15 juillet 2013

Lécher le cul d’Inna? Même pas en rêve!

On pressentait qu’Inna Shevshenko était timbrée. Maintenant c’est officiel.

Par la grâce de Fanfrelande, expert en détournement d’attention, la gouroute des Femen inspire partiellement le nouveau timbre à 2 euros de la République française, comme en informent Hélène Richard-Favre et la Tribune de Genève. Enfin, on dirait aussi Barbie, parce que de près Inna a moins de cils et une expression de harpie qui se contrôle. Je préfère la copie à l'original


femen,inna,shevshenko,hollande,françois,timbre,marianne,cul,Bigre, Normal 1er a un sens des priorités assez déconcertant. Etonnante manière de  remettre la France sur le droit chemin... de campagne.

Inna Shevshenko a commis un délit en Ukraine, suite à quoi elle a courageusement fui son pays. Elle a incité et formé des adeptes à commettre d’autres délits, notamment en France. Fanfrelande non seulement lui offre l’asile politique mais en plus il la met en timbre.

Cela pourrait sappeler: comment faire d’une délinquante une héroïne. Appeler à la haine des hommes comme le font les Femen est admirable pour Hollande. On le savait. Il le confirme. C’est le gouvernement sexiste misandre que la France attendait. Partez, les mecs, partez pendant qu’il est encore temps. Ou sabotez tout! Cassez la machine! Nan, je déconne, après c’est encore vous qui devrez réparer et ce ne sera même pas compté dans les heures obligatoires de service militaire ménager.

On sait aussi qu’Inna et ses adeptes développent leur pensée avec très peu de mots, àfemen,inna,shevshenko,hollande,françois,timbre,marianne,cul, peine des slogans (heu, développer est ici un mot outrageusement excessif). Quand il y en a une, de pensée. A croire qu’elles font de la télépathie. Cette fois-ci elle s’est fendue d’une phrase entière! Incroyable. Oui, ce sont ses propos:

«Maintenant tous les homophobes, extrémistes, fascistes vont devoir me lécher le cul lorsqu’ils voudront envoyer une lettre.»
(Inna Shevshenko, oeuvres complètes. Vraiment complètes.)

On reconnaît le style intello raffiné et la délicatesse de l’ukrainienne. Beurk! Lécher le cul d’une féminofasciste, non merci. Même pas en rêve.

Heureusement on peut envoyer un courriel. Ou même ne plus écrire du tout. C’est encore préférable. On respire... Vous imaginez? Lécher le cul d’Inna? Non mais allô, ça va pas? Je suis pas timbré! Et l’odeur? Vous imaginez l’odeur? Si ça se trouve elle emploie même pas de savon.

22:36 Publié dans Féminisme, Humour | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : femen, inna, shevshenko, hollande, françois, timbre, marianne, cul | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Merci d'avoir relayé ce sujet, John.

Bien à vous

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 16 juillet 2013

Je vous ai cité à propos du fémino-fascisme sur mon article de blog et relayé votre article : http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/07/15/f-hollande-est-il-timbre-244458.html
Cordialement Sylvie Neidinger

Écrit par : sylvie | 16 juillet 2013

Bonjour Sylvie, très bien votre article, plus analysé. Moi j'ai fait dans l'humour grinçant. :-)
Bien à vous.

Écrit par : hommelibre | 16 juillet 2013

Merci pour cet instant de franche rigolade à l'heure de l'apéro John !

:o))

Bonne journée !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 16 juillet 2013

Bah, qui envoie encore des lettres de nos jours ?

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 16 juillet 2013

@ hommelibre: "Normal 1er"... je suis partagé entre amusement et irritation en lisant votre surnom du président de la République François Hollande. Amusement pour deux raisons: "1er" parce que certains Britanniques affirment que la France est une monarchie présidentielle, en un sens c'est vrai; "Normal" parce qu'il voulait être un président calme et exemplaire, en général il y a réussi.

Irritation parce que ce surnom sous-entend qu'il est quelqu'un de médiocre. Or la situation dégradée dans laquelle il arrive et son amélioration montre qu'il a déjà rempli une partie du pacte passé entre lui et le peuple. La guerre au Mali était imprévue mais nécessaire.

En plus du chômage et de la dette publique à résorber ou de la croissance à augmenter, il doit assurer la réforme des retraites, de l'instruction publique, la transformation énergétique du pays... si le président de la République est un roi élu, il a besoin de l'appui de ses députés et de ses maires, et cette mesure est une mesure minime pour le soutien des féministes.
A l'heure actuelle ce qui compte c'est l'union de la France, pas la division.

Pour être clair, le problème que pose le féminisme est un problème minime loin derrière le chômage ou la désindustrialisation. Hommelibre, vous me décevez. Je vous pensais centriste, où vous essayiez de voir les deux faces de la situation. Il l'a dit clairement dans la Tribune de Genève:"Inna est la seule parmi celles qui m’ont inspiré à ne pas être française".

François Hollande fait une erreur d'analyse à propos des Femen, certes, mais c'est une erreur minime. L'appeler Normal 1er...

