17 mars 2013

Virtue, Moir et Carmen

Les mondiaux de patinage se terminent aujourd’hui à London au Canada. Avec des prestations éblouissantes. Le patinage artistique fait rêver. L’esthétique y est exceptionnelle.


patinage.mondiaux,london,canada,virtue.moir,carmen,bizetMais quel travail pour atteindre ce niveau. L’esthétique est fruit de rigueur, de discipline, de confiance, et de répétition des centaines, des milliers de fois des gestes, des positions et des figures pour atteindre précision et sûreté.

Quel talent!  Quelle beauté!

On critique parfois l’esprit de compétition, on lui reproche la pression mise sur les sportifs, la volonté d’être meilleurs que les autres. Mais atteindrait-on un tel niveau sans cet enjeu? Vouloir être le ou la meilleure n’est-il pas stimulant et motivant? Où est le problème puisque le jeu est ouvert et que tous peuvent prétendre au plus haut niveau?

Les couples ont ma préférence. La danse libre sur glace à deux est un spectacle envoûtant. Je retiens particulièrement le couple canadien Tessa Virtue et Scott Moir. Champions olympiques en titre, anciens champions du monde, ils terminent cette année à la patinage.mondiaux,london,canada,virtue.moir,carmen,bizetdeuxième place. Cela ne diminue en rien leur prestation puissante, d’une facilité apparente déconcertante et d’une maturité bluffante.

Les voici dans la même prestation qu’hier, filmée il y a quelques mois: Carmen. L’héroïne de Bizet, femme au tempérament de feu, est ici servie à l’excellence par une Tessa Virtue en pleine possession de son art, puissante, solide, montrant une grande audace corporelle, et soutenue sans faille par son partenaire.

 

 




19:47 Publié dans Art, sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patinage.mondiaux, london, canada, virtue.moir, carmen, bizet | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.