25 mars 2013

Koh-Lanta: show must go on

Un candidat décède au tout début du tournage de Koh Lanta 2013. La direction de TF1 décide d’annuler l’émission pour cette année. Les autres candidats sont rapatriés rapidement en France. Le bruit circule que ce pourrait être la fin définitive de KL. Pourquoi?


koh-lanta,décès,candidat,tf1,queen,show must go on,Je n’aime guère les gros plans voyeuristes de cette émission. Le découpage et le montage sentent un peu trop la fabrique à émotions et le suspense obligé. Les propos et comportements des candidats sont visiblement choisis par la production. Mais c’est le jeu et ceux qui y participent l’acceptent.

Je ne reçois plus TF1 et il y a des années que je ne regarde plus L’émission. Mais de mémoire il y a des belles images, de réelles difficultés, de l’engagement. Les candidats doivent payer de leur personne. En ce sens l’émission est un challenge. Les épreuves physiques ou mentales ont toujours captivé le public. Koh Lanta associe les deux. Le public apprécie malgré l’aspect répétitif. Il apprécie probablement grâce aux personnalités des candidats.

Pourquoi donc arrêter? L’émotion sur place a dû être grande. Les autres candidats ont-ils eu leur mot à dire? Etaient-ils d’accord d’arrêter et de renoncer à ce projet fou pour lequel ils se préparaient depuis des mois? Ou est-ce principalement une décision de la chaîne? Les responsables craignaient-ils les critiques négatives s’ils avaient continué? On aurait probablement dit que TF1 faisait de l’argent sur le dos d’un mort. De ce point de vue la direction a certainement raison d’annuler 2013.

Mais uniquement de ce point de vue. Car la mort d’un candidat ne devrait pas arrêter unkoh-lanta,décès,candidat,tf1,queen,show must go on, événement. Pas plus longtemps que le temps d’un deuil qu’on lit dans le journal. Le Dakar a-t-il été annulé définitivement après la mort de Daniel Balavoine? Non. Les retransmissions de matchs de foot sont-elles supprimées depuis que des joueurs sont décédés de crises cardiaques en direct sur le terrain? Non. Doit-on arrêter tous les avions pour le crash d’un seul? Uniquement s’il y a une raison technique et que d’autres appareils présenteraient un défaut de sécurité. Mais pas par principe.

Les artistes le savent depuis toujours: show must go on - le spectacle doit continuer. La mort fait partie du risque, partout, toujours. Seules des circonstances exceptionnelles devraient interrompre un show ou une épreuve. La mort d’un seul n’est pas exceptionnelle. Encore moins dans des circonstances où il a choisi le risque, où il a été testé médicalement avant le tournage, et où aucune faute n’a été commise d’un côté ou d’un autre.

L’arrêt de la saison 2013 ne se justifie qu’en terme d’image pour la chaîne, et c’est discutable. Mais un arrêt définitif de l’émission n’aurait aucune justification éthique.

Show must go on.






20:06 Publié dans Divers, sport | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : koh-lanta, décès, candidat, tf1, queen, show must go on | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

" Car la mort d’un candidat ne devrait pas arrêter un événement. "

oui mais dans notre société qui fonctionne sur des valeurs féminines, on est adepte du risque zéro, du zéro mort, même à la guerre il ne faudrait plus qu"il y ai des morts.

les valeurs masculines ne sonts plus mises en avant, quelqu'un qui prends des risques n'est plus admiré !!!

l'élisabeth Badinter l'analyse correctement

"Il ne s'agit pas de lutter contre les excès de la mascu¬linité, mais contre la masculinité per se, accusée d'être la cause de toute violence. D'ailleurs, note-t-elle, il est de plus en plus rare d'entendre l'éloge de celle-ci. Au contraire, toutes les valeurs positives associées à elle sont systématiquement dénigrées. Le courage et la prise de risques sont associés à l'in-
conscience, contraires au principe de précaution, la force à la violence qui ne fait que des ravages, le goût de la conquête à un impérialisme blâmable, le péché capital.
Cette conception de la masculinité est ravageuse à un double point de vue. Tout d'abord, ces carac¬téristiques traditionnellement attribuées à l'homme appartiennent en fait aux deux sexes. En les calom¬niant, on n'en prive pas seulement le sexe mascu¬lin, on l'interdit chez l'autre. Ceux et celles qui ne conçoivent les femmes que comme des victimes à protéger n'imaginent pas qu'elles puissent dire non, donner une paire de claques, bref, se défendre physiquement et moralement.

extrait de fausse route

Écrit par : leclercq | 25 mars 2013

Excellent texte de Badinter. Merci de le citer. Il a tout son sens ici.

