12 janvier 2013

Apocalypse Hitler

Si le nazisme a autant marqué l’époque moderne c’est pour son degré de perfectionnement dans la mise en place de l’horreur et de la haine. Sa rapidité d’installation est également impressionnante: en à peine plus de 10 ans le parti de Hitler est passé du groupuscule à la victoire électorale de 1933. Comment a-t-il été possible d’en arriver là?


Hitler1.jpgLa prise du pouvoir par Hitler et ses amis politiques n’est pas le fruit du hasard. Un documentaire en deux parties illustre ce parcours et rappelle les conditions et événements qui ont permis cette montée rapide: Apocalypse Hitler, réalisé par Isabelle Clarke et narré par Mathieu Kassovitz.

L’époque montre la continuité des idéologies du XIXe siècle. Le nationalisme était une valeur forte par laquelle on affirmait une identité et un projet collectif. L’antisémitisme était également très marqué. Il l’a toujours été depuis plus de 1’000 ans mais Hitler en a fait un pilier de sa théorie politique.

L’Allemagne, bien qu’agresseuse en 1914, avait ressenti sa capitulation de 1918 comme une humiliation. Contrainte à payer de lourdes réparations de guerre le pays prend du retard dans ses versements. L’occupation de la Ruhr en 1922 et 1923 par les armées française et belge pour se servir en charbon, et les exactions commises par ces armées, ajoutera encore à l’humiliation.

Hitler, emprisonné suite à une tentative de putsch, comprend bien le ressentiment des allemands. Il écrit Mein Kampf, se crée son personnage public d’orateur violent et fascinant, parle au nom de la classe ouvrière, crée des milices qui peu à peu terrorisent les adversaires, et par une suite d’événements, arrive finalement au pouvoir, avec les conséquences que l’on sait.

Cette arrivée au pouvoir est donc logique, du moins dans une époque qui valorisait outrageusement la nation, prônait la victoire des forts sur les faibles et cherchait des ennemis pour se construire son identité. Les juifs furent l’ennemi. Hitler a été au bout de l’argument de race: il a clairement exprimé sa volonté de mettre le monde sous la domination aryenne. En forme d’animalité mystique, son discours séduit et convainc.

La réussite de son entreprise tient à la mentalité et aux idéaux d’une époque, qu’il a incarnés au-delà de toute réflexion raisonnable. Elle tient aussi à son opportunisme et son instinct politique, à ses manoeuvres politiciennes, à sa capacité de fasciner par son personnage et ses manières. Enfin il promettait de faire revivre la grande Allemagne et de sortir le pays de l’humiliation et d’une situation économique désastreuse. L’adhésion au personnage de Hitler comporte un versant irrationnel, comme une sorte d’envoûtement, mais aussi un autre versant rationnel qui répondait à la fois à un sentiment national douloureusement amoindri et à la pauvreté qui régnait dans le pays.

Devant la détresse du peuple allemand, Hitler disait:

«Une race plus forte chassera les races faibles, car la ruée finale vers la vie anéantit les faibles pour donner leur place aux forts.»

«Un état qui refuse la contamination des races doit devenir un jour maître de la terre.»

Le discours avait porté. Il n’était pas le fruit du hasard. N’oublions jamais.


Les deux épisodes repasseront lundi après-midi sur TV5 Monde. Ils sont aussi visibles sur le net:

http://www.youtube.com/watch?v=gzNaV8vAEEI

http://www.youtube.com/watch?v=iABxrZ17vjU


16:41 Publié dans Politique, société | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : hitler, nazi, nazisme, allemagne, dictature, nationalisme, juifs, antisémitisme | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

Sacré sujet, là...:-))

Écrit par : absolom | 12 janvier 2013

"Hitler et ses amis politiques"

Cherchez bien qui étaient les amis de Hitler. Ceux qui lui ont permis d'attaquer la Pologne. Ces amis sans lesquels aux dires de Speer, Hitler n'aurait même pas songer à agresser la Pologne. Speer un connaisseur. Contrairement à certains qui pullulent sur ces blogs et qui réécrivent l'histoire. Pas vous John, pas vous sur ce coup.


