01 février 2013

Zimbabwe: l’échec total de Mugabe

Le dictateur, ami de Jean Ziegler, avait fait parler dramatiquement du pays lors des méfaits sanglants commis par son régime. La mise en pratique de l’idéologie marxiste n’a fait qu’appauvrir le pays depuis des années. La terrible épidémie de choléra il y a trois ans a fait des  milliers de morts faute de moyens de soigner la population.


zimbabwe,mugabe,jean ziegler,marxisme,révolution,Les caisses de l’Etat sont vides de manière chronique malgré les renflouements successifs de la communauté internationale. Une communauté dont le «vilain» régime capitaliste américain fait partie en tant que donateur. Pour sauver le pays de l’hyperinflation, le dollar américain est d’ailleurs redevenu la monnaie nationale.

Aujourd’hui le ministre des finances annonce qu’il ne reste que 217 $ dans les caisses de l’Etat et que le gouvernement ne peut organiser ni le référendum sur la nouvelle Constitution ni les élections de fin d’année sans une nouvelle aide internationale. Une manière de tordre une fois de plus la démocratie et d’annuler les élections?

Le régime marxiste de Mugabe, qui ne survit que sous perfusion de l'aide internationale, a conduit le pays à la ruine, comme Castro a conduit Cuba à la ruine. Question: est-il possible de savoir si M.Mugabe dispose d’avoir dans des banques étrangères?

Il ne reste plus grand chose aux zimbabwéens. Une révolution violente anti-marxiste, une révolution de libération de ce régime indécent et malade, est-elle la seule solution pour mettre fin à ce cauchemar?

17:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : zimbabwe, mugabe, jean ziegler, marxisme, révolution | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Je me souvient d'il ya environs 10 ans J.Ziegler avait affirmé dans l'Hebdo que l'histoire donnerait raison à Mugabe. J'avais du écrire aux courrier des lecteurs pour démonter cette imposture intellectuelle.

D.J

Écrit par : D.J | 01 février 2013

A peine Mugabe avait-il chassé les grands propriétaires blancs de leurs fermes pour les distribuer à ses copains de parti, sans aucune connaissances agronomiques, que les NU ont lancé des programmes de distribution de bouffe (le maïs américain surplus de ce que l'on donne normalement aux cochons, payé fort cher aux grands producteurs du Middle West) pour les pauvres habitants de ce qui était quelques mois plus tôt le grenier de l'Afrique Australe...

Mais c'est vrai que dire du mal des NU à Genève...

Écrit par : Géo | 01 février 2013

Vous pointez le doigt où il faut. Le zieglérisme a fomenter une multitude de "bien pensants anti-occidentaux" qui a freiné le développement de pays africains, donnant raison aux dictateurs en place, avec leur famille et leurs intermédiaires. Ce procès-là, peu ont le courage de le faire car des carrières sont en jeu et certaines vérités ne plaisent à tout le monde.

Dans ce le cas présent, c'est emblématique de ce qui se constate malheureusmenet ailleurs. La malhonnêteté intellectuelle engendrant une malhonnêteté morale reste le principal problème.

Corréralativement, l'aide au développement, qu'il vienne des fonds privés ou publics est souvent détourné au profit de quelques potentats, avec des complicités. "Le régime marxiste de Mugabe, qui ne survit que sous perfusion de l'aide internationale, a conduit le pays à la ruine" illustre bien qui en profite.

C'est étrange de voir combien ce procès-là peine à faire son chemin, même cinquante ans après l'indépendance. Lorsqu'il y a changement de gouvernement, on voit parfois les protégés de l'ancien régime traînés en justice mais c'est sans effet car ils font porter le chapeau à d'autres. Les transhumants continuent leur bonhomme de chemin. Qui, parmi les responsables, a le courage de faire front? Et dans des temps convenables?

Certains trouvent exil dans un pays voisin et leur paix est assurée.

Merci John pour cet article intelligent.

Écrit par : Roxane | 01 février 2013

@ Roxane:

c'est en pensant que les pays africains sont responsables d'eux-mêmes qu'on respectera l'Afrique, ce magnifique continent. Penser que leurs dirigeants sont responsables est une attitude juste et non paternaliste. Cela veut dire qu'un Mugabe est responsable de sa tyrannie et que flageller l'occident comme le fait Ziegler c'est être objectivement complice du tyran.

