06 avril 2013

Pipi comme je veux

Il n’y a pas encore de décision mais le parlement d’une partie de la Suède étudie le projet, déjà traité, mais Ô combien angoissant pour les mâles: devront-ils légalement faire pipi assis? Un groupe de députés de gauche le propose. La gauche aime bien contrôler la vie des gens jusque dans leurs toilettes et décider à leur place ce qui est bon pour eux. La question est à l'étude depuis un an.


suède,uriner assis,hommes,féminisme,gauche,pipi debout,domination,soumission,humour,Mais pourquoi ce projet? Parce que les hommes seraient sales et feraient toujours à côté? Faux. D’abord ils ne sont pas tous myopes et ont pour beaucoup de l’éducation et une estime d’eux-mêmes. En tant qu’homme je ne laisse pas des toilettes sales derrière moi. Simple respect de moi et de l’autre.

La raison est toute autre: faire pipi debout serait une attitude de domination par rapport aux femmes, qui elles ne peuvent pas le faire.

«Au nom de l'égalité des sexes et de la la lutte contre les discriminations sexuelles, la Région du Södermanland, dans le sud de la Suède, étudie en ce moment même une proposition de loi afin d'interdire aux garçons d'uriner debout, les femmes ne pouvant pas faire la même chose.

L'initiative vient du Parti de gauche Suédois, qui soutient qu'uriner assis contribue en outre à une vie sexuelle meilleure et plus longue. La Région du Södermanland a jusqu'au 12 juin prochain pour examiner ce projet de loi, rapporte la presse suédoise.»

Suggestion: au nom de l’égalité il faut en finir avec les toilettes séparées. Faisons pipi ensemble, femmes et hommes, assis ou debout, joyeusement, en commentant les nouvelles du jour ou la froideur de ce printemps qui nous les gèle (aux hommes). Cela permettrait aussi aux femmes de comparer, soupeser, réchauffer, admirer, s’extasier, comme tout humain devant un totem sacré.


Bon, je ne m’étendrai pas sur le sujet, sauf pour deux choses: rappeler que des femmessuède,uriner assis,hommes,féminisme,gauche,pipi debout,domination,soumission,humour savent faire pipi debout. C’est plus difficile pour viser mais avec un peu d’entraînement c’est possible. Plutôt que d’enlever une possibilité naturelle aux hommes, les malades de la domination devraient en rajouter une aux femmes.

La deuxième chose est que si une telle loi passait, les systèmes de contrôle dans les toilettes hommes seraient du plus mauvais effet et j’irais donc chez les dames. Ce qui me vaudrait sans doute des plaintes pour, pour je ne sais pas, ils inventent tellement de lois bizarres en Suède. Bref je n’irai jamais en Suède.

Mais j’envoie aux hommes de là-bas, et aux autres aussi au cas où, ce flyer, à coller aux portes des toilettes, dans les écoles, les administrations, les transports publics, bref partout. Pour l’avoir seul, cliquer dessus. Pour la traduction, je laisse les suédois s’y coller.

La lutte de libération anti-féministe passe dorénavant par «Faisons pipi debout», suivi de: «Les femmes aussi!». On va enfin s’amuser...

14:19 Publié dans Féminisme, Humour | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : suède, uriner assis, hommes, féminisme, gauche, pipi debout, domination, soumission, humour | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

En réunissant vos deux derniers billets, et grâce à vous, je pense avoir trouvé la solution pratique à ce problème pratique de la position idéale de miction :
Les femmes prendront le rouleau de papier toilettes soluble dans l'eau comme petit entonnoir à jeter après usage.
Ainsi, elles auront accès à une dimension supplémentaire et leur quotidien s'en trouvera amélioré, sans qu'elles aient à demander quoi que ce soit à qui que ce soit.
Avant de partir en voyage, elles feront une réserve de ces rouleaux astucieux.
Car selon ma longue expérience, on peut être confronté à des lieux d'aisance vraiment exotiques.
Il n'est pas rare qu'une fille d'un groupe de voyageurs se sacrifie pour aller explorer les lieux et on attend son retour avec une certaine appréhension. "Alors, c'était comment ?"
De sa réponse dépend la durée de l'agonie infligée à nos vessies.
Toutefois, je dois admettre que la situation s'est grandement améliorée ces dernières années. A Istanbul, le seul endroit où j'aie trouvé des "toilettes turques" était le Musée d'archéologie. Elles étaient en faïence rose et très propres ! :-)))

Écrit par : Calendula | 06 avril 2013

la dictature féministe n'a plus de limites quand elle n'a pas de contre pouvoir, en suéde déjà qu'ils sonts éjectés de l'éducatif de leurs enfants maintenant on leur dit comment ils doivent pisser et tout ça sois disant au non de l'égalité !!!

