 2013

"Il a obtenu deux années sabbatiques"
Il n'y a jamais eu d'années "sabbatiques" dans l'enseignement secondaire genevois. Celui-ci ne connaissait que les "congés scientifiques" (ou autre formule proche), contrairement à l'Université.
Je n'ai jamais eu connaissance que deux années soient attribuées au même enseignant; il se peut cependant, qu'il en ait pris une à ses propres* frais.
* Voir votre remarque concernant ses financements.

Écrit par : Mère-Grand | 18 septembre 2013

«Centre Islamique» se maintiendra au-dessus et à l'écart de toute considération ethnique ou territoriale, et ne se laissera jamais entraîner dans la moindre controverse de nature politique"

John, n'avez-vous jamais entendu parler de la taqiya? Elle dit en substance: Allah vous autorise à raconter n'importe quoi aux mécréants, JAMAIS la vérité! Servez-vous de leurs lois, c'est la meilleure façon de vous de vous f.... d'eux toujours au nom d'Allah!

"Faut-il dissoudre le Centre islamique genevois?"

OUI, MILLE FOIS OUI! J'en ai entendu des choses sur le fonctionnement de ce centre et il y a bien des années de cela!

"Hani Ramadan: un homme sans sagesse qui utilise la religion comme arme politique."

C'est surtout un homme très dangereux.

Le "Printemps"arabe - des islamistes Frères Musulmans - a été annoncé dans son blog en faisant passer le flambeau à l'analphabète Zakia, alias Fatima alias Mouchkito, plagiaire en titre de Leïla Babès qui nous a gratifiés de ce commentaire:

""Le Prophète, paix et bénédiction sur lui nous a prévenu qu'un des signes de " la fin des temps" ce serait les morts subites et que les assassinats augmenteront considérablement.


Hadith : "L'Heure n'aura pas lieu tant que n'augmentera pas le "Hardj." On lui demanda ce que signifiait ce mot, il expliqua : "Le meurtre, le meurtre..." rapporté par Mouslim

"Par Celui qui tient ma vie entre Ses Mains, ce monde ne disparaîtra pas avant que ne vienne pas une époque pour les gens où l'assassin ne saura pas pourquoi il a tué et la victime ne saura pas non plus pourquoi elle a été tuée. " (Mouslim) "

Ecrit par : zakia | 02.09.2010

Et avec quelle fierté elle nous annonce ces "prophéties"apocalyptiques*. Après on nous dit que c'est une religion de "paix et d'amour".... sûrement l'amour du sang!

* Avec une bonne prêche on lâche les loups dans la bergerie........

Entendu lors d'un reportage sur France2 un jeune voleur de chaînes en or dire haineusement: On kif, on "les"vole, on leur fait peur pour qu'"ils" vivent dans la crainte.....! Et ces petits merdeux volent, violent, égorgent et déambulent en France en toute liberté?!!

Hollande a parlé d'eux comme étant "l'avenir de la France"! LOL

Écrit par : Patoucha | 22 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.