09 février 2013

Excision: pourquoi les féministes mentent

Le 6 février était la journée mondiale contre les mutilations génitales féminines. Je vois sur deux billets une condamnation de l’excision. Dans l’un je lis que l’excision n’est pas due à la religion, dans l’autre, sous plume féministe, elle l’est. Quelle est la réalité?


filles,afrique,excision,femmes,hommes,religion,coutume,islam,sang,victimes,circoncision,exciseuse,onu,unicef,mgf,L’excision: à cause de l’islam?

La région d'Afrique où est pratiquée l'excision est majoritairement musulmane. Mais pas exclusivement musulmane. L'excision est aussi pratiquée en Indonésie musulmane. Mais pas en Arabie Saoudite musulmane. L’islam local a peut-être repris une coutume mais l’excision se pratique largement hors de l’islam. C'est donc abusif de prétendre que l'excision est plus particulièrement liée à l'islam.


Ou à cause des hommes?

Je lis aussi sous la plume féministe: «Les femmes, souvent illettrées ou peu scolarisées, avancent beaucoup de justifications pour défendre l’excision. Les hommes  en revanche savent exactement pourquoi ils veulent des femmes «pures»... «... cette tradition a pour but de supprimer le plaisir sexuel de la jeune fille afin qu’elle garde sa virginité, et de l’épouse afin qu’elle n’ait pas envie de tromper son mari.»

Et hop, on prend les femmes pour des connes et les hommes pour des savants pervers. Le bon vieux stéréotype sexiste qui fait des femmes des idiotes pour mieux taper sur les hommes dans une sorte de réflexe pavlovien. C'est le bas-fond de l'intellect féministe. On ne pense plus: on ahane, on annone, on râbache, on serine, on ressasse, on s'auto-convainc. Mais cette affirmation est-elle vérifiée, documentée? Qui a produit cette information, quelle a été la méthodologie pour recueillir de quoi l'étayer et en faire la cause unique et absolue de l'excision? Pourquoi n'y a-t-il pas au moins le conditionnel sous la plume féministe?

Les informations sur le net sont plus nuancées.

«La pratique de l'excision est sous tendue par des causes économiques, culturelles, religieuses et morales.» Tiens, ce ne serait pas qu’à cause des hommes.filles,afrique,excision,femmes,hommes,religion,coutume,islam,sang,victimes,circoncision,exciseuse,onu,unicef,mgf,


Ou à cause de pas de chance?

Continuons avec le site d’une ONG africaine:

«Les causes sont liées à des croyances profondément ancrées dans les traditions et les mœurs. Selon certaines traditions, les femmes non excisées sont impures et incapables de dompter leurs pulsions sexuelles. D’où l’idée que l’excision est principalement un désir des hommes d’assujettir les femmes et de contrôler leur sexualité. Dans d’autres communautés africaines, l’excision permet à la fillette de s’affirmer comme femme dans la mesure où le clitoris serait un organe masculin. Ce qui explique le refus de certains hommes d’épouser des femmes non excisées, pendant que d’autres pensent qu’elles sont toujours adultères.»

Tout cela est au conditionnel, rien n'est affirmé de manière péremptoire et il y a au moins deux causes éventuelles, dont la deuxième qui mériterait une étude anthropologique un peu plus conséquente que le victimisme féministe. «D'où l'idée que...»: on ne fait pas une certitude avec un tel préjugé sexiste misandre.


Ou à cause de... non, impossible!

Enfin je constate que l'on parle des hommes comme responsables indirects, mais on ne cite nulle part les responsables directes. Qui? Les femmes exciseuses, qui pratiquent l'excision et qui en vivent - qui ont donc intérêt à ce que cela continue et à dire ce qu'elles veulent pour la justifier. Quelle naïveté - ou quelle mauvaise foi délibérée? - de ne pas en parler. Le féminisme revanchard a-t-il à ce point fermé les bouches et les yeux, et inhibé la lucidité? C’est l’omerta.

filles,afrique,excision,femmes,hommes,religion,coutume,islam,sang,victimes,circoncision,exciseuse,onu,unicef,mgf,«Le métier d'exciseuse

Le rôle d'exciseuse est un véritable métier qui se transmet de mère en fille au sein d'une même famille. L'exciseuse est une vieille femme soit accoucheuse villageoise, matrone, sorcière ou de la famille des forgerons. Dans certaines communautés, elle devra être nécessairement ménopausée, dans d'autres, extérieure au village. En tant que métier, l'excision devient nécessairement une source de revenus indéniable.»


Mais si: l’excision est uniquement due aux femmes

Un site africain va plus loin et cite une participante à un  forum sur la violence faite aux femmes:

«Kadidia, Malienne, 60 ans:  C’est uniquement la faute des femmes

Arrêtons de nous cacher derrière les hommes (qui bien souvent ne sont même pas au courant que leurs filles ont été excisées), les marabouts et le gouvernement. Si l’excision continue, c’est à cause des femmes. Qui les amène chez l’exciseuse ? La mère, la belle-mère, la grand-mère. Qui excise ? Une femme. Les femmes sont au centre, sans s’en rendre compte, de cette pratique. Ce sont elles qui donnent son activité à l’exciseuse. Car si la femme n’amène pas sa fille, l’exciseuse n’ira pas la chercher. Quand la femme aura compris qu’elle est victime de cette tradition dont elle n’arrive pas à se débarrasser, elle se mobilisera et luttera contre la pratique. Elles sont les seules à pouvoir y mettre fin et à sauver leurs filles.»

Evidemment ce sont des femmes, donc des victimes, forcément, même si personne ne lesfilles,afrique,excision,femmes,hommes,religion,coutume,islam,sang,victimes,circoncision,exciseuse,onu,unicef,mgf, oblige à entretenir l'excision ni à couper à vif des centaines de clito et d'en faire leur beurre rouge. Leurs mains sont pleines du sang de leurs victimes. En cachant la vraie cible, les vraies bourrelles des fillettes, les féministes sont non seulement complices du crime mais empêchent sa solution. C’est normal: s’il y avait une solution certaines associations n’auraient plus de raison d’être. Elles auraient moins de subventions publiques et privées.

L’excision des fillettes rapporte de l’argent à nos moralisatrices bourgeoises blanches, nouvelles colonialistes culturelles de l'Afrique. Leur indignation n’est qu’une pantalonnade. Une hypocrisie honteuse.


De plus il n'est nulle part question de circoncision. Pourtant - même si ce n'est pas le même organe qui est concerné - les conséquences ne sont pas anodines selon différentes sources. Mais ce n'est pas grave, ce ne sont que des hommes. Et à voir la fierté des mères de circoncisés, la circoncision n'est pas prête de cesser. La circoncision est une tradition juive et musulmane. Chacun a le droit à ses croyances et je ne veux pas relancer ce débat déjà mené avec beaucoup de tensions dans un précédent billet. Mais si l’on conteste une tradition (l'excision) on doit pouvoir en contester une autre (la circoncision). Je constate que l'Unicef, l'Onu, les ONG et le monde politiquement correct du féminisme professionnel ne disent rien de cela.


L’excision est une des armes idéologiques contre les hommes. Il n'y a pas encore assez d'hommes qui réalisent à quel point on les méprise - ou bien, culpabilisés, ils l'acceptent comme une punition entretenue par les mensonges du féminisme et sa falsification de l’histoire. Quand ils se réveilleront le retour de bâton sera violent.

Si vous voulez vraiment aider les fillettes contre l’excision, commencez par le commencement: fuck the féminism. Cessez de subventionner des hypocrites.

 

Les images peuvent être agrandies en cliquant dessus.

Vidéo: une exciseuse repentie, qui excisait à la chaîne (réserve sur ses propos concernant l'argent):

 

17:04 Publié dans Féminisme, Santé, société | Lien permanent | Commentaires (55) | Tags : filles, afrique, excision, femmes, hommes, religion, coutume, islam, sang, victimes, circoncision, exciseuse, onu, unicef, mgf | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Vous vous reconnaîtrez certainement dans ce texte à moins que votre tendance à la négation ne reprenne le dessus une fois de plus.
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=masculinisme&source=web&cd=10&cad=rja&ved=0CGcQFjAJ&url=http%3A%2F%2Frebellyon.info%2FAttention-danger-Masculinisme.html&ei=EtsWUbexB-ib0QWwqIHwDQ&usg=AFQjCNEYYrYNYYOVvTvrkYSQGFf1bptPGw

Écrit par : yellowbox | 10 février 2013

Yellowbox, puisque vous faites les questions et les réponses, pas la peine que je vous réponde. Je vous laisse à vos chimères.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

Excellente note très bien documentée.
Je me suis toujours demandé comment des mères qui avaient souffert d'une excision pouvaient ainsi l'imposer à leur fille...

Écrit par : Marie-France de Meuron | 10 février 2013

@Rebellyellowbox

C'est là qu'on voit le serieux du truc.

-1) Pas même un endroit ou commenter. Car vous n'acceptez pas l'avis contraire. Vous ne concevez pas d'avoir tort.

-2) Affirmer que aller à l'encontre de certaines idées féministes est mal , signifiant qu'il aurait par conséquent TOUJOURS raison . En fait le féminisme comme vous le concevez c'est 1+1= 2 , alors qu'en fait c'est : Je vois le monde ainsi et celui qui est pas d'accord est un (insérer insulte quelconque )

-3) Ma préférée , c'est lorsque vous vous attribuez l'exclusivité de l'indignation , que vous seul savez ce qui est une véritable revendication et que n'importe laquelle émanant d'un homme ou à propos d'un homme ne peut être qu'un gros mensonge , sursaut du patriarcat qui flanche sur ses bases. BREF QUE TOUT CE QUI VA À VOTRE ENCONTRE EST FORCÉMENT DU MASCULINISME. Ca doit vous être inconcevable que des gens comme moi emmerdent profondément et le masculinisme et le féminisme , je parie.


Ce que vous faites c'est pas de la rebellion , c'est du bourrage de crâne , de l'idéologie pur jus.
Cette méthode de faire mériterait un billet à elle toute seule. Mais , encore une fois , vous refusez de laisser les gens s'exprimer sur votre site , oubli de votre part ou crainte de vous exposer à une autre vision du monde que dans celle ou vous baignez?!

On en revient au petit 2) Peut importe la vérité , seul ce que je dis compte.