Écrit par : leclercq | 06 avril 2013

http://www.terrafemina.com/vie-privee/famille/articles/20593-education-unisexe-tout-le-monde-assis-pour-faire-pipi-.html

là on a le point sur les délires féministes, et les liens cités dans ce lien sonts pas mal non plus !!!

Écrit par : leclercq | 06 avril 2013

http://www.terrafemina.com/societe/societe/articles/19964-le-sexisme-ordinaire-se-glisse-dans-les-manuels-scolaires-de-maths.html

Un déséquilibre encore plus flagrant lorsqu’il s’agit des personnages célèbres : face aux 1057 noms de personnalités masculines qui sont cités, on ne trouve que 35 personnages historiques féminins, soit 3,2% !

qu'y a t'il de sexiste là dedans rien, il y a peu de femmes célébres c'est une réalité, peu d'artistes peu d'inventrices, les femmes sonts moins créatives que les hommes, moins d'extrémes chez les femmes, pas les mêmes priorités.

elles peuvent bien nous faire chier en écrivant qu'il faut un GPS aux hommes pour trouver la machine à laver le linge, ce sonts les hommes qui onts inventé tout l'électroménager.

Écrit par : leclercq | 06 avril 2013

http://www.terrafemina.com/vie-privee/famille/articles/19904-sexisme-et-violence-tout-commence-a-lecole.html

Enfin, la ministre a promis d’ouvrir la porte de la classe aux associations de lutte contre les violences et le sexisme, parce qu’elles sont « les mieux placées pour faire ce type de prévention. » Ces associations sont de fait sensibilisées au silence des victimes de violences :

les mieux placées !!!

un ramassis de misandres hystériques sans aucune objerctivité sans aucune honnêteté !!!!

Écrit par : leclercq | 06 avril 2013

Bonsoir Homme Libre, je trouve l'idée de Calendula lumineuse, vraiment.
On recycle, se réjouit de trouver des rouleaux vides, et paix sur la Terre où nous arroserons tous les coccinelles....debout ou assis, qu'importe!

Écrit par : colette | 06 avril 2013

Calendula: de la faïence rose?¿?! Waow!!! Je me demande si chez les hommes c'est en lapiz lazuli... ;-)))

Colette: oui, et on fera des concours de distance de jeter de rouleau mouillés!!! :-))) On pourrait aussi installer une station de nettoyage des coccinelles... :-)))

Écrit par : hommelibre | 07 avril 2013

PS: j'ai mis une séquence adaptée en haut à droite de mon blog... :-)))

Écrit par : hommelibre | 07 avril 2013

Asseoir le Manneken est impensable :-)))

Écrit par : colette | 07 avril 2013

@hommelibre,
Concernant la matière et la couleur des toilettes pour hommes : Il faudra aller vérifier sur place ! Mais j'ai quelques craintes, vous risquez d'être déçu.

Le Manneken est vraiment de circonstance et avec le son, s'il vous plaît !

Écrit par : Calendula | 07 avril 2013

c'est pas bien ces petits accessoires !!

http://www.thegreengeekette.fr/pstyle-whiz-freedom-go-girl/

Écrit par : leclercq | 07 avril 2013

@leclercq,
Vous êtes drôlement bien renseigné ....
C'est tout à fait dans l'esprit des rouleaux de papier-toilette, mais plus joli, car coloré et probablement anatomiquement plus correct.
Pas jetable, donc encombrant après usage.
Il n'y a pas de solution idéale pour les utilisatrices forcées de toilettes sales, il faut avoir de bons muscles des jambes.

En repensant aux législateurs du Södermanland, je me suis dit qu'ils avaient bien de la chance d'avoir du temps à perdre avec des projets aussi triviaux. Est-il imaginable qu'il existe un endroit au monde, où on a du temps pour des bêtises pareilles ?
Passer de lois dont on ne peut même pas vérifier le respect ! Il n'est quand-même pas prévu de filmer les gens dans les cabinets et ensuite organiser des " Södermanland toilet-leaks", pour faire concurrence aux autres leaks qui défrayent la chronique au niveau planétaire ???

