17 janvier 2013

Machinsphobes de tous les pays, unissez-vous!

En ces temps troublés l’anathème préféré est «homophobe». Discuter le mariage gay, a fortiori le contester, fait de vous un paratonnerre ou un cactus dans le désert d'El Paso: vous attirez immanquablement la foudre, ou les foudres du clan des stigmatiseurs. Homophobe a même détrôné islamophobe dans le top 5 du stigma. Waow! Ça change tout! 


mariage,mariage gay,mariage pour tous,homophobie,avortement,veil,antisémite,islamisme,mali,On peut enfin racler impunément du sabot contre l’islamisme (pas l’islam), ce truc de ouf plein de mecs qui veulent coloniser le Mali et menacent, par des attentats, de faire éclater les ventres des françaises enceintes dans les stations de métro, d’exorbiter les yeux des astronomes assis sans le savoir sur une bombe à la terrasse du café d’un boulevard parisien, d’arracher par déflagration les mains d’un ouvrier tourneur ou d’un chirurgien.

Tout cela n’est rien face à l’horreur intellectuelle que représente la «manif pour tous» à Paris. Le clan des stigmatiseurs ne s'y est pas trompé, qui compare le défilé parisien à un ramassis de bâtards et les opposants à des rebuts. Pourtant si j’étais député et appelé à me prononcer sur le mariage gay, je ne voterais ni dans un sens ni dans l'autre avant de m'être fait une conviction étayée. En l'état actuel je voterais donc blanc. Et tant pis s'il faut être injurié pour simplement vouloir garder son indépendance de pensée et son propre jugement. Les petits fachos en herbe n'aiment pas que vous pensiez par vous-même. Ou vous pensez comme eux ou vous êtes un rénégat. Un machinphobe. Faut-il donc s'injurier mutuellement quand il y a un choix de société? Cela semble faire partie d'un rituel païen de la démocratie. Il faut bien, dans la mise en scène politique, qu'il y ait un bon et un méchant. Cela économise le débat. Et pour faire simple, l'opposant au mariage gay serait homophobe et méchant. Bouh! Le vilain!

Car visiblement, il y a les bons citoyens, les vrais, ceux dont le poids moral compte, ceux qui voteront oui en acte ou en pensée, ceux pour qui «une paire de mères vaut mieux qu’un père de merde» (chez ces gens là, on ne pense pas, Monsieur, on ne pense pas: on crache) et les autres, qui sont cathos, hétéroclites, gay d’opérettes et dans le désordre: réacs, rétrogrades, intégristes, irrédentistes patriarcaux, apparentés antisémites et xénophobes, hypocrites, connards (et oui, même le superbe acteur Morgan Freeman dit des conneries), mis dans le même sac que les pédophiles, bâtards, rebuts de l’Histoire. Bref, de mauvais citoyens. Ni plus ni moins. Oh con, les bienpenseurs du oui-oui ne se sentent plus! Leur prose est déchaînée. Ils pètent les plombs! La tension monte à El Paso. Gringos, sortez vos pétoires et tirez dans le cactus!


Simone Veil, femme de courage qui a bravé toutes les opinions, a pris part à la manifestation. Elle appréciera d'être traitée de rebut de l'Histoire ou de bâtarde.


On peut pourtant vouloir réserver le mariage aux personnes pour lesquelles il est défini: l’homme et la femme. C’est une institution symbolique autant que sociale et juridique, et les mots ont encore un sens. On peut vouloir préserver le sens des mots père et mère même dans le code civil. On n’est pas homophobe pour autant.

On peut améliorer le pacs, faire en sorte que les enfants adoptés par des couples homosexuels ou par des couples hétéros pacsés, pour des raisons de filiation préexistante par exemple, ne soient pas perdants juridiquement. Mais on peut souhaiter que l’adoption d’enfants, très difficile pour les couples hétéros afin d’écarter les parentalités de manque, ne soit pas rendue plus facile et que les enfants ne deviennent pas un cadeau pour couples (hétéros ou homos) en quête d’un conformisme social et d'un hochet familial. On peut souhaiter qu'il ne se développe pas un business des mères porteuses ou d'une PMA de confort, ou d'achat de bébés en Afrique, à cause du manque de bébés à adopter en Europe. Business tout autant discutable, je le précise, quand un couple hétéro ou une star de la chansonnette dance s'y prêtent.

