06 juin 2013

Pour les Verts, les requérants sont des terroristes

A Genève les Verts ont déjà fait usage d’images au design de Bande dessinée. La dernière en date est de facture classique. Elle ressemble à une affiche de l’UDC à l’envers. Mais elle est en réalité bien plus étrange.


verts,votation,asile,requérants,suisse,geneve,affiche,9 juin,Le dessin est simpliste et le sujet assez manichéen pour que l’on risque de prendre le message au premier degré: il ne faut pas écouter ses bons sentiments mais vérifier de près à qui l’on a affaire. Les requérants d’asile vus sous la loupe seraient en fait des parasites! Ils pratiqueraient le vol, le viol et différents trafics.

Il faut un moment pour lire que la loupe est de marque «Xénophobie et Cie». Ce serait donc une critique du projet de loi et non une critique des requérants d’asiles. Ouf, les Verts n’auraient quand même pas viré leur profession de foi!

Non, non. Mais...

Mais regardons ces trois requérants de près (cliquer pour agrandir les images). Ils sont trois: une femme d’origine africaine, d’après sa couleur et son habillement. Un homme d’origine plus arabisante comme le montrent sa moustache, ses cheveux frisés et son teint plus mat. Le troisième, premier de la file, est plus jeune. Presque un enfant. Origine difficile à déterminer. Tibet? Amérique du Sud? Peu importe.

Première remarque: il n’y a pas de visage blanc. Or j’ai donné quelques temps des cours bénévoles de français pour des requérants d’asile. Les syriens, les tchétchènes, certains palestiniens, les géorgiens, ont un visage caucasien ou presque. Ils sont blancs et ressemblent à des européens de souche. Pourquoi n’y en a-t-il aucun? Parce que le visage d’un blanc sur cette image ne serait pas rentable. Utiliser des stéréotypes ethniques de verts,votation,asile,requérants,suisse,geneve,affiche,9 juin,«bonnes victimes», c’est-à-dire foncés, et éliminer les «mauvaises victimes», celles que l’on n’identifierait pas comme telles, s’apparente à une forme de manipulation. Je dirais même plus: une forme de racisme au second degré. On exploite encore une fois les noirs!

Bravo les Verts! Hergé n’a pas fait mieux avec Tintin au Congo...

Maintenant regardons encore plus en détail sur l’image grossie 2. Que voit-on devant le plus jeune? Un fusil genre Kalachnikov, démonté. Qu’est-ce que cela signifie? Que les Verts associent les requérants d’asile avec une arme de terroristes. Même démontée elle reste une arme. Il suffit de la remonter pour qu’elle tue. Elle est visuellement proche d’eux. Donc elle doit appartenir à l’un d’eux. Ils l’avaient dans leurs bagages.

Même au second degré la présence celle mitraillette est incompréhensible: la loupe n’en fait pas un jouet. Elle reste donc une arme. Ce qui apparaît clairement est que les Verts associent les requérants au terrorisme et ils l’expriment en mode subliminal. La proximité physique des deux éléments sur l’affiche est éloquente.

Magnifique plantée. Ou message inconscient...

21:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : verts, votation, asile, requérants, suisse, geneve, affiche, 9 juin | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

« Toi y en a méchant Blanc !... » « Moi y en a fatigué » de voir ces parasites qui suent à grosses gouttes sous la loupe sans qu’ils puissent même s’exprimer. Hergé n’était pas si cruel !

Écrit par : Michèle Roullet | 07 juin 2013

Michèle, avez-vous remarqué que j'ai mis l'acteur Vin Diesel à torse nu sur le billet précédent?
...

:-)

Écrit par : hommelibre | 07 juin 2013

@Hommelibre: bien que ne connaissant pas l'auteur de l'affiche, je tenterais une explication qui me semble plus plausible. Le fusil qui apparaît sur l'image n'est pas démonté, mais rompu: il symbolise le déserteur qui brise son arme pour tenter d'échapper à une conscription forcée (d'autant plus odieuse qu'il s'agit visiblement d'un gamin). Or les déserteurs sont justement une des catégories de requérants visées par la réforme de la loi... cqfd.

Écrit par : Mikhail | 07 juin 2013

Peut-être Mikhaïl, et je me suis posé la question du fusil cassé, dans le même sens que vous. Mais deux éléments m'ont fait écarter cette hypothèse.

L'un est la netteté du dessin, qui va dans le sens du démontage plus que de la cassure, à mon avis. J'ai hésité sur ce point. On peut voir autant un lien comme un charnière et un système d'emboîtement, surtout à l'endroit où la rupture du dessin est proposée (jonction bois-métal. Le canon tordu aurait été plus explicite pour montrer un fusil brisé, et aurait souligné une volonté de refus de la guerre.

L'autre est que ce fusil apporté par l'un d'eux lui appartient, sans quoi il ne l'apporterait pas. L'aspect symbolique éventuel de l'objet, signe de refus, si c'est l'interprétation qu'il faut privilégier, n'est pas évidente. C'est peu clair et le message me paraît ambigu. Les enfants soldats, ceux que l'on a vus à l'oeuvre dans certains pays, ne s'échappent pas, ne font pas le voyage vers un pays d'asile. Ils le disent après-coup: sur le moment il fallait le faire, il fallait tuer, ils l'ont fait. Certains ont été considérés socialement pour cela. Ils ne se perçoivent pas comme victimes, selon les reportages que j'ai pu voir. Ou alors après coup, à la fin de la guerre. Et encore.

Je force le trait en laissant entendre que c'est un message subliminal des Verts, c'est un peu provocateur, mais au minimum c'est confus et le résultat est contraire au message écrit.

Les requérants d'asile, par exemple syriens que j'ai côtoyés, ne parlaient même pas de la guerre, mais de sauver leurs enfants et de ne plus savoir ce qui est arrivé à leur famille restée sur place. La survie prend le pas sur la théorisation.

Mais votre hypothèse tient aussi. Si c'est le cas, je la trouve très mal rendue.

Écrit par : hommelibre | 07 juin 2013

les Verts eux ,sont bien esclaves des écoterroristes. c'est la raison pour laquelle ils font figure de requérants en cherchant à rejoindre d'autres partis ,pour être protégés et profiter de leurs privilèges. Afin ,encore et toujours de mieux spolier le peuple

Écrit par : lovsmeralda | 07 juin 2013

Ah, heureusement que je reviens sur votre billet, car j'avais manqué l'épisode avec le bon mâle en train de se bronzer!
MERCI.........

Écrit par : Michèle Roullet | 07 juin 2013

Les commentaires sont fermés.