19 mars 2013

La section femmes du PLR sera-t-elle balayée?

C’est le comble. On sait que les hommes n’en fichent pas une rame à la maison, que le torchon leur brûle les mains et que le balai (de sorcière) s’envole avant qu’ils n’aient eu le temps de l’attraper. Et bien les hommes du PLR veulent faire le ménage.


plr,femmes,femmes socialistes,machisme,patriarcat,socialiste,libéral,ménage,balais,udc,Irrationels

Les hommes du Parti Libéral Radical, faire le ménage? Oui, c’est cela. Les hommes du PLR. On aurait dit: les hommes socialistes, personne n’aurait réagi. On a l’habitude de voir leurs fesses dépasser du mini tablier qu’ils arborent élégamment à la cuisine pendant que leur épouse regarde la 139ème rediffusion de l’épisode 1 de Derrick.

Mais au PLR on croyait que les hommes en étaient encore. Des vrais quoi, pas de ceux qui se laisseraient convaincre de faire une tâche qui répugne aux femmes elles-mêmes (c’est d’ailleurs l’un des grands mystères modernes: comment des femmes arrivent-elles à convaincre des hommes de mettre les mains dans ce qu’il y a de plus dégradant pour l’humain: l’évier?). Et bien tout arrive. C’est Le Matin du jour qui met les pieds dans le plat (sans l’essuyer): les hommes du PLR veulent faire le ménage. Et pour nettoyer quoi? La section féminine de leur parti!

- Aaaaarrrrrgh!

L’affaire est si grave que les femmes socialistes volent au secours de leurs consoeurs PLR. Il y aurait du complot ménager dans l’air, je ne serais pas étonné. La vice-présidente des femmes socialistes suisse, Cesla Amarelle, précise:

« Il s’agit d’abord d’un message de solidarité envers nos collègues de droite. Ce qui prime, c’est la solidarité entre femmes. Les dérives machistes autoritaires n’ont pas leur place dans le champ politique démocratique.»

Les dérives féministes des donneuses de leçon, elles, ne semblent pas poser de problème. A la question: les femmes ont-elles toujours raison, elle répond: «Non, mais elles sont porteuses de rationalité, face à l’aveuglement de ceux qui défendent une politique patriarcale.»

Ben tiens! Machisme, patriarcat, irrationalité masculine: la bible féminista est de circonstance. Si un homme n'est pas d'accord avec une femme c'est du machisme patriarcal. A croire que l’exemple est stimulant: la vice-présidente des femmes socialistes parle comme un macho. Elle serait même pour une alliance des femmes de différents partis. Mais pas tous:

« Être une femme UDC, c’est malheureusement devenu assez aliénant.»

Si l'irrationalité est masculine, l'arrogance est féminine. Il ne lui manque que la barbe pour qu'elle se prenne pour le bon dieu, celle-là. Tout dépend de ce que l’on définit comme aliénant. La répétition d’une doxa pleurnicharde et revancharde est foutrement aliénant. Et épouser une femme socialiste serait du masochisme. Les prises de tête à la maison...

Espèce protégée

La raison de ce tintamarre? Le PLR reproche à sa section femmes d’avoir pris trop de place plr,femmes,femmes socialistes,machisme,patriarcat,socialiste,libéral,ménage,balais,udc,médiatique au sujet de l’article constitutionnel sur la famille. Et menace de lui couper les vivres. La présidente des femmes PLR se fâche: «Nous voulons garder notre indépendance, notre secrétaire et notre présence dans les médias».

Soit. On comprend donc qu’il y a d’un côté le PLR normal, avec des femmes et des hommes, où normalement on tient des débats et où femmes et hommes oeuvrent ensemble au bien commun - enfin  on voudrait y croire. Et croire qu’il n’y a pas de distinction particulière entre femmes et hommes. Et de l’autre côté il y a les femmes PLR. Qui veulent rester indépendantes. Pour dire éventuellement autre chose que le parti. Et être quand-même payées par le parti. Ben tiens!

Donc:

1. Les femmes sont représentées médiatiquement deux fois et les hommes une seule fois.

2. Elles ont besoin d’avoir une place à part, privilégiée, et être subventionnées pour cela, car on sait que, comme pour les lois de genre, les femmes ont besoin d’être traitées différemment, comme des êtres plus faibles que les hommes et donc méritant une attention plus grande et des mesures de protection. Un peu comme les enfants. C’est du moins ce que les exigences de certaines politiciennes féminines laissent entendre.

3. Les femmes veulent être représentées à part des hommes. On doit donc, par souci d’égalité, créer des sections masculines dans les partis. Mieux: on devrait séparer les sexes par principe en politique. On pourrait y habituer les enfants dès l’école et en finir avec la mixité qui est bien trop démocratique pour celles qui ne veulent pas dialoguer et qui prétendent présenter leur point de vue sans oser se soumettre à la contradiction avec des hommes.

