11 juin 2013

Conseil d’Etat: un candidat à découvrir

J'ai croché à quelques mots sur son blog, dans lesquels il exprime sa vision politique du monde. Il dit en substance que toute évolution (sociale, environnementale), doit être le fruit de prises de conscience individuelles et non de contraintes ni de postures à la mode. Cela peut sembler évident à certains, encore faut-il l'avoir intégré personnellement. J'ai le sentiment que c'est le cas chez Pierre Jenni


Genève, conseil d'état,élection,6 octobre,pierre jenni,indépendant,J’ai eu l’occasion de lire certains de ses commentaires sur les blogs avant d'apprendre, en mai dernier, qu’il était candidat, et déjà je l’appréciais en tant qu’homme de convictions. Il déroule sa pensée comme un éclaireur qui sait où il va. Sur son site, sa définition du candidat, puis du magistrat, font appel à bien plus qu'un programme: une attitude reposant sur plusieurs qualités ou compétences personnelles. L'auto-examen semble faire partie de sa démarche de manière intégrée. Et ça, ce n'est pas fréquent en politique.

Il a une vision arbitrale de l'Etat: "L’Etat ne devrait pas se mêler de tout mais se concentrer sur son rôle régalien. Il n’est pas un gestionnaire, mais un arbitre neutre. En ce sens, il semble opportun de favoriser les délégations de tâches par contrats de prestation comme c’est le cas avec les régies semi-autonomes, dans tous les domaines qui ne ressortent pas exclusivement du devoir d’Etat. Responsabiliser les professionnels, leur donner les moyens de mener leur tâche à bien avec un minimum d’intervention et des simplifications administratives."

Pierre Jenni n’est cependant pas seulement humaniste et idéaliste. Il dirige aussi une entreprise en parfait indépendant et connaît ce que signifie payer de sa personne. Il le fait une nouvelle fois en présentant sa candidature au Conseil d’Etat genevois cet automne.
Genève, conseil d'état,élection,6 octobre,pierre jenni,indépendant,
Pierre Jenni est un bosseur-rêveur doté d’une belle réflexion. Une passion de la vie l'habite.

J’ai aussi une affinité pour le musicien.

L’homme et le candidat sont à découvrir, sur son site http://www.pierrejenni.ch/ et sur son blog de la Tribune http://posttenebraslux.blog.tdg.ch/. Un lien conduit également vers sa page Facebook. On trouve entre autres la vidéo de son passage sur Genève à chaud.

Pierre Jenni est une personnalité à découvrir et à suivre, et c'est cette personnalité qui m'a plu en premier lieu. Il aime visiblement Genève et ne déboule pas en conquérant prêt à se servir de l'appareil d'Etat pour enrichir son CV tout en prétendant servir le peuple. Même s'il faut avoir de l'ambition et une bonne estime de soi pour être candidat, il m'apparaît honnête, et fort d'une belle énergie. Il n'a rien à vendre sinon une vision et une fraîcheur et liberté d'esprit. Que l'on partage ou non cette vision, sa démarche intellectuelle et ses balises de vie en société me semblent fondées sur de bonnes valeurs. Il ouvre des débats et ne répète pas des mots d'ordre, ne réplique pas des clivages.

Je reviendrai sur quelques-unes de ses propositions pour donner de l'écho à ce candidat indépendant et attachant.

11:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : genève, conseil d'état, élection, 6 octobre, pierre jenni, indépendant | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.