21 juillet 2013

Pourquoi les femmes ont-elles commencé à fumer?

La cigarette est une invention relativement récente. Son développement date du XIXe siècle. Initialement on prisait ou mâchait le tabac. «En 1492, Colomb découvre l’Amérique… et le tabac. C’est alors une plante médicinale : on la respire, on la fume, on la suce, on la boit même en décoction. Au cours du XVIe siècle, le tabac est acclimaté en Europe. On commence à le vendre en poudre, puis en « carotte » qu’on râpe. Il devient un produit précieux et rare. On le prise ou on le chique. Seuls le fument, en très petites quantités, les marins et les aristocrates.»


tabac,cigarette,suffragettes,publicité,Il faut attendre les années 1840 pour que la production industrielle de cigarettes manufacturées débute. Son succès fut relatif malgré les premiers chiffres:

«En France, la fabrication industrielle des cigarettes remonte à 1842. Cette année-là, 20 000 cigarettes provenant de la manufacture du Gros-Caillou, à Paris, furent vendues lors d’une vente de charité. Le succès fut immédiat. En 1867, il s’en fume 10 millions ; en 1872 : 100 millions ; en 1876, on en est à 400 millions.»

Ce sont alors surtout les hommes qui fument. Il est mal vu pour une femme de se montrer en public avec une cigarette. La dignité de la femme en était atteinte. L’idée est amusante si on la compare à nos jours, où l’on parle beaucoup de la dignité des femmes à propos du foulard à l’école. La notion de dignité féminine semble relative et variable.

Mais comment en est-on arrivé à une production en France de 65 milliards de cigarettes au XXe siècle? La publicité, bien sûr, et les people qui en donnaient une image positive. Et surtout les fabricants ont su convaincre la moitié non fumeuse de la société: les femmes.

C’est en surfant sur le mouvement des suffragettes, féministes d’entre deux guerres, que le boum s’est produit: la cigarette fut présentée comme le «flambeau de la liberté». La notion de liberté semble elle aussi relative et variable.

A voir ici:

 

 


18:31 Publié dans Féminisme, Santé, société | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tabac, cigarette, suffragettes, publicité | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@Hommelibre,en réponse à la question on pourrait dire, c'était soit pour imiter les hommes ou se donner l'air de quelqu'un ,avoir l'air a toujours été dans l'air dit la chanson. Mais ce qui est certain c'est que beaucoup se sont mise à fumer pour éloigner l'odeur de fumier que dégageait certains comportement de la part d'hommes /qui n'étaient pas agriculteurs,je tiens à le souligner!
alors autant fumer qu'avoir un caractère de vrai fumier ou de cochon dirait ma grand -mère ,non? rire
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 22 juillet 2013

@ Lovsmeralda, je préfère quand-même l'odeur d'un parfum agréable à celle de la cigarette. Même pour neutraliser du fumier! :-)))
Bonne journée.

Écrit par : hommelibre | 22 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.