Écrit par : nemotyrannus | 10 février 2013

@ yellowbox

j'ai lu le lien exactement le contraire des écrits de ces femmes honnêtes

http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article232&var_mode=calcul

donc sous entendu ces femmes honnêtes lucides expériementées chacunes dans leur domaine sonts un ramassis de menteuses !!!

ce genre d'affirmation vraie

"Erin Pizzey (1939-

"elle ouvre en 1971, à Chiswick, le premier centre pour femmes victimes de violences conjugales. Dix ans plus tard, après avoir reçu cinq mille femmes et perdu beaucoup d’illusions, elle raconte son expérience dans Prone to violence (Enclin à la violence, 1982). Elle y fait plusieurs constats politiquement incorrects : la moitié des femmes venues dans ce centre sont elles-mêmes violentes ; leur misère est exploitée par des encadrantes sexistes qui les poussent à la haine des hommes en général ; la violence conjugale est devenue une industrie dotée de budgets énormes que des groupes idéologiques essaient de capter à leur profit. La publication de ce livre déclenche contre elle une véritable hystérie, au point qu’elle a besoin d’une protection policière pour en faire la promotion. Il devient un livre maudit : jamais traduit en français, et accessible seulement dans quelques bibliothèques du monde. Elle continue, dans des articles, à démonter et à dénoncer les mécanismes de l’idéologie misandre."

ça t'interpelle pas un peu, tu ne te pose pas un peu des questions ?

pour toi les écrits de ton lien, qui ne sonts que des affirmations péremptoires sans arguments sérieux et honnête.

ça ne t'interpelle pas, pas le moindre petit questionnement, ces femmes là seraient plus honnêtes selon toi que celles que je cite, tout ce qu'il y a dans ton lien se démonte tout absolument tout !!!!

"Un moment fondateur du masculinisme est la tuerie de l’école Polytechnique, à Montréal (Québec). Le 6 décembre 1989, Marc Lépine a tué 14 femmes avec une arme à feu en criant « J’haïs les féministes ! ». Il a laissé derrière lui une lettre expliquant que les femmes ont pris trop de pouvoir dans la société, et notamment les femmes exerçant des métiers traditionnellement masculins, telles les ingénieures visées ce jour-là.

La plu­part des mas­cu­li­nis­tes aujourd’hui pré­fè­rent éviter de parler de ce sujet, bien que les plus radi­caux sou­tien­nent ouver­te­ment le geste de Marc Lépine ;"


http://www.vigile.net/Une-ministre-liberale-et-le-drame

Écrit par : leclercq | 10 février 2013

@Marie-France de Meuron ce n'est plus du féminisme ,c'est de l'eugénisme tout simplement! c'est une suite peut -être inconsciente de ce qui se fit dans les camps de concentration.Vous avez dit féministes? non de réelles Kapos ni plus ni moins et qui malheureusement et ce de plus en plus gangrènent tout le paysage relationnel,hommes - femmes,Citoyens et politiques!
Peu leur importe les moyens utilisés pour prendre le pouvoir,rendement c'est tout ce qui les intéresse!qu'ont -elles de féminin? beauté ,belles paroles les ayant figé dans un rôle dont elles-mêmes très souvent ne trouvent plus la force de s'en sortir seule.C'est là que le rôle de l'homme sera important en aura-t'il encore envie? that's is the question!
très bon dimanche frisquet pour Vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 10 février 2013

Moi je me fiche d'avoir "raison", c'est vous qui avez une obsession maladive à démontrer avec vos liens et vos arguments erronés votre vérité,ceci est de la pure projection. Tout votre texte est perverti, vous inversez tout, vous prenez la souffrance des femmes, comme dit dans le lien, pour la mettre à égalité avec celles des hommes. il n'y a absolument pas les mêmes responsabilités d'un côté et de l'autre. Les femmes seraient autant responsables que les hommes de leurs malheurs, la j'aurais tout entendu. je n'ai empêché personne de parler.
C'est dur de regarder la réalité en face, et de voir que collectivement ce sont les femmes qui ont toujours davantage souffert que les hommes.
Si les femmes sont des Kapos qui veulent le pouvoir, qu'ont été les hommes pendant des siècles ? On leur reprocherait en fait ce que les hommes ont fait pendant des siècles?
"figé dans un rôle dont elles-mêmes très souvent ne trouvent plus la force de s'en sortir seule." oui c'est sur qu'elles se retrouvent seules, et que c'est compliqué, elles ne vont pas s'en sortir grâce à l'oppresseur, et surtout pas des gens comme vous.

Écrit par : yellowbox | 10 février 2013

@ Lovsmeralda:

Vous posez une question cruciale et pertinente: "C'est là que le rôle de l'homme sera important en aura-t'il encore envie?"

Il faut espérer que la force du désir sera toujours plus grande que la désillusion.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

@ Yellowbox:

Vous ne vous sentez plus!...

"... elles ne vont pas s'en sortir grâce à l'oppresseur".

L'oppresseur. Ah, que voilà donc l'ennemi de classe et de genre démasqué. L'oppresseur. En général. Sous-entendu: tous les hommes sont des oppresseurs. Ils n'ont eu de cesse durant des millénaires de réduire les femmes en esclavages, en faire des taiseuses, les tabasser, les mépriser, les écraser. Et tous les hommes. Ben tiens...

C'est votre catéchisme, le catéchisme féministe habituel. Ce n'est pas la réalité. Les hommes avaient des contrats avec les femmes, des devoirs, des obligations. Ils mourraient à la guerre, crevaient dans les mines, leur laissaient l'argent de la ferme pour gérer le ménage, les aimaient, et subissaient comme elles la loi des dominants.

Violents, les hommes? Un très faible pourcentage, oui, comme les femmes. Femmes qui travaillaient, avaient leur propre espace de pouvoir, bref, pas les connes que vous décrivez dans votre misogynie et votre mépris de toutes les femmes, solides, courageuses, déterminées, qui ont porté l'humanité autant que les hommes.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

@ Lovsmeralda

"non de réelles Kapos ni plus ni moins et qui malheureusement et ce de plus en plus gangrènent tout le paysage relationnel,hommes - femmes,Citoyens et politiques"

trés lucide ton post super.

@ yellowbox

"Si les femmes sont des Kapos qui veulent le pouvoir, qu'ont été les hommes pendant des siècles ? On leur reprocherait en fait ce que les hommes ont fait pendant des siècles?

les hommes onts été quoi pendant des siécles les partenaires des femmes pas autre chose, la sois disant domination masculine sur les femmes pendant des millénaires n'a aucune base sérieuse rien du vent, comme toutes les affirmations féministes d'ailleurs. et si cette domination avait effectivement excité, la logique voudrait que par vengeance les femmes fassent de même super logique !!!

"elles ne vont pas s'en sortir grâce à l'oppresseur, "

vous avez vu des oppresseurs où ?
vous en cotoyez tous les jours vous avez des exemples concrets ?

"C'est dur de regarder la réalité en face, et de voir que collectivement ce sont les femmes qui ont toujours davantage souffert que les hommes."

mais souffert de quoi, ça on sait pas, d'une domination universelle qui n'a jamais existé.

"c'est vous qui avez une obsession maladive à démontrer avec vos liens et vos arguments erronés votre vérité,ceci est de la pure projection."

mes liens et mes arguments sonts erronés !!!

mais prouve le

c'est erroné ça.

""Erin Pizzey (1939-

"elle ouvre en 1971, à Chiswick, le premier centre pour femmes victimes de violences conjugales. Dix ans plus tard, après avoir reçu cinq mille femmes et perdu beaucoup d’illusions, elle raconte son expérience dans Prone to violence (Enclin à la violence, 1982). Elle y fait plusieurs constats politiquement incorrects : la moitié des femmes venues dans ce centre sont elles-mêmes violentes ; leur misère est exploitée par des encadrantes sexistes qui les poussent à la haine des hommes en général ; la violence conjugale est devenue une industrie dotée de budgets énormes que des groupes idéologiques essaient de capter à leur profit. La publication de ce livre déclenche contre elle une véritable hystérie, au point qu’elle a besoin d’une protection policière pour en faire la promotion. Il devient un livre maudit : jamais traduit en français, et accessible seulement dans quelques bibliothèques du monde. Elle continue, dans des articles, à démonter et à dénoncer les mécanismes de l’idéologie misandre."

tu porte des oeilléres où quoi tu ne crois pas capable tes amies féministes de fonctionner comme ça et si elles sonts comme ça.




". il n'y a absolument pas les mêmes responsabilités d'un côté et de l'autre."

et elles sonts où les responsablités des hommes dans l'excision ? là on sait pas.

Écrit par : leclercq | 10 février 2013

Mireille Valette propose un exemple de jeune homme pour illustrer sa théorie sur la supposée cause masculine de l'excision. C'est court. Qui sait si ce ne sont pas les mères qui lui ont mis ce discours en tête?

Je propose à la réflexion l'hypothèse que les mères sont à l'origine du contrôle sur la sexualité - voir mon nouveau billet sur le "Repassage des seins" (une suite à celui-ci).

J'ai posé des questions à madame Valette sous son billet sur l'excision. Elle ne les a pas publiées et n'y a pas répondu. Les voici:


"Bonjour,

Vous affirmez:

«Les hommes  en revanche savent exactement pourquoi ils veulent des femmes « pures ». «cette tradition a pour but de supprimer le plaisir sexuel de la jeune fille afin qu’elle garde sa virginité, et de l’épouse afin qu’elle n’ait pas envie de tromper son mari ?»

1. Pouvez-vous indiquer vos sources, l’étude précise qui permet de l’affirmer, ainsi que la méthodologie de cette étude si elle existe?

2. Avez-vous fait une recherche par vous-même? Avez-vous vu que ce sont des femmes qui excisent, et qu’elles gagnent de l’argent en le faisant? Que ce sont les mères qui veulent faire exciser leurs filles? Que les pères n’y sont pas présents, voire qu’ils ne le savent pas?

3. «Moussa acquiesce». Est-ce l’acquiescement habituel des africains, cette manière de ne pas être en conflit, ou est-ce un acquiescement ferme, avec revendication d’une supposée domination de la sexualité féminine? Ce supposé contrôle sur la sexualité féminine est-il théorisé ouvertement par les hommes, est-il transmis en clair? Moussa exprime-t-il une tradition orale selon laquelle il aurait appris cela, ou est-il contaminé par un discours qui condamne l’excision et dont la teneur féministe culpabilisante de l’homme ne fait aucun doute? En symétrie, les femmes acceptent-elles la situation si les hommes les trompent?