La culture ne s'est pas construite pour rien. Il est donc permis de réfléchir aux signes sociétaux, aux constructions symboliques et anthropologiques mises en place par la société, et - sans juger l’homosexualité qui appartient à la liberté individuelle - penser que les situations sont diverses et que l’égalité n’est pas l’absence de différenciation. La différence n’est pas intouchable, encore moins quand elle est revendiquée au nom d'un communautarisme affiché qui invoque sa différence de manière récurrente. La différence - ou la non différence - hommes-femmes fait bien débat. La réalité des couples homosexuels est complexe. On ne peut l’ignorer, pas plus qu’on ne peut économiser le débat de société qui accompagne toute évolution sociétale majeure. L’avortement en fut une. Le débat fut âpre mais indispensable. Apparemment les partisans du oui au mariage gay n'aiment, eux, pas débattre. Ils doivent être allergiques à la notion même de démocratie.

Les machinsphobes semblent être les seuls à vouloir réfléchir encore à l’évolution de la société. Il faut les en remercier et les encourager, n’en déplaise aux petits pères de la congrégation de l’IC (Indignation de Circonstance).

Les machinsphobes sont les parias modernes, les intouchables d'en bas, la caste des rebuts méprisés par les puissants de la pensée unique. Les prolétaires de la bourgeoisie intellectuelle.

Machinphobes de tous les pays, unissez-vous!



07:04 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : mariage, mariage gay, mariage pour tous, homophobie, avortement, veil, antisémite, islamisme, mali | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Et ben voilà un billet qui ressemble à quelque chose ! Excellent et bien dit.
Cela ne m'empêche pas d'être sérieusement islamophobe et je sais pourquoi. En rappellant que "phobein" veut dire "craindre" et non "haïr"...

Écrit par : Géo | 16 janvier 2013

Pour avoir pratiqué l'opposition et essayé de le faire savoir par des commentaires sur certains blogs, j'ai été frappé d'une censure, principalement celle de M. Vital Sven qui ne goûte guère que l'on puisse être d'un avis différent du sien. Mais convenons-en, il signe : le titre de son blog est tout simplement "Vital Sven dépasse les bornes". Sortir des phrases de leur contexte et ironiser sur l'avis des "bien-pensants" n'est au fond qu'une arme de médiocres. Mais bref...

Cela dit, je partage pleinement vos propos et tant pis si - me considérant bâtophobe ou homotar - les partisans de la doxa ou pire de l'idéologie dominante essaient - mais sans y parvenir - de nous faire passer pour des "je ne sais quoi".

Et si l'on vient à marier des homos ou des lesbiennes, il faudra bien que l'Académie Française revoie son dictionnaire et modifie la définition du mot "mariage". Quant aux vocables "père" et "mère", il importera de préciser qu'ils s'appliquent à des parents hétéros.

Au fond, et même avec le mariage pour les homos, je crains fort que l'on trouvera toujours un moyen de les stigmatiser comme l'on continue - hélas - à stigmatiser les Juifs. Et si notre société est aussi tolérante avec les homos qu'avec les personnes qui ont un "casier", on n'est pas prêt de clore le débat.

Écrit par : Michel Sommer | 16 janvier 2013

Sur le fond, vraiment rien à redire en effet ce n'est que du bon sens.

Et ce ne sera pas un vote, fut-il démocratique, qui changera le cours du bon sens.

Écrit par : petard | 16 janvier 2013

"Et ce ne sera pas un vote, fut-il démocratique, qui changera le cours du bon sens." Avec ce genre d'arguments, voudriez-vous nous refiler les minarets ? Nein Danke !

Écrit par : Géo | 16 janvier 2013

" Pourtant si j’étais député et appelé à me prononcer sur le mariage gay, je ne voterais ni dans un sens ni dans l'autre avant de m'être fait une conviction étayée. En l'état actuel je voterais donc blanc ".

C'est également ma position sur cette affaire de mariage pour tous. Pascal Holenweg qui traite du même sujet sur son blog est l'exemple de l'intolérant qui prône la tolérance. Il met dans le même sac les vrais homophobes et ceux qui son contre le mariage pour tous en défendant une certaine idée de la famille traditionnelle judéo-chrétienne et qui n'est en rien de la haine homophobique dont cette dernière est une haine contre des gens du même par le simple fait qu'ils s'attirent sexuellement.

@ Géo,

" Cela ne m'empêche pas d'être sérieusement islamophobe et je sais pourquoi. En rappelant que "phobein" veut dire "craindre" et non "haïr"..."

Pour ma part je préfère le terme de islamistophobe. C'est mieux ciblé.