«Une race plus forte chassera les races faibles, car la ruée finale vers la vie anéantit les faibles pour donner leur place aux forts.»

Du Nietzsche tout craché. Hitler a lu et bien compris le plus réactionnaire des penseurs du 19me siècle. Contrairement à certains qui se prétendent nietzschéens de gôche, en fait des libertaires réactionnaires bien incapables de lire Nietzsche dans le texte.

Écrit par : Johann | 13 janvier 2013

Article beaucoup trop court, John.

Écrit par : Victor Winteregg | 13 janvier 2013

Bonjour John,

Si Hitler est arrivé au pouvoir, je pense que c'est aussi parce qu'on l'a laissé faire. En Allemagne, mais aussi dans le reste du monde. Et cela est dû à deux erreurs historiques. La première, c'est d'avoir sous-estimé Hitler. C'était un homme du peuple et il ne pouvait pas être bien dangereux. On pourrait le manipuler et le faire rentrer dans le rang. La seconde c'est d'avoir secrètement souhaité qu'il fasse progresser ses idées. Certes il était extrémiste, mais une partie de ses idées "n'étaient pas si mauvaises". Il faut rester vigilant et ne pas reproduire ces deux erreurs. On n'est jamais à l'abri.

Contrairement à une idée largement répandue, Hitler n'a jamais été élu démocratiquement. Il a, comme vous le dites, habilement manipulé la classe politique pour prendre le pouvoir en plusieurs étapes et finalement instaurer sa dictature.

Bon dimanche

Écrit par : Pascal Carlier | 13 janvier 2013

Hitler a su concentrer tous les pouvoirs, la crise va devenir son allié entre autres.

--La crise économique
La situation catastrophique va favoriser les desseins des nazis. Avec la crise de 1929, on assiste de 1929 à 1932 à la chute de la production industrielle, d’un tiers, et à l’augmentation du nombre des chômeurs, 6 millions pour une population active de 25 millions. L’inflation atteint des sommets, en juillet 1922 un dollar vaut 450 marks, en décembre, il en vaut 8.000 ; Le mark or, qui valait 4.280 mark papier en janvier, en vaut 6 milliards en octobre 1923, c’est l’époque du billet de 1 milliard de marks.

Un faux redressement, de 1924 à 1929, entretenu par les crédits américains et les exportations, fait apparaître une prospérité trompeuse ; le mark devient fort. Enfin, une crise terrible éclate, provoqué par le krach mondial, de 1929 à 1933.

--La crise sociale
L’inflation a pour conséquence de créer des victimes ? notamment dans la classe
moyenne (Mittelstand). Les gagnants représentent le grand capitalisme, lequel spécule
sur l’achat à crédit des matières premières. Le fait que les bénéficiaires, du moins
certains, sont des financiers et entrepreneurs juifs, renforçait l’antisémitisme.

--Le climat psychologique
L’exacerbation du nationalisme se développe par les ligues, notamment la ligue
pangermaniste, la ligue coloniale, la ligue maritime.
Autres éléments qui peuvent expliquer le succès du nazisme :
- le refus de la société libérale rendue responsable de la crise économique,
- la volonté de rassembler tous les Allemands autour d’un chef et dans le
cadre d’un Etat totalitaire,
- l’idéalisation de la germanite et la propagation de l’antisémistime
- l’anti-bolchévisme

Autant d’éléments constituant un mélange explosif, d’où émergeront Hitler et le nazisme.

Ref: archives historiens, juristes et écrivains.

Écrit par : Pierre NOËL | 13 janvier 2013

" Contrairement à certains qui pullulent sur ces blogs et qui réécrivent l'histoire. Pas vous John, pas vous sur ce coup. "

Venant d'une personne qui croit à toutes les âneries qu'il a lu sur le net mettant en cause le gouvernement US sur l'origine des attentats du 11 septembre, c'est un peu gonflé de votre part d'accuser certain de réécrie l'histoire.