4. Quel intérêt les hommes auraient-ils à réclamer l’excision alors que, selon votre écrit, l’écrasante majorité d’entre eux préfèrent les femmes non excisées? D’ailleurs, pourquoi les africains en Europe couchent-ils avec des femmes non excisées si l’excision est - selon vous - si importante pour eux?

5. Enfin vous écrivez: «Les femmes, souvent illettrées ou peu scolarisées, avancent beaucoup de justifications pour défendre l’excision.» Avez-vous une étude qui prouve cela? Et quelle relation faites-vous entre la justification de l’excision et le fait d’être illettrées ou peu scolarisée?


Pour information:

««Kadidia, Malienne, 60 ans:  C’est uniquement la faute des femmes

Arrêtons de nous cacher derrière les hommes (qui bien souvent ne sont même pas au courant que leurs filles ont été excisées), les marabouts et le gouvernement. Si l’excision continue, c’est à cause des femmes. Qui les amène chez l’exciseuse ? La mère, la belle-mère, la grand-mère. Qui excise ? Une femme. Les femmes sont au centre, sans s’en rendre compte, de cette pratique. Ce sont elles qui donnent son activité à l’exciseuse. Car si la femme n’amène pas sa fille, l’exciseuse n’ira pas la chercher. Quand la femme aura compris qu’elle est victime de cette tradition dont elle n’arrive pas à se débarrasser, elle se mobilisera et luttera contre la pratique. Elles sont les seules à pouvoir y mettre fin et à sauver leurs filles.»


Pourquoi ne parlez-vous pas de cela, et n’incriminez-vous que les hommes?

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

L'incrimination permanente des hommes comme cause de tous les maux est non seulement abusif, c'est une violence morale contre eux en tant que genre.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

@hommelibre

- « Il faut espérer que la force du désir sera toujours plus grande que la désillusion. »


Le désir de bander ?
Ou de dominer les femmes ?

Écrit par : Chuck Jones | 10 février 2013

Le désir, amoureux, sexuel, intellectuel, tous sont légitimes et nécessaires. Sans désir on ne serait pas là. Le désir est heureusement encore normal et pas pénalisé. Mais avec les théories genre "domination" on va y arriver, à tuer le désir.

Pour ce qui est de "dominer les femmes" vous repasserez donc... J'ai fait le tour de ce stéréotype misandre. Ce catéchisme ne prend pas avec moi. Ce concept est en lui-même une stratégie de domination féministe sur les hommes.

Hommes et femmes peuvent être dominants. La domination n'est pas affaire de genre. A moins que vous n'en ayez une preuve formelle? Ce serait nouveau.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

@hommelibre

- « L'incrimination permanente des hommes comme cause de tous les maux est non seulement abusif, c'est une violence morale contre eux en tant que genre. »


"Morale" *** masculine ***, naturellement, si vous en êtes à opposer les genres.

Écrit par : Chuck Jones | 10 février 2013

L'opposition des genres est permanente dans quasiment tous les courants du féminisme. Le seul mot de féminisme, avec une action spécifique de genre, oppose les genres. La stigmatisation des hommes est une opposition. Je constate ce sexisme misandre, c'est tout. Je n'oppose pas les genre, même si j'y vois des différences fondamentales.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

@Hommelibre qui sait peut-être que l'actualité mondiale obligera certaines féministes à redescendre sur terre ce qui permettra alors aux hommes de se sentir à nouveau mâles existant vraiment et pas seulement pour des tâches qui rebutent tant de femmes de nos jours.Il ne faut pas non plus oublier que de nombreux hommes souffrent d'un machisme a faire fuir même un taureau!
Un psychologue dont j'ai oublié le nom disait que l'humanité payerait un lourd karma aux croisements entre races et quand on voit la réalité Allemande/gouffre économique/ on peut se poser de nombreuses questions.
De toutes manières tout le monde le sait,on ne peut continuer indéfinitivement sur la voie de l'humiliation,du rabaissement et de demandes d'aides qui n'existent que pour contrer des phobies entretenues et par la presse boulevard et le Blick,stupide canard à mitrailler de plombs jusqu'à ce que toutes ces plumes noircies d'encres menteuses éclatent en mille morceaux,rire
toute belle fin de journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 10 février 2013

et que ce soit pour l'excision ou un autre domaine ,pourquoi mentent-elles car elles savent très bien sauver les apparences afin de faire croire à ce qu'elles ne sont pas en réalité.Elles sont trouillardes tout simplement ,la preuve en politique elles ont toujours besoin d'un homme pour être rassurée.Messieurs sortez vos porte-monnaies sûr que féministes ou pas elles vous tomberont dans les bras mais a vous ensuite de savoir qu'en faire et c'est souvent là le drame,rire
bon courage c'est bientot l'anni à Cupi-dons

Écrit par : lovsmeralda | 10 février 2013

@ yellowbox

votre lien

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=masculinisme&source=web&cd=10&cad=rja&ved=0CGcQFjAJ&url=http%3A%2F%2Frebellyon.info%2FAttention-danger-Masculinisme.html&ei=EtsWUbexB-ib0QWwqIHwDQ&usg=AFQjCNEYYrYNYYOVvTvrkYSQGFf1bptPGw

"En revan­che, les mas­cu­li­nis­tes ne font rien pour dénon­cer l’inégal par­tage des tâches dans le tra­vail ména­ger "

ce qui compte pour un couple ce n'est pas spcécifiquement le travail ménager c'est le temps contrait et là il est équivalent pour les hommes et pour les femmes.

http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/FHPARIT12g_D3tachesd.pdf

on remarquera dans le graphique page 4, qu'en temps libre la différence en 2010 n'est que d'une demi-heure entre hommes et femmes, on remarquera aussi que le temps de travail trajet est beaucoup plus important pour les hommes, le temps de bricolage gros travaux aussi.

que dans le temps contraint féminin, certaines activités sonts plus de la détente qu'autre chose.

Soin aux enfants :
411 : S’occuper d’enfants de son ménage (hors
soins médicaux)
412 : Accompagner un enfant de son ménage,
l’attendre
413 : Soinsmédicaux aux enfants de sonménage,
à domicile
414 : Autres : bisous, câlins, gronderies, …
419 : S’occuper d’enfants pour un autre ménage
Jeux et instruction :
420 : Jeux et instruction, but associatif
421 : Surveillance des devoirs et leçons
422 : Conversations, lectures non scolaires
423 : Jeux et activités à domicile
424 : Jeux et activités hors du domicile
429 : Jeux et instruction, pour un autre ménage
Courses :
351 : Achats de bien de consommation, shopping
352 : Achats de services marchands (hors soins
personnels), comme la location d’unDVD
par exemple

ça n'a rien d'harrassant c'est quand même différent de ça

371 : Gros travaux de construction : maçonnerie,
plomberie,menuiserie, charpente, carrelage…
Réparations et travaux d’entretien relatifs
aux voitures, 2 roues et bateaux

quand on a fait ce type de travaux plus les contraintes du trajet et la fatigue du travail, il n'y a vraiment rien de répréhensible à s'accorder une demi heure de vrai temps libre en plus par jour, vu certaines activités au dessus

422 : Conversations, lectures non scolaires
423 : Jeux et activités à domicile
424 : Jeux et activités hors du domicile
429 : Jeux et instruction, pour un autre ménage

que les femmes passent moins d'heures au travail, réalité choisie par elles peut-on appeler ça une inégalité !!!

c'est bizarre comme les inégalités n'existent que dans un seul sens, alors il faudrait quoi si on voulait écouter cette chercheuse de l'insee, Layla Ricroch*
que les hommes travaillent autant, effectuentautant de bricolage gros travaux, mais en plus fassent plus de taches strictement ménagéres pour quoi pour qu'en plus de certaines activité qui sonts déjà de la détente les femmes aient encore plus de temps libre mais elle se fout de qui là

et c'est avec les conclusions du rapport si dessus que les féministes foutent le bordel dans les couples. on a déjà des graphiques trés clairs, la liste précise des acivités page 78 on est assez grand pour analyser nous même pas besoin de l'analyse tronquée et orientée de cette brave fille.
ce qui est bizarre il n'y a que les taches dites féminines qui sonts des corvées, pas celles des hommes, il est vrai qu'il n'y a pas de loisir plus récréatif que ça.

371 : Gros travaux de construction : maçonnerie,

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/12/04/01016-20091204ARTFIG00538-et-qui-s-occupe-de-reparer-les-fuites-d-eau-.php

"Grrr !!!», nous explique Mi4117 qui note que le ménage est le principal sujet de discorde entre elle et son conjoint."

si elle avait moins gober les mensonges féministes sur le sujet !!!

" «Après ma journée de boulot, je fais 2 heures à la maison de travail “ménager”. Ma femme, qui travaille à mi-temps, fait aussi ses deux heures, nous n'avons pas d'enfant. Elle trouve que c'est bien de faire comme ça 50/50», explique Yog.

ça c'est un con par contre, son temps de travail n'est pas pris en compte pourtant c'est du temps contraint.

"mais l'inégalité ne ferait qu'augmenter avec l'arrivée des enfants au sein du foyer."

quelle inégalité, c'est normal quelles fassent plus de taches ménagéres puisqu'une une partie des femmes a arrêter de travailler et l'autre est en mi-temps à l'arrivée d'un enfant donc pas d'inégalité le temps contraint reste le même.

Écrit par : leclercq | 10 février 2013

http://sisyphe.org/spip.php?article4328

Un autre lien qui vous refera "descendre sur terre"

Écrit par : yellowbox | 10 février 2013

@ yellowbox

c'est plutôt celui qui a écrit ça qui a besoin de redescendre sur terre !!!

si l'oppression patriarcale existait vraiement, le féminisme lui n'existerait pas !!!

ce que j'ai lu dans ce lien est une analyse trés biaisée sans aucune objectivité.

"et qu’elles gagnent moins de l’heure pour des emplois comparables dans presque toutes les professions étudiées au Canada."

des emplois comparables ne sonts pas des emplois identiques, donc le terme travail égal ne peut pas s'appliquer.