D.J

Écrit par : D.J | 16 janvier 2013

Si j'ai bien compris ce que j'ai entendu, l'histoire de la PMI ( procréation médicalement assistée) va être discutée dans le cadre d'un projet
loi plus vaste, "la loi sur la famille ". Car c'est un problème qui ne touche pas les seuls homosexuels. Sans parler des mères porteuses.
Il faut savoir qu'en Belgique, ce célèbre mariage pour homosexuels existe depuis dix ans et ça n'a pas provoqué du tout de débat. Leur nombre reste stable et leur taux de divorce est plus bas que chez les hétéros, mais en légère augmentation ces dernières années.
Certes, en Belgique, on en est à 2/3 de divorces chez les couples traditionnels.
Comme je ne suis pas fan du mariage, j'ai apprécié un witz belge entendu à la télé française :
Laissez donc les homosexuels se marier, ils ont bien le droit d'également rater leur vie !

Écrit par : Calendula | 16 janvier 2013

Les phobies fantasmées ont de beaux jours devant elles, je le crains: tant que les sitcoms instruiront notre jeunesse, pas de raison de penser que la pensée light disparaissent! (spécial dédicace au Trio-Octet Infernal, celui qui cite des textes qu'il ne lit pas)

Écrit par : Sérum | 16 janvier 2013

"Pour ma part je préfère le terme de islamistophobe. C'est mieux ciblé."
Comme le disait Johann : vous avez entendu des musulmans protester contre l'application de la charia à Tombouctou ? Moi pas.

Écrit par : Géo | 16 janvier 2013

Oui, l'islam est mal organisé, mal rassemblé, mal fagoté. On n'entend pas grand'monde rapporter calmement qu'il manque à l'islam ce que - précisément - on regrette souvent dans l'Église catholique: une organisation interne qui ait l'autorité reconnue pour qualifier les actes des adeptes, surtout quand ils dérapent.
Mais l'islam, ce n'est pas que la charia!

Écrit par : Sérum | 16 janvier 2013

Je n'ai pas compris pourquoi les féministe ne manifestent pas contre cette instrumentalisation annoncée du corps de la femme. Le corps des lesbiennes, réceptacles consuméristes d'une semence sélectionnée, vecteurs d'un eugénisme en marche; celui des mères porteuses, objet fantasmatique désacralisé. Pourquoi ce silence contre ces violences faites au corps de la femme?
Si être machinphobe est une manière de s'inquiéter de ce silence assourdissant (selon la formule) alors j'en suis . Merdre, Mère Ubu !

Écrit par : MM | 16 janvier 2013

@ Michel:

J'ai vu la phrase isolée mise sur le blog en question. Je regrette vraiment, d'autant que d'habitude j'apprécie l'humour surréaliste de SV. Malheureusement le débat est noyauté. C'en devient irritant.


@ MM:

En effet, commentaire pertinent.

Écrit par : hommelibre | 16 janvier 2013

@ Calendula:

Heureusement qu'il reste les belges pour l'humour! :-)))

La PMA doit en effet être encadrée. Mais c'est une question en soi séparée du mariage gay. La question des mères porteuses n'a toujours pas de vraie réponse éthique et philosophique. Elle existe depuis la bible avec la servante d'Abraham, mais le résultat est une guerre depuis des milliers d'années... Le risque est une marchandisation grandissante des enfants.

Pourquoi le débat est-il si âpre en France? Je dirais que c'est plutôt bon signe pour la France: elle joue encore un rôle de référence culturelle en Europe. Je pense qu'il s'y joue avec plus de transparence qu'ailleurs de nombreux enjeux politiques et idéologiques. Depuis avant Napoléon, la France a donné le ton à l'Europe. C'est probablement ce qui passionne chez elle - et ce qui irrite aussi.

Ce que je vois est un lobbying féministe-LGTB sur la société française. Il noyaute le débat. La France est très idéologique.

Écrit par : hommelibre | 16 janvier 2013

" Comme le disait Johann : vous avez entendu des musulmans protester contre l'application de la charia à Tombouctou ? Moi pas ."

Récemment en Egypte 200'000 égyptiens sont decendus dans la rue contre le président Morsi l'islamiste et contre les frères musulmans qui veulent s'arroger des pouvoirs absolus charria comprise. Ce fut bien plus et beaucoup plus que les manifs contre le fameux film anti-islam dans ce même pays.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20121127.FAP6796/egypte-manifestation-anti-morsi-sur-la-place-tahrir.html

Rappellez-vous aussi il y quelques années les manifestations anti-régime des mollah surtout par la jeunesse iranienne. On peut aussi rajouter le commandant Massoud et tout ses fidèles qui étaient un anti-islamiste radical convaincu qui s'opposaient au régime des talibans en Afghanistan; régime qui imposait je le rappel une charria à la lettre. Il faut aussi de temps en temps rappeler ces faits.

Il y un 1 milliard et demi de musulmans de le monde. On est loin d'avoir ce 1 milliard et demi de musulmans qui feraient bloc en soutenant la charria.

