21 janvier 2013

Un jour comme un autre

Blue Monday. C’est comme cela qu’on l’appelle. Il paraît que c’est le pire jour de l’année. Enfin, selon une entreprise de lutte contre l’absentéisme au travail, FirstCare. Le troisième lundi de janvier cumule cinq facteurs de déprime qui pousseraient à un record annuel d’absentéisme.


blue-monday.jpg«Blue Monday is the culmination of a series of combined depressive events including the Christmas glow fading, New Year’s resolutions being broken, cold winter weather, credit card bills and the January pay day still being some time away.»

Le lundi bleu inclut la fin de la période euphorisante de Noël, l’abandon des bonnes résolutions du jour de l’an, le froid de l’hiver qui s’intensifie et la moindre luminosité, l’état de la carte de crédit après les fêtes et le temps restant avant la prochaine paie. Bref, le troisième lundi de janvier serait un jour de merde. Un jour à rester couché. En Angleterre, le lundi bleu de 2008 a vu un absentéisme record: 22% d’employés portés pâles.

De mauvaises langues collées à la balustrade prétendent que c’est une invention.

«Le blues du lundi trouverait son origine dans une équation mise au point par le psychologue Cliff Arnall de l'université de Cardiff en 2005. En tenant compte de plusieurs facteurs le 3e lundi de janvier aurait été déclaré pire jour de l’année. Enfin… il s’agirait en fait d’une campagne de publicité mise au point par l’agence de voyage Sky Travel et pour laquelle Cliff Arnall aurait été payé!»


Blue monday. Un jour comme un autre. Un jour pour vivre. Pour échanger avec ceux que l’on aime et pour penser à ceux que l’on n’a pas revu depuis longtemps. Un jour de fragilité pour se rappeler la beauté de la Terre. Ou pour écouter une belle musique.





07:19 Publié dans Art, Philosophie, Psychologie | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : blue monday, lundi bleu, blues, paula fernandes, saudade, beauté, déprime | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Quoi qu'il en soit, joyeux lundi Homme Libre!
Vous voyez, il y avait longtemps que je ne vous laissais un mot...
Superbe voix, merci!

Écrit par : colette | 20 janvier 2013

Un jour de merde pas comme les autres où l'on réinvente nos vies, nos illusions perdues ou abandonnées sur des chemins honteux pris parce que "la seule chose qui tourne rond sur Terre, c'est leurs robes légères"...Un jour bleu, un jour blues, un jour où la planète raccorde ses violons pour faire fassent aux violents. Le Jour J du Rêve. "J'ai fait un rêve". Le jour de Martin Luther King. Et peut-être celui de tous où on oublie son profit personnel au profit de la réussite de tous. Un jour de merde que j'aime bien. Finalement. Je est un Autre.

Je reprends ce com sur mon blog pour accompagner mon billet de la nuit dernière. Merci John pour l'inspiration.

Écrit par : pachakmac | 21 janvier 2013

Hello Homme Libre,
y'a pas de rapport avec la grippe intestinale???lol
bah les anglais préfèrent le vendredi!!!

http://www.youtube.com/watch?v=mGgMZpGYiy8
bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 21 janvier 2013

@Sarah vous avez raison .tout est subjectif il suffit de se lever tous les jours en disant merci vendredi,la pilule sera beaucoup moins amère et la vie vous paraira sous un jour nouveau
De toutes manière c'est bien connu le lundi en principe ceux qui sont fauchés et ronchons ce jour sont tout simplement en rogne par habitude ou en voyant des volets fermés chez leur voisin qui peut rester au lit,merci vendredi
Quand aux éternels insatisfaits analysez leur comportement dès le jeudi ils reviennent tout sourire comme pour se faire pardonner,on dirait la maternelle mais pour adultes qui ne savent plus gérer et leur temps libre et leur temps de sommeil .Quand au mois de janvier qui revient chaque année il est aussi connu pour etre le mois le plus stupide de tous celui ou les percepteurs s'en donnent à coeur joie pour envoyer des feuilles d'impots à remplir.Merci vendredi plus que 4 jours et tu seras de retour /rire

Écrit par : lovsmeralda | 21 janvier 2013

Un truc qui m'avait bien fait rire et surpris, c'est quand je posais la question, un Lundi, à un collègue "comment ça va ?" et qu'il m'avait répondu " comme un Lundi".

Écrit par : pli | 21 janvier 2013

Coucou Sarah, il ne reste qu'à décréter que c'est tous les jours vendredi!
:-))
Bizzzouxxx!!!


@ Lovsmeralda: raaahhhhh! (:-)))


@ Pli: faut lui passer du Claude François... ;-)

Écrit par : hommelibre | 21 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.