On sait que vous haïssez les américans à tel point que pour vous ce sont eux qui sont responsables du déclenchement de la deuxième guerre mondiale. Hitler pour vous va finir pas être une pauvre victime manipulée par les méchants américains. Une bonne façon aussi à votre manière de réécrire l'histoire.

D.J

Écrit par : D.J | 13 janvier 2013

Le grand-père de George W. Bush, Prescott Bush, a été un sénateur américain. Il a aussi été directeur et actionnaire de plusieurs sociétés qui ont tiré profit de leurs liens avec les bailleurs de fonds de l'Allemagne nazie.

Le Guardian, en fouillant dans les Archives Nationales Américaines, récemment ouvertes, a obtenu confirmation qu'une société dont Prescott Bush était directeur était impliquée avec les architectes financiers du Nazisme. Ces relations d'affaires se sont poursuivies jusqu'à la saisie en 1942 des capitaux de cette société, qui tombait sous le coup de la loi "Trading with the Ennemi Act". Plus de 60 ans plus tard, ces relations d'affaires avec la machine nazie ont conduit deux anciens ouvriers du bâtiment, esclaves à Auschwitz, à intenter une action civile contre la famille Bush.

Écrit par : Krior | 13 janvier 2013

"On sait que vous haïssez les américans "

Seulement les Américains D.J? Lu dans le blog de Kad "Vol 77: l'avion du Pentagone"

"Les chiens sionistes aboient, la caravane passe. Il est vrai aussi que 4 agents du Mossad célébraient joyeusement l'écroulement des tours en dansant... et en filmant."

Ecrit par : Johann | 03.09.2010

Je vous fais grâce de ses autres commentaires sauvegardés pour des occasions comme celle-ci :)

Bon dimanche

Écrit par : Patoucha | 13 janvier 2013

@ Krior,

Je ne sais pas si votre commentaire veut prétendre que les relation économique USA-Allemangne nazie serait une façon de de prouver que les USA seraient responsable de l'existence du régime nazi et de la guerre qui s'en suivi.

Bien que ces relations commerciales et financières existaient; il faut bien savoir que tout les pays industrialisés commerçaient avec l'Allemangne nazi.

il fut un temps où se fut la Suisse ( via ses banques ) le grand accusé d'avoir financé le régime nazi et d'avoir prolongé la guerre. Mais la Suisse fut remplacé sur le banc des accusés par les USA depuis la forte montée de l'anti-américanisme post 11 septembre.

Le régime nazi et Hitler portent à eux seul la responsabilité de la montée du nazisme et la guerre qui s'ensuivit. C'est un peu facile de vouloir toujours minimiser des décisions prisent par le libre arbitre d'Hitler en les mettant sur la faute d'autres ( USA entre autres ).

D.J

Écrit par : D.J | 13 janvier 2013

"C'est un peu facile de vouloir toujours minimiser des décisions prisent par le libre arbitre d'Hitler en les mettant sur la faute d'autres ( USA entre autres )."

Ce que c'est un peu facile, c'est de vouloir ignorer ce qui ne vous convient pas, tout en gardant ce qui vous fait plaisir. Attitude typique d'une personne immature.

Écrit par : Krior | 13 janvier 2013

"Article beaucoup trop court, John."
Victor a raison. HL va trop vite, pond des billets à haute teneur idéologique deux fois par jour et cela ne fait pas sens. Vous ne devriez pas perdre votre temps à débattre en trois lignes et demie avec vos adversaires, D.J, sur un sujet qui requiert la lecture de centaines de livres.

Je vous recommande celui-ci, en passant :
"La Suisse avant et pendant la Seconde Guerre mondiale" Christian Favre, éd.Baudelaire 2011

Et aussi ce site : http://www.livresdeguerre.net/forum/forum.php

Écrit par : Géo | 13 janvier 2013

@ Krior,

Si vous ne vous prétendez pas immature vous feriez mieux d'argumenter la moindre sur mon commentaire au lieu d'être grossier.

