05 janvier 2013

Sexualité: 51% des femmes tentées par les lieux publics

Adieu le lit de foin de nos ancêtres. Pas érotique pour un sou, l’étable était, avec la grange, le seul coin tranquille pour nourrir la chatte. Le désagrément des bouts piquants était contrebalancé par le meuglement érotique des bovins dont les cris couvraient ceux de madame et éventuellement les râles terminaux de monsieur.


sexualité,érotisme,sex toy,femmes,hommes,lieux public,ascenseur,france,orgasme,coït,fessée,canard,Une enquête de l’IFOP nous en apprend de belles sur les goût érotiques de nos modernes compagnes. Elles se mettent de plus en plus aux tendances actuelles bien relayées par les officines marchandes que sont les librairies, les sex shops et les sites de vente de canard en ligne.

Aujourd’hui 51% des femmes admettent être tentées de faire l’amour dans un lieu public pour pimenter leurs ébats. Remarquons l’extrême prudence: «admettent être tentées». Elle ne le font pas, elles «sont tentées» de le faire. Parce que si 51% des genevoises de 20 à 64 ans font l’amour dans un parc public cela donne environ 150’000 coïts dans le parc des Bastions (le huitième arbre depuis le haut, près de l'allée centrale, n'est pas mal du tout), la Perle du Lac et le parc Bertrand. Ce ne sera pas discret.

Les lieux publics n’étant pas que les parcs, mettons qu’il y en a 10’000 dans les cinémas qui jouent le Hobbit en 3D, 5’000 dans les musées devant la longue queue reconstituée d'un dinosaure, 30’000 dans les restaurants à attendre l'addition, plus les cabines d'essayage, les portes cochères, les cages d'escalier des immeubles, la salle d'attente du dentiste, et en été la mer. Cela n’en fait plus que 100’000 dans les parcs. On respire! On frisait la crise de décibels. Imaginez cela à Paris: 2 millions de femmes orgasmant dans des lieux publics, c’est la panique.

Evidemment toutes les femmes concernées n’ont pas forcément envie de forniquer en même sexualité,érotisme,sex toy,femmes,hommes,lieux public,ascenseur,france,orgasme,coït,fessée,canard,temps. Mettons X fois par semaine, entre midi et minuit, vite fait en 15 minutes (le stress intensifiant l’orgasme la rapidité est dans ce cas un facteur de plaisir), les allées se désengorgent - si j’ose dire...

Je n’ai pas pris en compte les ascenseurs: ils sont réservés aux sportifs d’élite capables de boucler l'affaire en moins de 6 étages. Cela demande de l’entraînement. Je déconseille pour monsieur la fermeture trop rapide de la braguette...

L’enquête indique aussi que 60% des femmes ont lu au moins un livre érotique. Bonne nouvelle: elles savent lire. On espère qu’elles comprennent et mettent en pratique. Apparemment oui: 24% d’entre elles ont déjà reçu une fessée de leur partenaire. Perso je ne trouve pas, mais pas du tout cela érotique. Mais au moins ce sont 24% de femmes que le féminisme grincheux n’aura pas.

sexualité,érotisme,sex toy,femmes,hommes,lieux public,ascenseur,france,orgasme,coït,fessée,canard,Et les sex toys? Non, pas le Canard WC, l’autre canard, celui qui nage innocemment près de son ventre dans la baignoire. Non, madame n’est pas retombée en enfance. Elle a commandé sur le net avec garantie d’emballage neutre. 38% des françaises auraient déjà fait usage d’un jouet sexuel. Ah les feignantes! A quoi donc servent les doigts? D’accord, ils ne vibrent pas à 100 tours minutes.

Par ailleurs (ou au même endroit) les ventes de boules de geishas ont pris l’ascenseur (non, pas dans l’ascenseur, vous n’êtes pas une sportive d’élite). Avec ce toy vous pourrez dire «J’ai les boules» sans que cela stresse votre entourage.

Bon, tout cela reste assez gentillet. Il y a trois décades les plus dégourdies faisaient sans hésiter l’amour à plusieurs, provoquaient des inconnus dans la rue et concluaient dans la demie-heure qui suivait, et bien d’autres choses que je ne vous livrerai pas ici. Aujourd’hui une certaine pruderie est revenue: le canard vibrant ne casse pas trois pattes à un... heu... à une chatte. Mais c’est mieux que rien. Les mamy se déchaînent lentement.

 

PS: pour les parieurs, le champ de course est un bon spot:

 

13:35 Publié dans Humour, société | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : sexualité, érotisme, sex toy, femmes, hommes, lieux public, ascenseur, france, orgasme, coït, fessée, canard | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Commentaires

@Hommelibre vous avez raison les mamies se déchainent mais surtout pour lutter contre les inepties socialistes.Au fait cet institut Ifop n'est-il pas comme de nombreux autres le fruit de ce parti qui se base la plupart du temps justement sur des résultats pour beaucoup inexacts. Quand on ne sait pas quoi inventer pour mener le peuple par le bout du nez c'est sans doute très rassurant de pouvoir énoncer des chiffres qui, comme les cartes du tarot ne refléteront que ce qui est désiré par ceux qui veulent les utiliser mais surtout pour eux en premier

Écrit par : lovsmeralda | 05 janvier 2013

Puis-je poser une seule question, ces dames ne font pas cela toutes seules, croyez-vous qu'elles menacent leurs partenaires pour qu'ils participent activement, à mon avis non, donc ces messieurs apprécient aussi le risque;-))))
Bon dimanche

Écrit par : Grindesel | 05 janvier 2013

@ Grindesel:

Oui, bien sûr. Elles ne le font pas toutes seules! (heureusement pour elles et pour leurs hommes...). J'espère seulement qu'elles sont moins timides dans le réel que dans le sondage :-)))

J'ai traité cela sur le mode humoristique, mais je me demande combien de partenaires osent se dire mutuellement leurs envies. Et si l'expression "admettent être tentées" cache un éventuel "je l'ai déjà fait" ou un "j'aimerais mais je n'ose pas". J'ai l'impression, juste ou fausse je ne sais pas, que les femmes sont plus réservées. Personnellement je ne vois pas de mal à pimenter le couple de pincées d'imagination.


Au fait, je mentionne les mamy parce que le sondage est fait autour du succès commercial de "50 shades of grey", livre érotique qualifié de "mummy porn", ou porno pour ménagères... J'ai lu ces derniers temps quelques articles sur le sujet, disant que les femmes se lâchent sur le porno, ce qui serait relativement nouveau. Mais je crois qu'elles avaient déjà de l'imagination avant.


Bon dimanche!

Écrit par : hommelibre | 05 janvier 2013

hommelibre

Vous ne croyez pas si bien dire, pour se lacher elles se lachent, mais je doute que si vous interrogiez une femme au hasard dans la rue quand à son désir de faire l'amour dans le pré.
Personnellement je ne prendrais pas ce risque ... de m'en rammasser une !

Écrit par : prometheus | 07 janvier 2013

coucou Homme Libre,
ça alors, y'a pas de forêt enchantée en Suisse avec juste les elfes et les fées comme témoin???;)))
http://sissiblog.s.i.pic.centerblog.net/62vp7i1s.jpg
bizzzouxxx!!!

Écrit par : Sarah | 08 janvier 2013

Hello Sarah,

J'aime beaucoup cette image. Elle me va parfaitement. Je cours la retrouver!
Mais bon sang, c'est vous Sarah...

;-)
Bizzzouxxx!!!

Écrit par : hommelibre | 09 janvier 2013

Les commentaires sont fermés.