Écrit par : hommelibre | 25 mars 2013

Ce qui m'a fait trembler le plus c'est de voir l'image des requins lors du plongée effectuée par les participants vainqueurs, ça m'a fait monter les adrénaline, mais d'un côté j'aime bien ce jeu, pourquoi l'arrêter définitivement? Merci beaucoup pour l'article

Écrit par : habillages de vitrines | 26 mars 2013

Ce genre d'accident me fait penser à toutes les démarches judiciaires et poursuites potentielles. Sait-on quelle a été l'opinion des autres participants ?
Ils vont probablement finir par parler, même s'ils doivent avoir signé des promesses de black-out.
Il se peut tout à fait que, du fait des primes d'assurance et de clauses diverses, TF1 ait été contraint d'arrêter son tournage.
Ce genre d'émission est un montage financier très compliqué et il faut que ça rapporte un maximum, en coûtant le moins possible à produire.

Écrit par : Calendula | 26 mars 2013

L'aspect financier et assurances est en effet un aspect important. Il est bien possible que cela ait motivé la décision d'interruption.

Écrit par : hommelibre | 26 mars 2013

Disons qu’une émission dont le concept est d’affamer des candidats et les filmer en train de souffrir et de perdre leurs nerfs tellement ils ont faim ne me semble pas vraiment défendable.

Je veux bien que le voyeurisme rapporte beaucoup à ceux qui le diffuse, mais il y a des limites…enfin, j’espère !

Alors s'il faut un mort pour qu’enfin cette émission s’arrête, on va se dire qu’à quelque chose malheur est bon.

Écrit par : Vincent | 27 mars 2013

Vincent: les candidats ne sont forcés à rien. Ils ont choisi en connaissance de cause. C'est une épreuve d'endurance physique et mentale. On peut discuter la présence de la caméra et la post-production, mais en soi cela fait partie de différentes cultures ou de religions: la mise à l'épreuve par le corps et par l'esprit.

Écrit par : hommelibre | 27 mars 2013

Woaw ça c’est de l’argument !

Effectivement les candidats ne sont forcés à rien mais, malheureusement, il sera toujours aisé de trouver des candidats en quête d’aventure mais aussi de reconnaissance publique.

Mais la question demeure de savoir si c’est vraiment éthique et édifiant d’exploiter la quête de célébrité de nos contemporains ?

Écrit par : Vincent | 27 mars 2013

La même question peut alors se poser pour toute personne pratiquant un art, ou la politique: le besoin de célébrité et de reconnaissance n'en est sans doute pas absent. Serait-ce dans ce cas plus légitime que dans une émission comme Koh-Lanta? Si oui, pourquoi? Si non, pourquoi exploitons-nous leur quête? Car autant que la chaîne télé c'est le public qui exploite cette quête, qui lui donne sa légitimité.

On peut même pousser. Pourquoi chercher à être le premier dans une épreuve sportive? Pourquoi rechercher une visibilité, dans quelque domaine que ce soit? Et pourquoi, si nous-même éventuellement ne la cherchions pas, en priverions-nous ceux qui la cherchent?

Je ne partage pas votre raison de critiquer l'émission et les candidats. Je pense que KL, par rapport à d'autres émission du genre, est plutôt exigeante avec les candidats. Ils réalisent une performance. C'est leur liberté. Ils ne sont pas exploités.

Comme quoi, on peut voir la même chose de manières différentes.

Écrit par : hommelibre | 27 mars 2013

Contrairement à ce que j'ai écrit et qui était diffusé dans la presse, il y a peut-être eu une faute sur place. Deux personnes, dont l'identité n'est pas diffusée mais qui feraient partie du staff, mettent en cause la production. Une instruction doit être ouverte. A suivre donc.

http://www.ozap.com/actu/-koh-lanta-mort-de-gerald-babin-deuxieme-temoignage-a-charge-contre-la-production/446337

Écrit par : hommelibre | 29 mars 2013

Deuxième décès autour de Koh-Lanta: le médecin se suicide. Après les accusations mettant en cause son intervention, il s'estime sali et brisé. Il s'est suicidé en laissant une lettre d'explication. Convaincu qu'il a traité le candidat avec la même attention que n'importe quel patient il ne voyait pas comment redresser sa réputation et croiser des regards en France sans qu'un doute subsiste.

http://fr.news.yahoo.com/suicide-m%C3%A9decin-koh-lanta-au-cambodge-140844083.html

Écrit par : hommelibre | 02 avril 2013

Les commentaires sont fermés.