Je propose même aux femmes, libérales et socialistes, le port de la burqa. Lors de leurs alliances communautaristes, on ne saura pas qui est qui. Cela leur évitera de devoir rendre des comptes aux instances de leurs partis respectifs.

Car au fond, c’est bien de cela qu’il s’agit, non?

 

http://blog.unesourisetmoi.info/data/images/balai.gif

22:12 Publié dans Humour, Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : plr, femmes, femmes socialistes, machisme, patriarcat, socialiste, libéral, ménage, balais, udc | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Mais qui tient le balai?

Écrit par : Michèle Roullet | 20 mars 2013

Qui tient le balai?
:-)))

Peut-être un ange... :-)

Écrit par : hommelibre | 20 mars 2013

Dans un journal suisse-alémanique j'ai lu la présidente de la section féminine du parti se serait présentée seins nus lors d'un débat.
Je suggère aux hommes de baisser le pantalon (avec la culotte) dans de pareils circonstances.

Écrit par : benpal | 20 mars 2013

quelle est l'andouille qui a inventé la journée de la femme? c'est lui ou elle le grand et seul coupable.Leur donner plus de pouvoir alors qu'elles étaient déjà connues en 1800 pour en avoir beaucoup c'était assurément couper les ailes aux hommes d'aujourd'hui
Heureusment le machisme des hommes du sud semble rentrer dans les moeurs et on entend beaucoup de jeunes homme mariés dire,nous la cuisine? faut pas réver sans nier le fait qu'aujourd'hui pour se faire materner bien des hommes ont compris l'avantage à en retirer en disant :oh ma femme me fait faire n'importe quoi ce à quoi on peut ajouter et si elle te dit de te jeter au lac,tu y vas aussi?
pauvres hommes je retourne sous ma couette pour vous plaindre,rire

Écrit par : lovsmeralda | 20 mars 2013

Dieu créa la femme pour occuper l'homme et le faire rire! quand on voit le nombre de trouillardes qui se laissent influencer par les médias et certains partis et qu'on pense aux grands mères qui ont vécu la guerre,elles ne leur font vraiment pas honneur bien au contraire!Voilà ce devait être dit,c'est fait,rire
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 20 mars 2013

@ Lovsmeralda: :-)))
Sûr que les grand-mères assuraient. Elles faisaient tourner le monde pendant que les hommes se faisaient étriper. C'étaient des costaudes.

Bien à vous.

@ Benpal: J'espère au moins que les seins étaient jolis, sinon c'est un attentat esthétique! :-) A part cela, d'accord avec vous: les hommes viennent fesses nues. Il n'y a pas de raison...

Écrit par : hommelibre | 20 mars 2013

@Hommelibre,costaudes comme vous dites et tellement vrai,elles ne s'en laissaient conter par personne et je connais beaucoup de socialistes qui si elles étaient encore de ce monde riraient beaucoup moins et prendraient leurs jambes à leu cou rien qu'en les entendant parler.
On a hérité quelques traits de leur caractère,mais hélas pas la force tonitruante de la voix à faire fuir même des mouches,bien que ,rire
belle soirée printanière pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 20 mars 2013

On peut aussi ajouter qu'il y avait beaucoup d'hommes baraqués et ce jusqu'en 50 ensuite la morpholgie changea peu à peu .Mais à l'inverse des femmes d'antan qui seules savaient aussi se faire respecter des enfants,elles n'avaient pas besoin d'association pour prendre position.
C'est important car en groupe les décisions féminines frappent par leur intensité mais seule une femme d'aujourd'hui ne rivalisera jamais avec ces ancêtres féminines qui de féminin très souvent n'avaient que les dessous observables les jours de lessive,une fois tous les tremblements de terre,rire

Écrit par : lovsmeralda | 20 mars 2013

Elles faisaient tourner le monde avec les ados et les hommes de plus de cinquante ans quand les hommes de 20à 50 ans pendant se faisaient étriper. je pense que vous parler de la france pendant la guerre de 14 18.

"Mais à l'inverse des femmes d'antan qui seules savaient aussi se faire respecter des enfants"

maintenant c'est l'inverse elles couvent leurs enfants et obligent les péres à faire de même elles divorcent pour refaire leur vie eh oui manque de romance dans le couple et elles se fonts bouffer par leurs ados.

Écrit par : leclercq | 20 mars 2013

Non, mais elles sont porteuses de rationalité, face à l’aveuglement de ceux qui défendent une politique patriarcale.»
Encore faudrait il le prouver ...

"Et épouser une femme socialiste serait du masochisme. Les prises de tête à la maison... "

Je préfère encore mourir célibataire personnellement beurrrkkk !!!!

Écrit par : prometheus | 20 mars 2013

"j'ai lu la présidente de la section féminine du parti se serait présentée seins nus lors d'un débat."

Le retour de la CIcciolina :D

Écrit par : prometheus | 20 mars 2013

Les commentaires sont fermés.