" lorsqu’elles sont salariées à temps plein, près de 30 pour cent de moins que les hommes dans leur ensemble,"

l'écart de salaire moyens globaux est de 27% en france, mi temps pleins temps mélangés, les femmes ne travaillent pas dans les mêmes domaines n'onts pas les mêmes chois de vie de carriére, nulle dicrimination là dedans, simple choix féminin, un mensonge de plus.

"comme le prouve Statistique Canada, au niveau ultime de « gravité », à savoir le meurtre, les hommes tuent leurs partenaires féminines à un taux bien supérieur à deux fois l’inverse."

les meurtres conjugaux et post conjugaux ne constitue pas un indicateur sur la violence conjugale.

comment se fait-il que les enquêtes gouvernementales présntées par les mascunilistes seraient fausses.

"La colère et une hostilité extraordinaire à l’égard des femmes et du féminisme est dangereusement répandue sur Internet. Il me semble même que c’est un phénomène croissant."

ah ça fait peur une prise de conscience de la réalité du féminisme par de plus en plus d'hommes.

le féminisme québequois c'est quand même ça, il n'y a pas de quoi être fiére.

http://www.lapresrupture.qc.ca/300000.html

"En réalité, il n’existe aucune commune mesure entre ce que vivent les femmes et les hommes en termes d’injustice sociale systémique. "

et quelles sonts les injustices sociales que subiraient les femmes !!!

on sait pas mais on affirme, les féministes affirment beaucoup tempêtent mentent vociférent !!! manipulent.

Écrit par : leclercq | 10 février 2013

@ Yellowbox:

Lien déjanté habituel du club misandre de Sisyphe. Il n'y a rien à garder dans cette "analyse" totalement biaisée. Même pas de temps à donner à démonter les propos.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

@ Lovsmeralda:

En effet ce n'est pas un des moindres paradoxes que de vouloir demander aux hommes de partager des tâches qui sont considérées comme aliénantes!

:-)

Bonne soirée à vous.

Écrit par : hommelibre | 10 février 2013

Pour les mutilations sexuelles non genrés donc non sexiste il y a un très bon blog:
http://droitaucorps.blogspot.fr/


Et je vous apprend que Erin Pizzey pilier du féminisme de la première avec son combat contres les violences faites aux femmes (surtout conjugal).
Et bien la dame a non seulement désavoué le féminisme et de manière très direct et sans détour mais le plus important c'est qu'elle apporte son soutient au mouvement des droit des hommes anglo saxons.
Tous ce qui va resté au féminisme c'est dworkin.
Ce mouvement bas de l'aile c'est pour ça qu'il se radicalise, ne lâchez rien.

Écrit par : dereck | 10 février 2013

@ ) Yellowbox

Sisyphe est un site parti pris , cherchez sur des sites plus objectifs.

Quand une de ses directrices , Michèle Dayras , écrit que tout homme est un salaud ou un violeur en puissance , on voit tout de suite à quoi on a affaire. C'est eux aussi qui glorifient Andrea Dworkin ( "La terreur émane de l’homme, illumine sa nature essentielle et son but premier." ) ; Eline Audet qui voit dans le massacre de l'école polyt. de Montreal l'oeuvre de masculinistes (vrai) mais qui considère aussi chaque personne allant à son encontre comme tel , simplifie à l'extrême ce qui ne doit pas l'être et Martin Dufresne , traumatisé dans son enfance , qui traîne sur le site pour bien montrer qu'il y a des hommes qui pensent comme elles et que par conséquent ce ne peut être qu'un signe de progrès...

C'est à vous , bordel , d'ouvrir un peu les yeux . Sisyphe n'EST PAS OBJECTIF , il ne le VEUT PAS , c'est CONTRAIRE À SON IDÉOLOGIE !!!
Pour lutter contre le sexisme , il faut attaquer Sisyphe , c'est le Soral ou le Zemmour du féminisme. Ils font des belles phrases et de beaux raccourcis mais CA RESTE DU N 'IMPORTE QUOI !!!

C'est comme citer un chien pour parler d'un chat , pour faire vite ; Est-ce que vous pouvez le comprendre ?!
Non mais regardez sa page un peu :

-"Un regard féministe sur le monde" donc déjà c'est le faire à travers un prisme , un guide , on ne s'éloigne pas , on n'a pas le droit , c'est mal , ils sont persuadés d'être dans le vrai !

-Une citation de Voltaire en bas "osez penser par vous-même" Tout ce que regarder le monde à travers un prisme empêche de faire !!!

Vous penseriez quoi d'un site qui proclame fièrement " un regard communiste / nazi / hippie/atlantiste /fn-iste...etc sur le monde " ?!
Quand on voit ça on sait qu'il y aura un parti pris , c'est logique , ça doit sauter aux yeux !


Et ce message de la charte , ça vous met pas la puce à l'oreille ?
"Mais nous rejetterons tout message qui utilise les forums pour faire la promotion d’un site ou d’un groupe qui n’a aucun rapport avec le sujet du texte commenté, ou dont les agissements ou les politiques contredisent nos engagements féministes"

Esprit libre et progressiste , mes fesses ! ce site est à l'exact opposé . On se fait censurer quand ils sont pas d'accord ou traîter illico de macho ou de masculiniste . Et si ils sont de bonne humeur , hop , un lien vers un autre site pour éviter d'avoir à affronter une vision différente de la leur.
Ce site st à bannir et à Dénoncer , même , je dirai. On a parlé d'idées rétrogrades à Science Po l'autre jour , c'étaient des blagues potaches , les types sont à la limite de l'exclusion , là on a un site qui fait la même chose mais sur un ton serieux mais sur l'autre sexe et on le glorifie ?! C'est quoi ce cirque ?!

Écrit par : nemotyrannus | 10 février 2013

@hommelibre

- « Hommes et femmes peuvent être dominants. La domination n'est pas affaire de genre. A moins que vous n'en ayez une preuve formelle? Ce serait nouveau »

Effectivement, ce serait nouveau, puisque dans "domination", il y a une "volonté" de dominer, et on ne peut prouver la "volonté".

Sans volonté, la "domination" ne serait que "supériorité", supériorité de *** contrainte ***, qui elle est facilement vérifiable par la simple différence de force et de masse physique de l'homme sur le femme.

Vous dites avoir "fait le tour de ce stéréotype". C'est une chose. Mais prétendez vous nier cette domination dans le développement de traditions au cours des 10'000 ans de l'histoire de l'humanité et dans le monde d'aujourd'hui ?


- « Ou à cause des hommes? ...
Je lis aussi sous la plume féministe ... "Les femmes, souvent illettrées ou peu scolarisées avancent beaucoup de justifications pour défendre l’excision. Les hommes en revanche savent exactement pourquoi ils veulent des femmes «pures»... "

Et hop, on prend les femmes pour des connes et les hommes pour des savants pervers. »

C'est qui "ON" ?

Vous diriez des juifs qu'ils sont cons parce qu'ils sont montés dans des wagons à bestiaux la mitraillette dans le dos, qu'importe ce qu'ils croyaient ou savaient -eux-, et qu'à l'arrivée la moitié d'entre eux étaient conduits aux "douches" ? C'est les croyances et la volonté de qui, qui ont été satisfaites ?

Celles des gamines "qui avancent beaucoup de justifications" pour essayer d'expliquer ce qu'est "la pureté", ou celle des hommes qui eux, curieusement, croient tous la même chose ?

- Pourquoi n'y a-t-il pas au moins le conditionnel sous la plume féministe?

Vous voulez du conditionnel ?

Le conditionnel de Monsieur est servi ...

Et si "ON" disait la même chose aux gamines qu'aux hommes, n'y aurait-il pas quelques connes, qui demanderaient pourquoi ON n'empêche pas aux hommes, avec un machin aussi gros et bien visible, d'avoir envie de tromper leur femme ?

ON protège qui ?
ON protège quoi ?
Au coût de la souffrance de qui ?
Qui sont les dominants ?
Les croyances de qui sont dominantes ?

- « La pratique de l'excision est sous tendue par des causes économiques, culturelles, religieuses et morales.» Tiens, ce ne serait pas qu’à cause des hommes. »

Parce que l'économie, la culture, la religion, la morale, ce ne sont pas des hommes qui les ont définis, formulés, réglés, faits appliquer avant que des droits politiques ne soient accordés à quelques femmes du monde occidental, après la 1ère guerre mondiale, parmi toutes les autres femmes du monde ?


- « Ou à cause de pas de chance? Continuons avec le site d’une ONG africaine:

__Les causes sont liées à des croyances profondément ancrées dans les traditions et les mœurs.... Ce qui explique le refus de certains hommes d’épouser des femmes non excisées, pendant que d’autres pensent qu’elles sont toujours adultères.__

Tout cela est au conditionnel, rien n'est affirmé de manière péremptoire... »

Pardon ? Vous êtes aveugle ?
Il n'est question que de satisfaire les croyances et les volontés des hommes.


- « Ou à cause de... non, impossible!

____Enfin je constate que l'on parle des hommes comme responsables indirects, mais on ne cite nulle part les responsables directes. Qui? Les femmes exciseuses qui pratiquent l'excision et qui en vivent - qui ont donc intérêt à ce que cela continue et à dire ce qu'elles veulent pour la justifier.____ »

Surtout à entretenir les croyances des hommes. Qui croyez vous tient les cordons de leur bourse et les paient ?

Si les hommes de ces sociétés n'ont pas confiance en leur femme lorsqu'ils sont absents, vous pensez bien qu'ils ne vont pas leur confier leurs cacahuètes.


- « Quelle naïveté - ou quelle mauvaise foi délibérée? »

Venant d'un champion comme vous, j'ai comme une doute.

- « Arrêtons de nous cacher derrière les hommes (qui bien souvent ne sont même pas au courant que leurs filles ont été excisées), les marabouts et le gouvernement. Si l’excision continue, c’est à cause des femmes. »

Evidemment.
La faute à l'esclave de se soumettre à des maîtres ...
La faute aux pauvres d'êtres pauvres ...
Tout cela est très naturel.
Une tradition transmise de mère à fille.
Et les pères qui n'en savent rien, ah les cons.
Pourtant ils ont bien exigé de vérifier la "pureté" de leur femme avant de l'épouser, non ?


- « Quand la femme aura compris qu’elle est victime de cette tradition dont elle n’arrive pas à se débarrasser ... »

... elle pourra dire, "C'est pas de ma faute, je suis une victime!" ...