Je vous demandais simplement si votre commentaire n'était pas une allusion à ce que les industriels US seraient les responsables de l'existence et de la montée en puissance des nazis en développant au cas se serait oui. Si votre seul réponse et celle que vous m'avez donné j'en déduit que je vous ai cloué le bec.

@ Géo,

A l'époque du scandale des fonds en déshérences on a sali l'image d'une Suisse qui aurait été le financier des nazis ( qui est pas forcément faux ) on accusait la Suisse d'avoir collaboré avec l'Allemangne à tel point que la Suisse a prolongé la guerre d'au moins deux ans. Il en fallait pas beaucoup pour accuser la Suisse d'avoir porté Hitler au pouvoir.

Quand je discutais avec des personnes qui justement adhérais à cela à cette période dans les année 90, j'avais beau dire que des industrielles de pays comme les Etats-Unis avaient aussi commercialement contribué d'une manière ou d'une autre à l'effort de guerre nazi ça sortais d'une oreille pour sortir de l'autre. Bref je perdais mon temps. La Suisse seul coupable.

Je vois qu'aujourd'hui ce genre de discours n'a pas changé. seul le truc qui a changé c'est le coupable.

Pour ce qui est de " Victor a raison ". L'article est à la mesure du documentaire " Apocalypse Hitler, réalisé par Isabelle Clarke et narré par Mathieu Kassovitz. " Ce fut un doc bien fait, mais un peu trop accéléré. Trop de sujet sur les moments de l'ascension du nazisme furent un peu trop expliqué superficiellement dommage. Il aurait fallut au moins une dizaines d'épisodes au lieu de deux.

D.J

Écrit par : D.J | 13 janvier 2013

Trop court, forcément sur un tel sujet. Mais s'il donne envie de voir les deux épisodes du documentaire ce sera bien.

D.J.: oui le docu aurait pu être plus nourri. Certains événements plus détaillés. C'est une des critiques que la presse avait faite lors de sa sortie télé. Comparé Frédéric Rossif et son film sur le Shoah c'est court. Mais on peut creuser, et ces deux heures totales du docu sont déjà explicites de ce qui a permis cette montée en force de Hitler.

Par exemple il ressort clairement que Hitler et son parti national-socialiste ne se sont jamais cachés de leurs programme et de leurs intentions. Le chemin est raccourci mais il montre bien, je trouve, la trame de la progression de Hitler.

Géo: Parfois je fais plus long. Une fois trop court, une fois trop long... :-)

Écrit par : hommelibre | 13 janvier 2013

"On sait que vous haïssez les américans à tel point que pour vous ce sont eux qui sont responsables du déclenchement de la deuxième guerre mondiale. Hitler pour vous va finir pas être une pauvre victime manipulée par les méchants américains. Une bonne façon aussi à votre manière de réécrire l'histoire."

PDR! Vous inventez pour mieux dénigrer. C'est classique. Mais sans intérêt. Ce qui importe c'est que vous venez d'étaler votre ignorance crasse des faits. Merci de confirmer votre vision purement propagandiste. De la haine, certainement pas. C'est une émotion négative, mais qui vous va si bien et que vous savez si bien exprimer. Comme à la p... ci-dessus.

Merci Krior. Au moins un qui se donne la peine de s'intéresser aux faits. Aux faits matériels qui ont permis à Hitler de se lancer dans la guerre. N'en déplaise aux révisionnistes de l'impérialisme étatsuniens.

Quant au 911... il n'y a que les imbéciles pour croire à la version officielle.

Écrit par : Johann | 13 janvier 2013

@DJ

"....j'en déduit que je vous ai cloué le bec."

Pour en déduire quoi ce soit, faut avoir un minimum d'intelligence. Vous vous en êtes dépourvu. Par contre votre optimisme est remarquable.