Écrit par : Calendula | 07 avril 2013

Depuis plus de 50 ans, je n'ai jamais vu que les urinoirs pour hommes étaient maculés d'urines par terre !
En fait, dans les années 1970, à Bruxelles, quelques féministes radicales (celles qui font fausses routes) pissaient debout dans les urinoirs d'hommes, avec une cuillère... Elles en faisaient toute une histoire de pisser debout comme les hommes...
Mais comme ça ne fonctionnait pas bien, plus de 30 ans plus tard, elle retentent un autre coup : celui d'obliger les hommes à pisser assis sur des pots de WC... assis, comme elles !
Vraiment, leurs médiocrités débordent fameusement cette fois-ci !

Écrit par : Will | 08 avril 2013

Bref, la théorie du genre se résume à enfumer tout le monde avec une pseudo-égalité totalement rhétorique, en surface, mais en dessous, il ne s'agit rien moins que de diffuser les idées du féminisme (du lesbiannisme) radical misandre. Toute la théorie du genre repose sur le postulat du PATRIARCAT. Or ce postulat est chimérique, c'est une invention des théoriciennes du genre, justement.
Les universitaires du sujet enculent les mouches entre eux, c'est possible, mais dans la rue, dans la société, cela se traduit par les crèches qui entendent reformater l'identité sexuelle des petits (une véritable honte), par la GPA, par l'hétérophobie, par la misandrie la plus crasse - et par la guerre contre les pères. Rien que ça, c'est inacceptable.

Écrit par : Will | 08 avril 2013

Les "études de genre" prétendent aussi que l'hétérosexualité est une dictature - et même le coït : le coït hétérosexuel est un viol pour ces extrémistes...
J'en ai assez de voir passer des trucs pareils. Oui, l'hétérosexualité est une norme, mais une norme naturelle, biologique, qui a permis la survie de l'espèce. L'homosexualité n'est pas la norme, et ne le sera jamais.
Je suis désolé pour les lesbiennes revanchardes, mais c'est comme ça, il faut qu'elles fassent avec. Elles n'ont pas à imposer leur hétérophobie à la société entière.
De même que les hétéros n'ont pas à les fustiger pour leur orientation sexuelle. Mais là, les radicales vont beaucoup trop loin avec leur théorie du genre.

Écrit par : Will | 08 avril 2013

voici un sujet qui va faire couler beaucoup d'encre au parfum d'urine.. Bien vu , je partage...

Écrit par : a gegout | 08 avril 2013

Enfin, je suis contre le féminisme radical, avec sa "culture du viol", avec sa lutte contre le "patriarcat", avec sa paranoïa misandre, avec son marxisme moisi.
Je suis pour un féminisme humaniste et pour la paix entre les sexes. Car "quand un sexe souffre, l'autre souffre aussi" (M. Mead)...

Écrit par : Will | 08 avril 2013

@ Will

Ce que vous dites est juste, et j'approuve; sauf que vous vous dites pour un féminisme humaniste et pour la paix entre les sexes. Hors je ne vois pas très bien aujourd'hui, dans une société où les droits des femmes et des hommes sont les même (excepté notamment la loi concernant les violences spécifiques faites aux femmes, et le FGIF notamment qui désavantage les hommes), en quoi le féminisme pourrait être utile.
D'ailleurs même dans le passé, selon moi, le féminisme n'a fait que s'agréger à des inégalités juridiques, pour justifier des intentions beaucoup plus perfides (les gouines rouges, Solanas, Dworkin etc...).

On peut constater que c'est toujours leur façon de procéder; prendre des viols, des femmes atrocement défigurées à l'acide par une infime minorité d'hommes immondes (c'est déja trop vous me direz mais bon), des cas dont nous nous émouvons tous; pour ensuite emmerder tous les hommes innocents pour 90% d'entre eux, et justifier le comportement détestable d'une Alonzo, une Fourest, ou une Amara; ou la théorie du genre.

Écrit par : Didier | 08 avril 2013

Personnellement, je n'y vois pas qu'une uniformisation dictée par le féminisme, mais plutot une facon de garder les lieux d'aisance plus propre...Quoi que...ds les sanitaires des femmes c'est pas terrible non plus. Cela dit c'est le genre de lois débile, invérifiable et outrageante pour nos libertés, on pisse comme on veut! Avec de nouveaux petits accessoires, les femmes urineront de plus en plus debout lors des activités de plein air. Freud et les autres ne vous masturbez pas l'esprit, il s'agit juste d'une petite aide pour faire pipi plus vite et plus discretement...

Écrit par : lola | 11 avril 2013

Les commentaires sont fermés.