Écrit par : hommelibre | 01 février 2013

Bien dit, John! Ce procès-là, peu le font car ce n'est pas tendance. La malhonnêteté intellectuelle engendre trop souvent la malhonnêteté morale ...

Quand on voit comment des projets d'aide au développement et d'investissements étrangers ont été torpillés sans que les responsables ne soient poursuivis, on voit tout de suite à qui ils profitent sans que ces vérités ne puissent voir le jour. Ce langage dérange, on ne sait pourquoi.

Je reviendrai sur ce sujet.

Écrit par : Micheline P. | 01 février 2013

@Hommelibre : c'est exactement le sens donné à mon interpellation. Dénier une responsablité aux politiques, ce serait manquer de respect ou sociologues à la petite semaine pour assurer leur carrière en serrant des poignes aux salopards de service qui s'en mettent plein les fouilles, soit en pillant les ressources de leur propore pays, soit en détournant l'argent de l'aide au développement venant de l'étranger (les deux cas de figure sont liés car les investisseurs étrangers sont souvent traités de la même manière).

Mais là, c'est du politiquement incorrect qui ne sied pas dans le milieu diplomatique ou médiatique par crainte de déranger certaines carrières. Il est donc important de révéler ces vérités et changer le curseur ainsi que la grille de lecture par respect justement des populations qui souhaiteraient au fond continuer à vivre chez eux, à travailler pour et dans leur pays mais en leur ôtant ainsi les moyens, ils ont réduits à l'état de choses, affamée et sans voix.

Écrit par : Roxane | 02 février 2013

Lors de la parution en 2003 de "Négrologie", écrit par un des meilleurs connaisseurs de l'Afrique, Stephen Smith, qui dénonçait cet état de fait, cela a provoqué un tollé dans la creitique européenne, constituée à 99 % de tiers-mondistes mondains. Voici comment s'exprimait Christine von Garnier, la spécialiste tiers-monde du Temps :
"A notre avis, les Africains s'en sortent plutôt bien avec leur recherche d'identité. Ils ont assimilé avec une étonnante capacité tous les changements imposés et restent très ouverts sur l'autre. "Ils sont nos aïeux et nos contemporains" comme le dit bien Smith, mais il oublie de dire que par là, ils nous apportent aussi beaucoup, à nous les usés de l'industrialisation. Et que dire de leurs personnalités hors du commun, de leurs athlètes, de leurs footballeurs, de leur cinéma et de leur littérature ? On n'y sent pas d'ambiance suicidaire. Non vraiment, sa mise à nu de l'Afrique est dégradante et biaisée".

Stephen Smith parlait de suicide à propos du taux de croissance démographique démentiel, qui n'a pas diminué, et de l'évidence du péril alimentaire de ces sociétés dont les paysans ne produisent que pour leur famille. et non de tendances suicidaires à l'européenne, bien évidemment.

J'avais écrit une lettre de protestation face à cette critique d'une parfaite mauvaise foi en arguant du manque de connaissances de terrain de Christine Von Garnier : on m'a répondu qu'elle travaillait pour la DDC...

En mars 2008, le périodique de cette même DDC, "Un seul monde" publiait un édito pour une fois écrit sans langue de bois à la Von Garnier :
"Des milliards perdus pour le développement :
Entre 1990 et 2005, les guerres ont coûté à l'Afrique l'équivalent de quelque 353 milliards de francs. Ce montant comprend les coûts directs des conflits(...)et les répercussions indirectes (...)
Il correspond à peu près au volume de l'aide internationale attribuée au continent noir durant cette même période.
(étude tirée d'une publication de OXFAM).

Rien n'a changé aujourd'hui. Alors quand vous donnez vos petits sous pour l'Unicef, Caritas ou autres, dites-vous que vous subventionnez une kalachnikov pour contribuer au massacre de civils quelque part dans l'Ituri, ou en Somalie ou au Nigéria...