Écrit par : Krior | 13 janvier 2013

Mettre sur le dos des Américains ou des juifs la montée du nazisme est faire preuve d'ignorance.

On ne peut parler du nazisme sans prendre en compte le "prussianisme", le "Germanisme" "la Pangermanie" et l'Europe féodale de l'époque d'avant la guerre 1914-1918.

Les Juifs avec leurs croyances se sont fait rouler dans la farine, comme d'habitude. Des milliers de juifs ont combattu la France aux côtés des Allemands durant la première guerre mondiale, croyant également à la grande Allemagne du divin.

On ne peut que dénoncer le laxisme des Français, des Anglais, des Américains et d'autres pendant la période des dix années avant la deuxième guerre mondiale.

Hitler et les Allemands ne sont pas les seuls à porter la responsabilité de la guerre 1939/1945 c'est trop facile de voir les choses comme cela.

Les industriels? Comme aujourd'hui, ils font leurs business avec les plus tordus de la planète se foutant -royalement- des populations et de leurs cultures.

Écrit par : Pierre NOËL | 13 janvier 2013

Mein Gott! Frédéric Rossif c'est "De Nuremberg à Nuremberg", "Shoah" c'est Lanzman Claude, Jacques c'est le parolier et l'écrivain. Pfff!

Écrit par : redbaron mit spandaus au bord de la rafalen | 14 janvier 2013

Oui, merci RB!

Écrit par : hommelibre | 14 janvier 2013

@ Krior,

La haine gratuite envers les autres qui ne pensent pas comme vous est effectivement une preuve d'intelligence. Vous venez de prouver que vous savez mieux pour me contredire manier l'insulte et le dénigrement que les idées.

@ Pierre Noël,

" On ne peut que dénoncer le laxisme des Français, des Anglais, des Américains et d'autres pendant la période des dix années avant la deuxième guerre mondiale. "

On peut justement s'apercevoir que le nouveaux munichois tiennent les mêmes discours que les anciens. Tels ceux qui sur cette plate-forme des blog de la TDG accusent entre autre l'Amérique d'être responsable de la montée en puissance du nazisme sont les premier à accuser cette même Amérique et surtout Israël de surestimer la menace iranienne notamment la menace nucléaire. Ils s'aveuglent volontairement que ce pays soutient le terrorisme. Ils n'imaginent pas que l'Iran peut tout bonnement fournir des matériaux fissiles pour la confection de bombes radiologiques à des terroristes contre Israël.

D.J

Écrit par : D.J | 14 janvier 2013

@DJ

"La haine gratuite envers les autres qui ne pensent pas comme vous est effectivement une preuve d'intelligence."

Si vous ne comprenez pas, ne cherchez pas de prétextes enfantins à vos insuffisances.

Écrit par : Krior | 14 janvier 2013

DJ

Bombes radiologique: oui, une menace bien plus grande que les bombes atomiques !

Mais pourquoi spécifiquement contre Israël ? Les nouveaux amis islamistes du Mali n'auraient-ils pas quelque envie de répandre de douces substances à Paris si par hasard quelqu'un de bien intentionné leur en fournissait ?

Écrit par : archi-bald | 14 janvier 2013

@ Archi-bald,

C'est effectivement une menace qui concerne l'occident. Mais j'ai mentionné Israël car ce pays et en première ligne de mire des mollah iraniens.

De plus il est plus facile de contaminer Israël que Paris. Pas besoin de franchir la frontière de Gaza pour contaminer une région frontalière dont font partie les villes israéliennes; un tir de roquet suffit. Quand le mal sera fait sur Israël ce sera trop tard pour s'en inquiéter pour nous.

D.J

Écrit par : D.J | 14 janvier 2013

" Des milliers de juifs ont combattu....croyant également à la grande Allemagne du divin."