- « ... elle se mobilisera et luttera contre la pratique. »

... avant d'être accusée de sorcellerie par les marabouts, de femme adultère par les hommes, et de féministe par 'hommelibre' qui se fera un plaisir d'écrire un petit billet pour décrire la lutte féministe contre la mutilation des parties féminines des femmes:

______En cachant la vraie cible, les vraies bourrelles des fillettes, les féministes sont non seulement complices du crime mais empêchent sa solution. C’est normal: s’il y avait une solution certaines associations n’auraient plus de raison d’être. Elles auraient moins de subventions publiques et privées._____

Mais bon sang, c'est bien sûr! les victimes sont "complices du crime" (evidemment, elles sont connes!), parce qu'elles deviennent féministes, se mettent à protester et "empêchent sa solution", parce qu'en protestant, elles reçoivent des subventions, et qu'en trouvant "LA solution", elles auraient moins l'occasion de protester, donc receveraient moins de subventions, voire plus du tout!

Non, voyons, pour lutter efficacement, selon 'hommelibre', il faut que les petites filles de 4 à 12 ans disent que "c'est maman qu'a dit" ou carrément "c'est moi qu'ai voulu", sans oublier "de mon plein gré!".

CA, c'est efficace, parce que ca ne fait plus des mutilées des victimes, mais des *** malades mentales ***, des nymphomanes! Plus de responsables, donc plus de coupables! Surtout plus d'hommes responsables ou coupables.


- « De plus il n'est nulle part question de circoncision...
Mais ce n'est pas grave, ce ne sont que des hommes. »

Un combat à la fois, celui qui paraît le moins difficile d'abord.

Au contraire, la circoncision est très grave, aussi grave que l'excision parce qu'il y a une politique internationale de banalisation de la circoncision en oeuvre et que de nombreuses études médicales et sociales en relation avec la circoncision sont activement et systématiquement combattues.

Mais rassurez-vous: vous interroger sur l'opportunité d'inclure la circoncision dans ce billet ne diminue en rien le mépris que vous portez sur les femmes et les personnes en détresse en général.


- « L’excision est une des armes idéologiques contre les hommes. »

Si cela est vrai, il aura fallu que des hommes fassent subir aux femmes des souffrances pire que celles causées par l'excision, considérée pire que l'accouchement, pour que des femmes imaginent un tel recours, qui nécessite une contrainte de force pour empêcher la victime de se soustraire instinctivement aux gestes de mutilation de parties de l'anatomie les plus sensibles, que la nature a placées à l'endroit le mieux protégé, entre les fesses et les cuisses, les parties les plus massives du corps humain.

Écrit par : Chuck Jones | 11 février 2013

J’hallucine ? Il faut vraiment être fanatique pour sortir pareille inepties.
"... qui nécessite une contrainte de force pour empêcher la victime de se soustraire instinctivement aux gestes de mutilation de parties de l'anatomie les plus sensibles" Sur les photos, je ne vois que des femmes qui exercent "une contrainte de force". Des femmes qui ne semblent pas voir la peur dans les yeux de la fille, qui n'entendent pas les cris désespérés. Qui savent pourtant, pour l'avoir vécu, combien la procédure est douloureuse et terrifiante.

"que la nature a placées à l'endroit le mieux protégé, entre les fesses et les cuisses". Pourtant, les exciseuses, avec l'aide complaisante de la gente féminine de la famille, réussit à atteindre son but.

Écrit par : benpal | 11 février 2013

"Soral ou le Zemmour du féminisme"

Question à nemo as tu déjà écouté une vidéo ou lu un bouquin de ces personnes ?
Attention à ne pas reproduire les reproches que tu fais aux autres ...

Écrit par : prometheus | 12 février 2013

"Sans volonté, la "domination" ne serait que "supériorité", supériorité de *** contrainte ***, qui elle est facilement vérifiable par la simple différence de force et de masse physique de l'homme sur le femme. blablabla"
Vous jouez sur les mots de façon cynique mais vous ne répondez toujours pas à sa question : "La domination n'est pas affaire de genre. A moins que vous n'en ayez une preuve formelle? "
Alors au lieu de jouer au Voltaire de pacotille tu ferais mieux de répondre tu te décrdibilise
"Mais prétendez vous nier cette domination dans le développement de traditions au cours des 10'000 ans de l'histoire de l'humanité et dans le monde d'aujourd'hui ?"

Oui mais où sont les preuves de ce que vous affirmez péremptoirement ? Je peux tout autant affirmer que les extraterrestres existent or qu'est-ce qui le prouve ou l'infirme ? C'est une croyance ni plus ni moins, il n'y a rien sur les papiers qui confirme votre thèse.
"n'y aurait-il pas quelques connes, qui demanderaient pourquoi ON n'empêche pas aux hommes, avec un machin aussi gros et bien visible, d'avoir envie de tromper leur femme ?"

C'est vrai que les femmes sont vierges et saintes et ne trompent jamais personne. C'est bizarre parce que même les médias les séries et films mettent en projection les femmes qui trompent leurs hommes. Je ne sais pas si c'est de l'engouement ou un constat réel, mais depuis 68 à moins que vous ne viviez pas sur terre, les femmes sont libres de leur sexualité et y compris de tromper leur homme respectif. Sinon il n'existerait jamais de club échangiste si ce que vous disiez est vrai, c'est la preuve formelle de votre pipeau.
Les femmes ont toujours trompé leur mari, il y a des récits sur certains romans : notamment les bourgeoises, des hommes cocus au risque de choquer ton paradigme, ça se fait de moins en moins rare, progrès pour certains et régression de la femme pour d'autres.
Concernant les nazis, les femmes ont été très complices de ces horreurs, il y a des intervenants ici même dont une femme d'origine juive qui nous a fait part d'un lien très opportun beaucoup plus concret que ton blabla.
(Suite plus tard)

Écrit par : prometheus | 12 février 2013

ouh que ce débat est lourd, pesant. J'ai lu de très bons commentaires de personnes réfléchies. Je les garde pour moi.
@hl cela aurait pu être un post intéressant. Le sujet est grave et aurait mérité une analyse objective de l'excision, suivie parfois de l'infibulation. A qui profite le crime? bon en attendant, c'est un crime. Qu'il soit pratiqué par des femmes pour des raisons obscures, pour des hommes, pour des raisons tout aussi obscures. Pour quelques raisons que ce soit, il s'agit d'un acte absolument barbare qui n'a aucun sens et intérêt. Je suis également contre la circoncision et considère celle-ci comme une grave atteinte à la personne, au jeune garçon qui subit cela pour des raisons qui se contredisent, médicales, religieuses. Bref, Ceci n'a pas lieu d'être et je ne vois pas en quoi cette pratique serait différente d'un point de vue étique que l'excision condamnable. Bon, mais alors que faut-il penser de ces petites filles à qui l'on perce les oreilles sans qu'elles soient en âge de choisir? mais que représente le corps de l'enfant, l'intégrité de l'enfant? Je n'ai lu ici malheureusement que les sempiternelles guerres des anti féministes, des pro féministes. Toujours le même débat qui ne s'élève jamais. C'est lassant. Ne peut-on être féministe quand il le faut, car il le faut parfois, et défendre de même l'intégrité des hommes et la dignité des pères bafoués, quand il le faut, car le faut aussi parfois. Doit-on absolument choisir un camp? je m'y refuse

Écrit par : vali | 12 février 2013

"Concernant les nazis, les femmes ont été très complices de ces horreurs", oui et on peut tout autant dire qu'il y avait des allemands complices des nazis (malgré eux) pendant la guerre, des gens aveuglés, ou qui par peur de se faire fusiller se pliaient aux ordres. Il est toujours plus difficile d'être résistant, ca nécessite une force, et un courage hors normes, dans des situations hors normes. C'est votre même mécanisme habituel: qui ne dit mot consent. Il n'est pas toujours possible de se soustraire aux ordres du chef, et c'est au chef en premier, au commanditaire de ne rien imposer,par la force , pas à la victime de ne pas être "complice", mais au chef d'abord de ne pas être bourreau.

Écrit par : yellowbox | 12 février 2013

Non mais en réalité je parlais des femmes collaboratrices au nazisme : http://shoah01.skyrock.com/2562967671-Biographie-d-une-femme-SS-denomee-Ima-Grese.html , mais bon visiblement vous êtes à l'Ouest.

Certes qui ne dit mot consens ou pas, selon son propre pouvoir. Je suis curieux, de connaître la réacion de ce monsieur yellowbox quand à ce lien : http://www.massviolence.org/La-violence-des-surveillantes-des-camps-de-concentration?artpage=2

"La surveillante Hermine Braunsteiner était particulièrement connue pour ses coups à Ravensbrück et, plus tard, à Majdanek, pour ses coups de pied mortels. Observons cette surveillante dans une banale situation de travail, d’abord à Ravensbrück, puis à Majdanek"
"Viktoria Filler témoigne devant le tribunal populaire de Vienne en 1949 : Quand je suis arrivée devant la chambre aux vêtements, l’accusée est sortie, m’a donné un coup de pied et je suis tombée. Elle avait besoin de place, et comme je me tenais là, devant, elle en a profité pour me donner un coup de pied. L’accusée était très nerveuse, et quand elle sortait de la pièce, elle avait toujours besoin de place ."
En effet bien naïf celui qui penserait que les femmes n'ont pas participé aux barbaries commises soit-disant par les hommes, alors qu'il existât des femmes dans les camps de concentration.
http://www.passionmilitaria.com/t43586-les-femmes-dans-la-ss

Je ne sais plus quel commentateur nous a fait part d'une information capitale concernant Hitler qui se serait servi des femmes pour arriver au pouovoir. Si ce dernier ou cette dernière se reconnaît, merci de confirmer mes dires.

Par ailleurs c'est facile de dire qu'il y a eu des femmes résistantes comme le prétendent mais ce sont des hommes qui en ont eu l'initiative et celà on l'oublie bien souvent. Les femmes ont toujours suivi les hommes, personne ne les a empêché de faire quoique ce soit.
Voilà avec du blablatage c'est bien avec des sources c'est beaucoup mieux.

