20 mai 2013

Hockey: les Ogres suisses reviendront

L’émotion de Suri en fin de match était palpable. Seule la victoire est jolie. Comme beaucoup j’aurais aimé voir une grappe rouge sautillant de joie au milieu de la glace, dansant une danse sauvage improvisée, portant haut le totem mondial. Oui, j’aurais aussi aimé entendre le ténor chanter l’hymne d’un pays qui est bluffé par votre parcours.


hockey,mondiaux,suisse,suède,On dit le sport nationaliste. C’est vrai. A tous niveaux on soutient ceux auxquels on s’identifie par la région, la culture. C’est comme ça et ce n’est pas grave. Aimer une équipe nationale n’est pas haïr les autres nations. Personne n’en veut à la Suède ce matin. Mais quelle fierté de vous avoir suivis jusque là.

La déception de Reto en fin de match est compréhensible. Cher Reto, et tous les joueurs, vous nous avez passionnés. Mieux même: votre jeu si fluide, votre manière de marquer en finesse, votre relance constante, votre détermination décomplexée, ont été des encouragements pour beaucoup de ceux qui vont aller dans les centres de formation et se construire avec un beau modèle.

Si je devais vous donner un surnom ce serait les Ogres! Des Ogres qui en veulent, attachants et bosseurs, talentueux, qui ont trouvé une sorte de formule magique pour
s’entendre ainsi dans les échanges sur la glace.

De ce parcours dont vous pourrez tirer une légitime fierté, il restera quelque chose. Quelques gamins d’à peine dix ans, qui sont peut-être déjà sur la glace dans les équipes du pays, auront regardé le match hier. Peut-être se sont-ils dit, en eux-mêmes, comme un serment: «Un jour je serai champion du monde». Peut-être leur avez-vous insufflé l’envie, qui deviendra une obsession jusqu’à la victoire. Car parfois celle-ci se construit sur des rêves venus de très loin.

Ou vous encore, ou eux: les Ogres reviendront.

14:31 Publié dans sport | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : hockey, mondiaux, suisse, suède | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

En tout cas bonne surprise de voir les suisses de réaliser un tel parcours et jusqu'à la finale!
J'aime quand il y a des rebondissements et pour le coup, on ne les attendait pas.

Écrit par : annelisse | 22 mai 2013

Les commentaires sont fermés.