Une grande partie d?entre eux ont tout fait pendant la guerre pour être considérés comme des aryens à part entière, alors que pour avoir« l?honneur » de combattre pour la défense et la « grandeur » du Reich, il leur fallait généralement faire la demande et obtenir l?autorisation personnelle du Führer, de nombreux certificats d?aryanité ont été délivrés alors, ce qui leur permettait de continuer à servir dans l?armée, de sauver leurs parents ou leurs conjoints des camps et de la mort, les candidats à ces certificats devaient ajouter à leurs demandes pour être autorisés à verser leur sang pour la cause des nazis, des photos permettant de vérifier à quel point leur apparence était proche d?une aryanité de pure souche.

La guerre s?allongeant, les politiciens nazis décidèrent quant à eux de renforcer l?application des lois concernant les Mischling 1 et il fut alors de plus en plus difficile d?échapper au triste sort qui attendait ceux que les nazis considéraient comme des sous hommes.

En 1940, un décret fut rendu public, je site un passage de ce décret : « les soldats dont deux grands-parents étaient juifs devaient quitter l?armée », dés lors il fallait faire appliquer cette mesure, mais bien souvent et dans de très nombreux cas cette décision ne fut pas suivie par les officiers qui avaient ces hommes sous leurs ordres, se refusant, je cite : »à sacrifier leur frère d?arme (encore une aventure humaine) ».

En revanche, vers la fin de la guerre, ces cas furent étudiés avec plus de sévérité par les autorités Nazies, en 1943, il fut décidé que les demi-Juifs ne pourraient plus servir dans l?armée, nombreux parmi eux furent déchu de leurs grades et renvoyés de l?armée, les nazis n?eurent de cesse de leur faire quitter simplement l?armée et ceux malgré la relative protection que leur offrait leur camarade de combat, on peut d?ailleurs se demander s?il ne fut pas promis à ceux si et ce afin de pouvoir faire appliquer ces mesures face aux réticences, qu?aucun mal ne leur serait fait, jusqu?à ce qu?ils décident que ces pauvres pouvaient eux aussi se voir appliquer la « solution finale », beaucoup furent abattus, et d?autres expédiés dans les camps de concentration.

Sources : « La tragédie des soldats juifs d'Hitler » de Bryan M.Rigg » édition Fallois Paris 2003.

Recherche Google:- numéro 52 des news du journal Kountrass sous le titre « Les soldats d?origine juive d?Hitler » (Chevat 5764 / février 2004)- et cliquer sur Regardez bien cette photo.

A lire: Les assassins sont parmi nous de Simon Wiesenthal.

Je repasse en fin d'après-midi pour répondre à "Mettre sur le dos des Américains ou des juifs ..."

Excellent après-midi

Écrit par : Patoucha | 14 janvier 2013

Patoucha, c'est l'histoire mais nos ancêtres se sont tous trompés comme on se trompe aujourd'hui en Occident sur l'islam.

"La confluence judéo-allemande a été incarnée au début du XXème siècle par le
philosophe allemand Hermann Cohen (1842 – 1918), notamment dans son essai « germanité et judéité » où le judaïsme, source principale du christianisme, et la germanité, source essentielle, étaient considérés comme liés."

"Cette conviction était celle de la majorité des Juifs de l’époque, qui pensaient à la résurrection du Messie sous la forme de l’esprit du peuple de l’empire allemand." Là, les juifs et leurs maîtres rabbins se sont bien trompé et fait rouler dans la farine.

En 1914 – 1918, « les Juifs saluèrent la guerre deux fois en tant que patriotes allemands et en tant que Juifs désireux de prouver leur amour pour la patrie, leurs esprit de sacrifice et dissiper ainsi tous les doutes sur leur fiabilité »

Leur tribut fut l’objet d’une statistique (Eine statistische Studie Berlin 1921).