Écrit par : prometheus | 12 février 2013

(Suite)
"Parce que l'économie, la culture, la religion, la morale, ce ne sont pas des hommes qui les ont définis, formulés, réglés, faits appliquer avant que des droits politiques ne soient accordés à quelques femmes du monde occidental, après la 1ère guerre mondiale, parmi toutes les autres femmes du monde ?"
Alors pourquoi les femmes n'ont jamais pris l'initiative de créer des règles justes, moraux, en bonne intelligence sociable ? Quand à la religion c'est montrer ton ignorance profonde, as tu simplement lu un Livre le Coran ou la Bible ?
Car le Coran est un Livre divin et non écrit pas les hommes comme tu l'annonce péremptoirement.
"ON protège qui ?
ON protège quoi ?
Au coût de la souffrance de qui ?
Qui sont les dominants ?
Les croyances de qui sont dominantes ?"
Vous voyez qu'avec des efforts et moins d'affirmation à l'emporte pièce on peut arriver à poser de réels questions. Il vous manque plus que creuser les réponses
autrement que dans une vision manichéenne et binaire qui n'apporte au fond rien de réellement constructif ni pour vous ni pour nous ?
"Pardon ? Vous êtes aveugle ?
Il n'est question que de satisfaire les croyances et les volontés des hommes."
Les femmes sont libres d'y participer ou pas. Rien ne prouve que les femmes y sont forcés, rien que des déclaration sans fondement. Rien de bien scientifique et de rigoureux.
"La faute à l'esclave de se soumettre à des maîtres ...
La faute aux pauvres d'êtres pauvres ..."
C'est quoi du second degré ? ...
"d'écrire un petit billet pour décrire la lutte féministe contre la mutilation des parties féminines des femmes:"
Bizarre je ne vois pas de féministes lutter contre cette pratique, je dois être déconnecté de la réalité, ce que je vois c'est des semi-traînées manifester en culotte à Paris et inciter à la haine misandre (faucille et testicule en main)dans un pays où la femme est mieux traitée que dans d'autres contrées (et encore d'un point de vue général elle l'est mieux que l'homme)
Sympa la libération de la femme, on justifie la lutte contre la barbarie via ... la barbarie.
"Au contraire, la circoncision est très grave, aussi grave que l'excision parce qu'il y a une politique internationale de banalisation de la circoncision en oeuvre et que de nombreuses études médicales et sociales en relation avec la circoncision sont activement et systématiquement combattues."
Pourquoi sont elles combattues ? Parce qu'elle dérangent ton fond islamophobe et fait barrage à ta mégalomanie à toi et tes semblables mouton de la fausse ddémocratie qui en réalité cache un fascisme.
C'est un des points sur lesquels je diverge avec hommelibre, comme quoi ici on ne pense pas tous pareils, et heureusement sinon ce serait du fascisme, tout ce que l'on combat.

"Mais rassurez-vous: vous interroger sur l'opportunité d'inclure la circoncision dans ce billet ne diminue en rien le mépris que vous portez sur les femmes et les personnes en détresse en général."
Donc si il dénonce justement une vision biaisée des féministes ça en fait une personne qui méprise les femmes et les personnes en détresse. T'as pas l'impression de dire portnawak là ?

Bon manifestement tu es bien trop endoctriné et fanatique pour prendre ce que disent les autres au sérieux.
Les fanas à deux/ trois neurones c'est pas ce qui manquait ici
@vali
Pourquoi être contre la circoncision, elle est beaucoup moins dangereuse que l'excision et elle est pratiquée chez les musulmans et juifs dans un but religieux, pas pour empêcher les hommes de jouer à l'élastique. D'ailleurs j'en sais quelque chose

Écrit par : prometheus | 12 février 2013

ça c'est sur vous êtes déconnectée de la réalité, je vous pose des questions vous ne répondez pas, si par des liens genre sisyphe misandre à souhait, sans aucune objectivité ni plus petite remise en question, et arrogants en plus de ça, on voit dans ce lien des propos sur la violence conjugale, qui onts une toute autre analyse que ce que je vous ai mis en écrits sur le sujet, ça donne à croire que vous vous donnez même pas la peine de lire ce que l'on vous écrit comme si ça n'était que menqonges !!!

là on peut mesurer l'épaisseur des peaux de saucissons que vous avez devant les yeux. arrêtez vous en là comme vous écrivez ça sera mieux.

Écrit par : leclercq | 14 février 2013

"je dois être déconnecté de la réalité"... pas faux du tout. Je m'en arrête la, à ce niveau c'est vraiment grave.

Écrit par : yellowbox | 12 février 2013

Hommelibre Pouvez-vous m'expliquer la photo - insoutenable - des deux "fillettes" (?)- plutôt jeunes européennes de plus de 5/8/10 ans - couvertes de sang?


" C'est donc abusif de prétendre que l'excision est plus particulièrement liée à l'islam."

Pas si abusif que cela:

En Égypte18, en décembre 1997, la Cour de cassation égyptienne a rendu un arrêt en faveur d'une interdiction gouvernementale des MGF, dans lequel il est stipulé que les contrevenants s'exposent à des sanctions criminelles et administratives. Il existe en outre un décret ministériel qui interdit ces pratiques. Malgré ces lois et décrets, les MGF se perpétuent encore en très grande majorité dans ce pays, même si certains comme Abou Shawareb en juillet 2005, ont décidé d'eux-mêmes de mettre fin à ces pratiques. Le Code pénal prévoit aussi des cas de « blessure » et de « traumatisme intentionnel ayant entraîné la mort », qui peuvent éventuellement être juridiquement applicables. On a relevé dans la presse au moins treize cas de personnes poursuivies sur la base des termes du Code pénal, notamment des médecins, des sages femmes et des barbiers, accusés d'avoir pratiqué des MGF ayant entraîné des hémorragies, des états de choc et des décès.

On considère qu’environ 100 à 140 millions de femmes ont subi une excision (principalement en Afrique). Environ 2 millions de fillettes sont susceptibles de subir une telle mutilation tous les ans. Selon une étude de l'INED, 50 000 femmes ont subi des mutilations sexuelles et vivent actuellement en France.

En Afrique, on recense 28 pays où les mutilations sexuelles féminines sont pratiquées. La proportion de femmes excisées varie selon les pays. Trois groupes peuvent être distingués (chiffres au début des années 2000)

Mutilations sexuelles et religions: Des communautés chrétiennes au Ghana ou au Togo, du sud du Nigéria, du Burkina Faso, du Kenya et de l'Afrique de l'est, en général, pratiquent les mutilations sexuelles ainsi que des communautés musulmanes et la communauté juive des Falashas. Les sources religieuses juives et chrétiennes ainsi que le Coran ne font pas mention de cette pratique. D'autres communautés comme les dawoodi bohras, une communauté chiite ismaélienne, venue d'Égypte et maintenant installée dans l'ouest de l'Inde, continuent de la pratiquer.(..) En Égypte elle est majoritaire (90 % en 2008 ) pratiquée chez les musulmanes comme chez les coptes.

les pays où la grande majorité des femmes sont excisées soit plus de 85 % : Djibouti, Égypte, Éthiopie, Érythrée, Guinée, Mali, Sierra Leone, Somalie, Soudan.
les pays où seules certaines fractions de la population étant touchées et où 25 à 85 % des femmes sont excisées, proportion variant selon l’ethnie, la catégorie sociale et la génération : Burkina Faso, Centrafrique, Côte d'Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Kenya (bien qu'elle soit interdite depuis 2001), Liberia, Mauritanie, Sénégal, Tchad.
les pays où seules quelques minorités ethniques sont concernées et où la proportion d’excisées est inférieure à 25 % : Bénin, Cameroun, Ghana, Niger, Nigeria, Ouganda, République démocratique du Congo, Tanzanie, Togo.

Selon l’UNICEF, 13 pays africains disposent de lois réprimant les mutilations sexuelles féminines (...)

En Indonésie1, les autorités préparent actuellement un décret interdisant aux médecins et aux personnels paramédicaux toutes pratiques de MGF. Les MGF sont aujourd'hui encore très répandues en Indonésie. Azrul Azwar, le directeur général des affaires de santé du pays, a déclaré que « Toutes les structures de santé gouvernementales seront formées à relayer les informations concernant la décision d'interdiction et l'étendue du problème de la circoncision féminine.»

Pour parfaire mon ignorance - après vous avoir lu - j'ai été sur fr.wikipedia.org/wiki/Excision. Outre les paragraphes ci dessus, j'ai relevé ces lignes:

La psychanalyste Marie Bonaparte a écrit: « Les hommes se sentent menacés par ce qui aurait une apparence phallique chez la femme, c'est pourquoi ils insistent pour que le clitoris soit enlevé ». Elle est caractérisée comme « la relation d'appropriation qui veut que chaque femme soit la propriété d'un homme » par Thomas Sankara dans sa campagne contre l'excision

Je passais. Bonne soirée

Écrit par : Patoucha | 12 février 2013

@prometheus

- « Vous jouez sur les mots de façon cynique mais vous ne répondez toujours pas à sa question : "La domination n'est pas affaire de genre. A moins que vous n'en ayez une preuve formelle? " »


Je répète qu'il est question de "volonté" et que celle ci ne peut être établie que de cas en cas. Y'a pas de "Théorie de la Volonté" comme il n'y a pas de "Preuves" confirmant ou infirmant ce que vous voulez faire passer pour une "théorie".

Par contre, il existe la notion de schémas comportementaux et des schémas d'abus comme je l'ai expliqué plus haut.


- « Alors pourquoi les femmes n'ont jamais pris l'initiative de créer des règles justes, moraux, en bonne intelligence sociable ? »

Par manque d'éducation que les hommes leur ont réfusée pour les marier avant qu'elles n'ait atteint la puberté.

Voir "Mariages Précoces"

http://www.unicef-irc.org/publications/pdf/digest7f.pdf


- « Car le Coran est un Livre divin et non écrit pas les hommes comme tu l'annonce péremptoirement ... »

Mahomet et ses compagnons ne sont pas des hommes ?


- « Les femmes ont toujours trompé leur mari,... »

'hommelibre' sera ravi de lire que c'est pour soulager les tourments des maris que chaque année des millions de petites filles sont excisées.


- « En effet bien naïf celui qui penserait que les femmes n'ont pas participé aux barbaries commises soit-disant par les hommes, alors qu'il existât des femmes dans les camps de concentration... »

Là n'est pas la question. elles ont fait ce qu'elles ont fait. La question est, en le faisant, elles accomplissaient la volonté de qui ?