Écrit par : Géo | 02 février 2013

OXFAM est aujourd'hui connu pour avoir prétendu lors du dernier WEF que la fortune des 4 plus riches milliardaires suffirait à éradiquer la pauvreté dans le monde (ou qqch comme ça...).
En le distribuant aux Africains ? Les gens de Oxfam 2013 sont à l'évidence devenus beaucoup plus stupides que ceux de 2005...

Écrit par : Géo | 02 février 2013

" flageller l'occident comme le fait Ziegler "

les africains et les bobos repentants onts pris l'habitude de rendre les occidentaux coupables et responsables de tout, ça sera bien qu'ils soient responsables d'eux même au lieu d'être sous perfusion.

Écrit par : leclercq | 02 février 2013

John Goetelen ami du mcg...

Écrit par : Johann | 02 février 2013

Fichtre, Johann, quel rapport avec le MCG ? Je croyais que le MCG s'occupait de politique piogresque exclusivement...
J'allais écrire que c'est étonnant à quel point justement les partis bien à droite ne se préoccupent pas trop du gaspillage des fonds du développement, mais on se dit rapidement que c'est justement dans vos banques genevoises qu'ils atterrissent et que les banquiers genevois ne sont pas très connotés à l'extrême-gauche. Mais vous ?

Écrit par : Géo | 02 février 2013

Micheline P.: "Je reviendrai sur ce sujet."

Pour fortifier votre inspiration, j'ai relevé ceci pour vous:

- Ziegler, ami de dictateurs, rapporteur spécial auprès de l’ONU sur la question du droit à l’alimentation dans le monde.... et actuellement membre du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, mais également membre du comité de parrainage du tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009. - TOUT S'ECLAIRE à présent - En 1989, comme membre du jury du prix Kadhafi des droits de l'homme ce qu'il avait nié, mais "Aujourd'hui Ziegler prétend qu'à l'époque, « il appuyait le prix car cela représentait une étape vers une ouverture »"

- En 2011, suite au Wikileaks ont été divulguées au grand public les doléances que les responsables du Programme alimentaire mondial (PAM) ont adressées depuis dix ans au Secrétaire général de l'ONU concernant « l'incompétence et les agissements politiques » de Jean Ziegler. Selon les dirigeants du PAM, l'action de Jean Ziegler aurait entravé la lutte de l’ONU contre la faim. Selon le journaliste Philippe Barraud (écrivain) « les engagements politiques d'extrême-gauche de Jean Ziegler, et ses attaques constantes contre les Etats-Unis, compromettent manifestement les efforts du PAM pour lever des fonds »
_______

Je me souviens avoir suivi une émission tv dans laquelle Ziegler était invité où il a dit : "Vous vous rendez compte qu'on marche sur des lingots d'or en traversant le Pont du Mont-Blanc" sur quoi le journaliste lui a répondu: "Il vaut mieux marcher sur des lingots d'or que sur de la merde!" Fallait voir sa tête.... :)))))))
_______


- En mars 2003, Mugabe déclare « Hitler avait un seul objectif : la justice pour son peuple, la souveraineté pour son peuple, la reconnaissance de l'indépendance de son peuple et ses droits sur ses ressources. Si cela c'est Hitler, laissez-moi être le décuple de Hitler (If that is Hitler, then let me be a Hitler tenfold. That is what we stand for.). »

- En 2005, Robert Mugabe a affirmé que « les Zimbabwéens ne mouraient pas de faim », mais qu'ils refusaient de changer leur régime alimentaire pour manger des patates ou du riz. Robert Mugabe a affirmé à l'Associated Press que son peuple était « très, très heureux ». Le véritable problème résidait dans la dépendance au maïs, selon lui, « mais cela ne veut pas dire que nous n'avons rien d'autre à manger : nous avons des tonnes de patates mais les gens ne sont pas des mangeurs de patates… Ils ont du riz mais cela ne les attire pas », déplorait Robert Mugabe.


Et malgré tout cela, ce dictateur, président depuis 1987, a été réélu avec 2 150 269 voix face à 233 000 pour son adversaire Tsvangarai!

Quel éclairage sur ces deux énergumènes! Merci Wiki!


Micheline, c'est à Roxane qu'on doit " La malhonnêteté intellectuelle engendre trop souvent la malhonnêteté morale ..."

Écrit par : Patoucha | 12 février 2013

Les commentaires sont fermés.