04 août 2013

Algérie: «pas arabe, pas musulman»

C’est une des revendications exprimés hier dans la ville de Tizi Ouzou, à l’est d’Alger. Plusieurs centaines d’algériens ont organisé un pique-nique géant en plein centre ville. Nourriture, boissons, cigarettes, bière: tout ce qu’ils ont consommé est interdit dans la journée pendant la période du ramadan.


algérie,tizi ouzou,kabyle,berbère,pique nique,ramadan,islam,occupation,colonialisme,Ils ont donc enfreint ostensiblement la loi religieuse en dénonçant «l’islamisation rampante» du pays.

«Il y a un climat de terreur qui règne contre ceux qui ne jeûnent pas durant le mois de jeûne sacré musulman du ramadan, dénonce à l'AFP l'un d'eux,  Ali, la quarantaine, un technicien de cette ville kabyle située à 100 km d'Alger.»

Les kabyles sont une population de l’ethnie berbère, habitants d’origine de la région depuis plusieurs millénaires. Leur origine semble orientale, mais l’hypothèse d’une migration de celtes européens a encore des adeptes. Les berbères ont leur propre culture. Ils se sont établis historiquement du Nil à l’Atlantique. Ils ont été occupés par les romains, les vandales, et par les musulmans arabes puis ottomans. Ils ont d’abord adopté la religion musulmane de l’occupant. Mais la discrimination pratiquée par les musulmans arabes à l’encontre des non arabes a provoqué un retour des berbères à leur propre culture et à un islam contestataire.

La Kabylie est une région rebelle à tout pouvoir central et à l’islamisation en tant que religion d’Etat. Laïcs pour beaucoup, ils estiment que la religion est de l’ordre du privé et non un système de gestion politique et économique d’un pays. La structure tribale démocratique et le refus historique d’un pouvoir central ont semé les graines d’une indépendance d’esprit toujours très active. L’identité berbère est fédératrice des différentes tribus qui forment cette ethnie.

N’étant pas arabes, et ayant subi (et subissant encore aujourd’hui) l’oppression des arabo-algérie,tizi ouzou,kabyle,berbère,pique nique,ramadan,islam,occupation,colonialisme,musulmans, les berbères restent des opposant à l’occupation arabe. Leur manifestation à Tizi Ouzou est dirigée contre l’islamisation par le pouvoir central, mais aussi contre l’autorité de ce pouvoir qui use de la religion comme d’un prétexte colonisateur.

Les manifestants de Tizi Ouzou refusent la terreur qui règne sur ceux qui ne jeunent pas. Certains se définissent toujours comme des musulmans, d’autres se démarquent totalement et de l’islam et de la domination arabe:

«Tahar Bessalah, un entrepreneur en climatisation kabyle venu d'Alger, acquiesce. Il faut que la religion reste du domaine du privé, dit-il en s'affirmant musulman de tradition mais pas jeûneur. Parmi les participants à cette action figurent des citoyens sans affiliation et des militants politiques, surtout berbères, qui n'hésitent pas à afficher le drapeau berbère. Un étudiant de 18 ans, Lounès, va encore plus loin en arborant une pancarte sur laquelle est écrit : Je ne suis pas arabe. Je ne suis pas obligé d'être musulman.»

Il est important de noter qu’aucune répression n’a été mise en place contre les manifestants.


Images: 1, drapeau berbère; 2, manifestants anti-ramadans à Tizi Ouzou.



16:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : algérie, tizi ouzou, kabyle, berbère, pique nique, ramadan, islam, occupation, colonialisme | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

John, une fois de plus vous allez vous faire des ennemis.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04 août 2013

Il faut écouter l'historien Bernard Lugan qui parle des origines des berbères. C'est éclairant!
par ailleurs, et pour faire écho au commentaire de V. Dimitrescu, quiconque vous chercherait noises après votre post, prouverait l'immensité de son ignorance. le cas échéant, souriez-en.
Bien à vous

Écrit par : MM | 04 août 2013

@ Victor: je pense qu'il ne doit pas y avoir de sujet poli8tique tabou. Je suis favorable au port des signes religieux et au respect de chaque croyant, même si je ne suis pas d'accord avec certaines religions. Mais je soutiens aussi le droit de critiquer les religions ou de n'en pas avoir.

@ MM: L'Histoire est passionnante. De colonisateurs, les Berbères sont devenus les colonisés.

Écrit par : hommelibre | 04 août 2013

John, parler de la Kabylie en ce moment, c'est dangereux.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 05 août 2013

Comment ça se fait que ça parle de kabyles dans le coin ?
Ps: Vous êtes pas obligés de mordre.

Écrit par : Zed | 15 août 2013

Les commentaires sont fermés.