- « Donc si il dénonce justement une vision biaisée des féministes ça en fait une personne qui méprise les femmes et les personnes en détresse. T'as pas l'impression de dire portnawak là ? »

Pas du tout. Je prétends que le discours des féministes ne s'adresse pas aux hommes mais aux femmes, et que la réaction épidermique de 'hommelibre' est largement exagérée et surtout partisane pour oser écrire, sur le ton de la destruction massive imminente:

« L’excision est une des armes idéologiques contre les hommes. »

Écrit par : Chuck Jones | 13 février 2013

@prometheus
je suis contre la circoncision car je me bats contre toute forme de violence faite aux enfants et cela en est une. C'est moins douloureux de l'excision? soit et alors? c'est religieux? bien en effet je suis contre toute forme de dogme religieux qui impose de telles absurdités. Excusez mon ignorance mais comment la religion explique et justifie cette atteinte au corps de l'enfant? expliquez moi.

Écrit par : vali | 13 février 2013

@Patoucha,
Merci pour ces informations factuelles, qui montrent bien la complexité de la réalité sur le terrain. Comme vous, je me sens peu informée sur le sujet, parce que je ne comprends pas bien toutes les subtilités des différentes sociétés concernées par l'excision. Je suis impressionnée par l'aplomb de certains commentateurs. ;-))
La variété des pays, religions, types de société, taux de pratique de l'excision est frappant.
Il faudrait pouvoir étudier ce qui en aurait fait reculer ce taux dans certains pays (ou bien a-t-il toujours été bas?).
L'UNICEF est très actif sur le terrain et certainement assez au courant des différences régionales.
Beaucoup de commentateurs, ainsi que hommelibre, pensent que c'est aux seuls Africains de résoudre ce problème, entre eux. Il est également fréquent des critiquer les ONG et autres organisations internationales. Dans un tel cas, je me demande, malgré ma grande ignorance, s'il n'y a pas urgence à un peu accélérer le processus en faisant intervenir des instances extérieures...
Même si on peut avoir des réserves face à l'UNICEF.

Écrit par : Calendula | 13 février 2013

@vali

J'ai plus de légitimité que vous à parler de la circoncision et pourquoi ? parce que je suis moi-même circoncis et je n'ai pas trouvé celà atroce et en ai jamais souffert car chez les musulmans cette pratique s'effectue dans un âge plutôt avancé de l'enfance. Il y a des sources scientifiques confirmant d'ailleurs que la circoncision est hygiénique en plus de la petite histoire de hommelibre de "tuer" la féminité en l'homme. Il y a pas mal d'interprétation, mais ce que vous oubliez les non musulmans c'est que l'Islam c'est pas que le Coran, mais aussi la Sunna et suivre les recommendations du prophète Mohammed Sws.

D'autre part j'ai omis de dire que grace aux progrès de la médecine (anesthésie toussah ... ) celà est bien moins douloureux que par le passé.
@Yellowtrucmuche

Oui c'est celà la cour des grands n'est pas à la portée de n'importe qui n'est-ce pas ?

@Chuck

"Je répète qu'il est question de "volonté" et que celle ci ne peut être établie que de cas en cas. Y'a pas de "Théorie de la Volonté" comme il n'y a pas de "Preuves" confirmant ou infirmant ce que vous voulez faire passer pour une "théorie"."

Alors vous êtes en train de dire que la volonté chez l'homme est plus forte que chez celle de la femme ? Je ne fais justement pas passer pour "théorie" quoique ce soit, vous avez une façon malhonnête de me prêter des intentions qui sont précisément ... les vôtres. Je n'ai jamais affirmé que la femme a dominé l'homme depuis des millénaires je dis simplement que l'on en sait rien sauf des données historiques que l'on peut analyser librement.
Mais votre chimère de la domination patriarcale n'a jamais eu et n'aura jamais de fondement scientifique. Les connaissances que l'on a de l'Histoire c'est selon des témoignages et encore qui font foi en l'honnêteté de la personne qui rapporte lesdits témoignages.

"Par manque d'éducation que les hommes leur ont réfusée pour les marier avant qu'elles n'ait atteint la puberté."

Ton exemple n'est qu'un détail parmi tant d'autres exemples. En revanche pour que les hommes aient "obligé" quoique ce soit aux femmes à l'origine celà semble logique qu'eux-mêmes devaient accéder de leur propre chef à l'éducation. Sachant qu'à l'origine les sociétés furent matriarcales, ce serait d'autant plus étonnant.

D'ailleurs les hommes eux ont ils eu accès à l'éducation ?

"Mahomet et ses compagnons ne sont pas des hommes ?"
D'abord c'est Mohammed Sws ensuite Dieu a choisit un homme pour des raisons qui échappent à l'humanité or depuis que l'homme a voulu joué à Dieu rien ne va plus dans ce monde ni socialement, ni économiquement, ni naturellement ... sans parler des fous furieux qui veulent asservir le peuple et dénaturer l'humanité à leur guise.

"hommelibre' sera ravi de lire que c'est pour soulager les tourments des maris que chaque année des millions de petites filles sont excisées."

Comme certains intervenants je suis ouvertement CONTRE l'excision !!! D'une part parce que c'est d'une barbarie sans nom, inutile car une fille excisée peut très bien subir une opération chirurgicale et devenir la dernière des nymphos.
On ne peut pas changer l'intention des gens, ainsi est la nature humaine. Et enfin comme le dit Patoucha plus haut, le Coran n'a jamais autorisé une telle pratique et mes parents ayant grandi au Maghreb ne m'ont jamais parlé de cette pratique et moins encore loué ses mérites pas plus que leurs frères et soeurs ayant vécu en campagne.

"La question est, en le faisant, elles accomplissaient la volonté de qui ?"

La volonté de Hitler pardi ? C'est juste que la nature violente est indépendante du sexe.

"et que la réaction épidermique de 'hommelibre' est largement exagérée et surtout partisane pour oser écrire, sur le ton de la destruction massive imminente:"

Vous savez il n'y a que les fascistes qui aimeraient que tout le monde pensent comme eux. Sauf que la réalité est bien plus complexe. Hommelibre a donné son avis, personnellement la vue de ces images suffit à me choquer, car contrairement à ce que l'on peut ressentir en me lisant j'ai une âme et infliger cette souffrance même à une bête c'est très bas.

Écrit par : prometheus | 13 février 2013

@Calendula

Si les Africains étaient capables de régler quoique ce soit ça se saurait.

A votre avis pourquoi a t on envoyé l'armée française pour botter le derrière des talibans ?

L'Afrique a besoin de sang neuf pour évoluer. Je vis dans la banlieue et je peux vous dire qu'en dix ans les jeunes vivant ici n'ont pour la plupart pas évolué : certains travaillent d'autres chantent pour vendre des cds mais en dehors de celà dealent, volent ...

Il y a pas mal de boulot pour faire prendre conscience à certains qu'ils ont le droit d'évoluer et de construire leur pays.

Heureusement il existe des cerveaux qui malheureusement vont rarement dans leur pays d'origine pour aider à faire évoluer et construire et pour cause : arnaque, délinquence ...

Il faut au contraire maintenir cette tutelle et c'est un gars d'origine africaine qui vous le dit

Écrit par : prometheus | 13 février 2013

Bonsoir Calendula,

Je ne peux que vous inviter à vous rendre sur fr.wikipedia.org/wiki/Excision. Je viens de m'y rendre à nouveau pour vous :) et, n'étant pas très versée sur le sujet, je peux néanmoins - grâce à wikipédia - répondre à votre questionnement sauf à "l'aplomb de certains commentateurs" que je n'ai pas lus par manque de temps.

Il n'y a pas que l'UNICEF qui soit à pied d'oeuvre:

La lutte contre l’excision fait partie des grands programmes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Unicef. Cette dernière a même fait du 8 février 2006 la « Journée internationale de tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines ».

De nombreux traités internationaux évoquent également l'interdiction de l'excision et des mutilations sexuelles féminines en général : il s’agit notamment :

de la convention internationale sur les droits de l’enfant (CIDE),
de la convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination envers les femmes (CEDEF),
de la charte africaine sur les droits et le bien-être de l’enfant,
de la charte africaine sur les droits humains et ceux des populations,
du protocole additionnel sur les droits des femmes dit protocole de Maputo.

En 2002, lors d’une Assemblée générale des Nations unies, la totalité des représentants se sont engagés à mettre fin aux mutilations sexuelles et à l’excision d’ici à 2010. Cette date est plutôt ambitieuse, malgré les récentes annonces (novembre 2005) faites en Afrique, où plusieurs exciseuses ont déposé leurs instruments (des lames et des couteaux, parfois rouillés).

Le 26 novembre 2012, l’Assemblée générale des Nations unies, a adopté sa première résolution pour bannir les pratiques de mutilations génitales féminines dans le monde. Plus de 110 pays, dont une cinquantaine en Afrique, ont soutenu conjointement ce texte qui demande aux Etats membres de "compléter les mesures punitives par des activités d'éducation et d'information

En raison de son caractère culturel et traditionnel, l'excision ne peut pas seulement se voir opposer le droit. En effet, la complicité des familles et des proches rend cette lutte législative sans effet direct. Cette approche n'est possible qu'une fois les mentalités éclairées.

De fait, de nombreux pays africains s’efforcent de faire disparaître cette coutume en employant des moyens plus participatifs :

Au Burkina Faso, le gouvernement utilise simultanément ses moyens d’information, de sensibilisation et la condamnation judiciaire pour lutter contre ces pratiques15.,
Au Cameroun, où ce n'est qu'en 1987 que le Comité interafricain de lutte contre les pratiques traditionnelles affectant la santé de la femme et des enfants (CI-AF) a pu cartographier les populations pratiquant l'excision, les moyens de lutte utilisés passent aussi bien par l'information, l'instruction, les mesures législatives comme les initiatives économiques (à savoir : redonner une activité aux anciennes exciseuses).
Au Sénégal, à la suite d’un programme d’éducation non-formel basé sur les droits humains dispensé par l’ONG Tostan, des groupes de communautés initient de manière collective des Déclarations Publiques pour la promotion des droits humains, la santé des femmes et des filles, l’abandon de l’excision et des mariages précoces/forcés. Ainsi, selon l’ONG Tostan, 3307 communautés sénégalaises ont participé à ce type de déclarations depuis 1997.

