Ivresse d’été

C’est l’été.
Pas l’été astronomique. Pas encore.
Mais ça a les parfums d’été, la douceur d’été, la lumière d’été.
C’est comme l’été.

été,douceur,fleurs,chat,coquelicot,grillons,J’aime le mot «comme». Il n’exclut rien. Il crée des liens.


C’est comme l’été. Allons, pas besoin de «comme». Je raccourcis: c’est l’été. D’ailleurs j’ai des preuves:


Les herbes folles et les fleurs des champs. C’est une preuve solide.


Et les coquelicots! Rien à contredire sur ce point. Mais plus: une chatte, grosse,
été,douceur,fleurs,chat,coquelicot,grillons, abandonne sa patiente chasse aux souris sur cette prairie fraichement coupée, et vient se rouler immodérément sous les câlins.


Et ce planeur radiocommandé qui s’envole au ras du sol, prend une ascendance et monte comme une plume vers le soleil.

 


été,douceur,fleurs,chat,coquelicot,grillons,Faut-il parler des grillons qui s’en donnent des élytres, comme s’il rattrapaient leur silence de mai?

 


C’est l’été. Un visage du bonheur. Ma peau boit les ruissellements de l’air et les odeurs âcres, sucrées de la terre. Mon coeur gonfle. Je suis ivre!

été,douceur,fleurs,chat,coquelicot,grillons,
Qui remercier pour tant de beauté?

 

(Cliquer sur les imagges pour agrandir)

 


podcast

(Mademoiselle Inès, album Doa)

Catégories : Divers, Liberté, Poésie 3 commentaires Lien permanent

Commentaires

  • Eh bien, l'ivresse aura été de courte durée...
    Qu'est-ce qu'il fait frais ce soir !

  • Ah, comme Calendula je soupire....c'est vrai qu'il y a des coquelicots, quelques papillons, les premiers grillons, mais, et je ne voudrais pas vous contredire cher HL, même ici ça ne sent pas encore l'été...snif!

  • @ Colette et Calendula:

    Quand je l'ai écrit, c'était encore vrai...
    Colette, c'est vrai qu'ici je n'ai pas encore vu beaucoup de papillons. Un printemps trop froid? Ou une prudence anticipatoire de leur part?
    :-)

    Bon, la chaleur va revenir. Je le veux!!!!


    .... :-)))

Les commentaires sont fermés.