Écrit par : ApprentissageVie | 16 juillet 2013

@ hommelibre: "Normal 1er"... je suis partagé entre amusement et irritation en lisant votre surnom du président de la République François Hollande. Amusement pour deux raisons: "1er" parce que certains Britanniques affirment que la France est une monarchie présidentielle, en un sens c'est vrai; "Normal" parce qu'il voulait être un président calme et exemplaire, en général il y a réussi.

Irritation parce que ce surnom sous-entend qu'il est quelqu'un de médiocre. Or la situation dégradée dans laquelle il est arrivé et son amélioration montre qu'il a déjà rempli une partie du pacte passé entre lui et le peuple. La guerre au Mali était imprévue mais nécessaire.

En plus du chômage et de la dette publique à résorber ou de la croissance à augmenter, il doit assurer la réforme des retraites, de l'instruction publique, la transformation énergétique du pays... si le président de la République est un roi élu, il a besoin de l'appui de ses députés et de ses maires, et cette mesure est une mesure minime pour le soutien des féministes.
A l'heure actuelle ce qui compte c'est l'union de la France, pas la division.

Pour être clair, le problème que pose le féminisme est un problème minime loin derrière le chômage ou la réindustrialisation. Hommelibre, vous me décevez. Je vous pensais centriste, où vous essayiez de voir les deux faces d'une situation. Il l'a dit clairement dans la Tribune de Genève:"Inna est la seule parmi celles qui m’ont inspiré à ne pas être française".

François Hollande fait une erreur d'analyse, certes, mais c'est une erreur minime. D'autre part, votre méfiance envers l'Etat ne s'exprime-t-elle pas ici? François Hollande est l'un des rares chefs d'Etat qui ont un rôle aussi étendu. Les seules autorités qui lui barrent la route sont le Conseil d'Etat et le Conseil constitutionnel, qui ont une légitimité juridique.

Vous vous méfiez de l'Etat. Ce ne sont pas les Etats qui ont créé la crise économique la plus grave depuis celle de 1929, qui est à l'origine de la Seconde guerre mondiale. C'est parce que les Etats ont été plus permissifs que les banques via leurs traders ont créé une bulle financière artificielle. Résultat: chômage de masse, dettes explosives, difficultés...

Tant que les occidentaux utiliseront si mal la liberté ils auront besoin de l'Etat.

Écrit par : ApprentissageVie | 17 juillet 2013

En effet, je suis tout-à-fait d'accord, et quand j'affirme que la France est en train de sombrer dans la dépravation et le totalitarisme misandre, elle ne le fait apparemment pas qu'à moitié. L'heure est très grave. La francophobie est omniprésente, et ce jusqu'en France où certaines "personnalités" en viennent à détester leur propre pays, où l'exil fiscal s'exerce dans l'impunité et aux dépens des contribuables, et où les valeurs fondamentales de la République sont bafouées quotidiennement au nom d'elles-mêmes. Et je ne veux pas de cette France qui émerge actuellement, celle qui est au plus faible, totalement dépourvue d'orgueil et d'intégrité, prête à se laisser soumettre aux lobbys dominants, à la finance et aux mouvements fascistes étrangers.

Voilà ce qui se passe lorsque les institutions en place perdent toute crédibilité et arrivent à bout de souffle... Si quelque chose les légitimait il y a encore quelques mois ou quelques années, ce quelque chose a disparu. Le mandat de François Hollande a ridiculisé notre pays comme aucun mandat ne l'avait encore fait auparavant et le sentiment de honte gagne gentiment tous les vrais Français.

Cela a commencé avec les débats concentrés sur les réformes en faveur du mariage pour tous et de la PMA, à la place des véritables problèmes économiques dont souffre le peuple de notre pays, puis cela s'est enchaîné avec des affaires minables et scandaleuses liées au comportement de l'élite politico-financière, puis l'exil fiscal et les insultes de Gérard Depardieu. Après, nous découvrions ces pères sur des grues qui se sont fait mépriser, accuser et insulter par les féministes, dans leur impunité inadmissible et l'indifférence des autorités face au phénomène misandre, et j'en passe...

Sans surprise, nous voilà à présent face à une démonstration culminante d'une démocratie défaillante ; ces FEMEN, qui faisaient la une des journaux depuis déjà quelques mois et qui, cela ne fait plus aucun doute, s'avèrent avoir été parrainées par l'élite financière. Le gouvernement, au lieu d'agir comme il aurait agi habituellement avec tout mouvement dangereux et haineux, a non seulement fermé les yeux, mais il a encouragé cette haine misandre véhiculée par ce mouvement. Cela se précise et s'aggrave avec les privilèges de plus en plus aberrants adressés à leur égard, comme la complicité des autorités françaises et, maintenant, cette histoire de timbre ridicule obéissant à la mégalomanie et au narcissisme d'une pseudo-personnalité fasciste qui, n'hésitant pas à dévoiler et promouvoir ses idées haineuses et sexistes, se permet de justifier cela par les éternels arguments-clichés liés à l'hypothétique homophobie ou fascisme de l'extrême-droite. Et de noter le sectarisme de ses propos.

Écrit par : John | 17 juillet 2013

Les commentaires sont fermés.