100.000 Juifs prirent part au conflit comme soldats, 78.000 servirent sur le front, 12.000 furent tués, 30.000 reçurent des médailles du courage, 19.000 promus dont 2.000 entrèrent dans le corps des officiers. Même Chamberlain admit le comportement des Juifs pendant la Première Guerre mondiale pour déclarer : « ils font leurs devoir d’Allemands devant l’ennemi ou à l’arrière ». Un poète juif allemand, Ernst Lissauer, composa un chant de haine contre l’Angleterre, qui lui valut une décoration personnelle de Guillaume II..

Avec Hitler, la prise de pouvoir et le nazisme s’accompagnèrent d’une volonté
« délibérée » de persécution et d’extermination du « Juif destructeur et parasite opposé au mythe du germano-allemand, créateur et héroïque ».

@ DJ

Nous sommes drogués par les énergies fossiles ce qui ne permet plus de se rappeler de l'histoire, pas plus de voir la montée des islamo-nazis. Le Pakistan , l'Iran, l'Arabie Saoudie, le Quatar, les émirats etc, et d'autres sont la menace du monde.

Obama en fait partie ce qui veut dire qu'une partie de l'Amérique est devenue dangereuse pour la paix du monde en s'alliant avec ces gens sur notre dos.

Encore une fois, je ne vois pas l'intérêt sauf celui des "affaires" au détriment des peuples? Quel est le but?

Hitler voulait une grande Allemagne maître de l'Europe et du monde. Les musulmans veulent imposer l'islam au monde au travers des criminels "les frères musulmans" et d'autres.

D'autres voudraient nous imposer leur paradis, leur enfer et leur tribunal des flagrants délires après notre mort. Avec tout cela, on est vraiment dans la merde!

Écrit par : Pierre NOËL | 14 janvier 2013

Jai oublié les références:

Edmond VERMEIL « Histoire de l’Allemagne contemporaine », page 141
786
Helmut BERLING (1930) « Histoire de l’Antisémitisme en Allemagne », Ed. Maison des sciences de
l’homme, Paris 1991, page 155, op. cit. J. Segall die deutschen Juden als Soldaten im Kriege 1914 - 1918
787
Edmond VERMEIL « Histoire de l’Allemagne contemporaine » Paris 1953, religiosité et
antisémitisme, page 141

Écrit par : Pierre NOËL | 14 janvier 2013

"Quant au 911... il n'y a que les imbéciles pour croire à la version officielle."

Pour une fois je suis d'accord avec celà...

Pierre Noël

C'est juste une poignée de fou d'Allah qui veulent imposer l'Islam, c'est pas unanime chez les musulmans, je ne suis moi-même ni pour l'extrémisme ni le laxisme façon gauchiure.

Écrit par : prometheus | 14 janvier 2013

" Quant au 911... il n'y a que les imbéciles pour croire à la version officielle." "

Les imbéciles sont surtout ceux qui arrivent encore à croire que les adversaires et les ennemis politiques du W.Bush ( démocrates et médias entre autres ) auraient laissé passé le moindre doute sérieux sur une implications quelconque de cette administration sur ces attentats pendant tout le mandat du président républicains. Comme si toute l'Amérique aurait put comme cela laissé qu'un président soit directement responsable ou complice de la mort de trois milles citoyens américains.

Les démocrates auraient eux l'occasion en or de se débarrasser d'un président qu'ils détestaient par une procédure de destitution comme le prévoit la constitution et d'avoir le pouvoir à la Maison blanche et au congrès pour un bout de temps. Qaund on sait les fortunes en frais électorales que cela coûtes aux USA; sur ce coup les démocrates avaient les élections dans la poche à l'avance.

Au lieu de gober toute les conneries qui se lit sur le net faut de temps en temps avoir un peu de jugeote. Et surtout de connaître un peu le fonctionnement de la politique et de la démocratie américaine qui ne se fait pas sur les sites gauchistes ou sectaire des adeptes des complots à la pelle.

D.J

Écrit par : D.J | 14 janvier 2013

? Certains de mes commentaires se perdent dans la nature.......

Écrit par : Patoucha | 31 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.