Récemment certains responsables religieux musulmans se sont opposés franchement à l'excision.


Il existe deux autres "pratiques" d'excision... Et franchement, j'ignore d'où leur viennent ces idées barbares qui, je crois surtout, relèvent de l'analphabétisme:

- l’introduction de substances corrosives ou abrasives dans le but de provoquer un resserrement du vagin

Ben... là j'aimerais savoir l'état du sexe de l'homme après..... LOL Désolée mais cette idée me fait rire.

- l’introcision (pratiquée par les aborigènes Pitta-Patta d’Australie et les Conibos, branche des indiens Panos, au Pérou) qui consiste à élargir l’orifice vaginal avec une lame en pierre.

Et là.... c'est le contraire, il n'a aucune difficulté...

Bonne soirée Calendula et surtout un grand merci à Wiki qui nous permet, dans certains cas, de devenir un pro en la matière :)

Écrit par : Patoucha | 13 février 2013

@Prometheus :

Ce n'est pas parce que vous n'avez pas souffert de votre circoncision que cela légitime l'acte sur des enfants.

De plus vous ne pouvez pas savoir ce que vous avez perdu puisque vous n'étiez pas sexuellement actif.

Il est inadmissible que l'on puisse mutiler le sexe d'un enfant, quel que soit son sexe et quelle que soit la partie retirée.

Le prépuce est une partie saine du corps humain, richement innervée, qui joue un rôle important dans la sexualité de l'homme et de la femme.

Je vous invite à regarder cette conférence qui présente bien les choses :

http://www.youtube.com/watch?v=I2Tjxn1vBN8

Et de consulter la chaîne associée : http://www.youtube.com/user/DroitAuCorps

De même, ce blog et notamment la déclaration récente des pédiatres allemands qui condamnent fermement la pratique et explique pourquoi :

http://droitaucorps.blogspot.fr/2013/01/lassociation-allemande-de-pediatrie.html

Lire notamment les parties 2, 3 et 4.

Et au fait, je suis moi même circoncis donc ne me faites pas le coup de la légitimité : encore une fois, quel que soit l'état de la personne mutilée, cela ne rend pas l'acte moins condamnable.

Il y a bien des femmes qui défendent leurs mutilations :

http://www.youtube.com/watch?v=wcJNAtn-c6I

Faut-il pour autant accepter cette horreur ?

Écrit par : Cypher | 14 février 2013

Bonjour, Patoucha,
Ainsi, nous apprenons qu'il existe des initiatives diverses en Afrique. Ouf !
Votre travail de recherche est bien précieux.
Il est donc évident que le changement est en route.
Ce qui est compliqué avec wiki et les informations trouvées sur le net, c'est de savoir jusqu'à quel point tout est exact et complet. On peut se faire une idée générale, en tout cas sur le plan théorique.

Ensuite, lorsqu'on apprend que l'être humain a pu inventer les trucs les plus incroyables concernant l'appareil génital(certainement des deux sexes), on ne peut qu'être accablé.
Lorsque j'ai vu les premiers "étuis péniens" des Papous de Nouvelle Guinée à la télé, il y a peut-être 40 ans de cela, je croyais avoir vu le truc le plus original et spectaculaire. Je n'avais encore rien vu ...

Écrit par : Calendula | 14 février 2013

Calendula@ Il existe des milliers d'initiatives diverses en Afrique depuis les indépendances de 1960, toutes absolument sans effet à part offrir des salaires aux fonctionnaires NU et autres. Je ne vous pensais pas si naïve à avaler tout cru les bêtises de patoucha...

Écrit par : Géo | 14 février 2013

Bonjour Géo,

Votre esprit critique vous honore. Mais j'ai remarqué que vous lisez parfois un peu vite et me prêtez des opinions ou des naïvetés que je n'ai pas forcément.

Mais c'est de bonne guerre.

J'ai écrit :"On peut se faire une idée générale, en tout cas sur le plan théorique."
Lorsque j'écris que wiki et le net en général ne sont pas exacts et complets, je crois tempérer mon enthousiasme.
Je remercie Patoucha, parce que je suis trop paresseuse pour aller chercher ces infos moi-même. Fainéante, mais pas naïve, s'il vous plaît ! ;-)))
Sans jamais avoir été en Afrique (ailleurs qu'aux Iles du Cap Vert autour de 1985), je m'imagine bien qu'entre la théorie et la pratique, il y a comme un hiatus. Même chez nous, ça ne marche pas toujours selon les beaux discours et autres déclarations officielles !

Écrit par : Calendula | 14 février 2013

@ yellowbox

http://www.atlantico.fr/decryptage/iegalites-hommes-femmes-contrairement-que-veut-faire-croire-najat-vallaud-belkacem-elles-sont-ordre-10-et-non-27-lydia-guirous-523102.html

tiens de l'honnêteté de la part d'une féministe

"Si l'on compare ce qui est comparable seuls environ 10% des inégalités salariales demeurent inexpliqués.

euh en réalité des variables ne sonts pas mesurable comme je l'ai écrit (expérience réelle productivité réelle, c'est plus facile de dire quelles sonts inexpliquées, pour faire croire que c'est de la discrimination.

"
Mensonge, car les inégalités salariales non expliquées entre les sexes ne sont pas de 27% en France mais de l'ordre de 10%. Communiquer autour de 27%, c'est mentir aux femmes, et surtout aux employeurs qui ont fait des efforts ces dernières années...

mais les affiches féministes exhibées dans les pôles emplois mentent aussi
elle peu s'y attaquer si elle veut cette féministe.

Écrit par : leclercq | 14 février 2013

Dès que Patoucha poste, Géo est tout "retourné" Calendula.
Ce n'est plus de l'amour mais de la rage! LOL Géo vit encore sur ses souvenir africains..... Ses neurones s'atrophient au point de m'attribuer les "données" de Wiki auxquels il fait référence bien plus que moi!

Bonne soirée

Au dodo Géo!

Écrit par : Patoucha | 14 février 2013

Calendula@ Vous connaissez l'histoire du type qui meurt et que saint Pierre envoie en enfer ? Il rentre sous terre dans une sorte de tunnel et arrive à un carrefour. Il a le choix entre deux voies. A droite, une file énorme de damnés attend. A gauche, personne. Il demande à un des damnés depuis combien de temps il attend : oh moi, cela doit bien faire quelques siècles...
Du coup, notre défunt s'en va dans la galerie de gauche. Au bout de très peu de temps, il aperçoit une porte rougeoyante à travers laquelle on entend des cris abominables. Il retourne sur ses pas et s'enquiert de la différence entre les deux solutions :
-Ah ben là-bas, c'est l'enfer pour les Blancs, qui veulent rester entre eux...
Et nous, on attend pour aller à l'enfer des Noirs. Vous savez, un jour il n'y a plus de fuel, l'autre jour plus d'allumettes...

Voilà, je vous ai épargné dix ans d'Afrique. Pour ceux qui comme patoucha se plaisent à relever les grandes réalisations des divers ministères africains de partout sur le net, un petit exemple : lorsque j'étais au Burkina, il y a eu de la méningite, qui apparait à période fixe dans l'année, au pic de la saison sèche. Les pluies y mettent fin. A la deuxième année, nous avions appris que tout était en place pour une campagne massive de vaccination. Les vaccins étaient là, cadeau des donateurs; les véhicules, cadeau. Tout. Mais il y a eu ceci cela et rien ne s'est fait dans les temps. 3000 enfants morts de méningite...
Alors les données de patoucha sur la lutte contre l'excision au Burkina, elle oublie de dire que son seul effet est de servir un salaire et surtout des per diem à quelques fonctionnaires burkinabés. Du pipeau.

Mais ne voyez aucune critique acerbe dans mes propos. Les Africains vivent (et meurent, et laissent mourir...) à leur manière et les Blancs ont beaucoup de peine à s'y faire...

Écrit par : Géo | 14 février 2013

Bonsoir, Géo,
Je ne peux que vous donner raison quant à votre phrase de conclusion.

Écrit par : Calendula | 14 février 2013

Géo,

Il y a une vingtaine d'année, on servait cette blague pour comparer l'enfer allemand et l'enfer français. En France c'étaient la grève, l'outil cassé, le sabotage...
:-)))

Écrit par : hommelibre | 14 février 2013

Est ce que les hommes ont une part de responsabilité dans ce massacre ? OUI. Est ce que les femmes ont une responsabilité ? Oui encore. Le problème ne sera résolue que si les hommes et les femmes s'unissent pour le résoudre. Point barre. Je ne vois pas où est le problème, à part que le problème existe toujours. Pourquoi mentionner la circoncision ? Sans en minimiser le problème (je suis féministe et contre cette pratique également), les 2 sujets ne s'opposent en rien. La souffrance infligée aux femmes est plus violente car on détruit littéralement le plaisir sexuel de la femme et TOUT orgasme est alors impossible à acquérir. Alors que pour l'homme, il peut avoir des orgasmes suite à l'opération. Mais sinon, rien ne les oppose. Une femme, si elle se bat pour les droits de la femme, se bat aussi pour les droits des hommes, pour les droits des enfants... pour le bien être de tous ^^

Écrit par : Stemma | 05 mars 2013

"Est ce que les hommes ont une part de responsabilité dans ce massacre ? OUI. Est ce que les femmes ont une responsabilité ? Oui encore."

Surtout, ne me comptez pas parmi les responsables !
Il n’est pas tolérable d'accuser tous les hommes et toutes les femmes d'approuver cette pratique.

Écrit par : benpal | 06 mars 2013

@ Stemma

"r on détruit littéralement le plaisir sexuel de la femme et TOUT orgasme est alors impossible à acquérir."

non il reste l'orgasme vaginal, mon épouse a son clitoris détruit, trés sensible suite a une chute de vélo, elle a des orgasmes uniquement vaginaux.

"Alors que pour l'homme, il peut avoir des orgasmes suite à l'opération."

il n'y a plus de sensibilité au gland il est kératiné

je suis circoncis suite à un phimosis.

Écrit par : leclercq | 06 mars 2013

Bonsoir,

Plutôt que de se demander à qui la faute il serait bien d'unir toutes les forces en présence pour agir.

Ces faits sont intolérables et seul un travail de longue haleine permettra de faire changer les pratiques...

Écrit par : arya | 25 août 2013

Les commentaires sont fermés.