04 septembre 2013

La paix d’Oradour

Cérémonie ce mercredi dans ce village martyr où les nazis brûlèrent ou exécutèrent par balles 642 civils le 10 juin 1944. Les femmes et les enfants furent enfermés dans l’église et brûlés vifs. Les hommes furent passés par les armes dans une grange. Le massacre était une réponse à la résistance français dans le Limousin.


oradour sur glane,syrie,massacre,hollande,obama,guerre,Il a marqué les esprits et est resté comme un symbole à cause des victimes civiles. Oradour est resté identique au lendemain du massacre, comme un monument mémoriel historique. Au temps de Napoléon les guerres se menaient encore armée contre armée, sur un terrain - la plaine de Waterloo par exemple. Aujourd’hui les civils sont visés autant que les soldats, sinon davantage. Plus la guerre a été cadrée, «moralisée» par des conventions internationales, plus elle semble redoubler d’horreur.

A Oradour-sur-Glâne, François Hollande et le président allemand Joachim Gauck assistaient à la cérémonie. C’est la première fois qu’un responsable politique de RFA vient dans ce village. Le geste est important. Il montre le chemin vers la paix parcouru dans la construction européenne depuis la guerre.

Mais pourquoi célébrer aujourd’hui? Le massacre a eu lieu un 10 juin. J’ignore la raison de cette date. Je lis que le président français a fait une référence implicite à la Syrie: «François Hollande a fait la promesse de ne pas accepter l'inacceptable partout où il se produit.»

Est-ce une justification morale de l’intervention militaire dans l’ancien protectorat français? Il est bien, il est juste d’avoir des symboles et de garder la mémoire du passé. Toutefois la limite est ténue entre le réveil de la conscience et l’utilisation politicienne des bons sentiments. La culture de la victime sert parfois des desseins très sombres.

Si François Hollande pensait aux 200 morts, ou 1500 morts selon les chiffres divergents, de Damas, il est juste aussi qu’il mentionne les centaines d’enfants et d’adultes chrétiens tués par les opposants fascislamistes dans le village d’al-Duvair, le 28 mai dernier. D’autres massacres de chrétiens ont eu lieu. La justice allemande enquête par exemple sur la participation d’islamistes allemands à un massacre de chrétiens le 6 août dernier. Mais pas de réaction de monsieur Obamallande.


Merci monsieur Obamallande. Oradour reconnaissant.


PS: les missiles tirés en Méditerranée seraient, selon les versions, un test pour analyser les fréquences radar syriennes, ou une manière d’habituer l’opinion à la suite. Une suite qui pourrait durer des semaines ou plus pour faire gagner les fascislamistes. La guerre du gaz s’organise.

22:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : oradour sur glane, syrie, massacre, hollande, obama, guerre | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

1.Donc des islamistes massacrent des chrétiens en Syrie
2 Aucun grand médias n'en parlent
3.Par contre tentent de nous persuader que les dirigeants occidentaux ont raisons de vouloir aider ces islamistes.

Si j'ai bien compris !

Écrit par : aoki | 05 septembre 2013

Les commentaires sont fermés.