D.J

Écrit par : D.J | 16 janvier 2013

D.J. vous êtes hors sujet, svp, lisez l'intitulé de l'article.

Voici mon point de vue :

Pendant fort longtemps j’avais pensé que les homosexuels étaient en soit des non-conformistes qui désiraient vivre leur vie sans les contraintes d’une société malheureusement basée sous l’influence de la pensée judéo-chrétienne. Que voilà des bouffe-curés, des déniaiseurs de pasteurs évangélistes pensais-je.

Que nenni ! A l’emploi ces gens ne sont que de vulgaires petits bourgeois (en allemand : Kleinkariertspiessbürger = la pire injure que l’on puisse faire à bobos). Ils/elles rêvent de vie de famille sous la forme de famille recomposée au sein du couple copiant ainsi béatement et bêtement les histoires à la con que l’on peut voir sur les chaînes hexagonales. C’est tendance qu’ils disent les cons !

Ils se prétendent de gauche alors qu’une chose les guide : leur petit confort matériel. Leur dieu et maître est le fric et rien d’autre ; le contraire de ma devise *ni dieu, ni maître*

Écrit par : Le gardien des libellules | 17 janvier 2013

Nous voulions parler des musulmans ici en Europe, qui sont très prompts à se mobiliser sur divers sujets sociétaux. Ces gens-là en tous cas sont très orientés.
Et je trouve important de demander aux musulmans modérés de se manifester le plus possible contre les extrémistes trop nombreux dans leur camp. Il y a eu une petite réaction après les crimes épouvantables de Mohammed Merah, mais largement insuffisante pour sauver l'honneur des croyants de cette religion.

Dans le même article de Jung dont j'ai donné un extrait dans mon blog (A propos de Cassandre), Jung parle de responsabilité collective européenne à propos des crimes nazis, et non seulement allemande. Ces crimes ont sali l'honneur de tout notre continent, toutes nos cultures. De même, sans réaction forte, violente même, contre l'islamofascisme, les musulmans sont solidaires des crimes de leurs extrémistes.

Écrit par : Géo | 17 janvier 2013

Le gardien des libellules @ pas tout-à-fait, nous sommes des machinsphobes...

Écrit par : Géo | 17 janvier 2013

" Nous voulions parler des musulmans ici en Europe, qui sont très prompts à se mobiliser sur divers sujets sociétaux. Ces gens-là en tous cas sont très orientés.
Et je trouve important de demander aux musulmans modérés de se manifester le plus possible contre les extrémistes trop nombreux dans leur camp. Il y a eu une petite réaction après les crimes épouvantables de Mohammed Merah, mais largement insuffisante pour sauver l'honneur des croyants de cette religion. "

Effectivement Géo vous avez totalement raison. Il faut surtout préciser que si les musulmans modérés veulent rester silencieux passe encore; mais ce sont aussi eux qui se plaignent d'être victimes d'amalgame où il se sentent trop souvent mis dans le même panier que les intégristes. C'est effectivement de leur propre responsabilité si ils veulent sortir de ce panier en montrant activement leur dénonciation sur l'intégrisme islamiste.

D.J

Écrit par : D.J | 17 janvier 2013

@DJ

Ce n'est pas leur rôle aux musulmans modérés de dénoncer les intégristes islamistes, la police ainsi que l'armée c'est de leur ressort.

Je pense que vous ne mesurez pas la dangerosité à laquelle vous vous confrontez face à des gens fanatiques.

Le problème de mon point de vue, c'est la lâcheté humaine, on n'est envahi et agressé par des racailles islamistes, donc on se venge sur les modérés.

Ah elle est loin l'époque du valeureux chevalier n'ayant pas peur de ses ennemis.

Écrit par : prometheus | 17 janvier 2013

Badinter par contre est pour le mariage gay.
Pour ceux qui n'auraient pas vu la vidéo où elle en fait l'éloge :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=1zSqqrSofWA

Écrit par : prometheus | 17 janvier 2013

Comme si les Allemands en 45 avaient pu dire "Hitler ? Connais pas..."

Écrit par : Géo | 17 janvier 2013

@ prometheus,

" Ce n'est pas leur rôle aux musulmans modérés de dénoncer les intégristes islamistes, la police ainsi que l'armée c'est de leur ressort. "

J'évoquais ceux qui vivent chez nous en occident. Du moment qu'il se plaignent d'être trop souvent mis dans le même panier que les intégristes, c'est aussi à eux de montrer clairement qu'ils sont bien démarqué des islamistes si ils veulent être considéré comme des gens intégrés et respectueux de nos lois et coutumes. Le silence est souvent considéré comme de la complicité.

D.J

Écrit par : D.J | 18 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.