25 décembre 2012

Un mardi après la fin du monde (7 et fin)

Mardi 25 décembre, 10 heures 30


François se retourne dans le lit. Un rai de lumière éclaire ses paupières. Il ouvre un oeil. Anouchka est déjà réveillée. Elle le regarde.


- Quelle heure est-il? demande François.

- Il est tard mon amour.

- Tard... comment tard?

- Bientôt onze heures.

L'esprit de François est embrumé.

fin du monde,neige,hiver,soleil,tempête- Quel jour sommes-nous?

- Mardi matin.

- Mardi? Mardi? Tu veux dire Noël?

- Oui. Le premier mardi après la fin du monde, dit-elle en souriant.

- J’ai dormi vingt-quatre heures!

- Oui, et moi aussi.

François remarque la fenêtre éclairée de la chambre. Il se lève et ouvre le rideau. Un pleine brassée de soleil tombe dans la chambre. La neige accentue sa clarté comme un coup de poing. Le ciel est découvert. François reste droit dans la lumière. Il respire profondément. Anouchka se lève à son tour et vient près de lui. Elle prend doucement sa main.

- C’est comme un nouveau jour, dit François. Ou un nouveau monde?

- Oui, un nouveau monde, peut-être. Ou une nouvelle manière de voir le monde.

- En bas, dans la grotte, j’ai vu l’ombre de l’humain, continue François. Je la connaissais déjà: j’ai ma propre part d’ombre. Dans la grotte je l’ai vue comme un masque collé sur les visages. Une ombre de peur: la peur de vivre. Un masque de chair et de croyances. Je les ai provoqués, je voulais qu'ils abandonnent leur peur de vivre. Je n’aime pas le défaitisme des vivants.

- Je sais comment tu peux être.

Ils regardent au dehors. Le soleil à travers la fenêtre est une caresse. François respire encore.

- Achka, mon nouveau monde, ce sont mes jours avec toi. Joyeux Noël!

Anouchka se serre plus fort contre lui.

- Joyeux Noël, François.



Fin.

09:05 Publié dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fin du monde, neige, hiver, soleil, tempête | |  Facebook |  Imprimer | | | | hommelibre

Les commentaires sont fermés.